De nombreux prédéfinis vous attendent ICI. Si vous voulez tenter l'aventure Elysion il peut s'agir d'une excellente façon de commencer !

Partagez
Aller en bas
avatar
Modo
Capitaine de Goélette


Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Renard 1
Esprit-lié n°2: Ragondin 1
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Missive pour une belle

le Mar 14 Aoû - 9:00
Novembre, après la catastrophe de Cordont,
Au jour ou Artane embarque pour Cordont

Un marin se présenta chez Eleonnora. Il ne savait pas si elle saurait présente ou pas, mais veillerait à ce que la missive d'Artane lui arrive quand même. Il ne savait pas le contenu de la lettre, mais soupçonnait malgré tout son contenu. L'amour que portait son capitaine pour la fille de Crissolorio n'était pas vraiment un secret, mais ce marin là était un homme sérieux. C'était pour cela qu'Artane l'avait choisi pour cette tâche.

Ma belle Eleonnora.

Tu reçois cette missive pour te prévenir de mon départ vers Cordont. Ivanyr, un des proches et hommes de ton "père'' est venu me voir pour affréter mon navire, dans le but d'y transporter des guérisseurs, du matériel et des vivres pour les sinistrés.

Malgré les drames qui s'y sont produits, malgré les rumeurs énonçant le débarquement des troupes sélénienne, je m'y rends. Je ne doute pas que le danger sera présent, je veillerai à accomplir uniquement ce pourquoi je vais naviguer par là-bas. La
Rosée du Matin n'est de toute façon pas un navire de guerre. En cas de pépin, je jouirai de sa vitesse.

Dès que ma mission sera terminée, je reviendrai à Caladon sans attendre. Nous savions que je serai amené à prendre la mer, mais pas si vite et pas pour un tel travail.

Je penserai à chaque instant à toi, ma belle et douce Eleonnora. Ma passion de coeur ne cessera de briller, même lors de la disparition des terres de Caladon lorsque je prendrai le large. Je veillerai à ne pas commettre d'impair pour te revenir le plus rapidement possible.
Je t'aime ma belle.
avatar
Conseillère

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Flamand rose 1
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Missive pour une belle

le Mer 15 Aoû - 0:34
Réponse d'Eleonnora quelques jours après


Eleonnora avait gravit les marches du pigeonnier dans la plus grande intimité. Parmi les nombreuses missives qu'elle ferait parvenir à Cordont, qui se douterait qu'il s'y cacherait une destinée à son amant? A son visage se déroba pourtant une expression indéchiffrable lorsqu'elle noua cette dernière à la patte du volatile. Rien qu'en pensant que cet animal devra survoler les mers pour arriver à son destinataire, elle se sentait immensément petite.



Cher Artane,

Quelques mots de toi, mon tendre et cher, ont encore changé l’état de mon âme. Oui, tu peux tout sur moi, et demain je serais morte que j’ignore si le ton suave de ta voix, si la tendre pression de tes lèvres adorées ne suffiraient pas pour rappeler la vie dans mon corps. Mais qui, de cette chaleur, pourra réanimer mon âme mourante de te voir partir à nouveau et plus loin que jamais? J'aurai souhaité m’enfoncer au plus profond de l’amour partagé et permis, comme dans une tombe, et que tout cesse. Mais même pour moi, qui jouis tant du pouvoir qu'il m'est permit d'exercer, cette révolte contre le temps est un échec. Si je le pouvais je t'enfermerais à double tour dans un donjon pour ne jamais avoir l'angoisse de te voir prendre part à cette triste histoire au large de nos côtes.

J'ai déjà vu mes collègues, mes proches attiré par le noyau de cette sombre affaire. Mais la peur m’importe, j'espère que c’est la seule fois où je m’aveuglerai sur les événements. Tu m’as promis de revenir, tu me l’as promis tant de fois, tu me l’as juré, je te crois ; et il y eut des centaines d'occasions de m'abandonner sur le rivage, jamais je ne me tromperai au langage de ton cœur, et c’était lui qui parlait quand tu l’as promis. Si tu ne me tiens pas parole, tu m’exposeras à mille extravagances en sortant, car je te proteste, sur tout ce que j’ai de plus cher au monde, que rien ne sera capable de m’arrêter, et de m’empêcher d'aller t'arracher aux entrailles de la terre, dût-ce être là que l’on voulût te cacher pour te soustraire à moi. Qu'il soit léviathan ou père, ils paieront de leur cruauté envers un cœur qui cessera de battre si jamais il ne t'arrive malheur.

