De nombreux prédéfinis vous attendent ICI. Si vous voulez tenter l'aventure Elysion il peut s'agir d'une excellente façon de commencer !

Partagez
Aller en bas
avatar
Conseiller

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Pie 1
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Le courroux de la dragonne [PV : Keetech]

le Jeu 14 Juin - 14:46
-> 13 Novembre de l'an 1762

L’astre lunaire commençait à laisser place timidement à son alter ego solaire, les premiers rayons de soleil illuminait la route qu’il parcourait déjà depuis plusieurs jour. Toryné marchait inlassablement, de par sa nature de vampire, il n’avait guère besoin de dormir et il fatiguait bien moins vite que les mortels. Le seul problème qu’aurait pu rencontre l’androgyne au cours de son voyage aurait été la faim, le conseiller, pris d’une pulsion avait quitté Cordont sans avertir qui que ce soit de son départ et surtout sans se préparer.

Par conséquent, pas de sang pour se sustenter, cependant Toryné avait réglé le problème avec cette prêtresse dont la route avait croisé la sienne. Cette dernière avait su le sustenter sous bien des aspects, lui permettant de continuer d’avancer vers Sélénia. Bien entendu cela avait coûté la vie de l’humaine, presque entièrement vidé de son sang et privé de ses vêtements, ses chances de survie étaient maigre. En effet, ne se contentant pas de la vidé du précieux fluide de la vie et de la violer, Toryné avait également dépouillé la jeune femme de tous ses biens, ses vêtements simple lui permettait de mieux cacher ses attributs de noble et donc d’éviter d’attirer l’attention, préférant qu’on ne remarque pas sa présence à Sélénia. En plus de cela, le vampire avait récupéré un énigmatique bâton, il n’avait pas encore pris le temps d’analyser l’objet, mais il s’y attelerait dès qu’il en aurait le temps. Comble de l’horreur, le vampire avait aussi récolter le sang de sa victime pour son cristal de métamorphose, ce qui lui permettrait à l’avenir que d’user de l’apparence de la défunte au maximum trois fois.

Et pourtant, l’acte ignoble qu’il avait commis était déjà lointain pour lui, aucune once de remord n’était présent dans son esprit, cela ne représentait pour lui qu’un événement mineur dans sa longue vie, du moins c’est ce qu’il pensait.

Alors qu’il était perdu dans ses pensées, pensant à la marche qu’il devrait suivre une fois qu’il serait arrivé à Sélénia qu’un lourd bruit de battement vint l’alerter. Il n’eût guère le temps de lever les yeux au ciel qu’une ombre imposante passa au dessus de lui. Le vampire qui habituellement ne céda pas à la panique, mais plutôt à une forme de prudence instinctive, fut cette fois-ci véritablement effrayé, pure réflexe de conservation face à quelque chose de plus grand que ce soi sûrement.

Cependant ce ne fut que lorsque la créature lui fit face que Toryné réalisa véritablement le danger. Un dragon, déséquilibrer par les bourrasques d’airs créées par les ailes de ce dernier, par réflexe, le vampire planta le bâton aussi solidement qu’il le put dans le sol, s’accrochant à ce dernier afin d’éviter de tomber. Sa capuche se rabattit en arrière, dévoilant le visage de l’androgyne.

Toryné n’avait jamais vu de dragon d’aussi près, pour ainsi dire, la seule fois où il avait été relativement proche des imposants reptiles fut lorsque la dragonne Nynsith arriva pendant la bataille de Dureroc, mais la taille des deux créatures n’avaient rien de comparable. L’androgyne fut littéralement tétanisé, incapable d'émettre le moindre son. Sa première pensée réflexe fut de s'interroger sur la raison de la présence du dragon, hélas la réponse lui vint très vite à l’esprit. Toryné se souvint alors des paroles qu’il avait adressé à cette prêtresse vénérant les dragons, “Où sont tes dragons maintenant ?”, mais le lézard était-il vraiment là pour elle, une misérable ? Mais surtout, comment avait-il été retrouvé ? Comment pouvait-on le relier aux crimes qu’il avait commis ? Il n’y avait pas eu de témoin… à moins que la prêtresse ai survécu ? Quoiqu’il en soi, Toryné ne savait pas à quoi s’attendre, il était dos au mur et il n’aimait pas ça.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum