De nombreux prédéfinis vous attendent ICI. Si vous voulez tenter l'aventure Elysion il peut s'agir d'une excellente façon de commencer !
Curieux de connaître les dernières nouvelles de l'archipel ? Le topic des nouvelles elysiennes est là pour ça ! Mais attention, rumeurs et ragots peuvent se mélanger à la vérité...

Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Ikkees Kathorsir [Terminée] Empty Ikkees Kathorsir [Terminée]

le Sam 2 Mar - 19:31

       

           

Ikkees Kathorsir


           
           

               

Identité de votre personnage



             
Race : Graärh
                 
Nom : Kathorsir (trad : "Tête dure")
               
Prénom : Ikkees (trad : "Vingt-et-un")
           
Date de naissance : 1er Mars 1727
         
Age réel : 36 ans
       
Age en apparence : Plus ou moins son âge
     
Lieu de naissance : Une tribu nomade de Nyn-Tiamat
   
Lieu de vie : Si Vat’Em’Medonis est son véritable foyer, il vit actuellement sur un navire pirate
 
Rang social : Ashuddh (Graärh)
                 
Emploi : Guerrier

           

               

Caractéristiques (Cliquez ici pour les compétences)


               
                   Force Physique : Très bon
                   Agilité : Moyen
                   Furtivité : Très faible
                   Réflexes : Bon
                   Endurance : Bon
                   Résistance : Très bon

                   Force mentale : Très bon
                   Perception : Moyen
                   Intelligence : Faible
                   Beauté/charisme : Moyen
                   Navigation : Moyen
                   Magie : Faible

                   Épée : Médiocre
                   Dague et poignard : Médiocre
                   Armes d'hast : Médiocre
                   Armes contondantes : Médiocre
                   Hache : Maître
                   Fouet : Médiocre
                   Art du lancer : Médiocre
                   Bouclier : Médiocre
                   Armes de trait : Médiocre
                   Mains nues/pugilat : Bon
                   Équitation : Médiocre
                   Dressage : Médiocre
           

           
           

               

Equipement


               Arme principale : Crik et Crok, deux gros hachoirs dentelés au bout pointu. Ils appartenaient respectivement à deux vampires esclavagistes qui s'en servaient d'armes à deux mains. Ikkees les a récupérés comme trophée après les avoir tué les vampires. Grâce à ses larges mains et à ses bras solides, il se bat désormais avec Crik dans la main gauche et Crok dans la main droite.
               Autres objets : Une cape en fourrure de Fenrisúlfr pour se protéger du froid des régions les plus hostiles de Nyn-Tiamat.

Suivant les conseils de Lonau Rable il s'est fait confectionner une armure de cuir renforcée de plaques sur des endroits stratégiques (épaules, poitrail, abdomen, avant-bras et tibias) en s'inspirant des modèles humains. Elle lui offre un surplus de protection appréciable sans pour autant le gêner outre mesure dans ses mouvements.
           

           
           

               

Description physique


               

Taille : 2m41
Pelage : Blanc rayé de noir
Yeux : Bleus

Menaçant, imposant et brutal, voici les trois premiers adjectifs qui viennent généralement à l'esprit lors d'une première rencontre avec Ikkees. Particulièrement grand même parmi les Graärh sa silhouette est pourtant loin d'être élancée. Massif, il a eu toute une vie d'entraînement, d'effort et de combat pour forger sa musculature martiale. Pour égayer le tout de multiples cicatrices viennent marquer tout son corps. Les plus impressionnantes sont sans nul doute les innombrables marques de fouet qui déchirent son dos, douloureux souvenir de son passé d'esclave.

Son pelage blanc comme neige strié de rayures noires le rend difficile à apercevoir de loin dans le paysage glacé de Nyn-Tiamat. Pour autant, sa stature imposante l'empêche de s'en servir comme un atout de discrétion.

Sa queue est proportionnelle au reste de son corps : longue et large elle se termine par une touffe de poils noirs. Elle lui permet de conserver un équilibre stable même sous le roulis d'un navire agité.

Il s'enorgueillit de sa crinière couleur cendre et de ses deux paires de cornes ébènes qui font généralement leur effet auprès des femelles. La première paire, la plus grosse, est située à l'arrière de son crâne et est ornementée de plusieurs excroissances qui ressemblent à de petites cornes pointant vers le ciel. La deuxième paire, plus discrète, est située derrière ses joues et protège ses quatre oreilles qui paraissent bien chétives au milieu de tous ces piques.

Ses  quatre crocs, non contents d'être effilés, sont longs... peut-être même trop longs, puisqu'ils dépassent constamment de sa gueule. Entre ça et son visage renfrogné, les sans-poil ont l'impression qu'il est perpétuellement énervé et prêt à leur sauter à la gorge. Les Graärh quant à eux ne s'y trompent pas, grâce au balancement tranquille de sa queue et à ses oreilles détendues il aura généralement l'air serein, voire jovial.


               

Description mentale


               

Ikkees a grandi au milieu de guerriers brutaux, obsédés par l'honneur et prêts à donner leur vie pour leur légion. Il n'est alors guère étonnant qu'il ait hérité des même traits. Loyal à l'extrême envers les siens et quiconque l'aura rallié à sa cause, ses ambitions dans la vie sont simples : devenir toujours plus fort afin d'honorer, protéger et servir Vat'Em'Medonis.

Belliqueux, il estime que la violence est la solution la plus simple à bon nombre de problèmes. Une petite bagarre, un duel à mort ou une bonne vieille guerre sont à son sens les meilleurs moyens de régler les désaccords. Il faut dire que donner et recevoir des coups c'est ce qu'il sait faire de mieux, quand il se bat sérieusement il devient une véritable bête enragée qui ne s'arrête que lorsque ses ennemis sont défaits ou qu'il n'est plus capable de bouger. Ce serait pourtant une erreur de le croire adepte de la violence gratuite. Avec l'âge il a appris à faire preuve de retenue. En règle générale il ne portera jamais le premier coup contre ceux qu'il ne considère pas comme ses ennemis.

Bourru aux premiers abords, il se montrera pourtant bienveillant et protecteur envers ceux qui ont gagné son affection et ne manquera jamais de respect envers ses supérieurs sur l'échelle de l'honneur.

Très exigeant envers lui-même, il s'est forgé une volonté de fer et ne craint ni la douleur ni l'effort.

Dans sa tribu il est rare qu'un Graarh vive assez longtemps pour atteindre l'âge adulte. Et même alors, l'espérance de vie chez eux ne dépasse pas les vingt ans. Sur ses trente-deux frères et sœurs il en a vu vingt-huit mourir. Sur ses quatre enfants seule l'une d'entre elles est encore en vie et il en va de même pour ses sept petits-enfants. Quant à ses arrières petits-enfants, à sa connaissance aucun n'a survécu aux premières années. Autant dire que dans un tel cadre la mort est devenue plus banale que la survie. Mais cela n'a rien de tragique pour Ikkees. Quand quelqu'un qu'il aime meurt, il ressent un pincement au cœur à l'idée de ne plus le revoir, sait qu'il se rappellera plus tard de lui avec nostalgie, puis hausse les épaules et se dit que c'est comme ça. La mort est un destin inévitable, elle n'a rien de positif ni négatif. La seule véritable tragédie réside dans une mort déshonorante.

C'est peut-être parce qu'il sait que sa mort est inéluctable et qu'elle peut survenir à tout moment qu'il savoure autant la vie. Même durant les heures les plus sombres de son existence il n'avait pas besoin d'une autre raison que de se réveiller chaque jour en sachant qu'il est toujours vivant pour se sentir heureux. L'existence est un cadeau dont il compte bien profiter. Il ne manque pas une occasion de profiter des plaisirs simples du moment que ça n'interfère pas avec son devoir.

Ikkees ne sait ni mentir ni dissimuler ses émotions et s’imagine qu'il en va de même pour tout le monde. N'ayant jamais eu raisons de se remettre en question il tient ses convictions pour acquises et véridiques depuis son enfance. A de nombreuses reprises des personnes plus sournoises que lui profiteront de sa candeur pour se servir de lui. Que ceux qui s'y risquent soient cependant avertis, il déteste qu'on le prenne pour un idiot. S'il découvre qu'on la trompé, les coupables ont de quoi s'inquiéter.

 

           

           
           

Histoire


           

Ikkees vit le jour au sein d'une tribu nomade de Nyn-Tiamat. Bien que les membres de la tribu étaient peu nombreux, ils étaient réputés pour leur loyauté sans faille envers la légion Vat'Em'Medonis et leurs puissants guerriers. En effet, la raison d'être de cette tribu était de forger les Graärh les plus forts qui soient pour les envoyer ensuite rejoindre la légion. La plupart des membres de la tribu mouraient très jeunes, c'est pourquoi ils se reproduisaient énormément et ce dès qu'ils étaient en âge de le faire.

La mère d'Ikkees était l'Aleeshaan de la tribu. Par sa sournoiserie autant que par sa force elle avait réussi à survivre et donc à conserver sa place jusqu'à l'âge extrêmement avancé de soixante ans. C'est chose rare de voir une Aleeshaan vivre aussi longtemps dans cette communauté où la mort est omniprésente, la plupart des Graärh étaient trop jeune pour avoir connu un autre chef qu'elle. Durant sa longue vie elle a eu un nombre vertigineux de portées. Si au début elle se donnait la peine de nommer ses petits, il est venu un moment où elle s'est lassée de se creuser la tête à trouver des noms pour des Graärh qui n'atteindraient même pas leur dixième année. Elle a alors commencé à les numéroter. C'est là l'origine du nom d'Ikkees, vingt-et-unième enfant de l'Aleeshaan.

Vingt-et-un a grandi au sein d'une marée de petits Graärh tout aussi génériques que lui, formés uniquement à la survie et à la guerre dans un monde où le concept d'individualité n'existait pas. Si la mortalité était aussi élevée au sein de la tribu, c'était principalement à cause d'une tradition qui leur était propre visant à égrainer les faibles dès le plus jeune âge pour ne garder que les Graärh les plus forts. Jusqu'à leurs six ans les portées sont formées par leur géniteur. Ceux d'entre eux qui sont parvenus à survivre jusqu'à cet âge devraient alors effectuer le Jagaana, l'Éveil, l'épreuve la plus difficile de leur vie – et la dernière pour une écrasante majorité d'entre eux. C'est un rite de passage à l'âge l'adulte qui consiste à envoyer les jeunes nouvellement formés survivre dans les étendues gelées de Nyn-Tiamat livrés à eux-même, sans armes et sans outils, et ce pendant deux ans. Il n'y a aucune règle si ce n'est de ne jamais s'approcher d'aucun village ou tribu ni d’interagir avec aucun adulte. En moyenne, sur une portée de six Graärh, seul l'un d'entre eux reviendra, et l'expérience l'aura transformé. Chaque année la fin du Jagaana coïncide avec la fin du dégel et la fête du froid blanc. Pendant les festivités les nouveaux adultes sont honorés mais c'est aussi le cas de ceux qui ne sont pas revenus, car ils ont eu le courage d'affronter leur destin. C'est aussi à cette occasion que les jeunes Graärh se voient attribués leurs totems. Le Jagaana de Vingt-et-un l'a marqué en profondeur, tant physiquement que mentalement. Il doit en grande partie sa survie à l'ingéniosité de sa sœur de portée Vingt-quatre et aux talents de pêcheur de son frère Vingt-deux. Ces trois-là se sont entraidés pendant leurs deux années d'initiation. Vingt-quatre bricolait des outils et des armes de fortune avec les ressources qu'ils trouvaient, Vingt-deux les empêchait de mourir de faim et Vingt-et-un les protégeait des prédateurs. Ils formaient un trio efficace, mais pas assez hélas pour garantir leur survie à tous. Alors qu'ils entamaient le voyage de retour qui marquerait la fin de leur long périple ils furent attaqués par un petit groupe de fenrisúlfr affamés qui avaient probablement perdu la trace de leur meute. Ils parvinrent à en réchapper à grand peine mais Vingt-et-un et Vingt-deux furent gravement blessés. La constitution solide de Vingt-et-un lui permit de survivre et d'achever péniblement son voyage grâce à l'aide de sa sœur. Vingt-deux eut moins de chance. S'affaiblissant de jour en jour il vint un moment où ses blessures ne lui permettaient plus de marcher. En bon Graärh il les enjoignit à continuer sans lui, car c'était ce que l'honneur lui dictait de faire. Après des adieux en bonne et due forme ses compagnons l'abandonnèrent à son sort et poursuivirent leur voyage. Quand ils aperçurent enfin les signaux de fumée qui marquaient la position du campement de leur tribu, Vingt-et-un était à l'agonie et à peine capable de marcher. Seuls sa volonté de fer et les bons soins de sa sœur lui avaient permis d'arriver jusqu'ici. Mais peu importait désormais, car ils avaient réussi. C'est en adultes fiers et honorables qu'ils furent accueillis par le reste de la tribu. Ils étaient désormais de véritables Graärh, il leur restait juste à se trouver un travail utile en fonction de leurs compétences, ensuite une femelle choisirait Vingt-et-un pour s'accoupler et Vingt-Quatre pourrait se choisir des mâles.

Une femelle issue du précédent Jagaana, donc d'une année son aîné, choisit Ikkees comme partenaire. Deux ans plus tard, peu après son dixième anniversaire, ils eurent une portée de trois petits. L'année d'après ils donnèrent à nouveau naissance à une unique femelle. Ikkees fut répudié par sa femelle peu après car elle estimait qu'il n'était pas assez fertile, elle lui préféra un mâle capable d'engendrer un plus grand nombre d'enfants. Il s'occupa de son mieux de la formation de sa progéniture, mais l'un d'entre eux mourut à l'âge de quatre ans. Pour ce qui est des trois autres qui atteignirent l'âge du Jagaana, seule l'une de ses filles survécut à l'épreuve et devint une Graärh adulte.

Ikkees s'illustra parmi les siens pour ses talents de guerrier et par sa conduite honorable. Chaque année, un membre de la tribu était choisi pour ses compétences pour rejoindre la légion Vat'Em'Medonis. C'était un immense honneur pour les élus, presque comparable à celui de devenir Nayaak. L'année de ses vingt ans, c'est lui que les Tribyoon choisirent pour rejoindre la légion. Très heureux et très fier, il passa de nombreuses années à servir avec dévotion la légion sous les ordres de la Kamda Aleeshaan. Même s'il vivait à Vat'Em'Medonis, il garda tout de même des contacts réguliers avec son ancienne tribu puisque celle-ci passait chaque année pour offrir l'un de ses membres à la légion. C'est ainsi qu'il vit avec fierté sa lignée se perpétuer. Quand il a quitté la tribu sa fille venait de donner naissance à ses premiers petit-enfants. Dix ans plus tard ce sont ses arrières petits-enfants qu'il eut le plaisir de voir naître.

Vers Novembre de l'an 1761 la vie de Ikkees bascula radicalement. Alors qu'il arpentait les côtes de l'inlandsis avec deux frères d'armes il fit une étrange rencontre. Un groupe d'une dizaine de créatures comme il n'en avait jamais vu. Il savait de quoi il s'agissait, il avait entendu des histoires sur des êtres hideux et sans poil qui aurait récemment posé le pied sur l'île. Mais ils étaient encore plus laids qu'il ne se l'était imaginé. La plupart étaient tout petits, leur nez formait une affreuse excroissance sur leur tête minuscule du haut de laquelle dépassait une touffe ridicule qu'on pourrait comparer à une crinière. Aussitôt qu'ils les aperçurent les trois légionnaires surgirent de la neige pour faire face aux intrus, oreilles rabattues, poil hérissé et armes sorties. Ils n'envisageaient pas nécessairement de les affronter, c'était surtout un avertissement qui voulait dire "faites demi-tour". Ces Sans-Poil s'étaient aventurés bien profondément dans l'inlandsis et n'étaient pas si loin du territoire de Vat'Em'Medonis. Les étrangers sortirent leurs armes à leur tour et baragouinèrent des choses aux sonorités incompréhensibles. L'un d'entre eux fit quelques pas en avant en levant les bras dans un geste qui se voulait apaisant. Les Graärh crurent à une agression et bondirent aussitôt à la gorge du Sans-Poil qui mourut d'un coup de hache dans le crâne. Les neuf autres vampires ripostèrent instantanément et un combat furieux s'ensuivit. Malgré leur petite taille et leur maigreur à faire peur ils étaient étonnamment forts et rapides. Pris au dépourvu et dépassés par le nombre les trois Graärh furent rapidement dépassés. Ikkees se débattit comme un acharné même après que ses deux compagnons se soient fait tuer, jusqu'à ce qu'un coup violent dans l'articulation de sa jambe ne le fasse tomber à genou. L'un d'entre eux en profita pour lui asséner un coup de masse sur le crâne, et tout devint noir.

Au lieu de lui offrir une mort honorable, les vampires le firent prisonnier. Peu après commença sa vie d'esclave. L'esclavage, ce concept était étranger aux Graärh. Ikkees découvrit avec horreur que nombre des siens avaient été asservis pour bâtir de grandes choses en pierre. Il fut lui aussi mis à contribution. Si son instinct de survie le poussait à se plier aux ordres, sa fierté et son côté colérique l'encourageaient plus souvent que de raison à se rebeller et à renâcler à la tâche. Cela lui valu de longues séances coups de fouet pour le faire rentrer dans le rang. Malgré les sévices, son esprit refusa de se briser, il subissait sans un bruit et mâchoire serrée, chaque coup faisait grandir sa haine et sa fureur. Il acceptait son sort pour l'instant, bâtissait leur cité maudite pierre par pierre, supportait la torture, mais chaque jour faisait grandir sa détermination. Il patientait, tel un prédateur tapis dans la neige, guettant l'occasion de se libérer de ses chaînes. Un jour, ce peuple immonde paiera pour ses actes abominables et sera chassé de leur île. Leur cité de pierre sera démolie par ceux-là même qui l'ont construite.

C'est en juin 1762 que l'occasion qu'il attendait se présenta. Sans plus d'explications il avait été fourré sur un navire avec d'autres esclaves. Après trois jours à patienter enchaîné dans les cales, le transport d'esclaves fut abordé par un navire pirate. Le capitaine de ces rufians, qui se faisait appeler Lonau Rable, était un vieux loup de mer, un escroc notoire et un forban sans envergure. Il attaquait les transports d'esclaves indépendants sur demande de la Confrérie afin d'annihiler la concurrence. Le navire des flibustiers n'étaient pas taillé pour contenir autant de Graärh, et le butin matériel qu'ils tireraient de leur prise suffirait amplement à remplir leurs cales, ils n'avaient donc aucun intérêt à récupérer les esclaves pour eux. Aussi, afin de prendre le navire sans avoir à trop se fatiguer, deux pirates s'étaient infiltrés dans la cale pendant que la bataille faisait rage pour libérer les Graärh de leurs chaînes. Une horde de félins enragés déferla alors sur le pont. Les pirates se retirèrent promptement sur leur bateau pendant que les esclavagistes se faisaient déchiqueter par leur propre marchandise.

Une fois la bataille terminée, le capitaine Lonau Rable se présenta aux Graärh et leur annonça qu'il leur offrait gracieusement la liberté ainsi que le navire qu'ils venaient de prendre, n'en ayant que faire. Quand il entendit prononcé son nom, Ikkees comprit tout à l'envers. Pour lui, "Capitaine" était un prénom et "l'Honorable" un titre. Pour que qu'un humain soit affublé d'un tel titre sa conduite avait dû être incroyablement exemplaire. Ikkees fut très impressionné par ce petit humain et se mit tout seul en tête qu'il voguait sur les mers afin de libérer le monde de la terrible injustice que représentait l'esclavage. Il le pria de le prendre à son bord afin qu'il prenne part à sa noble croisade pour libérer les siens. Lonau Rable vit dans cet énorme Graärh visiblement idiot une arme potentielle qui pourrait grandement faciliter sa vie et celle de l'équipage. Aussi joua-t-il le jeu et fit de lui un pirate.

Pendant quelques mois les pirates se servirent de lui pour piller de nombreux navires en lui affirmant avec grande conviction qu'il s'agissait d'alliés des esclavagistes. Ikkees fauchait joyeusement d'honnêtes commerçants, persuadé d'aider la cause de Vat'Em'Medonis. De temps à autre il leur arrivait tout de même de prendre en chasse un navire d'esclaves qui faisait concurrence à la Confrérie. Cependant impossible pour eux de prendre possession des esclaves avec Ikkees à bord, ce qui agaçait grandement l'équipage. Mais ça leur convenait, car avec la force de Ikkees ils réalisèrent d'importants profits et se taillèrent rapidement une réputation sur les mers. Les marins commencèrent à les surnommer "les pirates du Tigre Blanc" alors que des rumeurs couraient qu'un Graärh sanguinaire au pelage blanc rayé de noir parcourait les mers pour attaquer tous les navires qu'il rencontrait. Quant aux Graärh qu'il avait libéré, certains d'entre eux avaient regagné leurs foyers et avait raconté l'histoire de Ikkees, Shikaree devenu Ashuddh dans le but de les sauver.  

A la fin de l'année 1762, Ikkees a bien faillit découvrir la supercherie quand, alors qu'ils s'étaient amarrés à Athgalan pour se ravitailler, il vit une troupe de Graärh enchaînés descendre d'un navire du port. Lonau Rable dû déployer des trésors de diplomatie et de manipulation pour empêcher Ikkees de massacrer tout le monde. Il lui a raconté qu'ils étaient ici pour faire du repérage afin de préparer une attaque future visant à libérer tous les esclaves de la Confrérie. A son immense soulagement le félin le crut.

Après cet incident les pirates se mirent à craindre Ikkees. Ils s'imaginaient que si "le Tigre Blanc" venait à comprendre qu'il avait été dupé il déciderait de tous les dévorer. Or ce n'était qu'une question de temps. Il finirait par réaliser que quelque chose cloche en voyant qu'ils continuaient de se ravitailler à Athgalan sans que jamais cette histoire ridicule de libération des esclaves n'avance d'un pas. De plus le félin devenait plus un fardeau qu’un atout. Plus ça allait et plus il réclamait qu'ils attaquent uniquement des transports d'esclaves plutôt que des navires remplis d'or et de marchandises. Une nuit l'équipage se rassembla pour discuter de ce problème et ils décidèrent unanimement qu'ils allaient tôt ou tard devoir se débarrasser de leur ami à fourrure.


           
           

Liens


           

               Chaubees (ou Vingt-quatre), sa soeur de portée : Ikkees n'a aucun lien particulier avec les membres de sa famille, mis à part elle. Ils ont survécu ensemble au Jagaana, chose qu'ils n'oublieront jamais. Même si elle n'est pas une grande guerrière, Ikkees respecte énormément sa grande intelligence et son ingéniosité.

Purnendu Chikitsak : Amis de longues date, ils ont rejoint la légion à peu près au même moment. Ikkees admire les compétences de guérisseur de Purnendu. Ils se sont d'autant plus rapprochés que Ikkees est devenu le mentor du fils de Purnendu lorsque celui-ci a rejoint les rangs de la légion.
               
           

           
           

Derrière l'écran


           

                       Petite présentation : En une ligne et demie : 21 ans, étudiant, célibataire, groupe sanguin O+, je vieng du sudeuh de la Franceuh et je dis chocolatine.

                      Particularités rp ? : J'écris avec des mots.
                       
                      Rythme RP ? : Un RP par semaine en temps normal, parfois plus !
                       
                      Comment avez vous découvert le forum ? : Au fin fond d'un topsite
                       
                       Avez vous signé le règlement ? Le quoi ?
           

       

   


Dernière édition par Ikkees Kathorsir le Sam 9 Mar - 19:42, édité 2 fois
Orfraie K. Ataliel
Co-fondatrice
Dragonnière
Fondatrice de la Loge

Feuille de personnage
Particularités:
Voir le profil de l'utilisateur

Ikkees Kathorsir [Terminée] Empty Re: Ikkees Kathorsir [Terminée]

le Sam 9 Mar - 3:33
Bonsoir !
Quelqu'un (un autre membre du staff ou moi-même) va s'occuper de ta fiche demain. Navrée pour le délai. =/

La prochaine fois, un petit mot ici pour dire que ta fiche est terminée sera bienvenue. Smile


It's not a question of can or can't. There's some things in life you just do

Ikkees Kathorsir [Terminée] 1550273874-orfraiesignature

— Dialogue en langue commune : #00cc99
— Dialogue en Elfique : #00cc99
Pensées en italique
# Télépathie
Anonymous
Invité
Invité

Ikkees Kathorsir [Terminée] Empty Re: Ikkees Kathorsir [Terminée]

le Sam 9 Mar - 12:13
Oups oui ma faute ! Je m'étais auto-convaincu que je l'avais fais hum
Achroma Elusis
Modératrice
Lame Blanche du Marché Noir

Feuille de personnage
Particularités:
Voir le profil de l'utilisateur

Ikkees Kathorsir [Terminée] Empty Re: Ikkees Kathorsir [Terminée]

le Sam 9 Mar - 19:47

Bienvenue sur tes nouvelles terres Invité

Tu as été choisi(e) par les esprit-liés du Serval et du Buffle dont tu as  atteint le niveau 3. Tes compétences ont été validées, tu pourras les faire évoluer tout au long de ton aventure.

Tu peux aussi adresser tes questions ici

Bonne chance pour cette nouvelle aventure qui s'offre à toi !




Langage commun #4084E1
Langage nordique #88E1E8
Langage elfique #ADFC98
Langage Graarh #FFB1AD
Contenu sponsorisé

Ikkees Kathorsir [Terminée] Empty Re: Ikkees Kathorsir [Terminée]

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum