Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Admin

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1:
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateurhttp://elysionrpg.forumactif.org

La flotte de Tiamaranta

le Lun 19 Juin - 16:08

Information


En Tiamaranta, l’eau est omniprésente. Tous sont obligés de la traverser pour se rendre d’une île à une autre et donc de royaume en royaume. C’est tout naturellement que le transport maritime s’est largement démocratisé. On pourrait même dire sans se tromper qu’il a connu un essor phénoménal. Ainsi la science maritime c’est imposé d’elle- même à tous les peuples. Ceux que l’on appelle désormais Tiamarantiens commencent à apprendre comment dompter les flots. Et comme pour toute monture il faut une selle adéquate, différents plans de navires ont germé de l’esprit des plus fins connaisseurs afin que tous, selon leur envie, mais aussi selon les besoins, puissent chevaucher les mers et océans.

Vous trouverez ci-après le chantier naval. La boutique où sont construits et vendus les bateaux. Il en existe de différents types, du plus humble au plus imposant. Sachez que pour tenir la barre de ses différents navires un niveau minimal dans la compétence de navigation sera requis. Enfin, sachez que la possession d’un bateau entraîne des frais. Ces frais comprennent l’entretien et le paiement de l’équipage, ils sont plus ou moins élevés suivant le navire et tomberont tous les mois en même temps que le salaire.

Voici-ci maintenant quelques éléments de définition des termes utilisés ci-après pour vous aider à comprendre et visualiser ce qui compose ces navires. Nous sommes en majorité des néophytes.



  • Proue : L’avant d’un bateau.

  • Poupe : L’arrière d’un bateau.

  • Bâbord : La gauche du bateau (quand on regarde vers l’avant).

  • Tribord : La droite du bateau (quand on regarde vers l’avant).

  • Mât beaupré : Mât se trouvant à la proue d'un navire, fortement incliné vers l'avant. On les sur les frégates et les Vols-au-vents.

  • Mât de misaine : Mât placez à l’avant du navire. C’est le premier mât après le beaupré.

  • Grand mât : Mât principal et le plus haut de navire, situé au centre de ce dernier.

  • Mât d’artimon : Mât le plus en arrière d’un navire. C’est le dernier mât. Sur les frégates et Vols-au-Vents il est situé sur la poupe.

  • Pont : Un pont de bateau est une plate-forme raidie par des éléments de structure longitudinaux et transversaux généralement placés en dessous, construite pour empêcher l'envahissement de l'eau dans le navire et/ou supporter les charges à transporter, comparable au plancher ou étage dans un bâtiment.

  • Gréement : Ensemble du matériel nécessaire à l’établissement et à la manœuvre des voiles d’un bateau.

Pour ceux souhaitant parfaite leur compréhension, veuillez trouver ICI un lien pour satisfaire cette envie.


Chaque à navire ses propres caractéristiques. Chaque navire peut subir un certain nombre d’améliorations que vous trouverez ici.

Chaque navire, à partir de la goélette, transporte des armes. Sachez qu’en Tiamaranta la poudre n’existe pas, ne vous attendez donc pas à des canons tirant des boulets. La magie baignant l’univers, ce sont des armes magiques appelées « arme marine » ou encore « canon magique », ou même « souffle du tonnerre » comme leur inventeur les a baptisés, qui arment les navires. Ces armes équipent uniquement les bateaux, car le procédé magique qui permet de les charger puise sa puissance directement dans l’océan. Il existe différents « calibres » de ces armes marines : petit, moyen, grand. Cela définit sa puissance de feu, mais également sa taille. Ces armes ressemblent à de longues et larges pointes de lance faites un métal noirâtre qui sont couverts de glyphe qui s’illuminent au moment de faire feu. Les projectiles magiques lancés sont de la magie pure, sans affiliation à un élément, pouvant causer de gros dégâts.


Le chantier naval



La chaloupe : 50 pièce d'or

Petit bâtiment non ponté équipé d’une voile au tiers. Ce bateau peut être utilisé pour la pêche ou le commerce et peut même servir d’embarcation. Robuste, mais pas très rapide elle ne transporte rien hormis une paire de voiles de rechange et quatre rames. Aucun équipage n’est nécessaire pour la manœuvre et son entretien est nul. Aucune arme marine ne peut être embarquée dessus.

Coût d’entretien : aucun
Coût de l’équipage : aucun
Nombre d’améliorations disponible : deux

Compétence requise en navigation : Faible

La goélette : 300 pièce d'or

Bâtiment de taille moyenne et non ponté qui s’apparente à un voilier, équipé de deux mâts de grande taille. Il se caractérise par des voiles auriques (ou voile triangulaire) dans l'axe du navire, à la base de tous les mâts, surmonté ou non, d'une voile aurique (en forme de flèche) ainsi que par un mât arrière (grand-mât) plus grand que le mât avant (mât de misaine). Malgré sa robustesse moyenne, le navire compense par sa grande vitesse qui en fait un bâtiment privilégié pour la course. Ce bateau peut être utilisé pour le commerce, servir d’embarcation ou même être utilisé au combat. Il transporte deux paires de voiles de rechange, six rames, deux ancres et quatre armes marine de petit calibre. Quatre personnes sont nécessaires pour le manier. Son coût d’entretien est modeste.

Coût d’entretien : 10 PO
Coût de l’équipage : 10 PO
Nombre d’améliorations disponible : deux

Compétence requise en navigation : Moyen

Le Brick : 500 pièces d’or

Bâtiment de taille moyenne et ponté. Il s’agit d’un voilier et certains diront la version améliorée de la goélette. Le navire possède deux mâts de grande taille : un grand mât à l’arrière et le mât de misaine plus petit à l'avant qui sont gréés entièrement en voiles carrées. On retrouve néanmoins trois voiles triangulaires d’appoint : la brigantine à l’arrière, les voiles d’était entre les deux mâts et les focs à l’avant. Navire léger, il est sans doute le plus rapide de tous avec la frégate, mais sa robustesse en pâtit grandement. Il est moins manœuvrable qu’une goélette.  Ce bateau est celui que vous retrouverez le plus souvent sur l’eau, il est très utilisé comme navire de commerce, militaire ou encore de piraterie. Il est également le bâtiment privilégié des marchands d’esclaves. Il transporte trois paires de voiles de rechange, douze rames, deux ancres et seize armes marines de moyen calibre (oui sur chaque flanc). Treize personnes sont nécessaires pour le manier. Son coût d’entretien reste encore abordable.

Coût d’entretien : 15 PO
Coût de l’équipage : 15 PO
Nombre d’améliorations disponible : quatre

Compétence requise en navigation : Bon

La frégate : 700 pièces d’or

Bâtiment de grande taille et ponté. Caractérisé par trois mâts de grande taille : le mât de misaine, le grand mât en son centre et le d’artimon à l’arrière. Toutes ses voiles sont gréées en carré, mais le mât arrière dispose de deux brigantines et le mât avant de trois focs, ce sont des voiles triangulaires. Il s’agit sans doute du meilleur navire jamais construit, car il parvient à trouver à un équilibre entre vitesse et robustesse. Il se dispute la place de navire le plus rapide avec le Brick et est le plus rapide lorsqu’il est allégé de tout son matériel. La frégate est un navire de guerre misant sur sa vitesse et sa puissance de feu pour abattre l’adversaire. Il est le bâtiment privilégié des pirates. Toutefois moins manœuvrable qu’un Brick il vous faudra connaitre être un capitaine aguerrit pour correctement le diriger.  Il transporte cinq paires de voiles de rechange, dix-huit rames, deux ancres et vingt-huit armes marines de moyen calibre (deux rangées sur chaque flanc, soit quatorze sur chaque flanc et sept par rangées. Les rangées étant comprises ici comme des « étages » au sein du navire). Quarante personnes sont nécessaires pour le manier. Son coût d’entretien est élevé.

Coût d’entretien : 25 PO
Coût de l’équipage : 25 PO
Nombre d’améliorations disponible : Six

Compétence requise en navigation : Très Bon

Le navire de ligne : 1000 pièces d’or

Bâtiment de très grande taille et ponté. Caractérisé par quatre mâts de très grandes tailles : le mât de beaupré à la proue, le mât de misaine à l’avant, le grand mât en son centre et le d’artimon à l’arrière. Toutes ses voiles sont gréées en carré, mais le mât d’artimon dispose de deux brigantines et le mât de beaupré de trois focs, ce sont des voiles triangulaires. Il s’agit du navire de guerre ultime d’un point de vue offensif, même si de rares marchands le soulagent de toute arme pour profiter du grand volume qu’il offre pour transporter une maximum de marchandise. Hormis en cas de bataille navale, vous croiserez peu de navires de ce type en mer, tout d’abord car sa construction coûte très cher, mais également parce que sa fonction principale est de rester au port pour le défendre. Seule la frégate peut espérer avoir une chance contre lui, si ce bâtiment est puissant, il est désavantagé face aux navires rapides en raison de sa manœuvrabilité complexe et de sa rapidité moyenne. Toutefois, si son capitaine est habile, vous pourriez vous faire surprendre. Seuls les meilleurs marins peuvent le manier. Il transporte quinze paires de voiles de rechange, deux ancres et cinquante-six armes marines de moyen à gros calibre (trois rangées sur chaque flanc, soit vingt-huit sur chaque flanc et neuf par rangées. Les rangées étant comprises ici comme des « étages » au sein du navire). Cent-cinquante personnes sont nécessaires pour le manier. Son coût d’entretien est très élevé. (Le navire de ligne peut être comparer au Man'o'war).

Coût d’entretien : 40 PO
Coût de l’équipage : 40 PO
Nombre d’améliorations disponible : Huit

Compétence requise en navigation : Maître


Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum