Title
banniere

Illidim Barphrosh

Physique et mental

» Physique : Illidim est une Graärh de 150 ans. Elle est cependant une exception. Illidim n’a en réalité que cinquante ans. Elle passa malgré elle cent années à hiberner grâce à la magie d’un puissant spirite de l’esprit-lié de l’escargot. Il lui reste donc environ une bonne cinquantaine d’années à vivre. Illidim est une femelle Graärh au pelage bleu nuit et à la crinière grisonnante. Elle possède deux cornes au sommet de la tête ainsi que deux paires d’oreilles. Son visage, lui, est en revanche recouvert d’un pelage blanc. Ses yeux sont bleu clair, mais malheureusement aveugles depuis un incident magique. Elle a néanmoins appris à surmonter ce handicap grâce à l’aide de ses autres sens et de ses esprits-liés. Son corps est parcouru de multiples cicatrices qu’elle a reçues au cours de ses combats.
» Mental : Illidim est une Graärh pour qui le résultat compte plus que les moyens employés afin d’y parvenir. Elle est consciente que le monde n’est ni tout blanc ni tout noir et que pour accomplir ce que l’on a à accomplir, pour protéger ce que l’on veut protéger, il ne faut pas hésiter à se salir les mains. Sa philosophie peut se résumer en cette simple phrase : un mal est parfois nécessaire pour accomplir le bien. Cette philosophie la poussera à braver les interdits, s’attirant les foudres des siens qu’elle s’est juré de protéger. À être déclarée Ashuddh, à être bannie, emprisonnée, trahie puis emprisonnée à nouveau par ces derniers. Au fil des épreuves qu’elle subira, Illidim éprouvera de la rancœur pour sa race, cependant, jamais elle ne la trahira. Elle reportera sa colère contre ceux qui l’ont trahie directement, les déclarant obstacles et dangers pour les siens, quand bien même elle les aimait ou était liée à eux par des liens puissants.

Histoire

Fille d’une ancienne Aaleeshaan de la légion Vat’Em’Medonis nommée Tukada Ghaav, elle est née en même temps que ses deux autres sœurs Merish et Tarmas.

À l’âge de six ans, elle fut avec ses sœurs soumises à une épreuve par leur mère afin d’être autorisées à demeurer au sein de la tribu. Tukada Ghaav leur ordonna donc de tuer un Fenrisúlfr. Les triplées s’acquittèrent de leur tâche, mais Tarmas perdit la vie dans le combat. Illidim et Merish furent très impactées par la mort de leur sœur, mais elles se firent toutes deux la promesse de vivre pour elle et de protéger leur peuple comme tel était son souhait.

Illidim et Merish étaient très proches, bien qu’une certaine rivalité ne se tisse entre les deux sœurs de sang. Illidim se révéla être un prodige dans le domaine spirituel, tandis que Merish excellait dans la magie. L’opinion des deux sœurs divergea rapidement quant à la façon de guider et protéger les Graärh. Merish optait pour la compréhension mutuelle et la solidarité, il ne fallait abandonner personne et ne sacrifier personne. Illidim pour sa part accordait plus d’importance aux résultats qu’aux moyens et à la force d’un seul individu plus que celle d’une communauté de personnes. C’est dans la vingt-cinquième année d’Illidim que quelque chose de terrible se produisit et brisa à jamais le lien unissant les deux sœurs. Un ver des glaces monumental, comme on en voit qu’un seul par siècle, se déchaina, menaçant de briser l’inlandsis. Merish préconisait de mettre les Graärh à l’abri et de s’occuper après de la bête. Malheureusement, l’inlandsis pouvait se briser à tout moment et la bête était telle que rien n’assurait qu’il soit possible de la tuer sans occasionner de nombreux morts, aussi Illidim préconisait d’isoler la créature en brisant une partie de l’inlandsis et de l’envoyer à la dérive sur l’océan lointain. Mais Illidim ne fut pas suivie.

Illidim choisit donc d’agir par elle-même, mais ses pouvoirs n’étaient pas assez puissants pour accomplir seule ce qu’elle désirait faire. Elle choisit alors de se procurer les pouvoirs qui lui manquaient en pratiquant un rituel. Elle imposa un lien à l’esprit-lié de la salamandre. Les Esprits-liés furent courroucés par l’exaction de la Graärh et choisirent de la punir. Elle devint stérile et perdit la vue. Mais la sanction des Esprits-liés arrivait trop tard. Illidim était parvenue à obtenir la puissance qu’elle désirait.

Usant de sa puissance, elle sectionna un morceau de l’inlandsis et envoya le ver de glace à la dérive. Mais dans son action, elle sacrifia également une tribu se trouvant sur ce morceau de l’inlandsis, livrant ses membres à la fureur de la créature.

Son crime ne mit pas longtemps à être découvert, et lorsque les Graärh voulurent l’arrêter, elle riposta. Ce n’est qu’avec l’intervention de sa sœur Merish qu’Illidim fut maitrisée. Illidim fut condamnée à mort, Merish préféra user des pouvoirs de son esprit-lié escargot afin de plonger la féline dans une hibernation. Peu de temps après, Merish choisit elle aussi d’hiberner.

Pendant cinquante ans, Illidim hiberna avant d’être réveillée par sa sœur. À son réveil les choses avaient beaucoup changé. Elle apprit que si on l’avait réveillée c’était parce qu’une rébellion avait lieu au sein des tribus Graärh. L’autorité de la légion Vat’Em’Medonis était remise en question par une tribu du sud qui était parvenue à contrôler une licorne, semant mort et destruction. Illidim accepta.

Usant de ses compétences, Illidim aida la légion Vat’Em’Medonis à remporter la victoire. Lorsque vint le moment d’abattre la licorne, Merish et Illidim associèrent leur force. Si elles ne parvinrent pas à la tuer, elles parvinrent néanmoins à la faire fuir. C’est au cours de cette bataille que l’esprit-lié de la taupe choisit de pardonner à Illidim son crime passé et de lui apporter son aide. Cependant, effrayés par le pouvoir d’Illidim et n’ayant pas pardonné son crime, les Tribyoon de la légion Vat’Em’Medonis ordonnèrent la capture de la féline. Illidim parvint néanmoins à s’échapper et pendant vingt-cinq ans elle rassembla des partisans afin de se venger et de prendre le contrôle de ladite légion. Sa tentative fut un échec, elle fut une fois de plus arrêtée par sa sœur qui une fois de plus lui accorda sa pitié.

Cinquante ans durant, elle fut à nouveau plongée en hibernation, avant qu’un groupuscule Graärh ne parvienne à forcer sa prison et à la réveiller. Ils la réveillèrent dans le but de protéger les Graärh face aux nouveaux dangers qui planaient sur eux, l’arrivée des elfes, des humains et des vampires. Illidim accepta et attaqua par surprise le village de la légion de Vat’Em’Medonis. Sa sœur y était devenue Aaleeshaan. Elle la tua et prit de force le pouvoir.

Liens

Tukada Ghaav : sa mère. Elle n’éprouvait pas vraiment d’affection pour elle, mais la respectait. Ce respect s’évanouit cependant quand elle la condamna à mort pour ses actes malgré le fait qu’elle ait sauvé l’île.

Tarmas : Sa première sœur de sang. Elle avait beaucoup d’amour envers elle. Sa mort fut malheureuse et Illidim regrette qu’elle n’ait pas vécu plus longtemps.

Merish : Sa sœur de sang. Celle qu’elle a aimée et haïe le plus. Sa rivale et son ennemie. Les deux Graärh ont toujours eux une vision diamétralement opposée, mais elles avaient toutes les deux à cœur la sécurité des leurs. Illidim regrette d’avoir eu à la tuer, mais elle n’avait pas le choix. Elle est cependant intimement persuadée que, si Merish a pris sa défense tout ce temps et ne l’a pas tué, c’est parce qu’elle était persuadée du désir sincère d’Illidim de protéger les siens, même si elle ne pouvait approuver ces méthodes.