C'est cette force d'aimer qui t'accompagnera lors de tes épreuves...Mais le temps le plus court je l'espère de tout coeur.

Reviens moi vite;

Eleonnora


avatar
Modo
Capitaine de Goélette


Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Renard 1
Esprit-lié n°2: Ragondin 1
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Missive pour une belle

le Mar 11 Sep - 19:36
On pensait le pigeon en général imbécile, stupide, mais quand on les dresse bien en prenant en compte un bon lignage, on avait des messagers fidèles. Il était vrai que la mer était immense et recelait de nombreux dangers. Surtout quand on avait des oiseaux marins prédateurs comme les pétrels. Mais la missive arriva à bon port, quelques jours plus tard, à la petite goélette du Capitaine Nordan. Quand il eut la missive, il ne cachait pas sa joie, et même pas les rictus à demi amusés et à demi sérieux en lisant les lignes de sa douce. En même temps, comment pourrait-il réagir autrement ? Il connaissait assez sa belle pour savoir le pourquoi de ses lignes.


Ma belle Eleonnora

Ce que nous partageons, ce lien qui a unit nos coeurs, cette passion qui enflamme nos âme sera capable de t'éviter la mort en te maintenant en vie. Quand à m'enfermer....Pour cela, il faudrait réussir à m'attraper. Mais c'est déjà chose faite, tu as attrapé l'homme que je suis et ton coeur est déjà le donjon duquel je ne peux m'échapper. Mais quand à la réalité, je veillerai à ne pas jouer le fou, comme tu dois le redouter. Nul besoin de le lire plus en profondeur pour le pré-sentir. Je ne me mettrai pas en danger, comme un cinglé. Je ferai le maximum pour faire attention, sans jouer de lâcheté bien entendu. Je ne suis plus ce vaurien fuyant et fuyard d'autan, même si j'en garde un peu au fond de moi. Après tout, c'est ce qui fait ce charme que tu aimes chez moi non ? Tu auras le droit de me frapper à mon retour pour ma réplique.

J'ai promis et je tiendrai parole. Et je ne doute pas un seul instant que tu seras d'une furie océanique si je venais à manquer à mes devoirs de promesses. Je reviendrai à la nage s'il le faut pour te revenir. Et savoir que ton amour pour moi a une valeur d'au-delà les plus grandes richesses me réconforte, plus encore quand tu évoques les redoutables vengeances si on venait à l'écarter de toi. Que cette force souffle sur mes voiles pour voyager plus vite encore et donc te revenir.

A mon retour, je te kidnapperai pour t'apprendre à manier la barre de la
Rosée du Matin, histoire de prendre le large et de découvrir d'un autre bord l'océan. Et qui sait ce que tu pourrais découvrir durant cet instant loin des soucis de la ville et de tes devoirs actuelles. J'ai déjà hâte de te faire sentir le vent et l'air marin d'une façon tout à fait nouvelle pour toi.

Je t'aime.

Artane.
avatar
Conseillère

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Flamand rose 1
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Missive pour une belle

le Lun 5 Nov - 0:53
A vrai dire, c'est en retrouvant cette enveloppe parmi les nombreux papiers, documents enchevêtrés, empilés dans un chaos presque infernal qu'elle en découvrit le contenu pour la première fois. Les tâches s'accumulaient depuis le départ du Bourgmestre et sa conseillère en charge de le remplacer remplissait la fonction de son mieux, tel un bourreau de travail. Alors peut-être avait-elle déposé cette missive personnelle ici, espérant se souvenir de son existence lorsque son travail aura prit fin. Cependant il est important de noter que le travail d'un dirigeant n'a jamais de fin. Alors quelle ne fut pas sa surprise d’apercevoir l'écriture brouillonne, quelque peu tremblante, surement du au soubresaut des vagues lorsqu’il écrivait ces lignes,depuis son navire. Elle cessa alors toute activité, laissant en plan ses documents dispersés aux quatre coins de la pièce. Au milieu de cette tension ambiante la lettre de son amant était un véritable oasis. Elle était tellement heureuse de l'avoir découverte en cet instant qu'elle ne culpabilisait même pas de l'avoir oublié pendant tant de temps. Elle pressa le papier contre son cœur avec un soupir lancinant. Même à l'autre bout du monde il lui sauvait la mise.

Cher capitaine de mon coeur ,

Je t'écris depuis le prestigieux office du Bourgmestre et, au dehors, on peut entendre Caladon rire et chanter et la foule incessante passer avec ce brouhaha transpirant de vie. Toutefois au milieu de la grande fête générale, je suis à part et cachée dans l’ombre ma douce fête à moi. Le monde a la fausse ivresse, j'ai la vraie. Car la seule vue de tes mots ravissent mon être comme tu ne peux l'imaginer. A ta lecture ,chaque fois que je me figure ton sourire, ta voix, ton regard tendre et moqueur il me semble que, dussé-je ne plus te revoir en personne, ta chère apparition liée à mon cerveau m’accompagnera désormais sans cesse. C'est peut-être ainsi que je tient sans faire de malheur loin de toi même si je t'avoue que, les soir de solitude où la fatigue m'emporte dans un état de tristesse morne, tes bras me manquent. Et que ce soit ceux du vaurien ou du valeureux capitaine Nordan, cela ne change rien à la chaleur que je ne cesse de figurer lorsque je pense à toi. Néanmoins...tu m'embarrasses de me le faire avouer aussi crûment mais il est vrai que le baroudeur des bas fonds, confiant et malicieux est le personnage qui a du faire chavirer mon cœur de jeune fille. Mais ce n'est que le passé que nous ressassons; N'ose pas te faire d'illusion! je ne permettrait à personne de dire qu'une éminente conseillère à des penchants pour les gens de basse condition! C'est pour bien plus que ça que mon âme se trouble. J'en ai déjà malheureusement fait les frais et c'est une expérience qui me laisse toujours perplexe quand au fonctionnement de mes sentiments qui on une tendance merveilleuse à tirailler ma conscience...Je reste pourtant tienne, n'ai crainte. Les déviances de mon âme sont loin d'affecter la loyauté de mon engagement envers toi.

Je me tarde cependant de te voir remettre mes pendules à zéro pour avoir à nouveau une image fraîche de ton visage avant de te laisser partir à nouveau. A moins que, comme tu le mentionnait dans ta lettre, je ne puisse te laisser partir et parte au large avec toi. Car dis toi bien que la seule chose qui se fera kidnapper, ce sera le large! Nous partirons à la conquête de ce merveilleux univers. Et sache que si la rêverie semble m'emporter dans ces lignes, je n'en reste pas moins ambitieuse. Je te dirais bientôt la destination de notre voyage mon aimé. De grande choses sont à venir mais j'aurai besoin d'un être de confiance à mes côtés pour surmonter les épreuves et les périls. Je me désole de devoir te traîner dans certaines affaires qui ne seront pas de ton ressort et qui de plus seront plus dangereuses que tu ne puisses l'imaginer. Pourtant ta présence sera mon asile là où la vie sera grisâtre, empestée d'êtres de la pire espèce.Je ne t'en dis pas plus pour l'instant, je ne sais s'il est vraiment prudent d'être explicite dans mes lettres en des temps si mouvementés. C'est aussi pour ça que mon inquiétude accroît tant les jours passent là bas, à Cordont, et que les parlementaires n'en finissent pas. Alors je t'en prie sois prudent.

Je t'embrasse de toute mon âme;

Ta tendre,

Eleonnora

avatar
Modo
Capitaine de Goélette


Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Renard 1
Esprit-lié n°2: Ragondin 1
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Missive pour une belle

le Mar 20 Nov - 18:52
Artane avait été pas mal occupé, avant de pouvoir lire la missive. Tout comme sa douce et belle aimée, il avait eu beaucoup à faire. Sa goélette, conçue pour la vitesse, avait pu profiter de bonnes conditions en mer pour faire plusieurs fois la navette entre Cordont et l'autre port pour mener les ressources nécessaires. Le premier voyage avait été efficace, au point qu'on lui avait demandé s'il pouvait encore s'engager dans un ou deux voyages supplémentaire, moyennant finance bien entendu. Au début, Artane avait manqué de refuser, mais vu que c'était pour apporter des vivres, des guérisseurs et du matériels à tout que la catastrophe de Cordont avait provoqué, il avait accepter sans perdre de temps à raisonner. Donc, ce fut qu'aux termes de ses voyages qu'il voyait un oiseau-messager qui guettait son retour, perché sur un mât, le fusillant du regard. L'oiseau paraissait attendre qu'on lui retire le message pour s'envoler. Le capitaine se demanda depuis combien de temps il l'attendait et se pinça les lèvres. Depuis combien de temps


Ma belle et douce Eleonnora.

Ma lettre arrivera avec un peu de retard et je m'en excuse. Je sens déjà ton regard se poser avec un certain poids pour en savoir les raisons. Rassure toi, il n'y a rien eu de grave. Après le premier voyage effectué à Cordont, on m'a demandé d'en faire quelques uns de plus pour transporter des vivres et du matériel supplémentaire, vu que mon navire était assez rapide pour apporter ce qui était nécessaire et le plus urgent. Maintenant que c'est fait, je peux désormais t'écrire. Bon, je ne pourrais pas te décrire la splendeur de ma cabine à l'équivalence de ton magnifique bureau de Bourgmestre. Mais au moins, lire que tu imagines mon visage, mes traits de sourire et tout le reste, me fait sourire. Car moi je revois ton visage, pendant que tu es en train de lire chacun de mes mots, se demandant ce que tu vas y trouver, avec tes sourcillements sérieux, et après le rayonnement de ton sourire. Cela me rassure que tu arrives à t'évader de tes tâches à travers cette lettre et les précédentes, car même si je ne doute pas de la lourdeur de tes responsabilités, je sais que tu réussis à les accomplir avec brio. Le baroudeur des bas-fonds que tu as aussi réussi à piéger et à mener jusqu'à devenir chèvre. Quand à ce que tu ressens, de ce que tu as écrit, je sais que tu arrives à surmonter cela bien plus que tu ne pourrais l'imaginer... Là, cela doit être assez aisé, vu que le maladroit que je suis est actuellement à bord de son navire, à la limiter de se faire houspiller par l'oiseau messager que j'ai attaché pour le moment à une patte, car il a manqué de s'envoler cet imbécile d'emplumé ! T'aurais aimé la scène quand j'ai à peine retiré le message de sa patte, il a manqué de partir alors que ta lettre était à moitié détachée. Mon idée première avait été de le rôtir pour le manger ! Mais bon, après, tu n'aurais plus eu de lecture de ma part...
Je suis certaine que ce piaf est mangeable en plus.

Pour revenir plus sérieusement, je ne redoute absolument pas de te perdre à cause des considérations que tu es censée avoir à l'égard des gens comme moi. Et ce ne sont pas ces mauvaises langues qui brisera ce qui existe entre nous. C'est trop fort pour eux. et pour Cordont, je t'en parlerai en face à face... décrire ce qui s'est passé là-bas n'a pas à se retrouver dans cette missive, qui doti avoir pour but premier de te réchauffer le coeur.

Tu retrouveras très bientôt la chaleur de mes bras. Demain, nous terminons les préparatifs de départ et je serai là dans quelques jours. A peine débarqué, je viendrai te kidnapper, et nous nous évaderons au delà de la mer, avant que tu ne m'énonces la véritable destination, qui, je m'en doute très bien, sont importantes pour toi, si ce n'est pas vitales. Peut être que ce sera quelque peu... plus dangereux que ton ambition de nouer des relations commerciales quand tu t'étais retrouvée dans la Cour des Miracles. D'ailleurs, je prévois dans une expédition future de me rendre aux coordonnées d'une petite île, qui, si je pense ce que je pense, pourrait te plaire. Mais il faut d'abord que je m'assure de sa réalité.

J'ai déjà hâte d'être à l'aube, demain, et de partir rapidement avec la marée. J'ai hâte de revoir ton visage, ma douce.
Mon coeur est tien.

Artane


Contenu sponsorisé

Re: Missive pour une belle

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum