De nombreux prédéfinis vous attendent ICI. Si vous voulez tenter l'aventure Elysion il peut s'agir d'une excellente façon de commencer !

Partagez
Aller en bas
avatar
Capitaine des Pirates

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Coccinelle 1
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Intrigue] Neige écarlate

le Sam 11 Aoû - 4:32


- Personnage -

Capitaine de la garde vampirique




Le regard du capitaine se fait fuyant, il semble perturbé d'autant plus que la reine vient de l'interpeller. Même s'il n'est pas complètement en contrôle de la situation, il connaît le chemin à suivre, ou du moins la direction. Il fait exemple d'autorité et de confiance en lui, mais lorsque c'est au tour de l'elfe de remettre en cause ses décisions, et cette fois d'une manière bien plus gênante. Il reste perturbé un instant, puis fronce les sourcils, un éclat colérique dans son regard pâle.

“Sire, je vous conseillerai de rester à votre place et de ne pas élever le ton. Nous ne sommes ici que pour protéger la cargaison, c'est notre priorité absolue,  pas résoudre des mystères, si l'embuscade est certe évidentes nous n'avons d'autre choix que de rester solidaires et ordonnés, puis d'avancer, nous ne pouvons pas perdre du temps. Nous avons déjà récapitulé tout ce que nous savions, toutes nos suspicions, contentez vous de celà pour l'instant.  “

Du haut de sa monture il détourne le regard, et tente d'évaluer à nouveau la direction à prendre et d'ordonner la remise en route du convoi.

“Si vous voulez mon avis, ceux qui nous épient savent ce qu'ils font, nous auront les réponses à nos questions d'ici peu de temps, alors soyons prêt.”




- Haine -

.Thème actuel :

Code couleur :ff6600
avatar

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Aucun
Esprit-lié n°2: Aucun
Esprit-lié n°3: Aucun
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Intrigue] Neige écarlate

le Sam 11 Aoû - 4:44

Achroma


Compétence utilisée perception  niveau bon . Taux de réussite 45.

Modificateur => + 5 race vampirique

Résultat =>

- 5 ou moins réussite critique.
-  50 ou moins réussite.
- 51 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.

avatar
Admin

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1:
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateurhttp://elysionrpg.forumactif.org

Re: [Intrigue] Neige écarlate

le Sam 11 Aoû - 4:44
Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'MJ' : 53
avatar
Lame Blanche du Marché Noir

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Inséparable, niv 1
Esprit-lié n°2: Aucun
Esprit-lié n°3: Aucun
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Intrigue] Neige écarlate

le Sam 11 Aoû - 16:54
L'attention entièrement tournée vers son Inséparable, le vampire n'avait à aucun moment vu la princesse s'approcher. Quant bien même sa vigilance n'en était pas diminuée, il ne s'était logiquement pas attendu à la moindre intervention venant de l'intérieur du campement, aussi le son de cette voix importune si proche d'eux fut une réelle surprise, et ses yeux de lagons étincelèrent un bref instant avant qu'il ne jugule cette réaction inopportune et dommageable. Il mit néanmoins quelques instants, l'équivalent d'une poignée de battements de cœur, pour comprendre qu'elle s'adressait à lui. Car après tout, elle n'avait rien à lui dire, en toute intelligence. Sous les profonds plis de sa cape de brumes, qui le rendait presque invisible à l’œil extérieur lorsqu'il ne se manifestait pas, Ivanyr haussa un sourcil, geste parfaitement intime puisqu'il était seul à se savoir l'effectuant, mais il s'agissait plus d'un réflexe instinctif que d'autre chose. Ses yeux, seul détail parfois visible dans leur éclat, ses tournèrent vers Aldaron, cherchant auprès de lui à confirmer le ressentit immédiat à ce que leur inattendu vis à vis leur contait. La découverte ne lui offrit pour autant aucun plaisir, aucune forme de satisfaction, et il reporta son attention sur l'enfant sans savoir s'il y avait même le moindre intérêt à répondre à cela. N'avait-elle pas été la première à affirmer vouloir si possible prendre les coupables en vie ? Oh certes, elle avait aussi affirmé qu'elle aviserait s'il s'agissait d'animaux… comptait-elle donc délivrer son avis sur la question dans ces brûlants instants de chasse où tout le monde aurait mieux à faire que d'écouter de fallacieux discours tirant en longueur ? Elle serait confortablement installée dans son carrosse, ses hommes loin devant, ils ne viendraient pas immédiatement chercher des directives supplémentaires, il ne resterait donc qu'à contempler le résultat de leurs décisions, avec ou sans licorne. C'était bel et beau mais elle aurait mieux fait de leur inculquer ça dès à présent et sans attendre.

Ses prunelles claires dévièrent vers le capitaine vampirique en l'instant, se demandant s'il avait entendu tout cela. C'était une nouvelle rebuffade à sa fierté après tout… Etait-il donc en disgrâce ? Peut-être. Mais la situation lui semblait un peu plus complexe que cela. Néanmoins, une donnée faisait jour dans son esprit : le capitaine serait peut-être plus concentré sur la protection de la princesse que sur la découverte de ce qui menaçait le convoi… à raison, mais hélas, au prix de son efficacité. Un étrange sentiment vint emplir sa poitrine, mélange d'amusement et d'un peu de frustration devant l'évidence du conflit qui opposait le pragmatisme militaire et les besoins, ou l'impression de besoin, politique. Son sourire torve se perdit comme le reste dans les ténèbres de sa capuche, mais son lié le sentirait très certainement malgré tout, étant si proche de lui. Cette impression, comme les lambeaux de joie brisées, délayèrent une quelconque réponse de sa part et l'elfe saisit l'opportunité de répondre avant lui. Et après tout, n'étant pas officiellement la tête pensante de leur duo, il pouvait bien se permettre de ne pas adresser tout cela, ce qui serait certainement plus raisonnable et plus rentable. S'il aimait défier l'esprit de son amant, il n'était pas encore dit qu'il appréciât faire de même avec cette vampiresse-ci et ce n'était vraiment pas le même de se faire oisif, quoi qu'il pu penser ou supputer. Naturellement, une de ses mains gantées vint se poser sur l'épaule frêle de son lié, pendant son discours, et lorsqu'il en eut fini, il se permit de ponctuer l'effet d'Aldaron de sa propre conclusion, dépourvue des bribes d'hypothèses qu'il construisait sur elle, non moins égal, courtois dans la coloration de sa voix à la diction parfaite mais marquée par l'accent des fils de l'hiver :

« J'ai grande hâte de voir les moyens dont vous disposez »

Lorsqu'ils furent seuls à nouveau, il repensa, pendant que son compagnon profitait d'un salvateur sommeil, à cette étrange sensation venue l'envahir un peu plus tôt. Pourquoi avait-il une telle impression de familiarité, d'appartenance, d'aisance avec de telles problématiques ? Pourquoi avait-il cette impression de bienveillance paternelle le poussant à des questions qui l'éloignait du moment présent ? Ce n'était pas lui, cela ne venait pas de ses souvenirs à lui, alors… alors était-ce Achroma ? Fermant les yeux, un bref instant, il tenta d'entrer en contact avec l'Ancien, de lui tendre la main, pour l'inviter, mais il ne rencontra rapidement que le gel et une douleur qui eut raison de sa tentative. Quoi qu'il portât ainsi en lui, il n'avait pas les moyens, pour le moment, de l'atteindre et d'en prendre pleinement conscience… Il faudrait qu'il trouve la clef qui lui permettrait d'y accéder. Instinctivement, il pressentait que cette clef se trouverait sur Nyn-Tiamat, l'île l'appelait, viscéralement, nouant en lui l'emprise de son attrait, l'impérieuse domination à laquelle il se pliait, la conservant dans ses pensées. Il y avait chez elle quelque chose qui parlait à son âme mutilée. Mais était-ce bien à lui, qu'elle parlait, ou bien… à Achroma ?

* * *


Il voyait… mais son souffle restait confiné dans sa gorge, tandis qu'il contemplait, prunelles blanchies par le sortilège, la masse magique de la forêt, s'y perdant pendant quelques instants, comme il se serait perdu dans la contemplation de paysages sublimes. Elle pulsait autours d'eux, ondoyait, fleuve torrentiel appelant son âme, l'attirant irrésistiblement, piquetant sa langue du goût de la puissance, son être sensible frémissant sous les amples couches de vêtements, comme à la caresse d'une amante fantasmagorique l'appelant avec délice. Elle était là ! Tout autours de lui, et sa présence lui faisait tourner la tête, l'enivrant et échauffant son corps d'un poignant besoin de possession. Toute cette puissance ! Elle était à portée de main, ne pouvait-il la prendre pour lui ? Sur les rênes, sa main se contracta légèrement, seul signe voyant du tourment qu'il s'infligeait. De longs rubans évanescents aux changeantes couleurs pastelles glissaient et se fondaient dans les hauts troncs et l'air ambiant, se délitant en une luminescence poudrée, moirée, teintant les puissants troncs millénaires d'éclaboussures et de haubans iridescents… nuage, encre ou nuit, le mer brumeux enlaçant la tendre pousse, l'airelle douce paradant avec la glycine, leurs tendrils à l'extrême délicatesse d'un blanc perlé pulsant par instant, comme au rythme du cœur qu'il n'avait plus. Il humait le parfum de la toute-puissance comme l'iode qui le gouvernait et seule la pensée d'Aldaron ne partageant pas cette communion splendide parvint à l'arracher momentanément à son hypnotisme. Il déglutit, sentant un frisson glacial lui couler le long des reins et tempérer le feu qui couvait soudainement en lui, lui faisant reprendre conscience de l'univers physique autours de lui.

Cillant, il secoua légèrement la tête et rapprocha quelque peu sa monture de celle de son lié, se focalisant avant tout sur la route qu'ils empruntaient afin de ne pas se laisser gagner par une fascination malvenue. Il avait néanmoins transmis à Aldaron ce qu'il avait pu glaner des flux magiques de la forêt, car une fois la poigne fantasmatique repoussée, il n'en restait pas moins cette impression d'erreur, de quelque chose qui n'allait pas, pas du tout. La trame, dans toute sa splendeur, était perturbée, en une vibrance sous-jacente mais qui dénotait. Comment cela affectait présentement leur troupe, il n'en était pas encore certain, mais il allait devoir sonder de temps en temps les autres via ses sortilèges afin de s'assurer qu'ils ne soient pas victimes d'égarement dus à la magie ou une quelconque influence mentale. Il suffisait d'effectuer un tel procédé une fois par heure, pendant quelques instants tout au plus… L'attitude du capitaine, entre autres choses, le laissait perplexe. Cette route était sensée être utilisée depuis un moment par les caravanes de ravitaillement du commerce écarlate, et ce genre de traite ne s'amusait pas à changer son jalonnement à chaque fois, bien au contraire. Pourquoi avait-il donc l'air de ne plus savoir où il allait ? N'y avait-il absolument nul vétéran de ces ravitaillements encore en vie ? Avec de pareilles traites, tous les acteurs n'étaient pas présents à chaque voyage, il y avait forcément quelqu'un pour les renseigner et les accompagner pour cette escorte… Maintenant qu'il y pensait, est-ce que des éclaireurs avaient été envoyés avant le départ de cette caravane ? Est-ce que l'on avait fait étudié le terrain par des professionnels ? Maintenant qu'il le voyait, il se demandait si cet acharnement n'était pas simplement de la fierté mal placée après les commentaires de la princesse… allons bon, ils étaient dans de beaux draps, si c'était bien le cas.

Mais non. Ou à tout le moins, semblait-il que le fond du problème fut différent de ce qu'il avait cru jusque là. Ils ne voulaient pas percer de mystères, hein ? Et pourtant cela revenait au même que de protéger la caravane, en plus efficace, en plus permanent. En découvrant ce qui advenait, en traquant la racine, non la corolle, ils pouvaient se débarrasser définitivement de ce qui empêchait le commerce écarlate de poursuivre sereinement. Cela tournait aussi rond que de dire qu'ils avaient déjà pensé à tout. Sourcils froncés, il se détourna un instant, observant les alentours avant de revenir à son compagnon. Aldaron avait raison, ils devaient avoir des souvenirs. Ils devaient savoir plus que cela. Avec attention, il étudia le capitaine tandis que celui-ci répondait, se demandant s'il ne cachait pas quelque chose (1). N'essayait-il pas de les mener quelque part ? Était-il bien ce qu'il prétendait être ? Lentement, il se rapprocha de l'elfe pour pouvoir agir si l'autre se montrait un peu trop agressif. Alors qu'il se détourne, un autre soldat s'approche néanmoins, délivrant quelques précisions fort bienvenues. Avec délicatesse, Ivanyr se penche vers Aldaron, murmurant pour lui seul.

« Ils observaient peut-être les habitudes du convois en vue d'attaques futures...»

Puis, avec une idée en tête, il se releva, s'adressant à leur interlocuteur en gardant un ton bas, et calme.

« Quand avez-vous fait cette traversée ? Quand avez-vous vu cette silhouette ? Vous vous en souvenez ? »

Ce fut sur cet échange que les Graarhs revinrent, avec leurs propres découvertes, prenant par là même le bon réflexe, celui-là même auquel il songeait déjà. Si la féline avait un objet magique permettant de retrouver le nord, il avait pensé, de son côté aux esprits-liés du lièvre et de la fouine… le premier, notamment, aurait été un bien précieux en l'instant. Une main crispée sur les lanières de cuir de ses rênes, le mage de guerre observait la guerrière en écoutant attentivement, conscient qu'une de ces bêtes bien plus grosse que ses congénères serait certainement un grave problème pour eux, un problème mortel même, car il n'était pas certain de pouvoir se débarrasser d'elle efficacement. Devait-il couper court à tout cela ? Si une attaque tournait mal, il était presque certain qu'il prendrait Aldaron et le mettrait en sécurité avant tout le reste, mais, étrangement, cela lui faisait mal de penser laisser les vampires, et les Graarh, en ces lieux mortels. Il ferait ce qu'il devait pour préserver son lié et employeur mais… cela ne lui plaisait pas le moins du monde. Il faisait confiance aux éclaireurs félins pour transmettre des informations exactes, ils avaient l'habitude des lieux et de la faune. Silencieux, il observa les Graarh s'avancer à la recherche des créatures…

Ne pouvait-il mettre sa pierre à l'édifice ? Il usa du sortilège d'Ultrason (2) afin d'essayer d'en savoir plus, l'idée venant naturellement, comme quelque chose d'instinctif, une solution mille fois usitée, polie… Il ne pouvait savoir à l'avance ce qui en résulterait mais au moins pouvait-il essayer. Lorsqu'il parvint, difficilement, à se sortir de la trame, Ivanyr fut juste à temps pour entendre les hurlements provenant de l'autre côté de l'immense tronc gelé. Ses épaules se raidirent sensiblement et il poussa son cheval vers le capitaine vampirique, gardant un œil sur son compagnon qui mettait ses propres talents en action. Malgré ses doutes sur l'individu comme sur toute cette histoire, tant qu'il n'avait pas de certitudes, il n'allait pas cracher sur les compétences de qui que ce soit. Et n'avait-il pas dit qu'il souhaitait avant tout défendre le convoi ? Il avait donc forcément prévu certaines dispositions, au moins de la part de ses propres troupes non ? Vu les hurlements, il n'en fallait pas beaucoup plus.

« Quelles sont vos tactiques défensives ? »

Il était clair qu'ils n'allaient pas y échapper à présent. Ou peu s'en fallait. Autant se tenir prêts. Les éclaireurs étaient donc à terre d'après Aldaron… Il fallait les aider, si c'était encore possible. Hochant la tête pour l'elfe, il poussa sa monture en avant, prenant la tête pour se mettre entre son lié et ce qui les attendait et prenant rapidement de la distance, Lenwë ne semblant pas s'effaroucher de la situation. Alors qu'ils contournaient le tronc et rejoignait le lieu où les corps devaient se trouver, Ivanyr ressentit une légère pression mentale, grinçant un instant des dents sous la sensation. L'effet des perturbations de la trame était donc bien réel et pouvait se révéler dangereux. L'odeur du sang le détourna de ses préoccupations immédiates, et il se crispa de nouveau en découvrant l'état des corps, ne doutant pas que la créature qui avait transformé les félins en charpie fut énorme. C'était peut-être, pourtant, un effet de son imagination. Il n'était pas spécialisé dans les animaux sauvages. Prenant sur lui, il s'apprêtait à descendre de selle mais se ravisa au dernier moment et demanda à son destrier de s'approcher afin qu'il puisse observer plus amplement les traces dans la neige. Il y avait celles des félins, mais pas seulement… d'autres traces ressemblaient vaguement à celles de créatures de l'ancien continent : elfe, humain, vampire. Il excluait les humains, les températures extrêmes semblaient impossible à supporter longtemps pour eux. Les elfes étaient plus résistants, ils auraient pu être des coupables s'ils n'avaient pas aussi étaient sensibles au froid. Restait les vampires.

« Aldaron... »

Il se tourna légèrement vers lui, lui communiquant par phrases concises et directes ce qu'il trouvait là.

« La femelle… elle n'est pas là »

Il n'y avait que des mâles. Son regard se porta de nouveau sur les morts. Elle n'était donc pas morte. Peut-être pas encore. Ou alors elle était à l'origine de tout cela. Une traîtresse ? Pourquoi pas, c'était une explication, mais aucunes des traces repartant de la scène n'étaient d'origine Graarh. Rapidement, il tenta de nouveau d'user du sortilège d'Ultrasons (3) afin de se donner une meilleur visibilité des environs immédiats avant de se souvenir que la nuit précédente lui avait donné l'occasion d'étudier les battements de cœur des éléments vivants de l'escorte… et qu'il connaissait donc celui de la guerrière. Peut-être pouvait-il repérer où elle se trouvait grâce à cela. Le sortilège du Chemin du coeur (4) l'y aiderait. Puis lorsque ce fut fait, il décida d'utiliser le glyphe de murmures épiés (5) se trouvant sur la chevalière de stoïcisme que Aldaron lui avait prêtée. Il communiquerait ensuite les résultats afin que l'elfe les connaissent, et puisse les transmettre… ou qu'ils avisent seuls de la suite. Mieux valait ne pas foncer aveuglément dans la forêt et il comptait attendre encore un peu avant de simplement provoquer un incendie pour débusquer les saletés alentours. Se concentrant il s'apprêtait à plonger dans le sortilège du chemin du coeur quand une pensée lui vint, et il se baissa pour caresser l'encolure de son cheval, lui confiant la commande de le faire retourner vers le convois si quelque chose venait à attaquer pendant la durée du sortilège. Celui-ci était certes court mais mieux valait faire attention…
Directives:

Le groupe s'avance enfin au sein de la forêt de glace. Les arbres sont immenses, mais magnifiques, la forêt est cependant plus étroite qu'escomptée, et le convoi y avance difficilement. De son troisième oeil, Achroma sent qu'ils sont seuls ici, mais la trame semble perturbée, agitée, et il a la sensation d'être guetté. Plusieurs heures plus tard, le capitaine est interpellé par Irina mais répond que tout va pour le mieux, il répond également de manière ferme à Aldaron qui l'interroge lui et ses soldats quant à la nature du mal qui semble sévir au sein de la forêt. Il n'est lui pas ouvert aux débats, mais un soldat fait rapidement, et très discrètement, une confession à Aldaron : Il aurait déjà fait le voyage et déjà senti la trame aussi perturbée, il n'a jamais subit d'attaques mais il aurait déjà aperçut très rapidement une silhouette humaine les épier... sans n'y avoir fais vraiment attention.

Au même moment, des éclaireurs gräarh dont Asshaal annoncent avoir repérés des traces d'un loup géant, ils repartent aussitôt suivre cette piste qui représente un danger. Plus tard, le convoi finit par se heurter à un immense arbre mort, gelé, qui s'est écroulé sur le chemin, Kaalys tente de le déplacer mais l'obstacle est trop lourd pour lui, le convoi s'emploie donc à le contourner. Le dragon semble pourtant inquiet. Au même moment, d'horribles hurlements retentissent dans toutes la forêt : des cris de douleur et de terreur, ils viennent de l'autre coté de l'arbre, loin du convoi.

Aldaron utilise un sort de perception pour voir au travers de l'écorce des arbres : deux corps chauds sont étalés dans la neige un peu plus loin. L'archer appelle également les animeaux de la forêt en renfort grâce à un sort elfique, mais rien ne se passe... Il demande à Achroma de passer en éclaireur.

Lorsqu'Achroma s'aventure seul, il ressent un instant une certaine pression mentale, très légère, avant de finalement tomber sur les deux corps chauds des éclaireurs Gräarhs. Ils semblent avoir été lacérés profondémment mais Achroma ne peut pas donner plus de détails, leur sang chaud s'écoule encore dans la neige. Cependant, il remarque que la scène macabre est décorée par de multiples empreintes de pas. De celles des Gräarh se distinguent parfaitement celles de chaussures fines et fermées, qui encerclent les corps. Achroma peut estimer deux à trois individus différents en plus des victimes... Que fais-t-il ?

Actions:

(1) Perception ?

(2 + 3) Sort Ultrason - Magie Vampirique niveau faible
A l'instar d'une chauve-souris, le lanceur du sort projette des ultrasons pour savoir ce qui l'entoure, très pratique dans les bâtiments ou sur les champs de batailles. Plus le niveau magique est élevé plus la zone couverte est grande.

(4) Chemin du coeur - Magie Vampirique niveau très bon
Le lanceur peut suivre et retracer le chemin emprunté par un individu dont il connaît le cœur. Il peut le détecter même si il se dissimule par magie.

(5) Glyphe Murmures épiés (durée 20 minutes)
Permet de pouvoir réentendre mentalement les bruits et les conversations à l’endroit où le porteur se trouve. Le porteur doit déterminer un moment précis, totalisant au maximum 1 heure et ce, dans les dernières 24 heures.



Langage commun #4084E1
Langage nordique #88E1E8
Langage elfique #ADFC98
Langage Graarh #FFB1AD
avatar

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Aucun
Esprit-lié n°2: Aucun
Esprit-lié n°3: Aucun
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Intrigue] Neige écarlate

le Mar 14 Aoû - 14:47

Achroma


Compétence utilisée perception  niveau bon . Taux de réussite 45.

Modificateur => + 5 race vampirique

Résultat => échec !

- 5 ou moins réussite critique.
-  50 ou moins réussite.
- 51 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.



Dernière édition par Le conteur le Mar 14 Aoû - 14:48, édité 1 fois
avatar
Admin

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1:
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateurhttp://elysionrpg.forumactif.org

Re: [Intrigue] Neige écarlate

le Mar 14 Aoû - 14:47
Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'MJ' : 52
avatar
Éclaireuse

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Fennec, niv 3
Esprit-lié n°2: Vautour, niv 3
Esprit-lié n°3: Aucun
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Intrigue] Neige écarlate

le Jeu 16 Aoû - 10:02
Asshaal trouvait que les envahisseurs avaient souillés de leur présence à leur arrivée, mais elle se garda bien de faire cette remarque si rudement. On allait encore l'accuser de tous les mots, alors elle fit une remarque suite aux nombreuses questions de l'elfe.

«  Les morts qui marchent ou les peaux lisses qui sont venues ici ne respectent rien du tout. Vous n'avez même pas honoré les esprits gardiens, il faut le faire chaque jour voir plusieurs fois par jour ... Vous vivez comme si ces terres vous appartenaient, alors que vous n'êtes que de passages ici... »

La Graarh aurait même pu préciser qu'elle aussi en tant que forme de vie, mais pouvaient-ils au moins comprendre ? Après avoir discuté avec la princesse vampire au sujet de ce qu'ils avaient trouvé, ils étaient tant de partir à cette rencontre avec de plus les ordres de la princesse. Il valait mieux qu'elle parte explorer autour avec d'autres Graarhs, la compagnie de vampires ne pourrait que les desservir. La féline partit alors en compagnie de deux autres éclaireurs Graarh afin de trouver la bête. Ils repartirent alors en forêt en suivant les traces, ils s'éloignaient de plus en plus du convoi, mais cela n'avait aucune importance aux yeux de la féline. Elle était habituée à se débrouiller seule dans la nature, même si ce qu'il se passait dans cette forêt était anormal. Ils décidèrent alors de se séparer, Asshaal allait poursuivre seule suite à la découverte de nouvelles traces, tandis que les deux autres suivraient la piste originel qu'ils avaient trouvé. C'était des traces similaires, mais il était possible que ce soit une meute, ces créatures pouvaient se regrouper heureusement en petit nombre.

Il était certain qu'après analyse des traces, l'animal était très proche, d'une grande taille, et sans doute en déplacement rapide. Elle était ralentit de son côté car elle devait suivre les traces. Heureusement qu'elle avait sa bague, car sinon avec quasiment aucun repère à cause de la magnificence de la forêt, elle aurait vite tourné en rond. Tout cela se passa bien jusqu'au moment où la chasseuse devint la proie. Elle entendit un grondement dans son dos, il était évident que c'était sa cible, cependant, il n'avait pas attaqué. Peut-être sentait-il qu'elle était différente, qu'elle ne désirait pas l'attaquer vraiment. Très calmement et lentement, Asshaal se retourna alors sans geste brusque toujours à moitié accroupie vu qu'elle observait le sol avec attention. Il était là, un loup immense au long pelage blanc parsemé de rayures bleues. C'était bien un fenrisùlfr, et elle devait être sur son territoire. Il était normal qu'il veille, voir qu'il attaque. Il était chez lui après tout. Elle avait été contourné, mais peu importe les yeux injectés de sang braqué sur la féline. La créature n’attaquait pas pour le moment, elle était sur l’expectative et Asshaal ne désirait pas décevoir le loup géant. Elle commença sans sortir ses griffes à tracer d’un doigt dans la neige une sorte de rune cabalistique, c’était une rune personnelle apprise à force de côtoyer la nature.  

«  Par le symbole de Jhebbal Sag, le seigneur des animaux, je t’en conjure d’entendre mon appel mon frère, nous avons à parler de la situation. Je m’excuse de fouler ton territoire, j’accompagne les peaux lisses à travers cette forêt pour comprendre ce qu’il se passe. Les morts qui marchent désirent y convoyer des tonneaux de sang, peut-être que si toi et ta meute êtes à l’origine de la dernière attaque, on pourrait trouver un arrangement. Ils pourraient te laisser un tonneau de sang pour toi et les tiens, mais je ne suis pas certaine qu’ils comprennent ou respectent un être comme toi … Ils se pensent si supérieurs … acceptes tu malgré tout dans ta sagesse que nous parcourions votre territoire sans encombre ? »

Dit alors à haute voix en regardant le fenrisùlfr, les mains au-dessus du symbole qui brillait par magie. Elle ne savait pas ce que ce loup géant allait décider, mais elle n’était pas très envieuse à le combattre, il était chez lui et elle le comprenait. Elle essayait malgré tout de trouver une issu pacifique à ce problème, même s’il n’était pas assuré que ce fenrisùlfr soit vraiment à l’origine du massacre de la dernière livraison. Peut-être il y avait-il autre chose qui errait dans cette forêt millénaire.

enchantement utilisé:


Collier de traqueur
Objet unique

Provenance vampirique
Un collier de bronze enchâssé d'une pierre sombre
Permet d'apposer une marque invisible sur un autre individu. Seul le possesseur du collier pourra la voir.
Glyphe : Marque invisible – soutien

→  Nom de l'enchantement : le symbole de Jhebbal Sag, seigneur des animaux
Description rapide :En traçant le symbole de Jhebbal Sag sur le sol, le porteur de l'amulette convoque les animaux dans un large périmètre aux alentours qui se regrouperont, s'ils choisissent de se plier à l'appel du porteur, autour du symbole.
Le porteur peut alors leur demander des tâches simples comme porter un message ou l'assister pour une chasse ou un combat, ou obtenir des informations s'il est en mesure de communiquer avec lui. L'animal doit être consentant.

Spoiler:
Après avoir fait part de sa découverte à la princesse vampirique, celle-ci leur commande d'agir Asshaal décide avec deux autres de ses frères Gräarh de suivre les traces de loups géants trouvées un peu plus tôt. Repartant dans la forêt, les trois gräarhs s'éloignent de plus en plus du convoit. Après un certain temps de recherche, ils trouvent une deuxième piste qui vient croiser celle qu'ils suivaient. Ce sont les mêmes traces de pattes, il y aurait donc un deuxième animal de cette taille qui rôderait dans les environs. Les éclaireurs gräarh se réorganisent alors : les éclaireurs continuent de suivre la piste d'origine tandis qu'Asshaal suit la nouvelle.

Asshaal perd rapidement contact avec le reste du groupe étant donné la divergence entre les deux pistes. Au vus de la profondeur et de la fraîcheur des traces, Asshaal devine que l'animal est particulièrement prêt et en plein mouvement, peut être, de course. Elle est bien vite très isolée, sans pour autant être perdue, grâce à sa bague. Elle poursuit jusqu'à ce qu'elle entende un grondement sourd dans son dos...

En se retournant, un loup immense se tient devant elle, son pelage et d'un blanc grisâtre et parsemé de rayures bleues caractéristiques des fenrisúlfrs. Il semble avoir pris conscience d'être suivi et a contourné Asshaal. Ses yeux sont injectés de sang, braqués sur la femme-féline, et ses crocs bien visibles... Pourtant il n'attaque, pas encore. Que fais Asshaal ?
avatar

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Aucun
Esprit-lié n°2: Aucun
Esprit-lié n°3: Aucun
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Intrigue] Neige écarlate

le Sam 18 Aoû - 16:34

Irina


Compétence utilisée perception  niveau moyen . Taux de réussite 45.

Modificateur => + 5 race vampirique

Résultat => échec !

- 5 ou moins réussite critique.
-  50 ou moins réussite.
- 51 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.

avatar
Admin

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1:
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateurhttp://elysionrpg.forumactif.org

Re: [Intrigue] Neige écarlate

le Sam 18 Aoû - 16:34
Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'MJ' : 57
avatar
Admin
Capitaine des Catins

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Antilope 1
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Intrigue] Neige écarlate

le Lun 20 Aoû - 21:18
Le capitaine espérait-il me rassurer ou essayait-il de me tenir hors de ses affaires? Beaucoup auraient pu se poser la question en l'entendant m'assurer que tout allait bien et qu'il maîtrisait la situation. Mensonge ou vérité? C'était à lui de choisir la main tendue ou de s'entêter. Mais je n'aimais guère que l'on perde notre temps. Nous avancions au rythme de fourmi dans un territoire qui nous était clairement hostile et nous étions loin d'être certains d'avoir le dessus.
Les éclaireurs graärh m'avait fait un rapide compte rendu et étaient repartis pour suivre une piste qu'ils avaient remarqué tandis que le reste de la procession poursuivait le mouvement. Il semblait se confirmer que la menace la plus immédiate était ces fameux loups de givre. Les Fenrisúlfr étaient des prédateurs sournois, mais efficaces. Je le savais pour en avoir traqué un avant de me faire un manteau de sa fourrure. Une prouesse que je ne pouvais reconnaître comme difficile, aujourd'hui encore. J'avais passé de nombreux jours à le traquer, à l'observer et à essayer de penser comme lui. J'en étais même parvenu à éprouver une forme de respect pour cette créature.

Je fus finalement tiré de mes rêveries entendant les gardes pester car un arbre se tenaient en travers du passage et qu'au vue de la taille de la chose, même le grand dragon qui nous accompagnait ne pourrait le déplacer. Je penchais la tête par la fenêtre pour jeter un œil, mais sans intervenir. Cela n'était pas de mon ressors. Le Capitaine gèrerait l'affaire. Et effectivement, il entreprit de faire faire le tour au convois avant de reprendre le chemin. Une décision qui fut prestement mise en application.


-Peut être que tout n'est pas à jeter chez la garde vampirique, enfin de compte!

Ces paroles s'élevait faiblement de mes lèvres, provoquant une levée de nez de la part de Lewan qui me regarda, l'air surprise.

-Princesse?
-Rien. Je parlais pour moi même. Jusque là, je n'avais pas une très haute estime de la garde, mais il semble que je me sois trompé à leur égard. Du moins pour certains. Il semble que quelques uns utilisent leur tête au lieu de se contenter de faire parler leur bras. Il faudra que j'en parle avec le capitaine. Il mérite bien la reconnaissance de ses exploits.

En disant cela, je remarquais que les deux voyageurs s'entretenaient avec l'officier, cherchant, vraisemblablement, des indices supplémentaires sur la menace qui pesait sur le groupe. L'un des vampires de la troupe leur parla, mais j'étais bien trop loin pour entendre cela. Aussi, je me renfonçais dans le carrosse, cherchant à comprendre qui pouvait s'attaquer ainsi à l'approvisionnement des vampires. Les humains et les elfes savaient parfaitement ce qu'il advenait lorsque les vampires n'ont pas de source d'approvisionnement stable en sang. Cela se termine toujours de la même manière. En une guerre sanglante. Peut être comptaient-ils sur les graärh pour se débarrasser de nous. Je ne pouvais exclure cette possibilité. Mais elle m'apparaissait extrêmement tordue. Avec un royaume vampirique stable, elfes et humains gagnaient une force stable qui pouvaient se battre à leur côté. Ils n'avaient donc aucun intérêt à se liguer contre le Royaume.
Les Graärh, alors? Peu probable. J'avais obtenu une trêve et j'essayais de me battre pour la maintenir, au moins le temps que la situation des vampires puissent s'améliorer et que l'on trouve une nouvelle base sur laquelle ce peuple sanguin pourrait repartir. Mais les félins pouvaient très bien avoir une autre vision de ma proposition. Je ne les connaissais pas aussi bien que je l'aurais voulu. Je devais bien le reconnaître, au moins à moi même.
Un peuple qui se serait caché jusque là? Peu probable. Mais je ne pouvais non plus en exclure la possibilité. Cependant, nous n'avions vu aucune trace du moindre autre peuple que les Graärh. Et eux même n'évoquaient pas la présence de qui que se soit d'autre en ces lieux.
Il ne restait donc que la possibilité d'une ou plusieurs bêtes sauvage. Possibilité qui étaient renforcée par les traces de Fenrisúlfr que les félins avaient remarqué dans les bois. Mais dans ce cas, pourquoi viser justement l'approvisionnement? La garde, même si elle n'a pas franchement ma grande considération, n'est pas si faible qu'elle puisse se faire systématiquement décimer par des animaux sauvages. A moins qu'il ne s'agisse effectivement de cet animal de légende dont le campement parlait la veille. La licorne. Un animal mystérieux que personne ne semble avoir réussi à voir jusqu'à présent. Cela commençait à piquer mon intérêt profond.

Mais une fois encore, je fus tiré de mes pensées par des hurlements provenant cette fois des profondeurs de la forêt. Je me penche ver l'extérieur, afin de voir ce qu'il se passe et commence à regarder autour de moi. L'elfe et le vampire ont disparut. Un garde m'indique qu'ils sont parti dans la forêt pour donner un coup de main aux graärh. Mais bon sang... Pourquoi les gens se précipitent-ils tous dans la gueule du loup lorsqu'il y a un danger?

Je n'eus pas le temps d'exprimer la chose que déjà, une des prédateurs de la forêt se tenait face au convois, l'attaquant, crocs et griffes sortis. J'eus tout juste le temps d'attraper le montant du carrosse que l'animal se précipitait et nous renversait, m'envoyant voler hors du véhicule. Un instant durant, ma tête me tourna, surprise et ne m'attendant aucunement à pareil réaction de la part de l'un de ces animaux.
Je me redressais péniblement, tandis que je sentis la présence de Lewan qui s'était précipité à mes côtés et m'aidait à me relever. Je clignais une fois des yeux, histoire de remettre le ciel en haut et la terre en dessous. Enfin, façon de parler. Puis je fixais mon regard sur la créature qui nous avait attaqué. Elle s'était placée en posture défensive, prête à recevoir l'attaque de la garde vampirique.
J'entendis derrière moi, le Capitaine donner ses ordres, mais je n'y prêtais pas franchement attention. En cet instant, seul comptait ce Fenrisúlfr devant moi.


-Ainsi donc, c'est toi et tes semblables qui menacent mon peuple, Gardien. Je sais que je ne parles pas ta langue, ni celle des natifs de vos terres. Ou du moins, pas bien. Alors je t'épargnerais les oreilles de mes mauvaises paroles. Cependant, je ne peux laisser passer ce que tu viens de faire et ce que vous avez fait aux précédentes meutes. Doucement, je laissais ma magie activer certains de mes bijoux. Je comptais bien soumettre ce loup d'une manière ou d'une autre. Ou du moins, tout faire pour qu'il cesse ces attaques. Et pour cela, j'allais devoir m'imposer comme alpha aux yeux de cette créature. J'ai combattu l'un des tiens. Mon pelage en atteste. Reconnais l'odeur qu'il porte. C'est celui du Fenrisúlfr que j'ai affronté selon les lois de ces terres. Si il le faut, je le referais avec toi. Choisis sagement, Fenrisúlfr.

Sur ces dernières paroles, le Regard de Glace était pleinement actif, tandis que je me tenais droite, de ma petite taille, ainsi que le collier de beauté que je portais. Dans le même temps, je me tenais prête à déployer un sort que je n'avais pas encore eu l'occasion d'employer et que, au fond de moi, j'espérais encore pouvoir garder secret. Une épée que j'avais commencé à forgé depuis que j'étais montée sur le trône de la Nuit. Ma Garde de Glace. Si la bague et le médaillon ne parvenaient à faire entendre raison à la bête, ma création de glace parviendrait à la surprendre un temps et peut être à la repousser.
Je devais croire en cela, car je sentais une légère douleur me prendre dans l'épaule, ou mon corps avait cogné le sol lorsque j'avais été éjectée du carrosse.

Directives:
Alors qu'Irina interpelle le capitaine, celui répond que tout va bien et qu'il sait ou il avance, et ce malgré le terrain non adapté au déplacement d'un tel convoit. Au même moment, des éclaireurs gräarh dont Asshaal annoncent à la princesse avoir repérés des traces d'un loup géant, la princesse leur laissant liberté d'agir comme ils l'entendent à cette nouvelle, ils repartent aussitôt suivre cette piste qui représente un danger.Plus tard, le convoi finit par se heurter à un immense arbre mort, gelé, qui s'est écroulé sur le chemin, Kaalys tente de le déplacer mais l'obstacle est trop lourd pour lui, le convoi s'emploie donc à le contourner. Aldaron et son compagnon en profitent pour interroger le capitaine quant à des éléments et pistes supplémentaires, mais rien de clair n'est tiré de la conversation, si ce n'est le témoignage discret de l'un des soldats.

Après un bref silence, d'horribles hurlements retentissent dans toute la forêt : des cris de douleur et de terreur, ils viennent de l'autre coté de l'arbre, loin du convoi, ou sont partis les gräarh... Ivanyr et Aldaron s'éloignent immédiatement en direction des cris, le capitaine de la garde ordonne immédiatement l'arrêt du convoit, et chacun se met en position de combats...

Le temps est long et ni les gräarh ni l'elfe et son compagnon ne reviennent. La tension est à son comble, et chacun redoute une attaque, jusqu'à ce que, depuis l'autre coté du tronc, un immense canidé au rayures bleues clair saute pattes, griffes, et crocs sorti sur le carrosse royal de la princesse et le renverse, puis s'en retourne vers les soldats du convoit, en position défensive. Irina, qui était dans le carrosse, subit une blessure légère et est confuse pendant quelques instants... Que fait-elle ?

Objets utilisés:
Szaala, l’envoutement de Silcion: Le Regard de Glace

  • Effet 1 : Piété des Esprits (+ 1 Charisme/Force mentale)
  • Effet 2 : Beauté de Silcion : Lorsque le glyphe est activé, le porteur devient des plus attirants et des plus charmants. Une aura envoûtante se crée autour de lui, affectant dans un rayon de 5 mètres tout ceux qui l’entendront ou le verront. Il sera dès lors, pour le porteur, plus facile d’exercer une emprise sur les personnes. Plus le porteur désire affecter de personne à la fois et plus le temps d'effet sur chacun d'entre eux sera diminué (Plus de cinq individus affecter, malus qui se traduit par un bonus lors du jet de force mental des victimes pour se libérer). L’effet dure deux tours à partir de l’activation et s’estompe au bout de deux tours lorsque l’envoûté sort de l’aura (Au bout de deux tours sans sortir de l'aura jet de force mentale pour se libérer ou non). Sans effet sur les dragons.
    (- Très faible et catastrophique: Le porteur devient leur seule raison de vivre de la personne envoûtée (dépendance).
    - Faible et Moyen: La personne envoûtée servira le porteur au meilleur de ses capacités (obéissance).
    - Bon: La personne envoûtée sera fascinée par le porteur. Il voudra le protéger et le voir sourire. Il obéira à des ordres simples n'allant pas à l'encontre de ses principes.
    - Très bon ou plus: Jet de force mentale obligatoire pour savoir si la personne résiste ou non au glyphe. Si celui-ci ne résiste pas, la porteur pourra donner un ordre que l’envouté devra accomplir au meilleur de ses capacités. L'effet s'estompera après avoir réalisé l'ordre ou s'il finit par résister au glyphe.)
  • Effet 3 : Bijou immémorial (Indestructibilité + Lien de corps -ne peut être retiré une fois portée-)
  • Effet 4 : Prestance impériale (+ 2 Prestance/Charisme)


-Médaillon de Beauté :
Un sombre médaillon, magnifique mais étrange, fait d'une chaînette d'argent noir ciselé et d'un pendentif portant une unique pierre d'un noir sanglant qui semble produire les ténèbres plutôt que d'absorber la lumière. Les maillons de la chaîne sont gravés de runes minuscules et d'une exquise souillure. Elles sont invisibles.
Accorde + 1 Rang de Prestance/Charisme.
L'attrait généré est extrême pour ceux dotés d'une force mentale inférieure.

  • Glyphe 1 : Douce beauté – Asbeth.
  • Glyphe 2 : Attraction puissante - Draconique


Sort en cas d'attaque:
Sort Unique: Garde de Glace

Nom du sort : Garde de Glace
Histoire rapide :
Suite à son accession au Trône vampirique, Irina souhaitait faire quelque chose pour sa faiblesse physique, mais elle ne pouvait attendre des années pour s'entraîner comme de nombreux guerriers le font. Elle devait donc utiliser ce dont elle disposait pour palier à cette faiblesse et elle décida d'utiliser ses propres armes, à savoir la Magie et l'intelligence, ainsi que son expérience et ses souvenirs. L'un d'entre eux, justement lui inspira le sort. Le souvenir d'un guerrier mercenaire qui l'a protégea un jour.
Description rapide :
En cristallisant les éléments autour d'elle, Irina donne forme à une garde faite de glace chargée de la protéger de toute forme d'attaque, que ce soit physique ou magique.
Le nombre de gardes invoqué dépend de la puissance magique du lanceur, ainsi que leur force et leur prouesses physique (Agilité et résistance). Quand à la maîtrise des armes (armes d'hast, épées et bouclier), elle dépend de l'intelligence du lanceur de sort.
Une fois la Garde invoquée, elle agira jusqu'à être détruite ou révoquée. La Garde fera tout pour protéger le lanceur de sort, mais elle ne pourra être invoqué pour lancer une attaque.
Le sort est épuisant, si bien que le lanceur ne peut lancer d'autres sorts dans un intervalle variant en fonction de la puissance du lanceur.
Bon  – 2 gardes invoqués

Garde 1:
Force physique : Bon
Agilité : Bon
Furtivité : Moyen
Réflexes : Bon
Endurance : Bon
Résistance : Bon

Épée : Très Bon
Dague et poignards : Médiocre
Armes d'hast : Médiocre
Armes contondantes : Médiocre
Hache : Médiocre
Fouet : Médiocre
Art du lancer : Médiocre
Bouclier  : Très Bon
Mains nues/pugilat : Médiocre

Garde 2:
Force physique : Bon
Agilité : Bon
Furtivité : Médiocre
Réflexes : Bon
Endurance : Bon
Résistance : Bon

Épée : Médiocre
Dague et poignards : Médiocre
Armes d'hast : Très Bon
Armes contondantes : Médiocre
Hache : Médiocre
Fouet : Médiocre
Art du lancer : Médiocre
Bouclier  : Médiocre
Mains nues/pugilat : Médiocre
Équitation : Médiocre
avatar

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Aucun
Esprit-lié n°2: Aucun
Esprit-lié n°3: Aucun
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Intrigue] Neige écarlate

le Mar 21 Aoû - 22:45

Kaalys


Compétence utilisée résistance niveau très bon. Taux de réussite 65.

Modificateur => + 10 race draconique

Résultat => échec critique !

- 5 ou moins réussite critique.
-  75 ou moins réussite.
- 76 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.



Dernière édition par Le conteur le Mar 21 Aoû - 22:45, édité 1 fois
avatar
Admin

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1:
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateurhttp://elysionrpg.forumactif.org

Re: [Intrigue] Neige écarlate

le Mar 21 Aoû - 22:45
Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'MJ' : 99


/!\ Kaalys est attaqué par deux autres fenrisùlfrs qui jaillissent de l'ombre et  le mordent, le griffent au niveau des différentes failles de son blindage, provoquant de nombreuses et sérieuses blessures. Kaalys passe son tour /!\
avatar

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Aucun
Esprit-lié n°2: Aucun
Esprit-lié n°3: Aucun
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Intrigue] Neige écarlate

le Mar 21 Aoû - 23:15

Aldaron

Compétence utilisée perception niveau maitre. Taux de réussite 75.

Modificateur => + 5 race elfique

Résultat => réussite

- 5 ou moins réussite critique.
-  80 ou moins réussite.
- 81 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.



Dernière édition par Le conteur le Mar 21 Aoû - 23:16, édité 1 fois
avatar
Admin

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1:
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateurhttp://elysionrpg.forumactif.org

Re: [Intrigue] Neige écarlate

le Mar 21 Aoû - 23:15
Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'MJ' : 75
avatar
Bourgmestre de Caladon

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Saumon, niv 2
Esprit-lié n°2: Inséparable, niv 2
Esprit-lié n°3: Aucun
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Intrigue] Neige écarlate

le Mer 22 Aoû - 19:17
    Le fin sourcil de l'elfe se dressa, perplexe, lorsque le capitaine vampire lui mit en lumière le peu d'intelligence dont il semblait disposer. Les vampires étaient-ils tous comme ça ? Coulant un regard émeraude, déconcerté, sur son compagnon, il en conclut que non, il y en avait qui valaient mieux que d'autres, et qu'il n'était pas tombé sur le plus prometteur, avec ce Capitaine sur lequel ses yeux retombaient dans une fatalité pleine de lassitude. D'une voix égale, loin d'accepter de se faire remettre à une place qui ne lui incombait pas, Aldaron clarifia ses positions : « Je ne suis pas là pour ce convoi, Capitaine. » Oh non, il n'était pas là pour conduire ces foutus fûts à destination, même si cela pouvait en constituer un échelon. En vérité, il se moquait bien que ce convoi-ci vienne à se perdre dans leur expédition, pourvu que les suivants aient une route sécurisée, à l'avenir. « Je suis ici pour le Commerce Écarlate. Là est ma place et vous devriez me rejoindre plutôt que de vous border par les limites de votre mission. Que ferez-vous de cet unique convoi, même arrivé à bon port, lorsque les prochains se perdront dans cette forêt continuellement si nous n'y levons pas le mystère ? »

    Oui, décidément, ne pas voir plus loin que le bout de son nez était une aberration aux yeux du dirigeant du Marché Noir et son propos était une manière élégante et pédagogue que lui dire combien il le trouvait profondément stupide. L'elfe était plus accoutumé à voir la rentabilité sur le long terme mais il ne pouvait pas vraiment reprocher à un soldat de ne pas aller plus loin que ce que lui confère ses ordres, surtout lorsque sa princesse était là pour constater s'il les suivait bien à la lettre. Décidément, la bêtise humaine n'avait pas de limites. Dès qu'il croyait que ce monde avait appris une leçon, il venait lui rappeler qu'il était un éternel apprenti. On avait pas idée de se borner à si peu de jugeote. Mais soit, il n'irait pas au delà. Si ses mots ne trouvaient pas leur chemin dans l'esprit de ce capitaine... Qui était-il pour désirer le contraire ? A cela s'ajoutait qu'il n'était pas franchement certain qu'attendre d'être agressés par surprise dans une embuscade évidente était une stratégie militaire efficace. Ça n'était pourtant pas faute d'Aldaron et d'Ivanyr d'avoir voulu forger au moins un semblant de stratégie. Cet homme n'avait définitivement aucun sens du commandement lucide et pire encore : aucun sens de l'auto-préservation. Soit. Ce genre d'idiots mourrait en premier. La nature était cruelle et Aldaron un résigné.

    Il posa son regard régalien sur le soldat qui l'abordait discrètement pour lui confier que la pression magique de la forêt était coutumière mais aussi qu'il lui avait semblé sentir la présence d'un bipède qui les épiait. L'elfe approuva d'un signe de tête entendu la conclusion d'Ivanyr qui visait à croire que des plans d'attaque avaient été formés suite à une minutieuse observation des coutumes du convoi carmin. « Dans ce cas, il va falloir changer les habitudes et emprunter un autre itinéraire. Et si le Capitaine ou la Princesse ne veulent pas de cette option, je connais un homme qui pourra leur imposer la voie salutaire. » Et il s'appelait Achroma Seithvelj. Ce visage-là serait une image fédératrice capable de faire renoncer, aux vampires, à leur reine, s'il devait en arriver là. Pendant plus d'un millénaire, l'Aîné avait été le pilier de leur civilisation : ils n'avaient pas oublier. L'elfe n'eut néanmoins pas le temps de se préoccuper d’avantage de la situation. Pour l'heure, le convoi était arrêté et ne risquait pas de poursuivre dans une voie déjà connue par ces personnes qui les épiaient. A moins que cet arbre tombé sur leur chemin soit justement le moyen de refermer le cul-de-sac. Rah, il verrait cela après !

    Détournant la destination de son destrier elfique pour suivre l'appel des cris, il suivit Achroma qu'il avait convié à passer devant. Ivanyr ne l'aurait pas voulu autrement et en cela il était un excellent bouclier-lige. Rapidement, les Inséparables parvinrent au devant d'une scène de crime brutalement sanglante. L'elfe fronça les sourcils face au massacre singulier et observa un instant les alentours avant de descendre de cheval. Des chaussures avaient laisser des traces au sol. Celles d'un grand loup avaient continué leur route en ligne droite, probablement étaient-ce celles que les graärhs épiaient avant l'attaque. L'absence de traces animales l’inquiéta, mais ce ne fut qu'à la vue des plaies semblables à celle des lames d'un champ de bataille qu'il sut que ce qui avait tué ces deux éclaireurs n'était pas un animal. Il y avait bel et bien une présence bipède et sournoise qui avait fait main basse, de manière organisée, sur le Commerce Écarlate. « Les plaies ont été causées par des lames et ces deux graärhs n'ont pas ce qu'il faut pour s’entre-tuer. Il y a bien un complot qui s'en prend au Commerce Écarlate et les pourquoi ne manquent pas de réponses. Peut-être qu'Asshaal avait raison, au sujet des mœurs des vampires : ils ne respectent rien et la forêt a pu suffisamment appuyer sur certains esprits pour les faire se ranger à sa volonté. Ou tout simplement est-ce des vampires rebelles qui ont investi cette forêt, trouvant en son aura perturbante le terreau fertile de leur conspiration. Soit ils veulent simplement vivre hors des lois de la nouvelle Princesse, tranquillement et se servent de ces convoi pour se nourrir aux dépens de la couronne. Soit ils se sont insurgés et comptent déclencher une guerre pour renverser Irina.... »

    Son pouvoir était plus que discuté : l'accord avec les graärhs ne faisait certainement pas l'unanimité. « Soit... C'est plus vicieux que cela. Le Commerce Écarlate est ce qui a mis un terme à la condition de prédateur des vampires. Certains le remettent en cause. L'abolir. Irina est une femme qui sait se montrer intelligente et manipulatrice : quoi de mieux pour détourner l'attention des vampires de ses conventions avec les graärhs que d'entre-déchirer ses sujets sur une polémique aussi épineuse. Diviser pour mieux régner... » L'elfe attrapait la selle de son destrier pour chevaucher de nouveau, s'intriguant des investigations magiques de son lié. Il y avait quelque chose qui ne collait pas : au sol, il n'y avait pas de trace d'Ashaal, encore moins en direction de cet arbre. Que ferait-elle derrière ? « Asshaal est une guerrière, elle ne se cache pas derrière un arbre comme une peureuse, d'autant plus si nous sommes là depuis quelques minutes. Si des vampires ont tué ses amis et qu'elle s'en méfie, je n'en suis pas un. La magie est perturbée, nous ne pouvons pas vraiment compter dessus. Il va falloir que tu l'utilises avec réserve, si nous en avons bes... »

    Sa phrase resta en suspens alors que ses prunelles s'orientaient en direction du convoi, à présent invisible. Des cris, encore, avaient coupé net ses paroles. Des 'Tuez-les !' fusaient : la menace avait trouvé le convoi, le Capitaine devait être bien pantois d'être tomber bêtement sur cette embuscade à affronter ! « On y va. » ordonna-t-il alors qu'il talonnait légèrement Isilëel. Son cheval n'avait pas besoin de plus pour partir au galop. Il avait jaugé de l'opportunité de les laisser dans leur embarras et retourner à Nevrast. Les Inséparables n'étaient pas pris dans la mêlée, ils auraient peut-être pu contourner ce problème. Mais... Aldaron n'était pas de cette trempe-là. Dusse-t-il payer le prix de ses actes, ils étaient les seuls capables de témoigner de ce qu'il était. Lorsqu'il arriva près du convoi attaqué, restant à une distance raisonnable pour un archer, il jaugea le massacre qui avait lieu sous ses yeux. Des fenrisùlfrs s'en prenaient aux vampires de façon extrêmement vorace et vindicative. Ses bêtes étaient pires encore que les loups vampiriques du Néant qu'ils avaient combattu à l'ère de la Théocratie. Il se souvenait avoir été traqué par ces bêtes : les loups, il connaissait suffisamment cela pour y avoir survécu.

    L'une de ces créatures était à deux doigts de s'en prendre à Irina et deux autres endommageaient sérieusement le corps pourtant massif de Kaalys. A choisir, ses vœux d'assistance se tournèrent bien vite sur l'ancien lié de Dawan : « Ivanyr, le dragon ! » Le saurien était encore le seul à pouvoir vraiment faire le poids contre ces bêtes, en plus de leur forces combinées. Stabilisant le pas de son cheval au son de sa voix, l'elfe encochait une flèche à son arc, lié de foudre. La flèche se chargeait d'une énergie grondante avant d'entamer sa course vers l'un des fenrisùlfrs qui s'en prenaient à Kaalys.


Directives:
Après avoir repéré, grâce à la magie, des corps allongés dans la neige encore chaud, Aldaron lance un appel à la nature. Malheureusement aucune aide ne vient, la forêt silencieuse ne laissant paraître que très peu de vie animale, et la trame étant perturbée, la sort semble avoir échoué. Malgré tout, son compagnon passant devant, il décide d'aller voir de lui même de quoi il en retourne.

L'ancien bourgmestre et sa lame blanche contournent rapidement l'arbre mort qui bloque et ralentit le convoi pour s'enfoncer seuls dans la forêt. Ils découvrent ensemble, entre plusieurs arbres, les cadavres de deux des éclaireurs Gräarh, et Achroma souligne que Asshaal, qui était partie enquêter avec ces mêmes éclaireurs, est absente. Ils ont vraisemblablement été lacérés, mais Aldaron remarque plus précisément que l'un d'eux semble avoir été empalé. Le plus préoccupant semble être les traces de pas qui jonchent la scène macabre : tout autour des cadavres sont lisibles ces traces qui se dissocient de celles des gräarh, les individus s'étant tenus ici auraient porté des chaussures ou un accoutrement similaire, à l'inverse des félins.

Achroma toujours sur son cheval, s'empresse alors d'analyser la scène de crime. Grâce à différents procédés magique, il cherche à reconstituer l’enchaînement des événements , écoutant les derniers échos de cet endroit grâce à un glyphe, il fait part de ce qu'il entend à Aldaron. Il y a quelques minutes, les éclaireurs auraient attaqués, ils auraient feulés, et hurlé de douleur, mais leurs assassins ne semblaient pas communiquer entre eux ni à leur victime. Achroma aurait également entendu une sorte de crissement retentir, difficile à définir, surnaturel, ainsi que des pas lourds dans la neige suite aux meurtres. Ils seraient morts quasiment en même temps…

Le vampire utilise ensuite un sortilège pour repérer la gräarh manquante, lorsqu'il ouvre les yeux quelques secondes plus tard, un air autrement plus grave au visage il demande à Aldaron de passer derrière lui, pointant du doigt l'un des arbres les entourant, à environ dix mètres d'eux, expliquant qu'Asshaal se trouve derrière.

Que fais Aldaron ?




Langue commune : #ffebcd
Langue elfique : #ccffcc
Langue nordique : #ccffff
Langue Graärh : #ffcc66
avatar

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Aucun
Esprit-lié n°2: Aucun
Esprit-lié n°3: Aucun
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Intrigue] Neige écarlate

le Sam 25 Aoû - 9:53

Aldaron


Compétence utilisée Arme de trait  niveau Grand Maître . Taux de réussite 85.

Modificateur => + 5 race elfique - 5 en mouvement

Résultat => réussite

- 5 ou moins réussite critique.
-  85 ou moins réussite.
- 86 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.

avatar
Admin

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1:
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateurhttp://elysionrpg.forumactif.org

Re: [Intrigue] Neige écarlate

le Sam 25 Aoû - 9:53
Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'MJ' : 72
avatar
Lame Blanche du Marché Noir

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Inséparable, niv 1
Esprit-lié n°2: Aucun
Esprit-lié n°3: Aucun
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Intrigue] Neige écarlate

le Mar 28 Aoû - 8:45
D’une façon ou d’une autre, c’était une conspiration. Et il commençait à penser que cette conspiration visait Aldaron en particulier. Finalement, cela faisait sens, l’attirer ici, dans un lieu isolé, reculé, et dangereux, sous un prétexte fallacieux mais qui parlerait à l’elfe qui tenait à la bonne tenue de ses commerces. Quelqu’un connaissant quelque peu Aldaron aurait su qu’il viendrait. Qu’est-ce qui empêchait de faire passer son décès pour un accident ou le fruit d’une attaque malheureuse des Fenrisulfr ? Un bon désinformateur aurait pu faire courir les rumeurs sur la menace contre le commerce écarlate pendant quelques temps pour motiver l’excuse de la sauvagerie des bêtes. C’était tellement pratique, après tout ! La Triade avait de nombreux adversaires, son lié avait déjà été la proie d’assassins, ce n’était pas impossible qu’on eu pu penser à pareil forfait, ici, et les vampires n’étaient-ils pas maîtres en fourberie ? L’idée menaçait de le faire flamber de colère. Si c’était bien cela, alors l’auteur de cette conspiration ainsi que tous ses complices périraient de sa main et dans les pires souffrances possibles. Il n’aimait pas tuer, mais la vie de son Inséparable était sacrée à ses yeux et dépassait tous ses principes moraux, et toutes ses répugnances à l’égard de la vie d’autrui. Si on s’en prenait à Aldaron, si on avait même imaginé le faire, il ferait de ces créatures un exemple digne du Tyran Blanc en personne. Serrant les crocs à s’en fendre l’émail, rênes crispées dans des mains qui tremblaient sous la tension, il fit part de ses observations à l’elfe, et passa devant lui, se plaçant entre la localisation supposée de la guerrière Graarh et son lié. La simple supposition que l’on en voulait au Triade chassait tout excès de douceur de son esprit. Il doutait que les félins puissent prendre part à pareille supercherie, ce n’était pas dans leurs mœurs, mais il n’écartait pas complètement l’hypothèse que la forêt puisse effectivement agir sur les esprits, surtout un esprit aussi familier que celui de la native. Ouvrant la bouche, il s’apprêtait à couper dans le discours de son lié quand la cacophonie s’éleva en direction du convoi. Roidis, le mage jeta un rapide coup d’œil vers la localisation des cris et des rugissements, mais perdit une couleur en voyant Aldaron foncer. Bon sang ! Ne pouvait-il attendre qu’ils vérifient si ce n’était pas sans espoir au moins ?

Sur un juron sifflé entre ses dents, Ivanyr refusa tout d’abord à Lenwë de suivre son aîné et foncer vers le convoi. Au vu des bruits qui lui parvenait, c’était bien des Fenrisulfr, et avant de se mettre en danger il préférait essayer une dernière fois la voie pacifique. Guidant sa monture, il rejoignit le lieu où Asshaal devait se dissimuler et eut la satisfaction ainsi que le soulagement de la voir apparaître, en bonne santé. Il ne percevait pas sur elle de signes d’une manipulation magique mais au vu des perturbations survenant en ces lieux… il ne pouvait être certain. Néanmoins, en l’instant, elle était sa seule chance de régler tout ceci de façon paisible. Arrêtant sa monture, il grimaça en manquant passer par-dessus son encolure et se rattrapa de justesse, mains enfouis dans ses crins, la capuche de guingois. D’un geste agacé, il la rejeta en arrière, puis fit face à la féline dissimulée.

« Shikaree, Asshaal… Le convoi est attaqué, certainement par des Fenrisulfr. Vous seule savez parler avec les bêtes de nous tous, vous êtes notre seule chance de régler tout cela sans plus d’effusions de sang. Je n’ai pas plus envie de tuer ces créatures dont on foule les terres que de mourir sous leurs coups, pas plus que vous certainement. Aidez-moi, je voue en prie, il faut au moins essayer… »

Mais il y avait quelque chose, chez la féline, qui l’interpela alors. Ses questions sur la mort de ses frères d’arme lui firent pincer les lèvres mais il répondit avec sincérité, lui faisant part de ce qu’il avait entendu. Ce n’était certes pas grand-chose, mais c’était déjà quelque chose après tout. Il comprenait sa méfiance, et cela ne lui rappelait que plus cruellement que ces fiers Graarhs avaient peut-être étaient de simples quantités négligeables à sacrifier dans une conspiration sinistre. Si c’était le cas, les auteurs paieraient pour cela également. Il brûlait tout à la fois de poursuivre les traces plus loin dans la forêt et de retourner auprès de son lié. Mais Aldaron primait sur tout le reste, surtout si c’était bien lui la victime désignée. De nouveau, une ire monstrueuse manqua lui faire perdre le contrôle de sa personne et il inspira en sifflant pour se calmer.

« J’exècre leurs morts tout comme vous, Shikaree. Parons au plus pressé, dès que le convoi sera sauf, nous pourrons nous tourner vers les meurtriers de vos frères... Si nous sommes encore en vie »

Ce qui n’était pas certain. On parlait de Fenrisulfr. De toutes façons, impossible de ne pas rejoindre le lieu du drame. Tous deux conscients de cela, ils foncèrent donc pour déboucher sur l’emplacement du convoi à présent attaqué par trois des bêtes géantes. Leur arrivée coïncida avec l’attaque portée par Aldaron et il fut contraint de reconnaître l’efficacité de la technique employée par son lié. Il l’aurait rejoint immédiatement si sa demande n’était pas tombée. Le dragon ? Pour tout autre que l’amour de sa vie, il n’en aurait fait qu’à sa tête mais justement, il s’agissait de l’elfe. Tâchant de garder la tête froide, le mage se tourna de nouveau vers la guerrière Graarh. Serrant les cuisses autours de son destrier, Ivanyr lâcha rapidement, presque sèchement. Ils n’avaient pas le temps pour la courtoisie et les ronds de jambes.

« Je vous laisse faire. Si vous avez besoin que je fasse quoi que ce soit, dites-le-moi… »

Il allait attendre qu’elle fasse ce qu’elle voulait. Dans le cas où elle n’y arriverait pas, néanmoins, il se tenait prêt à attaquer également. L’entre-deux lui permettait d’observer un instant où se trouvaient exactement les créatures, et également les probables instigateurs de la conspiration qu’il devinait… Lentement, il descendit de cheval pour apposer les deux mains sur le sol sans cesser de regarder les autres. Il comptait invoquer deux murs de force (1). Un entre Asshaal, lui, et les loups, l’autre entre son lié et le plus gros de la menace. Si la Graarh ne parvenait pas à raisonner ces bêtes, et il y avait de fortes chances que ce soit effectivement impossible, il tenterait d’abord de les paralyser (2), puis simplement et en dernier recourt de les brûler (3). Une fois la magie relâchée pour créer les murs de force, il remonta immédiatement sur le dos de son destrier, ne voulant pas se priver de mobilité dans un moment pareil.
Directives:

Après qu'un hurlement ait retentit dans toute la forêt, Aldaron et Ivanyr se désolidarisent du convoi pour aller enquêter de leur coté, ils tombent rapidement sur une scène macabre semblable à une véritable boucherie. Ivanyr fait alors appel à la magie pour rechercher des indices sur ce qu'il s'est passé. En utilisant son glyphe de murmures épiés, des échos retentissent entre les arbres puis dans l'esprit d'Ivanyr :

Il y a quelques minutes seulement, il peut entendre deux individus s'avancer dans la neige et en creuser les premières traces. Ils semblent renifler fréquemment, à la recherche de quelque chose. Puis une sorte de bruit parasite étrange se fait entendre, les deux individus d'immobilisent, le bruit recommence, s'accentue. On aurait dit une sorte de crépitement, ou de crissement inquiétant, il retentit de plus en plus fort. Il y a quelque chose qui s'approche, les gräarh se mettent à feuler dans une même directions mais le bruit de crissement couvre presque totalement leur tentative d'intimidation tant il est puissant. Ils n'ont pas le temps de faire plus qu'un bruit de déchirement sanglant se fait entendre, puis celui de cadavres qui s'effondrent. Un hurlement de douleur est poussé par l'un des deux, qui disparait rapidement dans un gargouillement d'agonie. Après quelques secondes, le meurtrier se déplace, au bruit que font ses pas dans la neige, il est lourd. Ce qui perturbe le plus Ivanyr, c'est qu'il est persuadé de n'entendre qu'un seul ennemi, pourtant, il entend plus de deux lourds pieds s'enfoncer dans la neige lorsque l'ennemi se déplace. Les bruits de pas disparaissent, et le crissement stressant qui l'accompagne s'atténue aussi, peu à peu, jusqu'au silence le plus total.

Ivanyr partage brièvement et comme il le peut ce qu'il a entendu, et ses déductions à son inséparable, puis utilise le sort du chemin du coeur pour trouver Asshaal. Il ne met pas longtemps à la retrouver, elle se situe à moins de dix mètres d'eux, embusquée derrière un arbre. Ivanyr passe devant Aldaron pour le prévenir du danger, mais celui ci le renie, inquiété d'un danger bien plus réel : Au hurlement du dragon et aux cris des soldats qui font échos, le convoi est attaqué ! Aldaron remonte sur son cheval en vitesse et se précipite vers la zone de combat sans se préoccuper d'Asshaal... Que fais Achroma ?

-S'il accompagne Aldaron, il contournera à nouveau l'énorme tronc d'arbre bloquant la route au convoi pour voir Aldaron scellé à son cheval décocher une flèche crépitante d'énergie pour venir toucher un loup gigantesque qui était monté sur le dos du dragon. Le dit loup reçoit la flèche sur le flanc et s'effondre au sol, perdant prise à cause du choc. Résistant à l'effet, il tente difficilement de se relever tandis que l'autre Fenrisulfr saute le rejoindre et se met en position défensive, grognant vers le dragon et les soldats, qui ne peuvent l'approcher sans se faire découper.

-Il peut aussi rester sur la scène de crime et tenter de découvrir des indices supplémentaires ou de retrouver Asshaal.

-Il peut aussi faire plein d'autre choses.

Actions:

(1) Mur de force | Magie Humaine | Niveau Maître
Crée un mur de force qui est impassable jusqu'à ce qu'il soit désactivé ou désintégré

- Si action d'Asshaal non réussie =>

(2) Stase | Magie Humaine | Niveau Très bon
Paralyse la cible, totalement : elle ne peut plus que penser

- Si ne fonctionne pas =>

(3) Couronne d'été | Magie Humaine | Niveau Maître
Produit un large cône d'énergie brûlant juste devant soit qui prend la forme de centaines d'entrelacs de roses de lave aux épines acérées emprisonnant la cible et la piégeant dans ses nœuds menaçants. Le cône peut-être grossit par un plus puissant mage. Il disparaît sur la volonté de son lanceur ou peut être détruit.



Langage commun #4084E1
Langage nordique #88E1E8
Langage elfique #ADFC98
Langage Graarh #FFB1AD
avatar
Capitaine des Pirates

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Coccinelle 1
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Intrigue] Neige écarlate

le Mer 29 Aoû - 14:15

Achroma


Compétence utilisée magie niveau Grand Maître . Taux de réussite 85.

Modificateur => + 5 race vampirique - 5 Malus magique

Résultat => réussite !

- 5 ou moins réussite critique.
-  85 ou moins réussite.
- 86 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.



Dernière édition par Arakjörn Nygdmer le Mer 29 Aoû - 14:27, édité 1 fois


- Haine -

.Thème actuel :

Code couleur :ff6600
avatar
Admin

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1:
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateurhttp://elysionrpg.forumactif.org

Re: [Intrigue] Neige écarlate

le Mer 29 Aoû - 14:15
Le membre 'Arakjörn Nygdmer' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'MJ' : 69
avatar

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Aucun
Esprit-lié n°2: Aucun
Esprit-lié n°3: Aucun
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Intrigue] Neige écarlate

le Mer 29 Aoû - 15:53

Irina Faust


Compétence utilisée magie niveau bon . Taux de réussite 55.

Modificateur => + 5 race vampirique - 5 Malus magique

Résultat => échec : jet du Fenrisulfr en conséquence

- 5 ou moins réussite critique.
-  55 ou moins réussite.
- 56 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.



Dernière édition par Le conteur le Mer 29 Aoû - 15:55, édité 1 fois
avatar
Admin

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1:
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateurhttp://elysionrpg.forumactif.org

Re: [Intrigue] Neige écarlate

le Mer 29 Aoû - 15:53
Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'MJ' : 69
avatar

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Aucun
Esprit-lié n°2: Aucun
Esprit-lié n°3: Aucun
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Intrigue] Neige écarlate

le Mer 29 Aoû - 15:57

Fenrisulfr (PNJ)


Compétence utilisée griffes et crocs niveau très bon . Taux de réussite 65.

Modificateur =>

Résultat => réussite !

- 5 ou moins réussite critique.
-  65 ou moins réussite.
- 66 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.

avatar
Admin

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1:
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateurhttp://elysionrpg.forumactif.org

Re: [Intrigue] Neige écarlate

le Mer 29 Aoû - 15:57
Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'MJ' : 26

Conséquence : Les artefacts d'Irina ne semblent pas fonctionner sur la bête sanguinaire, et elle n'arrive pas à lancer son sort de défense à temps, la bête l'attaque au visage et, d'un coup de patte griffue, la défigure, l'envoyant rouler dans la neige. Irina est dans un état critique.
avatar
Éclaireuse

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Fennec, niv 3
Esprit-lié n°2: Vautour, niv 3
Esprit-lié n°3: Aucun
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Intrigue] Neige écarlate

le Ven 31 Aoû - 15:01
Asshaal était en parfaite santé, et elle se contentait d’observer avec ses griffes sorties dans ses gantelets d’assaut. Elle n’avait pas de lame ou d’autres armes, à quoi bon lorsque l’on avait déjà sur soi ce qu’il fallait ? Elle avait observé la situation de ses frères morts, et elle avait remarqué que c’était par des épées ou quelque chose d’approchant. Les deux tourtereaux ne sentaient pas le sang et leurs armes non plus,  alors elle pouvait leur faire confiance pour le coup, mais elle était tout de même tendue et une rage dans son cœur montait. Ce n’était pas la présence de l’esprit du vautour qui allait la calmer en tout cas. Elle ressentait l’envie, le besoin, la faim de tous les dévorer, mais elle se contentait d’observer pour le moment.

« Oui je sais … mais je me demandais si c’était l’un de ces hommes qui avaient tué mes frères. Si c’est le cas, qu’ils meurent par les crocs des fenrisulfrs … mes frères animaux m’ont dit de fuir, et ils ne souhaitent pas discuter plus que cela. C’est étrange, ils ne sont pas très causant d’habitude, mais là, il y a quelque chose à n’en pas douter. Je vais tenter de les faire fuir, inutile de les tuer pour rien.   »

Les graarhs étaient un peuple simple, il n’y avait aucune fourberie ou manipulation chez eux, mais ils savaient mordre lorsque cela s’avérait nécessaire. Elle disait bien souvent la vérité, il n’y avait pas de tromperies dans ses mots, mais elle avait appris à se méfier des peaux lisses. Elle plissa les yeux en observant ce personnage, disait-il la vérité au sujet de ses frères ? Peut-être bien, mais il avait raison en tout cas, il fallait parer au plus pressé. Elle grondait dans sa gorge, sa gueule légèrement ouverte à respirer rapidement. Elle ressentait l’envie de lui arracher un bras pour le dévorer, mais Asshaal se tourna d’avantage vers le convoi à la suite du cavalier.

Trois Fenrisulfrs semblaient attaquer le convoi, le dragon était blessé et le carrosse de la dirigeante vampire renversé. Quelle idée d’utiliser quelque chose comme cela dans un endroit pareil et aussi sauvage. Irina semblait gravement blessée, cela ne lui offrait aucune émotion, mais sans doute que pour l’avenir des Graarhs, c’était mieux qu’elle reste en vie. Les soldats vampires étaient paniqués, les peaux lisses étaient vraiment des enfants perdus dans un monde d’adulte qui ne connaissaient pas. Jamais des Graarhs n’auraient agi ainsi, c’était une action tellement brouillonne. Ivanyr créa alors un mur de force entre eux et le reste du convoi pour isoler les loups géants. Elle avait deux choix, l’échec avec le mâle lui signifiait que peut etre ces fiers loups étaient contrôlés magiquement d’une manière ou d’une autre. Elle devait tout de même essayer, ils pourraient sans doute finir par l’emporter, mais alors épuisé face à la véritable menace. Ces loups n’étaient que de pauvres erres utilisés dans quelque chose de plus grand. Elle commença alors à tracer dans le sol et la neige un symbole.

«  Par le symbole de Jhebbal Sag, le seigneur des animaux, je vous en pris mes frères et sœurs d’entendre mon appel. Soyez libre et fier de ce que vous êtes, il n’y a rien pour vous ici. Partez d’ici, je ne veux pas vous faire de mal, et si vous le pouvez, montrer moi qui vous manipule et vous utilise. Je vous jure d’en faire justice comme pour mes propres frères.
   
»


Si elle échouait, Asshaal connaissait de la magie Graarh pour tenter de les faire fuir de force, ou encore elle les affronterait griffes aux poings..


enchantement utilisé:


Collier de traqueur
Objet unique

Provenance vampirique
Un collier de bronze enchâssé d'une pierre sombre
Permet d'apposer une marque invisible sur un autre individu. Seul le possesseur du collier pourra la voir.
Glyphe : Marque invisible – soutien

→  Nom de l'enchantement : le symbole de Jhebbal Sag, seigneur des animaux
Description rapide :En traçant le symbole de Jhebbal Sag sur le sol, le porteur de l'amulette convoque les animaux dans un large périmètre aux alentours qui se regrouperont, s'ils choisissent de se plier à l'appel du porteur, autour du symbole.
Le porteur peut alors leur demander des tâches simples comme porter un message ou l'assister pour une chasse ou un combat, ou obtenir des informations s'il est en mesure de communiquer avec lui. L'animal doit être consentant.



Spoiler:


La tension est à son comble entre le Fenrisulfr et Asshaal lorsqu'elle utilise son glyphe. La musculature de la féroce créature est tendue et l'animal semble sur le point de bondir sur la féline à chaque secondes, pourtant elle ne le fait pas. Après plusieurs et interminables secondes, elle commence à reculer, Asshaal croit reconnaître un message dans son comportement, un message qui lui inculque la fuite, et un danger iminnent. La créature disparait alors aussitôt, loin dans la forêt.

Asshaal n'a peu de temps pour interpréter cette nouvelle information qu'un cris de douleur retentit dans toute la forêt. Elle reconnaît bien là le hurlement de gräarh mâle, elle se dirige donc à pas feutrés vers la source du cris. Lorsqu'elle entend des voix, elle se cache derrière l'épais tronc d'un arbre : là dans la neige se tiennent Aldaron Ivanyr, une neige mâculée de sang et dans laquelle repose les cadavres des deux frères qui l'avaient accompagnée plus tôt. Tout autour des cadavres, il y a des traces de pas de peau-lisse : ce sont des traces de chaussures.

Asshaal méfiante, ne se révèle pas, elle n'a pas le temps de comprendre ce qu'ils font qu'un énième rugissement retentit, bien plus puissant et effrayant. Aldaron quitte alors la macabre scène en précipitation, retournant apparamment au convoi. Mais Ivanyr, qui avait senti la présence d'Asshaal, reste et vient lui parler. Ils retournent ensemble au convoi.

Le dit convoi est attaqué par trois autres Fenrisulfrs, le dragon a été blessé et le carosse royal de la reine des vampires renversé, cette dernière est attaquée par l'un d'entre eux et très gravement blessée. Les soldats en panique sont sur le point de riposter. Le chaos règne mais Ivanyr crée par magie un mur entre Asshaal, Aldaron et lui et le reste du convoi, demandant à Asshaal de tenter de communiquer avec les bêtes pour avoir à s'en débarasser sans les tuer. Que fais-t-elle ?
Contenu sponsorisé

Re: [Intrigue] Neige écarlate

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum