Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Modérateur
Dragon libre


Feuille de personnage
Esprit-lié n°1:
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Reprise intrigue : le sable des âges

le Lun 29 Mai - 10:11

L’expédition punitive n’a pas eu l’effet escompté … du moins pas totalement. Le but premier était de faire réagir les Chimères, ce nouvel ennemi d’Armanda. Afin d’obtenir plus d’informations sur ces dernières, mais aussi les forcer à plus de transparence. Et des informations on peut dire les Armandéens en ont eu, en payant le prix du sang.

Cependant, les pertes provoquées par cette opération sont passées pratiquement inaperçues. Pourquoi ? Parce que le Dracos est intervenu ! Lui qui était resté silencieux depuis sa défaite face à Néant est réapparu ! D’après lui, il était piégé dans le Plan Astral, incapable d’agir sur Armanda. Le dragon-esprit n’a cependant pas voulu donner d’explication quant à la raison de sa soudaine libération. Il s’est contenté d’ordonner aux troupes Armandéenne et battre en retraite avant de rétablir l’équilibre dans la magie au travers du sacrifice de Trissi.

Mais cet équilibre n’est que temporaire. Une faille serait apparue, reliant le Plan Astral et le Plan Physique et les Chimères l’exploiteraient pour inonder ce dernier de haute magie. Annihilant ainsi la trame pour leur permettre de parcourir ce monde librement.

Aussi le Dracos a-t-il chargé les Armandéen d’une mission. Selon lui, une construction permettrait de stopper la progression de la haute magie. Si la construction est simple, s’approvisionner en matériaux ne l’est pas. Trois matériaux sont nécessaires. Et l’un d’entre eux se trouve au plus profond des océans, dans une grotte sous-marine au large de l’île du flocon : le sable des âges.

INTRIGUE : Le sable des âges. Le 17 Novembre an 7 du quatrième âge

Les joueurs disposent d'un délai de 3 jours pour poster à compter de la réception des directives. Nous vous encouragerons même à poster plus vite encore si vous le pouvez (l’intrigue n’en sera que plus développée).  Les RP d’intrigue sont prioritaires sur tous les autres rp normaux.


  • Alkhytis
  • Kaalys
  • Cynoë
  • Ashy
  • Aïasil

L'ordre pourrait changer à tout moment.



Spoiler:


Petite explication sur le mode de jet de dés. Il s’agit d’un dé allant de 0 à 100.

Niveau pour les compétences physique, mentale et combat:

Aucun niveau : 0-5
Catastrophique : 0-15
Très faible : 0-25
Faible : 0-35
Moyen : 0-45
Bon : 0-55
Très bon : 0-65
Maître : 0-75
Grand maître : 0-85
Exceptionnel : 0-95

Niveau pour la magie:

Mage très faible : 0-25
Mage faible : 0-35
Mage correct : 0-45
Mage puissant : 0-55
Mage très puissant : 0-65
Maître-mage : 0-75
Grand-maître-mage : 0-85
Mage exceptionnel : 0-95

Explication : il faut donc faire un score compris entre ces deux valeurs pour réussir l’action. Si le score le dépasse, alors l’action n’est pas réussie.

Les réussites critiques sont comprises entre 0 et 4.
Les échecs critiques sont compris entre 96 et 100.

La réussite critique entraine une conséquence positive (comme un bonus ou une attaque plus puissante suivant la situation) l’échec critique entraine une conséquence négative (comme un malus où une blessure suivant la situation).

L’environnement et les événements extérieurs peuvent influer sur le score à atteindre, en bon comme en mauvais (Ex : état physique, climat, nombre d’ennemi ou d’allié, l'action à faire, ect…), au travers d'un bonus ou d'un malus.

avatar

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1:
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Reprise intrigue : le sable des âges

le Mar 30 Mai - 11:58
Le spectacle s'offrant à la jeune verte surpasse les merveilles qu'elle avait pu observer sous l'eau jusqu'à maintenant. Les profondeurs du lac d'Aigue et même le lagon perdu semblent bien pâles en comparaison à ce qui s'offre maintenant à ses yeux, les sillons bleutés marquant le sol en direction de ce qui semble être leur cible. Pourtant, tout semble... Trop calme. Pas de poissons, pas de requin géant, juste un paysage qui à bien y regarder semble quand même très désertique malgré sa beauté...

C'est d'ailleurs aussi pour ça qu'elle ne s'est pas avancée plus proche, observant la zone en attendant les autres pour pouvoir discuter de la suite, et en laissant ainsi le temps à Cynoë de terminer sa sanglante tache avant de les rejoindre. Mais bien entendu, la patience n'est pas une vertus dont tout le monde fait preuve...

"- C'est là bas qu'il faut qu'on aille."

Avant qu'Ashy n'ai eu le temps de réagir pour stopper la petite obsidienne, cette dernière se faisait happer par une force invisible, poussant un cri de surprise et probablement de peur en disparaissant des yeux pour s'engouffrer de force dans l'une des failles. Aussitôt, Alkythis se rue à sa poursuite, ignorant le danger et se faisant happer à son tour !

Kaalys ne tarde pas à prévenir de la nature du danger en indiquant les quelque algues sur le coté qui sont effectivement inclinée sur le coté, vraisemblablement par un puissant courant. Envoyant son esprit au loin tout en écoutant Kaalys, la jeune verte ne tarde pas à retrouver trace des deux disparus qui semblent se diriger rapidement au loin... Probablement en direction du centre. Trop rapidement pour que ce soit simplement eux qui tentent de se diriger dans le labytinthe, c'est donc probablement le courant qui les y emporte...

Le plan proposé a un certain sens... en s'accrochant à Cynoë, Kaalys aura une certaine sécurité si son enchantement ne marche pas, et si il fonctionne alors c'est un bon moyen de pouvoir naviguer dans cette zone sans trop de danger pour observer ce qui se passe exactement au cœur de ce cratère... Mais avant que cela ne puisse être mis en application, le grand violet se jette lui aussi dans le cratère à la poursuite des deux disparus !

"- Cynoë, attends ! Pourquoi faut ils qu'ils soient si pressés de se jeter dans l'inconnu tous autant qu'ils sont ? Se jeter les yeux fermés dans un piège ne va pas aider les autres beaucoup si le courant les pièges aussi ! Bon, je ne suis pas aussi imposant que Cynoë, mais je vais tenter de te tenir, Kaalys... Ils ont l'air d'être aspirés vers le centre, donc ce n'est pas une sorte de protection qui force à trouver le chemin dans un labyrinthe pour aller au centre... Je... Non, je ne vois pas d'endroit qui ressemble à une sortie sur les rebords du cratère, pour ce que j'en vois d'ici... Peut être que le centre est une entrée vers un souterrain. Essais quand même de retenir à quoi ressemble cette zone au cas ou on ai à naviguer dedans pour trouver notre chemin... Rester perdu dedans n'aidera personne, même si le temps presse."

La verte observe les nervures bleutés, tachant de graver l'image dans sa mémoire, et tentant d'envoyer cette image à tout les autres dragons en espérant qu'ils reçoivent tous ça, si jamais cela devait être utile, puis elle se tourne de nouveau vers Kaalys.

"- Vu que tout semble les emporter vers le centre, peut être qu'il serait plus prudent de nous y rendre directement, en passant par au dessus. Avec de la chance, le courant les maintiens au centre des failles... Mais j'aimerais mieux éviter de risquer d'être projeté contre un mur. Si le courant nous emporte sans que tu n'arrive à résister, maintiens tes ailes serrées contre ton ventre, bien à l'abri, en utilisant tes pattes pour les protégées, tout en te roulant en boule... Au moins, tu risquera moins de te rompre le cou si tu heurte un mur... Que tu parvienne à nager ou non avec ton enchantement, je doute qu'il puisse s'étendre à nous deux... Je tenterais également de passer par au dessus, mais si je suis emportée... Je suppose qu'on se retrouvera au centre. Juste un dernier teste et je t'aide."

Se plaçant non loin de la ou les autres ont commencé à être emportés, Ashy crache son souffle de pestilence, observant le nuage se former devant elle avant d'être attiré dans une faille, y disparaissant sans s'étendre dans les zones environnantes. S'ils entrent ici, le courant les poussera vraisemblablement dans la même faille que les autres, cela ne semble pas être aléatoire avec des courants mouvementés et incertains... Comme si une chose aspirait tout ce qui passe à proximité... Probablement l'objet de leur quête. Ce n'est pas sans rappeler le lagon perdu d'ailleurs... Les objets magiques semblent avoir la fâcheuse tendance à créer des pièges tous plus tordus les uns que les autres pour se "protéger".

Faisant signe à Kaalys, la verte se tiens prête à l'aider au mieux en le tenant pour qu'il teste son enchantement, puis quelque soit le résultat, si Kaalys ne recule pas pour parler d'une autre façon de procéder, prête à tenter de nager au dessus de la zone pour rejoindre directement  le centre, quitte à luter contre tout courant... Ou, en cas d'échec et si elle ne parviens pas à luter contre le courant pour se diriger un minimum loin des murs, à se rouler en boule en protégeant ses ailes de son mieux.
avatar
Modérateur
Dragonne affranchie

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Aucun
Esprit-lié n°2: Aucun
Esprit-lié n°3: Aucun
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Reprise intrigue : le sable des âges

le Dim 4 Juin - 4:14
Téméraire et imprudente ? Ce seraient des mots appropriés voir même peut-être un peu trop légers pour décrire l'inconsciente dragonne qu'était Aïasil. Hypnotisée par l'attrait de la découverte et de l'aventure, par ce dédale d'une beauté que bien peu de dragons auraient la chance de voir dans leur vie, elle s'approcha dangereusement du fond du cratère. Elle le sentait, plus qu'une intuition ou un instinct, le Dracos voulait l'amener au centre. Cette bouche obscure l'appelait, il fallait qu'elle y aille, tout ce chemin parcouru, c'était pour y aller. Elle était attirée par le lumière bleutée comme un insecte de la nuit devant une flammèche, et de la même manière qu'un être aussi primitif, elle s'en brûlerait les pattes. Pourtant tout semblait si enclin à la guider, on aurait pu croire comme un chemin qui lui était destiné, et qui s'ouvrait à elle. Son corps s'y engouffrait sans qu'elle n'ai à fournir aucun effort, n'était-ce pas une preuve ? Mais Aïasil désirait contrôler son destin, elle ne voulait pas se laisser happer par une force inconnue. Pourtant là, elle ne contrôlait plus rien, c'est bien trop tard qu'elle se rendit compte qu'elle était en réalité aspirée dans un puissant courant sous marin... Elle avait oublié les mises en gardes d'Ashy !  Comprenant l'étendue de son erreur alors qu'il était trop tard, une voix familière vint à elle, celle du cuivré, pleine d'inquiétude. Elle se retourna juste à temps pour le voir se précipiter vers elle. Imbécile ! Il allait se faire aspirer lui aussi s'il continuait ! Elle tenta de le mettre en garde, mais elle n’eut le temps de lui faire parvenir que sa peur, distinct dans un cri et dans son regard qu'elle portait au dragon.

"Alkhytis ! ... "

Un choc brutal coupa toute communication, alors que l'une de ses ailes était prise dans le courant, son corps y fut totalement absorbé. Un courant d'une puissance phénoménale, elle ne s'attendait pas à un tel choc et en fut déboussolée. Elle tenta de plaquer ses ailes contre ses flancs, mais à l'inverse de lors de son premier vol, la pression sur la fine membrane de ses ailes était telle qu'elle ne pouvait plus les refermer, l'empêchant de se stabiliser. Elle tenta de reprendre contrôle de la situation en allongeant son corps de manière à être aussi droite que possible, mais un choc violent avec une parois l'empêcha de se repositionner. La noiraude blessée, perçut avec horreur le bruit d'écailles qui se fragmentaient et des os qui se brisaient, ainsi qu'une vive douleur. Elle perdit tout sens de l'orientation, n'apercevant que les multiples facettes rocheuses qui lui porteraient le prochain coups sans espoir de les esquiver.  Il lui faudrait encaisser, mais elle n'était même pas capable de se mettre dans une position de défense convenable.

Elle arriva finalement sans se rendre compte à l'embouchure, le centre du dédale sous-marin. Aïasil, les yeux mit-clos, immobiles alors qu'enfin libérées des multiples coups, se laissait allée à la douleur, dérivait dans l'inconscience alors que son corps blessé chutait dans les profondeurs abyssales. La lumière décrut jusqu'à ce qu'elle soit totalement plongée dans l'obscurité... Etait-ce la fin ? Dérivait-elle dans la mort ? La mort... Elle l'avait déjà affrontée, si elle pouvait y penser, c'est qu'elle ne l'était pas encore. Quand bien même l'obscurité était maintenant totale, Aïasil se força à garder les yeux ouverts.

"J'ai peur. J'ai mal."


Comme elle pouvait, elle rassembla ses pattes contre son ventre, et replia douloureusement son aile cassée, elle sentait le sang s'échapper de son corps en filets minces qui laissaient une piste sanglante. A la merci du moindre prédateur, elle coulait, terrifiée et blessée, dans l'inconnu, sans même le moyen de voir ce qui l'attendait, si ce n'était la mort. Ses idées n'étaient pas claires, son esprit non plus, elle n'arrivait plus à réfléchir. Elle ne savait si c'était à cause du choc, mais elle entendait.. Quelque chose.

"Il y a quelqu'un ?"


Un bruit étrange, des murmures ? Ou le bruit d'un énième courant mortel ? Comment pouvait-elle entendre si clairement le son, alors que ses appareils auditifs n'étaient pas adaptés au milieu aquatique ? Était-ce dans sa tête ? Un instant, elle entendit un cri de douleur, et le grognement d'un loup, d'une louve, malgré l'absence de lumière, il lui sembla distinguer une main ensanglantée tendue vers elle.

"Allez vous en ! Vous me faites peur !"


Dans l'espoir de chasser ces illusions, ces sons étranges et effrayants, elle déploya violemment son esprit en une onde de choc qui frapperait et repousserait les êtres sensible autour d'elle, et lui permettrait de les sentir, et peut-être ainsi de se repérer malgré le chaos, l'obscurité absolue. Fermant les yeux, et coulant tel un morceau d'obsdienne à nouveau jetté au fond du lac, sous la glace. Peut-être qu'elle mourrait une fois de plus en fin de compte. Cette fois, il n'y aurait personne pour la sauver.


Dernière édition par Aïasil le Sam 10 Juin - 18:22, édité 1 fois




"Solitude"
.Thème actuel :

Code couleur : 00fff7
avatar

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1:
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Reprise intrigue : le sable des âges

le Mer 7 Juin - 0:26
Foncer tête baissée ? Folie, stupidité, impulsivité ? Mais qu'est-ce qu'il pouvait s'en ficher ! Il n'avait pas eu besoin de réfléchir, ni d'y méditer pendant des heures et connaître les conséquences de son acte n'auraient pas changé quoi que ce soit. La peur de Chipie-d'Onyx avait saisi son cœur avec plus de force que ne l'aurait pu faire la sienne si jamais elle s'était manifestée. Non. Pas ça ! Non. Plus jamais !
En cet instant, il ne pouvait pas être effrayé, il ne pouvait pas perdre ses moyens ! Il n'y avait en lui qu'une colère qui vibrait, assourdissante, que cette impression d'impuissance, que ce désespoir face aux émotions terribles de la petite dragonne. Leurs esprits étaient parvenus à se toucher, mais sans qu'ils soient capables de s'accrocher l'un à l'autre. Son temps de retard avait empêché toute proximité entre eux et de son côté, il tentait tant bien que mal de trouver son chemin dans le fort courant qui les emportait dans les tréfonds de l'océan.

Était-ce son agilité sans cesse mise à l'épreuve par tant de bêtises et d'aventures qui lui permit de s'en sortir ? Était-ce simplement une chance qu'il aurait volontiers donné toute entière à sa camarade ? Malgré la vitesse, il était parvenu à contrôler sa trajectoire et à éviter toutes les choses contre lesquelles il aurait pu se cogner. Tout tourbillonnait ici et il était seulement capable de l'apercevoir par moment avant qu'elle ne disparaisse à nouveau dans les remous qui semblaient résignés à toujours vouloir les garder séparés.

« Chipie-d'Onyx ! » S'écriait-il encore, comme si ça allait lui permettre de l'atteindre.

Ce fut sa douleur qu'il ressentit, terrible, terrifiante. Non ! Elle ne pouvait pas se blesser ! Elle n'avait pas le droit ! Non ! Il ne voulait connaître ni sa peur, ni sa peine, ni sa souffrance ! Non ! Il voulait juste l'entendre se moquer de lui et mettre toute son ardeur pour le vexer. Il voulait l'entendre ricaner et faire sa maline. Il voulait qu'elle soit aussi peste que d'habitude et qu'elle ne prenne même pas la peine de le regarder. Il voulait que tout soit comme avant ou pire encore, pourvu que le danger s'écarte d'elle.

Ses ailes plaquées contre son corps, il ne pouvait prendre le risque de les déplier et de toute façon, ça n'aurait fait que le ralentir quand il aurait voulu pouvoir accélérer sa course pour la rattraper. Ses yeux à demi clos tentaient de discerner tout ce qui aurait pu le rassurer ou l'accabler. Tête la première, il mouvait son corps en essayant d'user de tout ce que les poissons avaient pu lui enseigner et pourtant, ce n'était pas suffisant pour la protéger.
Il aurait tant voulu être plus grand, plus fort. Il aurait tant voulu être un peu moins rêveur, un peu moins niais. Si seulement il avait pu l'empêcher de s'approcher trop du courant ! Quitte à y être emporté, quitte à se faire mal...

La course effrénée sembla enfin se terminer. Il devait être arrivé dans le centre du cratère, mais ce n'était pas fini : en-dessous se trouvait encore un trou bleu dont il était incapable de voir le fond, y en avait-il un au moins ? Tout là-bas, il n'y avait que de l'obscurité, une noirceur terrible, mais parmi elle, la plus belle d'entre elle.

« Aïasil ! »

Il se fichait de tout ce qui pourrait se passer, il voulait juste la sauver. Il avait senti sa terreur lorsque la chimère avait emporté sa Liée, l'avait terrassée si facilement, qu'elle était morte une première fois ; il sentait encore sa peur et sa douleur. Il ne voulait plus jamais que ça arrive. Il ne voulait pas qu'elle meure une deuxième fois.
À nouveau, il n'attendit pas une seule seconde pour piquer dans sa direction et la suivre. Il le ferait jusqu'à ce qu'il la rattrape, peu importaient les conséquences.

« Aïasil ! Accroche-toi ! Aïasil ! N'aies pas peur ! J'arrive ! Je vais te protéger, Aïasil ! »

Je te le promets.
avatar
Administratrice
Dragon affranchi


Feuille de personnage
Esprit-lié n°1:
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Reprise intrigue : le sable des âges

le Sam 10 Juin - 20:53
Spoiler:
Kaalys et Ashy, ce premier étant accroché à cette deuxième, se dirigent vers le cratère qui commence à les aspirer. Lentement mais surement ils arrivent au niveau de la faille et rentrent à l’intérieur. Le courant leur faire prendre de la vitesse, mais Ashy parvient à se maitriser et à glisser dessus. Très bientôt, les deux dragons arrivent au centre du cratère où se trouve un grand trou bleu qui descend en profondeur. En dessous, Kaalys peut sentir les esprits d’Aïasil, Alkhytis et Cynoë. Cette première est dans un sale état.

L’obscurité les attend en dessous et le courant les aspire vers le bas. Très bientôt, l’obscurité la plus totale les recouvre. Cependant, dans toute cette noirceur, Kaalys parvient à distinguer deux lumières à l’exact opposé l’une de l’autre. Que fait-il ? Se rapproche-t-il d’une des lumières, l’une se trouvant à sa droite et l’autre à sa gauche. Où fait-il autre chose ?

L’inquiétude était grande dans le cœur du Nacré, mais écoutant les paroles de son ainée, ce dernier demeura en place. Kaalys refusait de mettre sa vie inutilement en danger, toutefois il était certain qu’il n’allait pas rester sans rien faire pendant que les autres se dirigeaient – fort probablement – vers les ennuis. Ainsi, son regard d’or pur se tourna vers Ashy. En effet, celle-ci n’était clairement pas aussi imposante que Cynoë. Kaalys était à peine plus petit qu’elle malgré leur différence d’âge, mais il avait confiance en l’Emeraude pour le soutenir en cas de besoin. Quant à lui, il comptait bien faire de son mieux pour ne pas trop gêner son ainée et l’aider du mieux possible.

Au premier test, Kaalys se rendit vite compte que son enchantement ne fonctionnait pas avec les courants marins, ce qui ne l’étonnait pas vraiment. Ce fut donc avec toute la délicatesse possible que le Nacré vint s’agripper à Ashy et c’est ensemble qu’ils se dirigèrent vers le cratère, formant probablement un étrange duo. Au niveau de la faille, le courant s’intensifia et leur fit prendre de la vitesse, mais la dragonne parvint à maintenir son cap et a se servir de cet élan pour avancer plus vite, comme si elle glissait sur une vague. Sur son dos, le fils de Silarae était admiratif devant une telle habilité, mais son regard affuté demeurait posé sur le cratère dont le centre se dessinait face à eux, immense et mystérieux.

Telle une gueule béante, le centre du cratère semblait s’ouvrir sur les tréfonds du monde. A cet endroit, l’eau était d’un bleu limpide, mais ce qui interpela le plus le jeune dragon fut les esprits de leurs trois compagnons, qu’il parvenait à sentir. L’était de Aïasil était le plus préoccupant pour son cœur de grand frère, et pendant un instant il eut envie de plonger la retrouver.

« Tenez bon ! On va vous rejoindre ! » Lança t-il vers le bas, cherchant à atteindre les trois autres dragons.

Quelques instants plus tard, le Nacré se sentit aspirer vers le bras. Toujours agrippé à Ashy, c’est ensemble qu’ils s’enfoncèrent dans l’obscurité la plus totale. Toutefois, dans cette noirceur, Kaalys parvint à distinguer deux lumières, chacune étant à l’exacte opposée de l’autre.

« Regarde ! » fit-il dans l’esprit d’Ashy, attirant son attention sur ces apparitions. Les voyait-elle aussi ?

Toutefois, la méfiance était de mise et quelque chose d’aussi étrange et parfait ne pouvait qu’être, selon l’esprit du jeune dragon, une forme de magie. Mais était-ce une bonne magie ou une mauvaise ? Plutôt que de foncer afin d’en avoir le cœur net, ce qui était pourtant dans son caractère, l’affranchi lança son esprit autour de lui afin d’en découvrir, comme pour en percer l’obscurité. Qu’allait-il trouver ?



Voix de Kaalys | Couleur de RP : gold




Re: Reprise intrigue : le sable des âges

le Lun 12 Juin - 11:11
Kaalyse déploie son esprit afin de déterminer la route à prendre.

.: Jet 1 :.

Kaalys

Compétence utilisée : Force mentale niveau Bon. Taux de réussite 55.

Modificateurs =>

- Race = Dragon : +10

Total taux de réussite : 65

Résultat =>

- 4 ou moins réussite critique.
- 65 ou moins réussite.
- 65 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.
avatar
Admin

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1:
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateurhttp://elysionrpg.forumactif.org

Re: Reprise intrigue : le sable des âges

le Lun 12 Juin - 11:11
Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'MJ' : 74
avatar
Modératrice
Dragon affranchi


Feuille de personnage
Esprit-lié n°1:
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Reprise intrigue : le sable des âges

le Jeu 15 Juin - 19:45
L'Améthyste grondait contre le courant qui déstabilisait sa nage. Il n'avait qu'un objectif : rejoindre Alkhytis. Mais les profondeurs paraissaient dotées de vie et vouloir empêcher le saurien violine d'atteindre son Fils-Dragon. Heureusement, il n'en était pas à sa première nage et réussit à se redresser un peu, tout en forçant sur ses mouvements ondulées pour rattraper sa trajectoire perdue. Hors de question de se faire emporter par ces couloirs mouvants aqueux !

Sa trajectoire retrouva presque son cours précédent et le dragon put suivre son cheminement le long du labyrinthe. Il finit même par suivre le courant, se portant là où il était le moins fort et qui allait dans son sens. Ainsi, il courera moins de risque de se faire ballotter. et par cette force liquide, il s'inquiétait pour Aiasil et Alkhytis. Plus petits et plus jeunes, la force du courant ne les auraient sans doute pas épargnés.

Au bout d'une rude nage, il finit par arriver à un grand trou bleuté. Profitant que le courant le poussait encore vers le fond, il déploya un peu ses ailes pour le laisser pousser et sonda les parages. Son Fils-Dragon était là-bas, dans l'intérieur. Il sentait qu'il suivait encore l'obsidienne. Mais quelque chose n'allait pas chez la dragonne noire. Quelque chose ne paraissait pas aller au sein de son esprit. Il replie ses ailes pour ne pas se laisser emporter. Il sentait derrière lui que le groupe se reformait. En clair, les autres dragons étaient en train de le rejoindre.

Cynoë avait aperçu les deux lumières, qui se faisaient face à face. D'après Kaalys, il n'y a rien de dangereux. Mais le dragon violine était face à un dilemme. Par laquelle passer pour retrouver les deux jeunes dragons ? Il regardait tour à tour les deux chemins possibles. Il poussa un grondement. Le groupe allait devoir se scinder en deux. Il n'aimait pas cela, mais y avait-il le choix ? Il prit une décision et s'adressa à Kaalys et à Ashy

°Je vais prendre ce qui est lumineux, là-bas vers la droite. Je vous laisse celle de gauche, sauf si vous décidez de me suivre. Mais comme nous ne savons pas où ont été emportés Aiasil et Alkhytis, il faut nous séparer. A vous deux, Kaalys et Ashy, et moi. Soyez prudents et essayez de me prévenir si vous les trouvez. Je ferai de même. °

Et le dragon se dirigea puissamment vers la lumière de droite.

Directives:
Cynoë se jette dans la faille au fond du cratère peu de temps après son fils. Il se fait emporter dans le courant, mais est assez fort pour pouvoir manœuvrer sans prendre le risque de perdre tout contrôle de sa trajectoire. Suivant le labyrinthe, propulsé par le courant, il arrive finalement au centre du cratère ou se tient un grand trou bleu. Le courant le pousse vers les profondeurs et son fils est lui aussi déjà à l’intérieur en train de poursuivre Aïasil qui semble en mauvais état.

Peu de temps après le groupe se reforme avec l’arrivée de Kaalys et d’Ashy ?

L’obscurité la plus totale vous entoure et des bruits aussi étranges qu’inquiétants vous parviennent d’un peu partout. Cependant, dans toute cette noirceur, Cynoë parvient à distinguer deux lumières à l’exact opposé l’une de l’autre. Kaalys les a remarqués également et informe qu’il n’a rien senti de dangereux venant de l’une ou de l’autre.

Où aller ?

- Vers la lumière de droite ?
- Vers la lumière de gauche ?
avatar

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1:
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Reprise intrigue : le sable des âges

le Dim 18 Juin - 23:29
C'est sans grande surprise que la jeune verte constate que les enchantements n'ont pas vraiment d'effets sur la force des flots... Après tout, ils ne sont pas faits pour ça. Peut être qu'avec un peu plus de préparation, ils auraient pu trouver quelque chose qui puisse être utile dans la situation présente, seulement peut être, mais dans tout les cas... Ils n'ont pas le luxe de pouvoir prendre leurs temps. Tachant d'accompagner Kaalys de son mieux, Ashy plisse les yeux alors que le courant deviens de plus en plus fort à mesure qu'ils approchent de la faille.

Après avoir un peu tenté, elle a rapidement abandonné l'idée de tenter de passer par dessus en esquivant les failles, sentant bien que tout cherche à la poussée vers ce gouffre chaotique qui pourtant semble si paisible et beau vu d'au dessus. La verte sent la prise de Kaalys se raffermis sur ses écailles alors qu'ils entrent véritablement dans le courant qui les emportes rapidement vers l'inconnu, suivant le même chemin que les autres avant eux, menaçant de les envoyer balloter dans tout les sens comme une feuille morte prise dans les vents d'un ouragan.

Mais contrairement à la feuille qui ne peut qu'attendre que ce mauvais moment ne passe, Ashy fait tout son possible pour ne pas luter contre le courant, mais pour au contraire l'épouser et le suivre comme elle suivrait un courant ascendant en plein vol, bien que cela soit, dans le cas présent, bien plus délicat que ces mouvements qui lui sont naturels dans les airs... D'autant plus qu'elle se sert plus de sa queue que de ses ailes, ce qui lui parait bien étrange pour "voler" à toute vitesse dans ce canyon bleuté.

Elle a d'ailleurs eu quelque frayeurs sur le trajet, manquant de justesse de perdre le contrôle, cherchant un maximum à intérioriser ça pour ne pas affoler Kaalys sur son dos et se concentrant uniquement sur leur directions, oubliant provisoirement pourquoi ils sont la en laissant ses yeux et son esprit la guidée loin de ces murs filant à toute vitesse...

Jusqu'à arriver à ce qui doit être le centre, un énorme gouffre s'enfonçant dans les profondeurs de l'océan. Alors qu'ils s'y enfoncent, tout deviens de plus en plus sombre et il deviens difficile de se repérer, si ce n'est à la lueur au dessus de leur têtes, sortie qui leur est désormais inaccessible. Il reste à espérer qu'il y a une autre sortie qui s'offrira rapidement à eux... Ils peuvent retenir leur souffle longtemps, mais de la à rester piéger une journée sous l'eau... Ils risquent de trouver les blessures de l'obsidienne bien peu importante quand chacun d'eux sera à bout de souffle sans avoir la moindre idée de comment remonter.

Blessure qu'Ashy ne perçois qu'une fois qu'ils arrivent dans le fond du cratère et qu'elle n'a plus à se concentrer sur sa nage, envoyant de nouveau son esprit au loin pour contacter les autres et être sur qu'ils vont bien. Visiblement, Aïasil n'a pas eu autant de chance dans son périple que les autres... C'est avec une pique au cœur qu'Ashy la caresse de son esprit avant de commencer à nager vers elle et Alkhytis.

"- Oui Kaalys, j'ai vu... Mais pas de précipitations. Nous n'aiderons personne si nous tombons dans un piège... Il faut agir avec prudence, malgré les circonstances qui peuvent nous pousser à aller au plus vite... C'est la précipitation qui a provoqué cette situation pénible pour Aïasil. Et toi petite Obsidienne, j'espère que tu a appris quelque chose aujourd'hui. Attends, laisse moi t'aider... Même sous l'eau, ça devrais marcher."

La verte pose doucement son museau contre la dragonne blessée, laissant l'enchantement de Mélancolie faire son effet guérisseur, ignorant pour le moment les deux lumières pour aider la fille de l'étoile polaire. Alors qu'elle recule un peu pour observer le résultat, Cynoë les appels en disant avoir découvert la voie à suivre... Enfin une bonne nouvelle !

"- Voila, ça devrais aider... Tu a encore mal ? Fais bien attention à toi... Je ne peut pas soigner de cette façon sur demande, il faudra du temps pour que mon enchantement soit de nouveau chargé..."

Espérant ne plus avoir à ressentir un autre dragon souffrir ainsi, elle fait signe de tête à Alkhytis et Aïasil avant de s'éloigner en direction de Cynoë, observant les alentours de son esprit pour trouver Kaalys en se demandant s'il est déjà en route vers le même endroit. Et quel endroit ! Alors qu'elle avance un peu plus, elle vois une sorte de mur se dresser, stoppant l'eau en créant une zone sèche et, avec un peu de chance, sans doute respirable ! La grande puissance magique qui semble venir de cette zone tend à laisser penser que l'objet de leur quête se trouve la, un peu plus loin... Avec un peu de chance, pas trop loin.

"- Si c'est l'objet que nous venons chercher qui retiens l'eau, il faudra bien s'en souvenir au moment ou on le prendra... en prenant bien notre souffle et en ne restant pas devant le passage de l'eau quand elle va prendre cette grotte d'assaut."

Écoutant distraitement ce que les autres disent ou les observant de son esprit pour savoir s'ils font de même, la jeune verte s'avance vers le mur d'eau, laissant son compagnon immatériel passer en premier, s'attendant à moitié à le voire disparaitre face à la puissante magie qui retiens l'eau, avant de s'avancer lentement à son tour, une patte en avant pour tester cette étrange frontière de ses griffes avant d'y risquer ses écailles, et prête à guider les autres si tout se passe bien... Ou à les prévenir du moindre problème qu'elle percevrait.

Enchantement :

Mélancolie (Objet unique)

- Pouvoir de guérison : Apposé sur un bijoux, permet de venir en aide à quelqu'un de blessé, possède les effets d'un sort de soin extrêmement puissant (épuisant car l'énergie utilisée est celle du soigneur) (Enchantements draconiques)

Symbiose. (Armure magique)

+ Réserve magique très bon

+ Compagnon immatériel (Fait apparaître contre de l'énergie une phalène immatérielle qui tient compagnie au propriétaire et dégage de la lumière pouvant éclairer dans l'obscurité)

+ Bouclier doré (La phalène se transforme temporairement en bouclier, pouvant arrêter trois sorts de niveaux corrects et quelques sorts de plus de niveaux inférieurs. Ensuite il se brise et doit être appelé de nouveau)

Directives:
Ashy et Kaalys, ce deuxième étant accroché à cette première, se dirigent vers le cratère qui commence à les aspirer. Lentement mais surement ils arrivent au niveau de la faille et rentrent à l’intérieur. Le courant leur faire prendre de la vitesse, mais Ashy parvient à se maitriser et à glisser dessus. Très bientôt, les deux dragons arrivent au centre du cratère où se trouve un grand trou bleu qui descend en profondeur. En dessous, Ashy peut sentir les esprits d’Aïasil, Alkhytis et Cynoë. Cette première est dans un sale état.

L’obscurité les attend en dessous et le courant les aspire vers le bas. Très bientôt, l’obscurité la plus totale les recouvre. Cependant, dans toute cette noirceur, Ashy parvient à distinguer deux lumières à l’exact opposé l’une de l’autre. Kaalys ne repère rien de dangereux et Cynoë se dirige vers celle de droite.

Aïasil et Alkhytis sont légèrement un peu plus bas, Alkhytis semblant soutenir la dragonne d’onyx qui a du mal à nager.

Très bientôt, Cynoë vous appelle, il semble avoir trouvé à grotte que vous recherchiez. En effet de cette cavité sous-marine s’échappe une grande puissance magique et l’eau s’arrête net à sa frontière, l’intérieur étant rempli d’air.


avatar
Modérateur
Dragonne affranchie

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Aucun
Esprit-lié n°2: Aucun
Esprit-lié n°3: Aucun
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Reprise intrigue : le sable des âges

le Jeu 22 Juin - 0:52
Peut-être était-ce mieux ainsi ? Après tout, elle n'avait pas fait le bien autour d'elle, elle s'était accrochée à Mëryl et l'étouffait tel un prédateur, au lieu d'être sa force elle était devenue une faiblesse, sa plaie ne se soignerait jamais et son malheur n'en finirait de retomber sur le monde. Peut-être la préférait-il ainsi, un cailloux sous la glace, inoffensif. Avant que les épines de la rose ne viennent l'aider à percer la surface gelée du lac, Aïasil se souvenait curieusement bien des sensations qu'elle y éprouvait. Une douleur ignorée, endormie, oubliée. Des pensées inexistantes, une paix reposante. La mort, elle l'avait connue, et au fond, elle n'en avait pas un souvenir si désagréable.

Était-ce la folie, ou la douleur, qui étaient parente de ces pensées si insensées ? Son esprit défectueux ne parvenait plus à faire la part des choses, et face à un destin abyssal inévitable, des idées qu'elle aurait elle même découpé de ses crocs tant elle les haïssait brouillaient son inconscient. Son conscient, lui, était endormit, pétrifié par la peur et par la douleur. Les échos de son esprit n’avaient pas trouvé l'origine des murmures, mais ceux-ci avaient disparu, elle était désormais seule. Sans liée, sans compagnons, sans étoiles... Dans l'obscurité totale, perdue dans la nuit noire, le scénario catastrophe. La dragonne se laissa dériver, le  brillant de ses yeux d'argents perdant de son éclat alors que, recroquevillée, elle coulait sans espoirs sans oxygène, ne laissant qu'une trainée de sang derrière elle.

Elle perçut du mouvement, quelque chose vint s'enrouler autour d'elle et se positionner devant ses yeux. Son regard mort regagna instantanément sa vitalité lorsqu'elle reconnut un éclat de bronze, Alkhytis !

Elle percevait son esprit, son corps, tout autour du sien. Elle percevait sa peur, et même sa propre douleur, son regard horrifié devant ses plaies. Il lui murmurait que ça allait aller. Il l’agrippa, l'entourant de son corps et de ses ailes, et commença à la tirer vers le haut. Aïasil n'aimait pas l'idée que ce soit son rival qui s'occupe d'elle ainsi, elle aurait aimé ne jamais vivre ça, mais elle lui en était reconnaissante, tellement reconnaissante. Elle se laissa aller contre lui, contre son corps qu'elle avait toujours jugé peu élégant, mais maintenant grand et fort, elle se sentait protégée. A la réflexion, cela restait mieux que de laisser la nuit la perdre pour toujours.

Aklhytis n'était pas venu l'éclairer seul. Aïasil reconnut aussi Ashy qui vint à leur rencontre pour les aider. Ses paroles étaient irritantes pour la dragonne noire, et la noyait dans une profonde honte. S'être laissée avoir ainsi était profondément humiliant, surtout quand Alkhytis avait réussi à s'en sortir sans une égratignure et elle gravement blessée, et elle était du genre à accorder trop d'importances à ces choses là, en dépit, par exemple, de leur urgente mission.

Alors qu'Ashy la soignait, elle se contentait de baisser le regard sans répondre, ni à aucune de ses suivantes inquiétudes. Néanmoins, le sortilège qu'elle lui avait lancé était d'une efficacité impressionnante, elle pouvait déjà sentir ses plaies commencer à se refermer, les saignements cesser et ses os se reforger. Cependant, il mettrait beaucoup de temps à agir, il lui faudrait trouver un endroit ou se reposer en attendant de retrouver des forces. Le groupe se mobilisa à nouveau dans le but de répondre à ce besoin, et de continuer leur quête. On la dirigea vers la lumière, une porte de sortie. Alkhytis semblait se dévouer à sa protection et l’escortait en l'entourant de son corps massif. La gêne était trop grande chez la dragonne qui se dégagea gentiment de son emprise :

"Je peux nager."

Ce qui ne se révéla qu'à moitié vrai, ses os fragiles et son aile cassée l'empêchant de se mouvoir correctement, elle arrivait tout de fois à avancer. Elle s’engouffra dans un petit tunnel lumineux, suivant la verte, et traversa un impressionnant mur d'eau qui donna accès à de l'air - Enfin ! - Et a une immense grotte éclairée d'excroissances rocheuses, de multiples cristaux lumineux. Alors que les autres explorèrent la grotte, elle se roula en boule dans un coin, près du mur d'eau,  sous la surveillance d'Ashy et de l’œil inquiet de ses confrères, le temps que le sort opère et qu'elle recouvre des forces, elle jetta un oeil discret au cuivré, espérant qu'il ne le remarque pas, un regard pensif, une multitudes d'impressions lui venaient de ce dragon, elle ne savait plus lesquelles suivre. La grotte était immense, et elle prit le temps de l'observer d'un œil relativement indifférent, au loin, elle perçut du mouvement.. Encore une vision ?
Pas complètement rétablie, elle se leva et s'approcha prudemment, boitillant à cause d'une patte invalide, de ce qu'elle avait cru percevoir comme une silhouette.

"Là."

Fit-elle; afin d'avertir ses compagnons, sans donner plus de détails : Elle ne savait pas ce qu'elle avait vu.




"Solitude"
.Thème actuel :

Code couleur : 00fff7
avatar

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1:
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Reprise intrigue : le sable des âges

le Dim 25 Juin - 17:03
Et puis soudain, il put arriver jusqu'à elle, l'envelopper de ses ailes, l'empêcher de sombrer davantage dans les abysses. Malgré la douleur et les blessures de la dragonne, il se sentait soulagé. Il n'allait pas la perdre une deuxième fois, il n'allait pas briser sa promesse et il était désormais en mesure de la protéger même s'il ne pouvait pas vraiment la soigner. Il fallait seulement qu'elle s'accroche, une fois remontés à la surface, ils pourraient s'occuper de tout ça et ce ne serait plus qu'un mauvais souvenir.

« Tout va aller mieux maintenant, tu n'as plus rien à craindre. » Dit-il d'une voix douce, si loin de ce qu'il était d'ordinaire. Mais lorsqu'on avait peur, lorsqu'on manquait de perdre quelqu'un, tout pouvait changer, n'est-ce pas ?

Le secours ne se fit pas attendre, car Émeraude-Étincelante avait réussi à retrouver leur trace et à les rattraper. Elle disposait même d'un enchantement qui lui permit de soigner en grande partie les blessures horribles que Chipie-d'Onyx avait dû endurer. Si elle allait bien, c'était l'essentiel.

« Merci beaucoup, Émeraude-Étincelante. »

Une fois cela fait, il voulut continuer de rester à ses côtés, toujours inquiet à son sujet, mais elle n'était pas du genre à dépendre des autres et il se résigna donc à prendre ses distances. Le danger était écarté pour l'instant et la grande verte et Écailles-de-Lune étaient là pour les aider en cas de problème, il n'avait donc pas besoin de tant s'en faire, même si son regard ne pouvait s'empêcher de revenir jusqu'à elle. Il voyait bien qu'elle ne nageait pas aussi bien que d'habitude, mais il ne dit rien, s'arrangeant simplement pour ne pas trop s'éloigner si jamais elle avait besoin d'un peu d'aide pour avancer.
Ensemble ils s'engagèrent dans un tunnel et après avoir traversé un mur d'eau, ils atteignirent une grotte assez vaste dont les parois étaient couvertes de cristaux. D'ordinaire, il aurait passé tout son temps à admirer quelque chose d'aussi joli et il se serait aussi demandé s'il était possible d'emporter toutes ces pierres avec lui ou de faire de cet endroit un de ses repères, mais il restait anxieux au sujet de son amie qui s'était roulée en boule dans un coin. Il faillit aller jusqu'à elle pour lui demander s'il pouvait faire quelque chose, mais il n'en fit rien. Ce n'était pas ce qu'elle voudrait, elle préférait sans doute qu'il ne remarque rien de tout ça et qu'il ne lui porte aucune attention, celle-ci serait certainement immédiatement assimilée à de la pitié. Il ne pensait rien de tout cela bien sûr, mais il ne voulait pas heurter davantage ses sentiments, tandis qu'elle était en situation de faiblesse, blessée, apeurée. De toute façon, que pouvait-il faire ? Il n'était pas de ceux qui la réconfortaient d'habitude.

Ainsi, il s'était avancé pour explorer de son côté, jusqu'à ce que Chipie-d'Onyx, qui avait fini par se relever, attire son attention. Elle avait repéré des silhouettes et, galopant jusqu'à elle pour la rattraper, il put avoir une idée un peu plus précise de toutes ces personnes. C'était... sa Liée-Dorée ! Accompagnée de Petit-Elfe-Chanteur et d'autres dragonniers qu'il sut reconnaître en puisant dans les bribes de sa mémoire draconique. Avec eux, il y avait aussi un grand homme complètement blanc et un loup qui semblait être le portrait craché de Wargen. À sa vue, le jeune cuivré eut un mouvement de recul. Était-ce une illusion ? Que faisaient-ils tous là ? Alkhytis n'était pas vraiment certain de ce qu'il voyait. Alors il tendit son esprit jusqu'à sa Liée, son ancre, la seule personne qu'il soit sûr de reconnaître sans se tromper.

« Ma Liée-Dorée, c'est bien toi ? »

Légèrement sur ses gardes, il faisait appel à son lien et attendait sa réponse avant d'aviser pour la suite.
avatar
Modératrice
Dragon affranchi


Feuille de personnage
Esprit-lié n°1:
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Reprise intrigue : le sable des âges

le Mer 28 Juin - 19:23
Qu'était-ce donc encore que cela ? Des silhouettes ici ? Le dragon violine se rapprocha. Il avait besoin de savoir qui étaient ces ombres. Ces ombres, qui étaient bipèdes, lui étaient étrangement familières. Il se rapprocha un peu plus et écarquilla les yeux quand ils les reconnut. Il voyait les liés des autres dragons et sa liée ? Comment était-ce possible ? Ici, dans les profondeurs océaniques ? Son coeur battit plus fortement quand à savoir qu'Esmelda était là, ici. Même si le lien lui avait été arraché, elle demeurait son âme soeur, d'une certaine manière. Mais qui était l'inconnu blanchâtre ? Quelque chose clochait et il n'aima pas cela.

Cet homme, blanc de peau comme de cheveux, se rapprochait de la princesse Kohan. Cynoë voulut dire quelque chose à sa liée, mais il sentit que son souffle se serrait, comme si un noeuf invisible l'empêchait progressivement de respirer. Quelque chose d'intangible lui serrait de plus en plus son cou. Un noeud coulant invisible voulait se resserrer dessus. Cela le perturba comme cela l'angoissa. La trame ne paraissait pas perturber pourtant ! Ses songes inquiets cessèrent quand ses oreilles captèrent un gémissement étouffé. Ses yeux ambrés se posèrent sur sa liée.

L'homme blanc était en train d'étrangler sa liée ! Et là quelque chose éclata dans son esprit : le Tyran Blanc ! Il était en train d'étrangler sa belle liée !  Revivant ce qu'il avait eu à subir autrefois par la faute de cette immonde créature, il poussa un grognement et partit en avant. La perte du lien lui ramenait sa rage et son désespoir d'autan. Il avait tellement souffert qu'il ne supporterait pas de revivre cela une seconde fois et de la main du Tyran Blanc ! D'ailleurs comment pouvait-il être encore en vie ?

Il croisa le regard du Tyran Blanc. Ce dernier se repaissait de la souffrance suffocatrice qu'il imposait à la princesse . Le dragon violine manqua de devenir fou. Comment pouvait-il être encore en vie ? Il avait été tué et il avait participé à l'anéantissement de son possible retour macabre ! Et qu'est ce que faisait les autres liés ici ? Son cerveau était en ébullition.

Il stoppa son envie de bondir sur le Tyran Blanc et rugit hargneusement.

°Tu n'es pas le Tyran Blanc ! Qui es tu ! °

Spoiler:
Cynoë entre dans la grotte sous-marine qu'il avait repéré. L’intérieur de la grotte est lumineux et semble entièrement fait de cristaux. Ashy, Kaays, Alkhytis et Aïasil arrivent peu de temps après lui. La dragonne d'émeraude s'emploie à venir en aide à la dragonne d'onyx qui finit par faire remarquer quelque chose.

Cynoë ne l'avait pas vu jusqu'alors, mais des silhouettes se trouvent non loin. Alkhytis s'approche pour mieux voir et Cynoë peut faire de même. En s'approchant un peu, le dragon d'améthyste remarque qu'il s’agit de Esmelda, Luna, Mëryl, Korentin et Dawan. Tous sont en compagnie d’un homme, de grande taille, à la peau blanche, aux cheveux blancs de la même couleur lui arrivant jusqu’à la taille, aux yeux bleus aciers. Cet homme se tient devant les dragonniers et à côté de lui se tient à loup d'une taille anormal.

Un mauvais pressentiment saisit le coeur de Cynoë, la désagréable impression de revivre une scène tragique.

L'homme s'approche d'Esmelda et Cynoë a le souffle couper. Il a l'impression qu'on lui serre le cou, très fort, comme si on tentait de l'étrangler. Mais pourtant il n'y a rien autour de son cou draconnique, ni aucune magie apparente. Un gémissement étouffé résonne, il semble venir d'Esmelda.

C'est alors que Cynoë le remarque, l'homme a ses mains autour d'Esmelda mais il ne la regarde pas. Il le regarde lui, il regarde Cynoë, droit dans les yeux, ses pupilles révélant toute sa cruauté. L'améthyste le reconnait alors : le Tyran Blanc, qui une fois encore tue sa liée.
avatar
Administratrice
Dragon affranchi


Feuille de personnage
Esprit-lié n°1:
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Reprise intrigue : le sable des âges

le Lun 3 Juil - 18:11
Tout s’était enchainé avec rapidité. A peine le Nacré avait-il perçu une lueur que le grand améthyste s’approchait de l’une d’elles, prudent mais curieux. Le groupe devait se scinder en deux, ce qui ne plaisait pas à Kaalys, mais avaient-il le choix ? Tandis qu’il observait Cynoë s’éloigner, il écouta d’une oreille l’avertissement d’Ashy. Celle-ci avait raison, bien entendu. L’émeraude fut rejointe par la perle, qui donna un léger coup de museau à sa sœur. Aïasil était mal en point et Kaalys se sentait responsable de son état. Il ne s’en ouvrit pas à sa cadette, mais posa sur elle un regard attentif et peiné.

Par la suite, Kaalys suivit sa sœur, elle-même suivant Ashy tant bien que mal. L’enchantement de la dragonne avait fait des merveilles compte tenu des blessures de la petite obsidienne, mais le Nacré restait attentif à son état. Celui-ci traversa le rideau formé par l’eau et fut soudainement surprit par l’absence de liquide. Ses pattes retrouvèrent la sensation de la pierre sous elle et, pendant un instant, il eut de la difficulté à garder son équilibre. Toutefois, pouvoir de nouveau respirer était une bénédiction après tant de temps en apnée. Ses poumons s’agrandissaient pour se gorger d’air, son poitrail et ses écailles se mouvant en rythme de sa respiration.

Soudainement, Aïasil aperçut quelque chose au fond de la grotte. L’eau perlait encore sur les écailles blanches, si bien que le jeune dragon s’employât à s’ébrouer afin d’en chasser les vestiges, puis il s’avança prudemment. Rapidement, les silhouettes se définirent et Kaalys reconnu la petite taille de Dawan ainsi que d’autres bipèdes. Revoir le visage du Chanteciel vint emplir son cœur de joie, mais en plissant les yeux, le jeune dragon se rendit compte que sa présence était illogique, impossible. Pourtant, son cœur battait plus fort à la vue de celui qui aurait dû être sa demi-âme pour l’éternité…

Méfiant, Kaalys fit tout de même un pas en arrière. Parmi les bipèdes se trouvait un homme à la grande taille, à la peau aussi blanche que les écailles du Nacré et aux yeux bleu acier terrifiants. Un mauvais pressentiment s’insinua doucement entre les écailles du dragon, tel un poison.

- C’est impossible, fit-il pour ses compagnons.

C’est alors que Kaalys remarqua la présence d’un loup de taille anormalement grande, qui lui rappelait la terrifiante Wargen ayant attaqué le Domaine Baptistral. Puis un éclat de voix retentit, la voix de Cynoë qui avait bondi en avant.

Le tyran-blanc ? C’était impossible, il était mort bien avant la naissance de Kaalys ! Ce dernier en avait entendu des histoires ! Et pourtant, juste en face de lui, l’homme à la peau blanche s’adressa à Dawan. Au même instant, Kaalys perdit l’équilibre et s’effondra sur le flanc. Un puissant râle lui échappa tandis qu’il sentait une terrible douleur s’insinuer dans son corps, comme si on venait de lui transpercer la poitrine. C’est alors que l’or rencontra la silhouette du Chanteciel, qui s’effondra, un trou dans la poitrine. La main de l’homme était couverte d’un liquide écarlate…

- NON !

Le cri du dragon raisonna dans la grotte, dans l’esprit de ses semblables, tandis qu’il se relevait péniblement.

- Ils ne peuvent pas être ici ! Cela ne se peut !

La douleur irradiait le corps du jeune dragon, qui s’affaissa bien que ses griffes demeurèrent fermement plantées dans le sol. A demi-allongé, il ouvrit grand sa gueule et poussa un rugissement qui se répercuta en écho sur les parois de la grotte.

Spoiler:
Kaalys parvient dans la grotte sous-marine repérer par Cynoë. L’intérieur de la grotte est lumineux et semble entièrement fait de cristaux. La dragonne d'émeraude s'emploie à venir en aide à la dragonne d'onyx qui finit par faire remarquer quelque chose. La présence de silhouettes un peu plus loin dans la grotte. En s’approcha un peu, le dragon de nacre remarque qu’il s’agit de Dawan, Esmelda (je ne sais pas s’il a rencontré la liée de Cynoë), Mëryl (idem), Korentin (idem) et Luna (Idem). Tous sont en compagnie d’un homme, de grande taille, à la peau blanche, aux cheveux blancs de la même couleur lui arrivant jusqu’à la taille, aux yeux bleu acier. Cet homme se tient devant les dragonniers et à côté de lui se tient à loup d’une taille anormalement grande.

Kaalys ne voit absolument pas la même scène que Cynoë, mais il peut entendre ce que le dragon d’améthyste dit.

L’homme observe le lié de nacre droit dans les yeux, et ce dernier peut entendre ses mots : « tu paieras pour le lié de ta mère. »

Au même moment, Kaalys ressent une terrible douleur, comme si on lui transperçait la poitrine. Dawan s’effondre alors, un trou dans la poitrine, tandis que la main de l’homme est couverte de sang.



Voix de Kaalys | Couleur de RP : gold




avatar

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1:
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Reprise intrigue : le sable des âges

le Mer 5 Juil - 18:28
Surveillant Aïasil d'un œil, Ashy laisse son esprit vagabonder entre chaque dragons et aux alentours, se demandant si ils arrivent enfin à leur but. L'étrange lumière produite par les cristaux n'est pas totalement sans rappeler Aigue Royale, ce qui donne à la fois un étrange mélange de confort et de malaise à la jeune verte. Tant de temps passé à la lueur de ces cristaux bleutés et aux abords du lac souterrain pendant que Korentin se tuait à la tache pour sauver son peuple ingrat...

Bien qu'Ashy n'ai rien relevé de particulier en observant les alentours, son regard suis instinctivement celui d'Aïasil au moment ou elle dis apercevoir un mouvement. Les autres semblent faire de même, et rapidement une certaine confusion se répands... Alors qu'elle tourne de nouveau le regards vers les autres, ils semblent... Sous le choque, effrayé, surpris... Difficile à dire exactement.

Elle observe de nouveau la grotte cristalline qui leur fait face sans trop comprendre... Aurait elle loupé un détail ? Non, il n'y a rien de particulier par la, si ce n'est un chemin à suivre... Pourtant, elle peut ressentir un grand trouble grandir dans l'esprit des autres... Perplexe, elle continue d'observer ce passage vide en plissant les yeux, reculant et penchant la tête sur le coté sans comprendre...

Ce n'est qu'en entendant les paroles des autres qu'Ashy commence à vraiment comprendre qu'il y a un problème de taille. Sa lié-dorée ? Le tyran blanc ?! La jeune verte se tourne de nouveau vers ses compagnons alors qu'ils commencent à se tordre de douleur, la panique s'emparant peu à peu de son esprit face à cette situation qui lui échappe totalement. Qui ne peut pas être ici ? Pourquoi ne voit-elle pas ce qui semble tant impacter les autres ?

"- Mais... Il n'y a rien !"

Bien qu'elle tente de toute ses forces de garder son sang froids, de ne pas laisser la panique prendre le contrôle de ses émotions, elle sent sa respiration s’emballer face à ce spectacle. Qu'est-ce qui se passe ? Pourquoi se tordent ils de douleur ? La jeune verte bondit dans la direction ou les autres ont vu ce qui semble les attaquer, mais le couloir reste désespérément vide et calme sous la douce lueur des cristaux. Rien ni personne à arrêter pour aider les autres...

"Arrêtez..."

En un rapide bond, n'ayant rien à voire plus en avant dans ce passage qui semble douloureusement calme, la jeune verte retourne auprès des autres dragons, l'esprit vide quand elle cherche une solution, une issue hors de ce cauchemars. Comment luter contre une chose qu'elle ne peu ni voir ni ressentir ? Il doit pourtant bien y avoir une chose à faire pour les aider ! N'importe quoi !

L’adrénaline et l’urgence de la situation ont donné un coup de boost à Ashy, mais plus le temps passe, plus elle se sent malgré cela... Faible, ses forces se dissipant lentement alors qu'elle observe les autres et ce qui les entours. Elle est tentée de sauter dans l'eau pour échapper à tout ça, mais... Laisser les autres ainsi ? Jamais !

"Arrêtez !"

Ses ailes tremblent sur son dos alors qu'elle continue de chercher un moyen de faire... Quoi que ce soit d'utile. Elle tente de se concentrer pour trouver une idée, mais rien à faire, le poids grandissant dans sa poitrine brouille ses pensées, ses muscles restant tendus comme pour bondir sur un ennemis, pour au final ne faire que trembler inutilement sur place. Rien à repousser, rien à combattre, pas de blessure visible à soigner, uniquement un océan de douleur et de peine !

Sentant sa force flancher dangereusement, et en désespoir de cause, pour ne pas rester la à ne faire absolument rien, la jeune verte s'enroule autour d'Aïasil comme pour la protéger, la cachant sous son aile en tentant vainement de replonger dans les souvenirs que lui a donné Silaraë pour de nouveau emplir la petite obsidienne de l'amour légué par sa mère, espérant ainsi peut être alléger un peu l'emprise de ce qui se passe sur l'esprit de la minuscule dragonne. Si elle parviens bien à avoir un pâle reflet de ces souvenirs à offrir, elle ne parviens pas à filtrer sa peur et sa détresse à travers son esprit, se resserrant et se crispant autour d'elle en fermant les yeux. Elle voudrait faire plus... Tellement plus.... Mais elle est si... Faible... Comment luter pour protéger ses proches si elle n'a même pas la force de se protéger elle même ?

"ARRÊTEZ !"

Rassemblant ses dernières forces dans un espoir d'impacter ce qui agis sur eux, quoi que ce soit, la verte projette violemment son esprit tout autour d'elle en restant crispée autour d'Aïasil, les yeux fermés, son esprit explosant pour inonder les alentours dans un dernier cri... Avant de se refermer sur lui même pour s'isoler du monde, aussi fermé que ses yeux pour ne plus avoir à affronter la douleur des autres, pour ne plus avoir à affronter sa propre faiblesse. Dans l'état de dénis ou elle se trouve, Aïasil pourrait probablement même ramper hors de son étreinte sans que la verte ne s'en rende véritablement compte.


Instructions:
Ashy se trouve dans la grotte sous-marine, elle est parvenu à soigner un peu Aïasil qui ne tarde pas à faire remarquer quelque chose au loin. Tous semble voir ce que pointe la dragonne d'onyx. Tous? Non, seul Ashy ne voit rien. Elle remarque alors autour d'elle Cynoë, Alkhytis, Kaalys et Aïasil être pris de panique puis de douleur. Que se passe-t-il? Leur vient-elle en aide? Le peut elle seulement? Ashy commence doucement à se sentir faible, comme si tout ce qui fait sa force s'échappait d'elle.

Que faire?


avatar
Modérateur
Dragonne affranchie

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Aucun
Esprit-lié n°2: Aucun
Esprit-lié n°3: Aucun
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Reprise intrigue : le sable des âges

le Dim 9 Juil - 16:17
Aïasil reconnut tout de suite les ombres qui dansaient au fond de la caverne, son coeur en faillit manquer un battement, était-ce vraiment Mëryl ? La petite lune qu'elle chérissait tant ? Mais.. Pourquoi ici ? Et comment ? Ce n'était pas possible ! Elle l'aurait prévenue, et même, elle l'aurait sentie avant, non ? Le puissant sort de guérison ressoudait déjà ses os brisés et cousait la peau ouverte, plus ou moins consciente que son état s'améliorait, elle se mit à galoper vers elle, son esprit plongeant dans celui de sa liée pour s'excuser d'être partie, que si il fallait rentrer, elle rentrerait et qu'elle ne voulait pas être grondée. Mais, comme une épaisse volute de fumée, elle était imposante, mais intouchable, elle s'esquivait de son contact à chaque fois que Aïasil tentait de se lier à elle.

La rejetait-elle ? Aïasil ne comprenait pas, et elle s'arrêta net en voyant l'ombre se dédoubler, elle arrêta sa course et l'espace d'un instant son coeur aussi : Enetari.

Cela était impossible, pas seulement impossible, c'était impensable, inimaginable, cela faussait tant de ces lois qui gouvernent le monde, qu'il ne lui semblait plus que chaos comme son esprit, qui aspiré dans le néant ne pouvait plus fonctionner correctement, elle n'entendait pas les cris des autres, elle n'entendait que les siens, de petits gémissements perdus, elle en était réduite à l'état de petit animal qui avait mal à son cœur et elle ne pouvait plus parler. Une petite chose qui contemplait les deux personnes qu'elle avait aimé de toute son âme être plaquées au sol, écrasées sous les puissantes pattes d'une louve qu'elle connaissait bien : La tueuse de liées. Les deux elfes tentaient de ramper vers Aïasil, mais la louve était trop forte.

"NON ! Laisse les !"

Comment en étaient-elles arrivées là ? Comment Mëryl et Enetari avaient pu passer à travers le mur de protection qu'elle construisait pour elles, à travers sa force, son serment, son cœur pour se retrouver à la merci de la plus abominable des créatures de ce monde. Le sang de la dragonne bouait, comme si changé en acide, il la brûlait de l'intérieur, elle n'osait pas bouger, paralysée par la terreur, elle n'osait même pas respirer. Deux mains tendues vers elle, couvertes de sangs. non... NON !

"Pas encore !"

Je t'en prie ! Ne les tue pas ! Elles ne t'ont rien fait ! Pourquoi tu fais ça ? NON ! Ne fais pas ça !
En guise de réponse, Wargen planta ses crocs dans la gorge d'Enetari. Le sang d'Aïasil coulait. La louve se rua ensuite sur Mëryl, lui échappant un cri qui se changea en une lance transperçant le corps de la dragonne, qui contempla la monstrueuse créature dévorer sa liée. Après l'avoir tuée, elle releva la tête vers la dragonne. La fourrure à présent plus rouge que blanche, elle avait changé plus que ça. C'était un monstre aux mandibules immenses, la gueule ouverte d’où s'écoulait un long flot de sang, d'horribles yeux lui avaient poussés sur le crâne et des pattes insectoïdes sortaient de son corps pour en faire la vision la plus cauchemardesque que n'ai jamais vu la petite dragonette. Elle voulu courir pour la mordre, mais une présence oubliée l'entourait, la dragonne d'émeraude Ashy, autour d'elle comme si elle voulait la protéger. Mais Aïasil ne voulait pas être protégée, elle voulait protéger sa liée, elle voulait protéger Mëryl et ... et Enetari. Pourtant, si elle la ressentait elle et pas les autres, c'était parce qu'elle sentait au loin, profondément dans le corps et l'esprit de son amie, un amour authentique, que jamais elle ne devrait oublier. Dans une explosion de puissance désespérée, une projection dans toute la caverne, l'amour que lui portait sa mère faisait vibrer son cœur bien plus que ne le ferais jamais cette vision d'horreur qui sous l'impact prenait une forme troublée, floue, incertaine, irréelle.

La dragonne stoppa son hurlement à mort, les ronces ne prolifèreraient pas. Elle se fraya un chemin parmi les écailles vertes pour arriver face à la louve. Elle était gigantesque, prenait place dans toute la caverne, à son approche, la louve abaissa sa tête monstrueuse au sol, ses pattes squelettiques abaissant son corps au sol, contre les cadavres, sa gueule immonde grande ouverte face à elle, pleine du sang de ses liées. Aïasil s'assit en face, la contempla et prononça pour elle même :


"Je ne peux pas vivre sans elles, si je suis encore ici, c'est que tu ne peux me les enlever, toutes deux je les garderai toujours avec moi, et je les protégerai, tu ne les auras pas. Tu es faible parce que tu n'existe pas."

Peut-être allait elle mourir broyée, mais si Mëryl n'était plus, cela n'avait pas d'importance, alors elle s'avança dans la gueule immense du monstre.




"Solitude"
.Thème actuel :

Code couleur : 00fff7

Re: Reprise intrigue : le sable des âges

le Mar 11 Juil - 22:39
L'intervention d'Ashy et la résistance des dragons leur offrent une chance de se défaire de l'emprise de la caverne de cristal.

.: Jet 1 :.

Alkhytis

Compétence utilisée : Force mentale niveau Bon. Taux de réussite 55.

Modificateurs =>

- Race = Dragon : +10

Total taux de réussite : 65

Résultat =>

- 5 ou moins réussite critique.
- 65 ou moins réussite.
- 66 ou plus échec.
- 96 ou plus échec critique.

.: Jet 2 :.

Kaalys

Compétence utilisée : Force mentale niveau Bon. Taux de réussite 55.

Modificateurs =>

- Race = Dragon : +10

Total taux de réussite : 65

Résultat =>

- 5 ou moins réussite critique.
- 65 ou moins réussite.
- 66 ou plus échec.
- 96 ou plus échec critique.

.: Jet 3 :.

Cynoë

Compétence utilisée : Force mentale niveau Bon. Taux de réussite 65.

Modificateurs =>

- Race = Dragon : +10

Total taux de réussite : 75

Résultat =>

- 5 ou moins réussite critique.
- 75 ou moins réussite.
- 76 ou plus échec.
- 96 ou plus échec critique.

.: Jet 4 :.

Aïasil


Compétence utilisée : Force mentale niveau Bon. Taux de réussite 65.

Modificateurs =>

- Race = Dragon : +10

Total taux de réussite : 75

Résultat =>

- 5 ou moins réussite critique.
- 75 ou moins réussite.
- 76 ou plus échec.
- 96 ou plus échec critique.
avatar
Admin

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1:
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateurhttp://elysionrpg.forumactif.org

Re: Reprise intrigue : le sable des âges

le Mar 11 Juil - 22:39
Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'MJ' : 96, 31, 96, 92

Alkhytis : Echec critique
Kaalys : Réussite
Cynoë : Echec critique
Aïasil : Echec

Rien ne se passe comme prévu. Seul Kaalys parvient à se libérer de l’illusion de la caverne de cristal. Aïasil, elle, s’y enfonce un peu plus à chaque instant. Pour ce qui est d’Alkhytis et Cynoë … c’est pire encore.
avatar

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1:
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Reprise intrigue : le sable des âges

le Ven 14 Juil - 19:30
Est-ce que la réponse à sa question avait de l'importance ? Est-ce que les personnes qu'il avait sous les yeux étaient bien là ? Brusquement, tout ce qu'il y avait autour de lui, tout ce qui se passait, toutes les questions qui s'étaient bousculées dans son esprit lui parurent bien futiles. Tout arriva si vite, qu'il n'eut aucune chance de comprendre, pas la moindre capacité de réfléchir, d'analyser tout ça.
Son esprit se détourna des personnes présentes pour se laisser happer par le Tyran Blanc. Son cœur avait bondi dans sa cage thoracique, on l'avait broyé, brisé peut-être. Le souffle lui manquait brutalement. Quoi ? Mais que ?

Il n'avait rien compris en voyant l'homme en blanc devenir plus sombre que les plus angoissantes ténèbres. Il ne savait pas pourquoi ce cœur était apparu sur sa poitrine, mais il pouvait sentir à quel point une énergie effroyablement maléfique se dégageait de lui. Quelle était cette vision qui venait s'agripper à ses tripes, tordre son ventre dans une douleur affreuse ? Sa respiration s'accélérait, il avait envie de paniquer, de fuir. Oui, il fallait fuir, s'enfuir, ne pas rester là, non, non, non. Il avait trop peur de cet homme, il ne voulait pas être là. Peu importait la raison de sa venue, peu importait ce qu'il y avait autour de lui, peu importaient ceux qu'il aimait et qu'il voulait protéger, il fallait à tout prix qu'il s'enfuie. Il ne voulait pas mourir, il ne voulait pas souffrir, pas ici, pas comme ça.
Instinctivement, il le savait, cet homme était beaucoup trop fort pour lui, pour eux, même tous ensemble, même s'ils étaient des dragons, ils ne pouvaient pas l'affronter, ils allaient juste tous mourir. Alors il fallait partir, tout de suite, sans attendre !

Pourtant, malgré son regard terrifié, incapable de saisir quoi que ce soit, malgré son esprit en proie à une grande confusion, il ne put ignorer le cri de douleur qui retentit dans la grotte devenue soudain bien silencieuse. Il résonnait comme la chose la plus atroce qu'il ait pu entendre de toute son existence. Son cœur se serra encore plus, la panique incontrôlable laissa place à un désespoir encore plus profond. Il tremblait de toutes ses écailles. Son cœur s'agitait si fort qu'il n'était pas sûr qu'il allait supporter cela.

Ses pattes agirent sans que son esprit n'ait à commander. Sa gueule laissait échapper des gémissements affolés tandis que dans son regard, il ne subsistait rien d'autre qu'une flamme horrifiée.

« Naaaan ! Pas ça ! Non ! »

En un éclair, il s'était précipité en direction de son Père-Dragon. Il ne savait pas ce qu'il se passait, il ne comprenait rien, mais les émotions, les sentiments, tout ce qui venait atteindre son esprit étaient clairs, très clairs, trop clairs. Il avait déjà connu cette désolation, ce chagrin inconsolable, cette douleur incurable. C'était pour ça qu'il était venu ici. Pour que ça n'arrive plus. Alors pourquoi est-ce qu'il revivait ça ? Pourquoi est-ce qu'il ressentait tout ça plus fort encore ?

« Père-Dragon ! Mon Père-Dragon ! Non ! Tu n'as pas le droit ! » Criait-il affolé, la voix complètement brisée.

Il s'était effondré au sol, il était là, si proche ! Alors pourquoi est-ce qu'il sentait leur lien se briser ? Alors pourquoi est-ce qu'il le sentait partir ? Cette sensation… cette terrible sensation… cette fois il pouvait entièrement comprendre ce qu'il se passait, cette fois c'était encore plus affreux, car il savait exactement ce qui allait arriver.

« Non ! Tu ne peux pas ! Je t'en prie ! Ne me laisse pas ! J'ai besoin de toi ! J'ai tant besoin de toi ! » Pleurait-il, horrifié, terrifié, abattu.

Arrivé à sa portée, il vint se glisser sous son aile, se blottir tout contre lui, mordillant les écailles de sa patte, le poussant du bout de son museau, l'implorant, totalement désespéré, à la fois incapable d'accepter ce qui était en train de se passer et totalement impuissant.

« Père-Dragon ! Père-Dragon ! Reste avec moi ! Je t'en prie ! Je ne veux pas te voir m… » Sa voix se brisa. « Ne me laisse pas, s'il-te-plaît… Non, non, non… »

Lui aussi, il perdait ses forces, il ne voulait pas rester s'il partait, il avait trop besoin de lui, trop besoin de son amour, de sa présence toute chaude, de sa voix, de lui, tout simplement de lui. Mère-Dragonne n'était plus là, ça avait été dur, trop dur, il ne s'en était pas remis, il n'y arriverait pas, alors si lui aussi s'en allait… que pouvait-il faire ? Il n'avait plus de forces, plus assez pour lutter, tout devenait obscur, tout devenait froid, il sombrait sans comprendre, il voulait s'endormir lui aussi, que tout s'efface, que la douleur s'en aille, qu'il ne pense plus, qu'il ne ressente plus…
Roulé en boule, blotti contre lui, le petit cuivré n'était même plus capable de bouger.

Directives:
Alkhytis vient de faire un échec critique en force mental. Cynoë en a également fait un. Quelque chose se produit. Quelque chose de grave. L’illusion dans laquelle se trouve Alkhytis et celle dans laquelle se trouve Cynoë fusionnent. Ils voient tous les deux la même chose. Ainsi, le dragon de cuivre peut voir l’homme en blanc, que le dragon d’améthyste surnomme « le tyran blanc », transpercer le cœur de l’ancienne lié de son père.

Luna, Meryl, Korentin, Dawan et Wargen disparaissent comme s’évaporant. Alkhytis ne remarque pratiquement pas leur disparition. Toute son attention est captée parce qu’il voit.

L’homme en blanc se recouvre entièrement de ténèbres et un cœur apparait sur sa poitrine. Une effroyable énergie s’échappe de lui. C’est comme si le mal avait pris forme. Alkhytis en a la boule au ventre et la peur le frappe. Ce qui se tient en face de lui est incroyablement puissant et effroyablement mauvais.

C’est alors qu’il entend un rugissement de douleur. Cynoë s’écroule au sol, il semble souffrir. Alkhytis sent le lien de son père se briser et il sent la vie s’échapper de lui. Une terrible idée se glisse sournoisement dans son esprit : est-il en train de voir mourir sous ses yeux son dernier parent ?

Que fait Alkhytis ?




avatar
Administratrice
Dragon affranchi


Feuille de personnage
Esprit-lié n°1:
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Reprise intrigue : le sable des âges

le Dim 16 Juil - 19:04
Le rugissement du dragon se répercuta sur les murs de la grotte de cristal en un écho assourdissant. Pourtant, prisonnier de la douleur, Kaalys ne s’en rendit pas compte. Ses forces s’amenuisaient à mesure que son esprit s’ouvrait à la douleur fictive… Du moins jusqu’à ce qu’un nouvel écho arrive à ses oreilles. De plus en plus fort, il attira l’attention du jeune dragon, dont la douleur se faisait de moins en moins forte. Ce pouvait-il qu’il ait eu raison ? Que tout ceci n’était qu’illusion ? Les paupières écailleuses du saurien se plissèrent tandis qu’il tentait de comprendre cet écho… Et soudainement, il comprit !

Le retour à la réalité fut fatiguant. Chaque parcelle de muscle s’était contractée sous la douleur et si celle-ci avait été fictive, la fatigue qu’il ressentait était bien réelle. Mais sous ses yeux, il n’y avait plus la moindre trace des Liés ou même du Tyran. Tout n’était qu’illusion…

- Ashy ?

Les prunelles d’ors se posèrent sur l’émeraude. La grande dragonne entourait Aiasil de son corps, protégeant la petite obsidienne… ou tentant de le faire. Quant à Cynoë et son fils, ils étaient tout deux au sol. Cette vision poussa Kaalys à se relever et s’approcher d’eux, mais leurs esprits demeuraient inaccessibles. Il ne pouvait pas les aider…

Le saurien sentit un frisson parcourir ses écailles, la membrane de ses ailes frémissant. Il devait faire quelque chose, mais quoi ? Son regard se tourna vers le fond de la grotte, de même que son corps massif. Il n’y avait plus trace des illusions, forcément, mais peut être y avait-il le bas quelque chose ? Comme ce qu’ils étaient venus chercher ? Les illusions étaient apparu là bas, et même si Kaalys n’avait aucune façon de savoir si c’était le cas pour les autres, il se devait d’essayer quelque chose.

- Ashy … ? Ashy ? Je vais aller voir plus loin. Ils sont certainement pris dans une illusion, comme je le l'étais. Essai de les en sortir, tu y es parvenu pour moi, j’ai entendu ta voix. N’abandonne pas.

Pour l’y aider, le jeune dragon poussa un puissant rugissement. La magie de Skêlz pourrait sans doute donner un peu de courage à Ashy pour tenter d’aider Cynoë et Alkhytis. Suite à cela, le saurien se détourna et se dirigea vers le fond de la grotte avec prudence.

Skelz:
Skêlz
Objet unique - armure magique pour Dragon
Cette
armure pour dragon est d'une légèreté incroyable et s'adapte à sa
croissance, mais ce n'est pas sa seule particularité. En effet, elle
reprend exactement les couleurs des écailles de Kaaly, les mêmes
dégradés et ombres, de façon à être très discrète lorsqu'il la porte. Ce
n'est, toutefois, pas sa seule particularité :
Enchantements :
→ Rugissement d'espérance :
Le Dragon qui poussera un rugissement en portant cette armure donnera
courage et espoir à ses alliés.
Ses ennemis seront en proie à un
sentiment de profonde indécision et de peur, les rendant incapable
d'agir, comme paralysé.

→ Gardevie  : Apposé sur une armure permet de renvoyer un sort (jusqu'aux sorts de niveau puissant inclus) lorsque le porteur est en danger

→ Libération de spores : Apposé sur une arme ou une armure, crée des spores magiques paralysants ou hallucinogènes.

→ Joaillerie Draconique : Adaptabilité + légèreté.

Directives:
Kaalys est pris dans l’illusion, quand soudainement il entend un écho. L’écho se rapproche et devient de plus en plus fort, de plus en plus audible. C’est la voix d’Ashy. Après un effort mental pour se concentrer sur cet écho et le comprendre, Kaalys revient à lui. La vision se dissipe sous ses yeux et tout lui apparait clairement. Tout n’était qu’illusion.

Alkhytis et Cynoë sont au sol, ils semblent dormir. Le dragon de nacre ne ressent pas leur esprit, quelque chose l’en empêche. Aïasil, elle, est debout, mais aussi dans un état second. Kaalys devine assez facilement qu’elle est, elle aussi, sous l’emprise de la grotte.

Seul Ashy est dans le même état que lui.

Que fait Kaalys ?
- Cherche-t-il un moyen de sortir Aïasil, Alkhytis ou Cynoë de l’état dans lequel il se trouve. D’une manière ou d’une autre.
- Cherche-t-il ce pour quoi vous êtes venu ?



Voix de Kaalys | Couleur de RP : gold




avatar
Modératrice
Dragon affranchi


Feuille de personnage
Esprit-lié n°1:
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Reprise intrigue : le sable des âges

le Mar 18 Juil - 14:06
Son interrogation coléreuse poussa l'être en face de lui à répondre tout en se nimbant de ténèbres. Autour de lui, c'était l'hécatombe chez les âmes soeurs de ses congénères draconiques. Il entendit bien le désespoir et les cris rauques de douleurs de ses frères de race, mais il était subjugué par ce qu'il avait devant lui. Ce n'était pas possible, il se retrouvait là où il avait assisté à la mort de sa belle. Ce n'était qu'une illusion ! Il essayait de s'en convaincre, mais n'y parvint pas. Plus du tout quand le corps sans vie de la princesse humaine tomba mollement au pied du Tyran ressuscité. Il sentit quelque chose s'arracher hors de son âme. Cette sensation de coupure, d'arrachage d'âme lui revint. Comme si on cherchait à extirper la sienne hors de son corps et de son esprit. L'Améthyste se mit à trembler de tout son long corps.

« Vous pensiez m’avoir vaincu. Vous pensiez avoir empêché mon retour. J’ai dupé Néant … j’ai dupé les sept sœurs … et je vous ai dupé vous ! A présent plus personne ne se dresse sur ma route. Je suis de retour pour faire main basse sur ce monde. Toi et ta liée serez mes premières victimes et cette fois-ci je m’assurerais qu’elle ne revient pas. »

Comme si de l'avoir tuée ne suffisait pas, voilà qu'il passa à un acte morbide. Un coeur prit forme sur sa poitrine, palpitant d'une vie qui n'était pas la sienne. Cynoë était paralysé devant l'horreur qu'il venait d'assister.

« Comme j’ai volé le cœur de Néant, j’ai pris celui de ta liée. Maintenant je vais prendre le tien, sous les yeux de ton fils ! »

Son Fils ? Alkhytis était là à assister à cette immondice que le Tyran Blanc avait osé commettre sur le corps de sa liée ? Déjà qu'il peinait à ne pas sombrer à cause de la perte de son lien avec sa liée ; encore, il n'avait pas songé aux autres dragons présents autour de lui. Il les avait oublié dans la souffrance qui était désormais la sienne. Son Fils-Dragon ! Il ne pouvait pas subir ce qu'il était lui en train de vivre. Et soudain, il se sentit de plus en plus faible. Le Tyran Blanc lui prenait son coeur. Il poussa un rugissement de douleur, ayant l'impression qu'une main froide et griffue lui enserrait le coeur pour l'extirper de sa poitrine. Ses membres cédèrent et il s'écroula sur le sol.

Il essaya de bouger, mais hormis gémir, il ne put qu'assister, impuissant, à l'approche du Tyran Blanc. Dans ses pensées qui devenaient de plus en plus brumeuses, il sentit la détresse de son fils-dragon. Non ! qu'il ne reste pas là, il devait partir ! Il essaya de le rassurer, de l'inviter à se sauver pour préserver sa jeune vie mais il n'y arrivait pas ! Il le sentit à peine mordiller ses écailles et la pointe de son petit museau essayer de lui redonner vie par un geste qu'il bougerait de sa propre volonté. Il voulait tellement se battre ! Mais sa force le quittait. Son petit pensait qu'il allait mourir. Mais n'était-ce pas ce qu'il était en train de faire ? Il avait échoué pour sa liée et face au Tyran-Blanc.... Mais pouvait-il réellement échouer pour son fils-dragon ? Non jamais ! Alkhytis le suppliait de ne pas le laisser, de ne pas l'abandonner. Non ! Jamais !

Il tenta désespéremment quelque chose, de lutter, de résister, tout ce qui était possible. Peut être qu'il avait encore perdu sa liée, mais mourir alors qu'il avait encore Alkhytis ? Jamais !


Spoiler:
Cynoë vient de faire un échec critique en force mentale. Quelque chose se produit, quelque chose de grave. L’illusion domine l’esprit du dragon d’améthyste, elle se fait plus convaincante, plus puissante si bien que Cynoë y cède totalement.

Le Tyran blanc se recouvre entièrement de ténèbres, Cynoë revit à peu de chose près la scène de la première mort d’Esmelda.

« Vous pensiez m’avoir vaincu. Vous pensiez avoir empêché mon retour. J’ai dupé Néant … j’ai dupé les sept sœurs … et je vous ai dupé vous ! A présent plus personne ne se dresse sur ma route. Je suis de retour pour faire main basse sur ce monde. Toi et ta liée serez mes premières victimes et cette fois-ci je m’assurerais qu’elle ne revient pas. »

Un cœur apparait sur la poitrine de cette entité ténébreuse.

« Comme j’ai volé le cœur de Néant, j’ai pris celui de ta liée. Maintenant je vais prendre le tien, sous les yeux de ton fils ! »

Cynoë commence à se sentir faible et il s’affaiblit de plus en plus à mesure que le Tyran blanc s’approche de lui. Sa vision se brouille, il n’entend que les paroles affolées d’Alkhytis.
avatar

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1:
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Reprise intrigue : le sable des âges

le Sam 22 Juil - 13:13
L'obscurité, le silence mental, tachant d'ignorer les bruits raisonnant dans la caverne à défaut de pouvoir se fermer au monde aussi bien physiquement que mentalement... Comment est-ce possible ? Il n'y a rien ici si ce n'est la faible lueur des cristaux... Pas de tyran blanc, pas de liée-dorée, personne si ce n'est le petit groupe de dragons descendu dans les abysses à la recherche du salut des peuples...

Mais c'est justement le problème... Ils sont loin de tout ce qu'ils connaissent, loin de leurs liés et de ce qui se passe en surface... Comment sa voir si une chose horrible n'arrive pas la haut, et qu'ils ressentent véritablement la mort les effleurer alors que leur liés sont happés par une force inconnue, les faisant divaguer en voyant ce qui ne peut être, mais qui expliquerait le mal qui les frappent ? Et que peut bien faire une jeune dragonne pour aider ses frères et sœurs d'écailles déjà trop rares, loin de la cause la plus probable de leur problèmes ?

"- Ashy ?"

Une voix, presque étrangement calme dans le chaos de son esprit, venant se glisser dans ses pensées... La jeune verte se contente de se serrer un peu plus autour d'Aïasil, ou plutôt autour de l'endroit ou elle était supposée se trouver, tentant d'ignorer un peu plus longtemps le sombre visage de la réalité qui se penche au dessus d'elle.

"- Ashy … ? Ashy ? Je vais aller voir plus loin. Ils sont certainement pris dans une illusion, comme je le l'étais. Essai de les en sortir, tu y es parvenu pour moi, j’ai entendu ta voix. N’abandonne pas."

Une... Illusion ? Provoquée par quoi ? Il n'y a rien dans cette grotte, et elle même ne vois aucune illusion... Est-ce la son esprit qui lui joue des tours pour ignorer le sort de ses compagnons ? Il aurait... Entendu sa voix ? A quel moment ? Son esprit est refermé sur elle même... Juste avant, quand elle a envoyé son esprit dans la grotte ? Mais il n'y a rien ici de toute façon... Ce qu'ils cherchent se trouve autre part...

Les yeux de la verte s'ouvrent soudainement au son d'un puissant rugissement, raisonnant dans la caverne comme le tonnerre, traversant son esprit comme la foudre viens fendre les cieux. Ce n'est qu'à ce moment qu'elle se rends compte qu'Aïasil n'est plus dans son étreinte propective, mais debout à ses cotés, le regard perdu dans le vide... Et si Kaalys semble effectivement bien portant et éveillé, les deux autres semblent comme... Morts... Allongés au sol, immobiles, leur esprit insondable...

Mais si Kaalys a pu sortir de cet état, alors il n'est pas trop tard pour agir ! Tournant la tête vers Kaalys, elle s’apprête à lui dire qu'elle a déjà été plus loin dans la caverne et qu'il n'y a rien à voire si ce n'est un cul de cas, mais se contente d'observer les yeux grands ouverts alors que le nacré semble traverser la paroi. Ou plutôt, la ou Ashy était sur d'avoir vu une paroi juste quelque secondes avant ! Une illusion ? Alors elle aussi était enfermée dans une sorte de rêve, de façon différente ?

Si Kaalys en est entièrement libéré, alors c'est une bonne chose que ce soit lui qui s’aventure plus en avant. Étirant de nouveau son esprit pour accompagner le fils de l'étoile polaire, la verte observe de nouveau Aïasil, qui semble pour le moment moins touchée par ce qui les a attaqué. Tachant d'aller au contact de l'esprit de l'obsidienne, Ashy n'emploie cette fois pas sa douceur habituelle en établissant le contacte, forçant au contraire agressivement son esprit contre celui de la petite dragonne, envoyant des émotions et des souvenirs plus que des mots qui se perdraient de toute façon probablement dans l'illusion. Des souvenirs de leur première rencontre et de ce qu'elle a partagée avec elle ce jours la, ce coup la sans que cela ne soit altéré par ses propres sentiments, tachant de laisser rayonner le souvenir de l'étoile polaire aussi pur que possible dans l'esprit de cette dragonne qui semble si fragile.

C'est de nouveau Kaalys qui l'interrompt, lui demandant d'apporter le coffre que porte Cynoë. Il a trouvé ce qu'ils sont venu cherché ? Avec de la chance, une fois l'arctefact enfermé, l'illusion qui tiens les autres au piège se dissipera... Elle se lève aussitôt et observe les attaches du coffre... comment retirer ça sans trop l’abîmer ? Non, de toute façon ils seront incapables de le rattacher... Utilisant ses griffes, elle coupe les sangles une à une avant de saisir certaines brides entre les mâchoires pour tirer le coffre vers Kaalys, les frottement faisant un vacarme difficilement supportable dans cet espace fermé.

"- Tenez bon encore un peu, c'est presque terminé... Nous allons vous sortir de la !"

Une fois arrivée vers Kaalys, le sol de pierre laisse place à un sable étrange sur lequel le coffre glisse presque silencieusement. Un rapide coup d’œil aux alentours à la recherche de l’artefact lui indique la présence de... Et bien, de rien du tout... Son regards se tourne alors vers cet étrange sable qui ressemble à du diamant en poudre, illuminant l'endroit et donc la magie environnante semble venir... L'objet serait caché dedans ? Non... non, c'est le sable qu'ils sont venu cherchés ! Elle se tourne vers Kaalys en soupirant.

"- Je vois... J'espère qu'il ne faut pas placer jusqu'au dernier grain de sable dans ce coffre, ou on risque d'avoir du mal à y arriver... Heureusement que tu a trouvé cet endroit, je ne sais pas combien de temps les autres vont tenir dans cet état... Il faut qu'on se dépêche..."

Ashy tache ensuite d'ouvrir le coffre, puis le renverse sur le coté pour commencer à pousser autant de sable que possible à l'intérieur. Du sable... Drôle de choix que d'envoyer uniquement des dragons pour ramasser du sable... Les mains et outils des bipèdes auraient été utiles... D'un autre coté, vu ce qu'à fais l'illusion sur l'esprit de dragons, il est difficile d'imaginer ce qu'il serait advenu de simple bipèdes... Ils sont si fragiles...


Instructions:
Alors que tous les camarades d’Ashy sont pris d’un mal étrange, la dragonne d’émeraude tente tant bien que mal de les sortir de là. Kaalys sort soudainement de sa torpeur, mais Alkhytis et Cynoë s’évanouissent tous deux.

Le dragon de nacre émet l’hypothèse d’une illusion avant de s’éloigner à la recherche de ce pour quoi vous êtes venus ici.

Quelques instants plus tard, ce dernier appelle Ashy, il semble avoir découvert quelque chose. Il te demande de prendre le coffre que transporte Cynoë sur son dos.

Que fait Ashy ?


Re: Reprise intrigue : le sable des âges

le Dim 23 Juil - 19:51
Fort heureusement, Ashy n’aura pas à gratter le sol avec le coffre pour faire rentrer le sable. Tâche qui se serait avérée extrêmement compliquée pour des pattes de dragons. À peine la dragonne d’émeraude ouvre-t-elle le coffre et le met au contact du sable, que l’enchantement dessus s’active. Un vent violent se lève et le coffre se met à aspirer le sable. Il en aspire jusqu’à être rempli puis se referme brusquement.

Un tremblement a lieu dans l’air, un déséquilibre magique se produit …
avatar
Modérateur
Dragonne affranchie

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Aucun
Esprit-lié n°2: Aucun
Esprit-lié n°3: Aucun
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Reprise intrigue : le sable des âges

le Mer 26 Juil - 20:42
Les crocs s'enfoncèrent dans son corps et le sang en jaillit, un coup fatal, qui la viderait de ses forces et en ferait un cadavre au fond d'une grotte sous marine, dévorée vivante et coupée de toutes lumières, elle se retrouvait dans le ventre de la bête. Tu n'existes pas, tu n'existes pas .Dans le noir total, Aïasil distinguait de multiples mains ensanglantées tendues vers elles, elles mourraient, encore et encore, elles mourraient toujours, accablant la pauvre dragonne, qui s'en voulait tant de ne pas les avoir protégées. Elles ne la blâmait pas, elles semblaient même heureuses de partir, sereines, au moment de sa mort Enetari l'avait été, elle l'était toujours. Et c'était ça qui fissurait l’obsidienne, c'était comme si tout était normal mais ça ne l'était pas ! Elle aurait du les protéger, elle doit les protéger ! Ce silence et cette obscurité.. Etait-ce la fin ?

Tu n'existes pas, tu n'existes pas. Répétait-elle en boucle dans sa tête. Car sa conscience n'était plus altérée par l'illusion, elle était lucide sinon désespérée. Sans elles rien ne pouvait exister, sans elles il n'y avait plus de lumières et n'en aurait jamais. Sans elles, c'était la nuit éternelle, et pourtant une étoile encore là haut dans le ciel, une présence auprès d'elle, quelqu'un veillait encore sur elle. Une force mystérieuse qui s'insinuait en elle, qui apportait la lumière. Non ça n'était pas finit !

Elle se retrouvait à nouveau face à la louve, prête à en découdre, un puissant rayon de lumière venu du ciel, écrasant la monstruosité irréelle de toute sa puissance, la transperçant telle une épée solaire. Une immense roche s'effondra sur la scène, broya la créature, ou plutôt la dissipa, et le rocher se tenait là comme s'il n'avait heurté rien d'autre que le sol. La dragonnette clignait des yeux, elle se trouvait dans la même position que lorsqu'Ashy l'avait entourée de ses écailles, elle n'était pas revenue subitement à sa place, elle n'avait simplement pas bougé d'un pouce, cela n'avait donc été qu'un rêve... Le monstre n'avait pas existé et Mëryl était... elle devait être vivante. Aïasil remua les membres, il lui semblait que chaque mouvements déchiraient une fausse peau qui la recouvrait, comme si elle muait, elle se sentait nauséeuse.

Trop confuse, elle tenta d'évaluer la situation afin de comprendre ce qui venait de lui arriver, les autres, Alkhytis et Cynoë n'avaient pas bougés non plus. Le rocher qui avait, du moins il semblait, fin à ce cauchemars, lui en revanche avait bougé. Un grondement et des fissures dans les murs ne laissaient pas à la dragonette le temps de comprendre ce qu'elle avait vécu, et accourant vers elle, son frère et Ashy lui criaient de s'enfuir. Une stalactite de pierre s'écrasa près d'elle, paniquant, Aïasil lâcha un petit couinement de peur avant de courrir en direction de la sortie, priant pour que la magie qui empêchait l'eau de rentrer ne cède pas, ou elle serait de nouveau emportée par le courant. Elle gambada aussi vite qu'elle pu, et se faufila vers la sortie sans attendre les autres.

La première chose qu'elle ferait en sortant d'ici, c'est de retourner avec Mëryl, pour lui rappeler une chose importante, qu'elle ne lui avait pas dite depuis longtemps, le fait qu'elle l'aimait.




"Solitude"
.Thème actuel :

Code couleur : 00fff7
avatar

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1:
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Reprise intrigue : le sable des âges

le Dim 30 Juil - 12:49
Tremblant et horrifié, le jeune cuivré ne pouvait que voir la fin approcher sans être capable de faire quoi que ce soit pour l'en empêcher. Le Tyran Blanc s'approchait d'eux avec une grande épée destinée à transpercer son Père-Dragon alors qu'il lui avait déjà ôté toutes forces pour lutter contre lui. Non ! Il n'avait pas le droit de faire ça, il voulait bondir sur lui, faire quelque chose, le sauver, mais lui aussi n'avait plus de forces, n'était plus capable de rien. Mêlé à son désespoir, c'était un immense chagrin qui l'avait envahi, qui vivrait en lui éternellement s'il survivait à tout cela... C'était trop pour lui. Il préférait simplement rester tout contre lui et aller au même endroit lorsque brusquement... tout disparut.

L'obscurité avait surgi devant ses yeux, effaçant tout ce qu'il avait vu jusqu'à présent. Non... il avait simplement les yeux clos ! Paniqué, il les ouvrit et balaya rapidement ce qui se trouvait devant lui. Rien. Personne. Pas cette silhouette affreuse en tout cas, ni quoi que ce soit qui aurait pu leur en vouloir. Alkhytis commença donc à se relever, réalisant qu'il avait fait comme une sorte de mauvais rêve, mais ce mystère ne faisait pas partie de ses préoccupations.

« Père-Dragon ! Père-Dragon ! Père-Dragon ! » Clamait le jeune cuivré tout en poussant le dragon violet du bout de son museau.

Lui aussi était allongé à ses côtés mais, à son grand soulagement, il put rapidement constater qu'il bougeait et même qu'il se relevait lui aussi. En sentant la présence de son esprit, il put aussi voir qu'il allait bien, que sa vie n'était pas en danger et pour le moment, c'était bien tout ce qui comptait. Il lui envoya alors tout son amour de Fils-Dragon.

Les participants de l'expédition n'étaient pourtant pas encore tirés d'affaire. Obnubilé par son Père-Dragon, Alkhytis n'avait pas remarqué que la grotte tremblait, que tout était en train de s'effondrer et qu'il fallait décamper en vitesse. Les voix d'Émeraude-Étincelante et d'Écailles-de-Lune résonnaient dans sa tête, hurlant qu'il fallait sortir immédiatement de la grotte et cela suffit à le réveiller définitivement. Tous les deux, ainsi que Chipie-d'Onyx étaient en train de fuir vers la sortie et eux non plus ne devaient pas s'attarder davantage.

« Vite, il faut qu'on file avant que tout s'effondre, par ici ! » Cria-t-il à l'intention de son Père-Dragon.

Le jeune cuivré ne voulait pourtant pas le quitter et il ne commença à galoper vers la sortie de la grotte que lorsqu'il fut certain qu'il allait pouvoir lui aussi s'enfuir.

Directives:
Alkhytis est toujours pris dans l’illusion. Impuissant, il voit son père mourir face à lui et le Tyran blanc s’approche en faisant apparaitre une épée dans la main, prêt à l’achever. Alors que le moment fatidique va se produire, l’illusion se dissipe. Tout devient noir et le dragon de cuivre reprend connaissance. Il est allongé au côté de Cynoë qui reprend lui aussi connaissance. Tout tremble autour de lui, des morceaux de pierres commencent à se détacher du plafond. Kaalys et Ashy vous hurlent de sortir de la grotte alors qu’ils arrivent à votre niveau. Le seul moyen de sortir de la grotte est de retourner dans l’océan. La barrière magique qui empêche l’eau de rentrer est toujours en place.

Que fait Alkhytis ?




avatar
Modérateur
Dragon libre


Feuille de personnage
Esprit-lié n°1:
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Reprise intrigue : le sable des âges

le Mar 8 Aoû - 22:59
L'intrigue est terminée, félicitation à vous tous!

Maintenant, place au jet de récompense, vous les avez mérité ^-^

Alkhytis => 100 PP
Kaalys => 100 PP
Cynoë => 1 XP
Ashy => Une gemme de sang
Aïasil => Un artefact de dragon

Distribués par Luna


Dernière édition par Verith le Mar 8 Aoû - 23:01, édité 1 fois
Contenu sponsorisé

Re: Reprise intrigue : le sable des âges

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum