Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Admin

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1:
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateurhttp://elysionrpg.forumactif.org

[DESCRIPTION] Sélénia la Majestueuse

le Lun 19 Juin - 16:17

Sélénia la Majestueuse


Sélénia est la capitale politique, économique, judiciaire et militaire du Royaume Sélénien. Actuellement de vastes travaux de construction ont été entrepris, car le souverain ambitionne d’en faire le Joyau de Calastin et de lui donner la splendeur de son ancienne capitale, malgré la rudesse de leur nouvelle terre.

Située sur le littoral Est, dans une baie nommée « la baie des perles », la ville est construite sur la bande de terre entre la côte et le plateau qui recouvre l’île. Elle jouit d’un climat océanique particulièrement clément et bénéficie d’intempéries régulières. Cet atout n’est pas négligé et un système de citernes et d’aqueducs est en construction afin d’irriguer la cité qui à terme comportera de nombreux espaces verts, de magnifiques jardins, des ponts ainsi que des canaux sur lesquels pourront voguer des embarcations légères. Une grande avenue, encore en chantier, traversera la cité et s’appellera « la voie des étoiles », en raison de sa capacité à s’illuminer la nuit grâce à la magie des lucioles, ce qui en fera un endroit particulièrement féerique et un régal pour les yeux.  

Son architecture est influencée, à la fois, par celles de l’ancienne cité impériale et par les paysages de leur nouvel environnement, afin de réaliser une synthèse harmonieuse de tradition et de modernité.  Les bâtiments construits en matériaux et en pierres provenant des carrières voisines seront ornés de motifs et de fresques rappelant les fonds marins, la flore et la faune aquatique, aussi bien naturelles que faisant partie du bestiaire propre aux mers de l’archipel. De même de nombreuses statues et monuments rappellent l’univers marin qui est source d’inspiration pour les créateurs.

La cité impériale est divisée en plusieurs parties : le centre, la ville haute et la ville basse.

Le palais royal, encore en construction, se situe au centre de la ville, sur un promontoire rocheux et domine la cité de toute sa hauteur, offrant une vue superbe aux visiteurs du haut de ses tours. Son allure massive renvoie une impression de force et majesté, empreinte de sobriété, sans luxe ostentatoire, mais néanmoins d’une grande beauté. Ses murs épais et ses donjons en font aussi bien une forteresse qu’un lieu de faste. Le château de forme rectangulaire est entouré de hautes murailles et l’entrée, bordée de grandes statues représentants des dragons, est gardée nuit et jour par des gardes. Puis on pénètre dans une vaste cour intérieure qui mène jusqu’au palais et qui est également décorée avec des statues. Le château est très spacieux et comporte de nombreuses pièces, dont la salle du trône où l’empereur rend ses audiences et la salle destinée aux séances du Conseil ainsi que des salons et des pièces destinées aux festivités. A l’arrière du palais se trouve un grand parc où l’on peut flâner des heures dans les allées ou admirer la splendeur des parterres de fleurs.

Le quartier de la noblesse se trouve à proximité du palais royal et de riches demeures sont en constructions, exhibant tout le luxe possible et émerveillant souvent les passants par la magnificence de leur architecture, mêlant à la fois le savoir-faire des architectes les plus réputées et des effets liés à la magie. Les bâtiments possèdent souvent plusieurs étages et certains nobles n’hésitent pas à créer des jardins suspendus.

La ville haute : La ville comporte également des quartiers résidentiels où logent les bourgeois et dont les maisons sont souvent moins hautes et luxueuses que celles des nobles, mais celles-ci possèdent également leur charme. Elles sont souvent dotées d’une architecture faisant la part belle à la créativité, voire à l’excentricité et la magie est utilisée pour rehausser certains détails de leurs ornements.

Dans les rues se mêlent de riches marchands, des artisans, artistes et les quartiers regorgent de commerces en tout genre ainsi que de lieux de distractions, tels que des tavernes, des théâtres et des auberges confortables, mais aussi certaines maisons closes, particulièrement réputées, où les plus belles femmes du royaume et les plus habiles dans l’art des plaisirs s’offriront à ceux suffisamment riches pour s’offrir leurs faveurs.

On trouve également un lieu nommé le grand bazar où se déroulent les marchés, des foires et qui regorge d’excellentes affaires pour qui possède un bon flair. Un peu plus loin, on parvint à la place des lumières, vaste esplanade où se réunit la population de la ville et qui représente un endroit agréable pour discuter ou apprendre les derniers potins. Recouverte de pavés, cette dernière est entourée de beaux monuments et bercée par le murmure de nombreuses fontaines. Des statues représentants des animaux, des dragons ou des personnages sont également exposées afin de mettre en valeur le talent des artisans et des sculpteurs. De même des artistes, chanteurs, danseurs et saltimbanques seront invités à se produire pour divertir la populace en rivalisant d’adresse. C’est également là que se trouve le palais de justice où sont tenus les procès et les criminels condamnés.

La cité en travaux comportera des écoles, des bibliothèques et des musées. L’empereur étant pro-magie, les établissements destinés à l’apprentissage de cette discipline seront particulièrement nombreux et il existe un projet de création d’une grande académie de magie, regroupant les mages les plus réputés et destiné à faire de cet endroit un pôle de l’enseignement magique.

La ville basse : Dans les faubourgs de la cité se trouvent les quartiers pauvres et les bâtiments où logent les ouvriers et la main d’œuvre destinée à la construction. Les demeures en bois sont souvent vétustes et dans certaines zones, les miséreux, s’entassent dans des tentes ou des logements de fortune. Les ruelles étroites sont sombres et boueuses et la criminalité y est importante. Certains lieux sont de véritables coupe-gorges et les plus téméraires ne s’y aventureront qu’à leurs risques et périls. De même, il est possible d’y croiser une population douteuse de voleurs, d’assassins, d’espions ou de mercenaires, prêts à tout pour récolter des pièces d’or.

La caserne : la cité abrite de nombreux soldats et militaires, prêts à la défendre et également chargés de faire régner l’ordre. Les postes de garde sont nombreux et des patrouilles sont organisées aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de la ville.

La prison de Liliath: Sélénia possède sa propre prison, un grand bâtiment très sombre, de forme rectangulaire, aux murs de pierre très épais et pourvu de puissantes défenses magiques. En principe, il est très difficile de s’en évader, car ce lieu est particulièrement surveillé. Il faut passer plusieurs contrôles de sécurité et avoir une autorisation pour pouvoir y pénétrer. Une fois à l’intérieur, on parcourt de longs couloirs étroits, encadrés par de nombreuses cellules, aux portes blindées et aux fenêtres barricadées par des barreaux.  

Les hospices destinés aux déshérités et les maisons de soins : il s’agit de bâtiments où les plus pauvres et les malades pourront recevoir des soins et payer en fonction de leurs moyens.

Le port d’Azzuréo : construit dans la baie des perles, dont les eaux turquoise sont particulièrement riches en poissons et permettent une activité maritime très fructueuse. Le port est un endroit grouillant d’activité, où le va-et-vient est incessant ainsi que l’embarquement et le déchargement de marchandises. Ce dernier comporte de nombreux hangars et on trouve amarrés dans ses eaux, aussi bien les navires de guerre de la marine royale que les bateaux de marchandises, les chalutiers destinés à la pêche et les vaisseaux des pirates et des corsaires. À proximité du port se trouvent de nombreuses tavernes et maisons de passe où les flibustiers pourront s’enivrer, jouer à des jeux d’argent ou passer la nuit dans les bras d’une fille de joie.

La ville est entourée de hautes murailles qui la rendent difficile à prendre et capable de soutenir un siège en cas d’attaque. De nombreuses tours de guet, chargées de surveiller les environs, permettent de donner l’alerte en cas d’attaque et de fermer ses lourdes portes afin de protéger la population venue s’y réfugier.

Des galeries souterraines sont également creusées sous la cité afin de créer un passage secret, débouchant à l’extérieur et permettant de fuir en cas d’invasion.

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum