Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Prêtresse

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Cobra 1
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

« Rétablir la flamme. » - Cynoe.

le Ven 8 Sep - 1:16
Les conséquences de la guerre.
.. Prologue.


Cela faisait plusieurs mois qu'un nouveau temple avait été bâti sur cette nouvelle terre, le feu n'avait pas brûlé depuis tout ce temps, l'obscurité et le froid de l'hiver avait insidieusement mis le doute dans le cœur des croyants, maintenant qu'ils avaient un toit au-dessus d'eux, il fallait raviver la flamme et pour se faire, il fallait une créature capable de le faire, et elle ne se trouvait ni parmi les races mortelles ni parmi les créatures étranges peuplant ce nouveau monde.

Un dragon, traditionnellement depuis toujours le feu éternel était créer par un dragon seul leur souffle pouvait brûler aussi longtemps même en étant alimenté, ils représentaient la même chose : la promesse de vie, puisque leur magie est vitale pour toute chose, ils illuminent l'obscurité par leur souffle et ils sont capables d'apporter la mort.. Voilà leur point commun avec la rose ardente. Vie et mort en un seul être.

Elle fut choisie pour trouver une de ces créatures, ce n'était pas vraiment tâche aisée, elle ne pouvait pas se permettre d'approcher un de ces êtres supérieurs et leur demander un service comme l'on ordonne à un servant, tout comme elle ne pouvait se résoudre à aller voir un seigneur pour lui demander l'aide de son lié. Elle n'avait rencontré qu'un seul dragon dans sa courte existence, un dragon au caractère si doux et aux écailles nacrées.

Sinestra se mit rapidement en route, juchée sur sa jument noire et son destrier elfique en dextre qui portait un bat avec de quoi voyager, elle ne pouvait mendier et n'avait plus de contact en dehors de l'ordre. Alors elle n'avait pas d'autre choix que de parcourir seule les chemins pour trouver ce dont elle avait besoin. Elle portait sa tenue de prêtresse, avec par dessus sa longue pèlerine blanche avec l'écusson de l'ordre la rose brûlant dans un écu noir.

Elle chantait sur la route alors qu'elle était dans un sous-bois sans vraiment prendre conscience de ce qui l'entourait. La jeune femme laissait sa voix d'or faire son travail, cela faisait si longtemps qu'elle n'avait pas chanté.


Et sur la route d'ici à là.
D'ici ! À cet endroit !
Trois garçons, une chèvre et un ours dansant !
Ils ont dansé et fille, tout au long de la foire !
La foire ! La foire !

Oh, douce qu'elle était, et pure et juste !
La femme de la foire au miel dans les cheveux !
Ses cheveux ! Ses cheveux !
La femme de la foire au miel dans les cheveux !

L'ours sentait l'odeur de l'air de l'été.
L'ours ! L'ours !
Tout en noir et brun et couvert de poils !

Il sentait l'odeur de l'air d'été !
Il renifla et rugit et le sentait là-bas !
Miel sur l'air d'été !

Elle a donné un coup de pied et a pleuré, la femme de la foire,
Mais il a léché le miel de ses cheveux.
Ses cheveux ! Ses cheveux !
Il a léché le miel de ses cheveux !

Puis elle soupira et cria et donna un coup de pied !
Mon ours ! Elle a chanté. Mon ours si beau !
Et ils sont allés, d'ici à là,
L'ours, l'ours et la jeune fille de la foire.


The Bear and the Maiden Fair


L'histoire était peu commune, mais le rythme était entrainant et suffisait à faire passer le temps, tellement prise dans la chanson qu'elle ne sentit pas sa monture se raidir et devenir plus remuante, à cause, de quelque chose qu'elle n'avait pas vu.
avatar
Modératrice
Dragon affranchi


Feuille de personnage
Esprit-lié n°1:
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: « Rétablir la flamme. » - Cynoe.

le Dim 10 Sep - 20:35
Une ombre passa au dessus d'elle dès qu'elle eut fini de chanter l’entièreté de ses vers. La bipède ne devait pas s'être attendue à ce qu'un dragon se pointe aussi rapidement. Ses désirs avaient été vite réalisés.

Cynoë était de passage dans les cités libres, pour voir l'évolution de ses dernières et se tenir au courant de ce qui se tramait. Maintenant qu'il était un dragon libre de ses mouvements, il prenait comme un devoir de sillonner l'archipel pour apprendre ce qui s'était fait ou ce qui allait se produire. Les bipèdes avaient une vie si effréné qu'il n'y avait pas un mois sans que quelque chose se passe. En même temps, il y avait tout un monde nouveau à reconstruire, une paix à essayer de rétablir entre les espèces.... En somme, bien du travail encore en perspective et avec tous les à-côté que cela pourrait provoquer. Déjà qu'il y avait manqué d'avoir de nouveaux conflits lors de l'arrivée ici sur ces îles....Et maintenant qu'il prenait son essor pour rejoindre la mer et s'offrir un repas bien mérité.... C'est là qu'il avait entendu la voix de la jeune bipède.

D'abord intrigué , le dragon avait viré sur l'aile pour se rapprocher de l'origine de la chanson et donc passer en planant au dessus de la jeune femme. Dans sa tenue blanche couverte de sa longue pèlerine de la même couleur , il se demandait où elle se rendait. Elle ne paraissait pas vêtue pour un long voyage. Le dragon était d'autant curieux qu'il aimait les chansons, et il y avait bien longtemps qu'il n'avait entendu une douce voix émettre des chants dans l'air. Cela lui manquait une peu.

Il prit le temps de bien se poser et à distance pour voir la jeune créature à deux pattes, pour ne pas l'effrayer. Mais qui sait si elle ne l'avait pas déjà vu. Car durant l'exode, bon nombre de bipèdes avaient pu poser leurs regards sur les Dragons, ceux qui préservaient la trame dans le monde... Enfin de ce qu'ils en avaient connu.

Cynoë la détaillait et tourna la tête légèrement sur le côté, tout en s'asseyant, les ailes repliées.

°Une bipède qui chante seule sur les voies....voilà quelque chose que je ne pensais pas voir de sitôt. Te rends tu quelques part, jeune bipède ? °
avatar
Prêtresse

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Cobra 1
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: « Rétablir la flamme. » - Cynoe.

le Lun 11 Sep - 17:18
Elle avait été perdue dans sa chanson et elle n'avait même pas entendu le dragon voler au-dessus d'elle, mais elle était ainsi, une éternelle rêveuse un peu tête en l'air, bien que les derniers événements lui avaient mis du plombs dans la cervelle, ses écailles lui rappelaient le crépuscule et la nuit, elle se souvenait d'en avoir déjà entendu parler sans jamais l'avoir vu de ses propres yeux.

La jeune humaine arrêtait son cheval une fois à une distance respectable pour ne pas entrer dans la bulle de la créature couleur améthyste, elle ne voulait pas froisser ce noble être, la jument était plus nerveuse, peu habituée à ses immenses reptiles ronflait et fixait la bête du blanc des yeux, le destrier elfique lui s'en moquait, arrachant une touffe d'herbe. L'intérêt de la créature pour sa personne l'étonnait un peu, elle s'était toujours trouver peu digne d'intérêt et elle n'aimait pas vraiment se mettre en avant.

- Bonjour noble dragon. La vie est bien trop courte pour se priver de voyager, même si les routes sont encore peu sûres. Elle dévoilait une voix douce, plus vraiment dans l'enfance et le profond respect qu'elle avait pour ces créatures. J'allais ici et là-bas à la recherche de l'un de vos congénères.

Cela faisait bien longtemps qu'elle n'avait pas croisé de dragon, en fait elle n'en avait connu qu'un seul, un magnifique mâle nacré, elle l'aimait comme l'on aime un frère et l'avait accueillit avec plaisir dans sa famille, même si à présent elle ne l'avait plus vu, il gardait une certaine place dans son cœur. Et elle était prête à aimer chacun d'entre eux de la même manière, ils apportaient tant à l'Homme et l'avaient tant aider à se relever par le passé. Néanmoins, elle ne comptait oublier la politesse, elle devait lui retourner chaque question sans pour autant s'imposer.

- Quel vent gonfle vos ailes en cette fraîche journée ? Les dragons ayant rarement les mêmes préoccupations que les races mortelles, elle se demandait bien à quoi ils pouvaient passer leur temps.

Elle avait vécu en des tas d'endroits, à Gloria, dans l'ancien domaine baptistral, dans l'ancienne capitale, tout cela lui rappelait des souvenirs de jours heureux, qu'elle aimerait retrouver, tant de personnes qu'elle souhaitait revoir, mais aussi des regrets, à présent toutes ces craintes s'étaient envolée ou presque avec ces nouvelles terres alors qu'avant elles la rongeait petit à petit et la rendait amère, elle avait trouvé un semblant de paix avec cet exil. Et un peu de compagnie ne lui ferait pas trop de mal.



Mien.
Nôtre.

#90A4AE : Narration | #546E7A : P.Dial  | #ECEFF1 : Dialogue/Pensées
#F1AC21 Dialogue Grimm | #CEA758 : Pensées Grimm | #E1CCA2 : Narration
avatar
Modératrice
Dragon affranchi


Feuille de personnage
Esprit-lié n°1:
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: « Rétablir la flamme. » - Cynoe.

le Mer 13 Sep - 18:35
Le dragon fit un mouvement ample de sa tête écailleuse pour lui rendre le salut. Il ne paraissait pas surpris d'entendre de la bouche de la jeune bipède les quelques mots concernant le voyage. Il était vrai que la vie des bipèdes humains étaient si éphémères... Mais voyager alors que l'Archipel entière restait encore à comprendre et à dompter.... Enfin dompter était un terme plus pour les bipèdes que pour lui, un dragon. Ce serait plutôt de comprendre ce nouveau monde, car sa faune, sa flore, ses habitants.... Tout restait à apprendre et à comprendre. Se balader donc seule, au mépris, était un sacré risque. Mais dans un sens, si les humains restaient cloîtrés chez eux, dans ce qui leur servait de ville, jamais ils ne pourront maîtriser ces îles....

°Les routes sont encore peu sûres en effet, mais un jour, elles le deviendront et elles seront plaisantes à parcourir. Mais il faudra patienter un peu. °

Par contre, il était un peu surpris au fait qu'elle était partie en voyage pour quérir un des siens.

°La chance est donc avec toi, tu m'as trouvé. °

Fallait-il mieux pour elle qu'elle soit tombée sur lui. Peu de dragon aurait pris le temps de causer avec une simple bipède. Non pas que Cynoë était le seul dragon à converser avec les humains, les elfes ou les vampires, mais il fallait accepter d'accorder de son temps à l'un d'eux. Quand Cynoë n'était pas pris dans une affaire plus importante, il accordait du temps pour répondre à sa propre curiosité.

Quand la question fusa hors de la petite bouche de la jeune femme, le dragon n'eut pas besoin de dissimuler ce qu'il faisait. Après tout, un dragon comme lui n'aurait pas à subir les remontrances des bipèdes si jamais il ne disait pas ce qu'ils espéraient entendre. Si cela arrivait, il veillerait à vite les remettre à leur place. Mais heureusement, ce n'était pas le cas de cette petite humaine

°Je vole de cité en cité, pour voir comment elles évoluent, voir comment les bipèdes s'adaptent à leur nouvelle environnement. Je garde espoir qu'ils restent sur la ligne de développement qu'est le leur en ce moment. Tant que la paix perdure, nous ne connaîtrons pas de guerre, ce qui serait terribles pour les peuples....°

Surtout quand ces temps difficiles, ce serait surtout l'annihilation. Les survivants auraient alors bien du mal à construire quelque chose....

°Pourquoi recherchais-tu un dragon jeune bipède ? Tu dois bien avoir un but précis pour cette quête, n'est ce pas ? °
avatar
Prêtresse

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Cobra 1
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: « Rétablir la flamme. » - Cynoe.

le Sam 16 Sep - 16:03
La jeune humaine ne craignait ni les créatures, ni les bandits, elle avait appris à se défendre et rester une assez bonne magicienne et en cas de danger elle avait toujours sa monture pour détaler à toute vitesse. Et si elle mourrait, c’est que les dieux l’auraient choisi.

- Je n’ai pas grand chose à offrir si ce n’est mon aide ou ma vie, à quoi bon si c’est pour rester enfermée pendant que les vaillants se battent pour faire de ces terres un lieu où il fait bon vivre ? Elle savait que l’inaction n’était pas une solution viable, il fallait que tous s’entraident et y mettent du leurs.

Elle-même n’avait pas eu d’autres choix pour affronter les choses, toujours avancer, ignorer les coups et les insultes, toujours aller de l’avant, c’était ça la qualité des humains : ils n’abandonnent jamais, ils ne lâchent rien. Et finalement elle avait attendu que le Feu éclaire sa voie pour s’offrir un peu de bonheur, même si le serpent se riait d’elle, même si elle avait dû tirer un trait sur son ancienne vie, c’était le prix à trouver pour se sentir apaisée.

- Je ne suis qu’une humble prêtresse du Feu, j’appartiens à l’ordre de la rose ardente, nous ne sommes que de simples guérisseurs œuvrant de pair avec les baptistrels. Une présentation des plus simple, et rapide, il n’avait sans doute jamais entendu parler de l’ordre, puisque il avait été malmené à travers les âges. Nous prions auprès d’un brasier créé originellement par un dragon, le feu originel étant sur l’ancien continent, nous n’avons plus grand chose.

Elle ne pouvait contraindre un tel être alors ainsi elle lui proposait de l’aider sans rien lui imposer - elle était bien incapable de contraindre qui que ce soit -, les dragons étaient des maîtres exigeant et leur faire perdre leur temps était juste proscrit. Elle ne cherchait pas à le faire s’apitoyer sur son sort, s’il refusait elle irait juste plus au sud et elle reprendrait sa route comme si rien ne s’était passé.
avatar
Modératrice
Dragon affranchi


Feuille de personnage
Esprit-lié n°1:
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: « Rétablir la flamme. » - Cynoe.

le Lun 18 Sep - 9:42
le dragon avait tendu une oreille attentive à ce que la jeune bipède venait d'énoncer. Une prêtresse du Feu ? La rose Ardente ? Il savait que divers cultes avaient tenté de persister après la disparition des Dieux, mais il ne se rappelait pas.... Ah si, il en avait entendu parler une fois quand il avait simplement son intérêt sur une simple conversation entre marchands, qui parlait de ce culte là. Il avait donc résister à l'installation sur l'archipel ? En même temps, vouant leur passion pour un souvenir embrasé de l'ancien continent, tout en offrant paix, sérénité et soins et le tout en travaillant de paire avec les Baptristrels. Un duo de guérisseurs ne faisaient jamais de torts. Au contraire, en oeuvrant pour la même cause, ils se rendaient plus performant. Le dragon commençait maintenant à mieux comprendre pourquoi cette jeune femme était partie à la quête d'un dragon.... Pour raviver la Flamme, le dernier souvenir de ce qu'ils avaient été sur l'autre continent. Un symbole, une unité, qui devait encore vivre et pour vivre, puisque le Feu était celui du dragon, seul un dragon pouvait apporter la renaissance à l'ordre de la rose ardente.

Il se demandait quel dragon avait pu être à l'origine de la précédente flamme et comme il n'avait pas été question de l'emporter à bord des navires sous peine d'incendie.... Ou alors les prêtres et prêtresses n'avaient pas eu le temps de préparer quoi que ce soit pour emporter ne serait-ce qu'une bougie de la Flamme. Et tout en se grattant le bout de son menton écailleux, le dragon se demandait s'il n'apporterait pas son aide finalement.

°Se détacher du matériel est une bonne chose. Accorder sa vie ou son aide sont là des biens précieux. Mais pour qu'ils persistent, il faut pour toi et ton ordre que la Flamme renaisse. C'est pour cela que tu es en quête d'un dragon, un dragon qui accepterait d'apporter son souffle à ton ordre pour que revive vos préceptes. °

La jeune femme était intelligente, elle n'avait pas cherché à exiger quoique ce soit du saurien violine. Elle avait abordé les faits. Libre après au dragon d'accepter ou non l'aide espéré.

°Et si je fournis le feu de mon souffle, cela serait suffisant pour les tiens ?
avatar
Prêtresse

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Cobra 1
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: « Rétablir la flamme. » - Cynoe.

le Lun 18 Sep - 13:49
L'histoire du feu était entourée de mystère, elle-même ignorait quel dragon avait embraser l'âtre primordial, une bonne partie de l'histoire avait été effacée par les conflits, il ne restait que des bribes et tout ce qui était officiel avait été perdu, il ne restait plus qu'un mélange de vérité et de mythe que l'on s'échangeait à l'oral, un peu comme un vieux compte, elle-même était dans l'ordre que depuis quelque temps, elle avait bien peu d'importance dans ce dernier. Le feu n'avait pu être sauvé à cause de l'urgence de la fuite, et aussi parce qu'un brasier pareil aurait été impossible à transporter, ce n'était jamais qu'un simple feu, il renaîtrait comme le culte l'avait fait, mais créer ailleurs, par un autre dragon. Il suffisait d'une simple étincelle pour recréer un feu.

L'histoire du feu était entourée de mystère, elle-même ignorait quel dragon avait embraser l'âtre primordial, une bonne partie de l'histoire avait été effacée par les conflits, il ne restait que des bribes et tout ce qui était officiel avait été perdu, il ne restait plus qu'un mélange de vérité et de mythe que l'on s'échangeait à l'oral, un peu comme un vieux compte, elle-même était dans l'ordre que depuis quelque temps, elle avait bien peu d'importance dans ce dernier. Le dragon semblait néanmoins plutôt enclin à accepter la curieuse bipède de cette bipède inconnue, il n'y avait aucun piège, qui serait assez fou pour s'en prendre à l'un de ces géants ? Ils pouvaient venir à bout d'une armée sans trop de mal, mais par chance la plupart de ces créatures étaient parfaitement pacifistes.


- Cela serait amplement suffisant, nous vous en serons extrêmement reconnaissant. L'humaine restait toujours très pudique avec ses émotions, elle n'en faisait jamais trop, elle ne se dévoilait pas vraiment, assez pour qu'on ne puisse pas douter de ses paroles.



Mien.
Nôtre.

#90A4AE : Narration | #546E7A : P.Dial  | #ECEFF1 : Dialogue/Pensées
#F1AC21 Dialogue Grimm | #CEA758 : Pensées Grimm | #E1CCA2 : Narration
avatar
Modératrice
Dragon affranchi


Feuille de personnage
Esprit-lié n°1:
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: « Rétablir la flamme. » - Cynoe.

le Mer 20 Sep - 14:36
Qui aurait pensé que le souffle simple d'un dragon tel que Cynoë revêtirait une importance énorme pour une petite communauté comme les membres de la Rose Ardente. Le feu était un élément naturel pour l'Améthyste, une arme comme une composante de lui-même. Les bipèdes aussi pouvaient créer le feu. Certes, pas le soufflant comme un dragon, mais aec l'aide d'outils, ils arrivaient à l'éveiller et à en tirer une partie de sa force pour s'éclairer, cuire des aliments, brûler des... forêts... ou forger des outils plus performants et plus solides que ceux faits en bois. Le feu était un symbole comme il était devenu quelque chose de bénin et de maîtrisé chez les bipèdes. Mais là, avec cette jeune prêtresse, pour ce qu'elle demandait, le dragon comprenait que cela dépassait la symbolique basique.

Il la regardait, dans toute sa grandeur et sa dignité draconique. Il la dominait en bien des points, mais pourtant, il acceptait de lui accorder un cadeau qui sera précieux pour elle et les siens. Cynoë avait appris bien des choses avec les bipèdes, comme leur donner de l'espoir, qui les aidait à avancer. Et au vue de la situation actuelle, de ce renouveau difficile qui appelait à tout reconstruire, à former des fondations solides pour concevoir le présent, il fallait aider les bipèdes à trouver une lumière, un fanal qui brisait les ténèbres du désespoir et du renoncement.

Même si cette petite communauté ne représentait pas l’entièreté de la population exilée sur l'Archipel, une flamme était mieux que l'obscurité.

°Alors je t'accorde un jet de mon souffle. Mais je ne peux te l'offrir comme cela n'est ce pas ? Toi et les tiens avez bien un réceptacle digne de ce nom pour accueillir la flamme que je vous offrirai. Est-ce loin d'ici ? °

Peu importait la distance pour un dragon de la taille de Cynoë, mais il serait intéressé depuis combien de temps elle voyageait pour trouver l'objet du désir de la Rose Ardente.
avatar
Prêtresse

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Cobra 1
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: « Rétablir la flamme. » - Cynoe.

le Jeu 21 Sep - 20:27
Aussi loin qu'elle se souvienne la jeune fille avait toujours eu une fascination pour le feu, symbole à la foi de destruction et de renaissance, la nature repoussait bien mieux après avoir été brûlée, même si ça prenait un peu de temps, même si une seule étincelle suffisait à tout faire partir en fumée. Le feu, c'était aussi, l'espoir, l'humilité, la vérité.. Et la Foi. Finalement, ce n'était rien de plus que ce qu'on lui prêtait. Certains n'y voyait que la destruction, le brasier inarrêtable, sans jamais voir ses qualités.

Ainsi, elle n'avait pas à rougir de honte devant sa foi, elle n'apportait pas la destruction que pouvait produire le feu, mais tout ce qu'il apportait de bon, elle n'apportait rien de plus que la paix et la lumière dans ce nouveau monde qui en avait bien besoin. Mais elle restait une simple humaine, semblable à cent mille autres, juste que les races, les âges, la mémoire, tout lui paraissait sans importance à présent, le feu occultant toutes ses questions existentielles, c'était cela atteindre la paix ? Elle savait qu'elle ne pouvait aider autant qu'un dragon le ferait, mais elle se donnait du mal et n'abandonnait jamais, c'était ça la force des races mortelles, ils vivent sans jamais abandonner et persévèrent au fil des âges, des guerres, des cataclysmes, la Rose Ardente était semblable toujours prête à renaître des cendres, puisqu'en tout temps des gens auront besoin de son aide.


- Oui, nous avons un brasero semblable à un grand puits, dans notre temple. Nous ne sommes pas très loin, j'étais dans le nord et là, j'y reviens, peut-être un ou deux jours à cheval. Ainsi, elle répondait à la question en sous-texte.



Mien.
Nôtre.

#90A4AE : Narration | #546E7A : P.Dial  | #ECEFF1 : Dialogue/Pensées
#F1AC21 Dialogue Grimm | #CEA758 : Pensées Grimm | #E1CCA2 : Narration
avatar
Modératrice
Dragon affranchi


Feuille de personnage
Esprit-lié n°1:
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: « Rétablir la flamme. » - Cynoe.

le Dim 1 Oct - 15:14
le dragon essaya d'imaginer la taille du brasero par la sommaire description faite par la jeune bipède. De la taille d'un puits avait-elle dit. enfin un grand. Le dragon estimait plus ou moins la largeur du futur réceptacle de son souffle. Même si cela paraissait énorme, ce n'était pas du tout insurmontable pour lui. Il faudra souffler un peu plus qu'une simple flammèche.

D'ailleurs, les congénères de la prêtresse seraient sans doute de voir à l'oeuvre le souffle ardent d'un dragon tel que lui. Donc pourquoi pas leur offrir une gerbe digne de ce qu'il attendait ? Il en aurait bien fait physiquement la démonstration, mais redoutait que la monture de la bipède ne s'emballe. C'était déjà difficile pour la dite monture de devoir supporter la présence d'un prédateur gigantesque comme lui, alors s'il se mettait à souffler le feu....Pourtant, il existait un moyen pour dévoiler l'acte malgré tout. Mais il voulait en garder la beauté. S'il dévoilait son attention, il gâcherait la surprise. Elle aussi avait besoin de voir ce qu'un véritable souffle de dragon permettait d'offrir.

Puis il songeait à la distance. Deux jours de cheval au grand mot donc.... Pour lui cela équivalait à une brève période de temps de vol en une journée. Mais il ne pouvait pas transporter le cheval entre ses griffes, au risque que l'animal ne se blesse et finisse par l'agacer avec sa frayeur instinctive.

°Rien que deux jours au maximum donc. Moins si ta monture ne peine pas à la tâche. Je n'ai rien d'important à faire. Nous pouvons nous y rendre de ce pas alors. Marcher ou voler pour moi ne changera rien pour ma part. Comme le délai m'importe peu. Dis moi quand tu souhaites partir et je te suivrai. °
avatar
Prêtresse

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Cobra 1
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: « Rétablir la flamme. » - Cynoe.

le Dim 8 Oct - 21:44
Il était assez difficile de faire la description parfaite du lieu qui abriterait la flamme du dragon, hormis que c'était semblable à un large puits ou a une forge qu'on pouvait parfois trouver chez les nordiens.

- Je préférerais faire le chemin à cheval, les chevaux sont encore frais. Si ça ne vous dérange pas. De plus, les montures ne paraissaient pas vraiment inquiètes devant la montagne que représentait le dragon.

Ainsi, elle faisait faire demi-tour à sa monture pour se diriger dans la direction du temple, elle préférait utiliser le moyen terrestre, elle ne désirait pas affoler ses montures et pour elle un dragon n'avait pas à servir de bête de rente. C'était un privilège réservé aux dragonniers. Même si elle ignorait si celui-ci était une dragon libre ou qu'il avait un lié.

...

Le voyage s'était déroulé sans aucune encombre, une fois arrivés au pied du temple qui était à flanc de falaise, un pierre grises et grossières qui convenaient parfaitement à un exemple de sobriété, quelques autres bâtiments de la même pierre ou en bois, on devinait facilement qu'ils n'avaient pas pu faire appel à des artisans,ils avaient tout fait avec leurs propres moyens, mais le résultat était assez propre et digne d'être habitable.

Le temple n'était pas spécialement riche, pas spécialement grand, et sans doute pas spécialement digne d'accueillir la flamme d'un dragon, mais qu'elle importance cela avait ? Les prêtes de la rose ardente, ne désiraient nullement vivre dans le luxe et la débauche, alors un petit temple en pierre faisait parfaitement l'affaire, avec quelques perses à l'intérieur pour ne pas que le froid ne transperce trop le bâtiment l'hiver. Autour de ce dernier, se trouvaient toutes les commodités : un lavoir, un puits, une grange avec quelques stalles pour les chevaux, quelques bêtes. Juste de quoi permettre à la dizaine de croyants de survivre par leurs propres moyens, quelques pans de terre cultivés sur lesquels rien ne poussait l'hiver. Une vie simple, de labeur, tout ce qui importait la jeune humaine à présent.

Quelques regards se tournèrent en direction du dragon, certains timides, d'autres brillants, d'autres encore s'arrêtèrent quelques instants dans leur tâche, observant la créature massive. Pendant que la jeune humaine se délestait de ses montures, qui ne semblaient pas avoir souffert du voyage.



Mien.
Nôtre.

#90A4AE : Narration | #546E7A : P.Dial  | #ECEFF1 : Dialogue/Pensées
#F1AC21 Dialogue Grimm | #CEA758 : Pensées Grimm | #E1CCA2 : Narration
avatar
Modératrice
Dragon affranchi


Feuille de personnage
Esprit-lié n°1:
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: « Rétablir la flamme. » - Cynoe.

le Dim 15 Oct - 10:13
Le dragon acquiesça. Voilà qui l'arrangeait. Il se voyait mal transporter les montures entre ses griffes. Et peut être que la bipède ne voyait pas d'un bon oeil un vol dans les cieux. Le saurien ne lui reprocherait pas son choix de toute manière. Bien des bipèdes avaient le vertige. En même temps, quoi de plus normal, pour une espèce terrestre. Elle n'était pas faite pour voler de ses propres moyens. Ainsi donc les choses furent conclues avec la plus grande des simplicités.

°Bien, je te suivrai par la voie des airs ou de temps à autre par la voie du sol. Marcher n'est pas l'idéal pour un dragon, mais je ferai avec °

Quand elle eut tourné bride, le dragon se mit à la suivre, à une bonne distance pour ne pas gêner les chevaux. Ainsi débuta le voyage de retour de Sinestra.

***

Le voyage se déroula sans encombre. L'Améthyste vola comme il marcha par moment, veillant à ne pas enquiquiner les chevaux de sa présence et à scruter les environs pour prévenir tout danger. Aucun ne se présenta à eux. Un dragon était lui même une source de danger pour les possibles assaillants. Et quand enfin ils arrivèrent au Temple, Cynoë terminait son vol et se posa non loin de là, le temps que les congénères de la jeune prêtresse s'habituent à sa présence. Bien des regards s'étaient portés sur eux deux, et surtout sur le saurien violine.

Cynoë observait les lieux d'habitations et admirait la simplicité de ces gens qui s'étaient voué à suivre leur voie. Il semblait que ces gens avaient décidés de vivre de façon pastorale. La vie dans toute sa simplicité. Une idée qui avait sa puissance au final. Pourquoi s'encombrer de richesses ou de fioritures inutiles quand on se vouait à un idéal de pensées et de vie ? Il e permit largement de croiser le regard des curieux qui le contemplaient. Il percevait chez eux, crainte, respect et admiration mélangés. Il ne s'offusquait pas de ces mélanges émotionnels ; il y était habitué.

Il attendit que Sinestra ait fini de défaire ses affaires du dos de ses montures pour prendre la parole. Il n'allait pas rester silencieusement dans son coin.

°Salutation à vous, membres de la Flamme. Je viens à la demande de votre consoeur, la prêtresse Sinestra. Je viens à vous pour vous offrir mon Feu qui aidera à la renaissance de votre Flamme et contribuer à perpétuer vos idéaux. °
avatar
Prêtresse

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Cobra 1
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: « Rétablir la flamme. » - Cynoe.

le Dim 22 Oct - 21:21
Les chevaux habitués à toute sorte de présences ne firent pas vraiment attention au gigantesque saurien, ils avancèrent tranquillement, tendant à peine une oreille dans la direction de l'améthyste quand celui-ci faisait un peu plus de bruit que la normale durant le voyage. Sinestra avait saisi cette rencontre d'un autre genre pour en apprendre un peu plus sur ce qu'il se passait das le monde depuis son arrivée sur cette île, elle n'avait jamais quitté cette dernière et elle appréciait tous les autres peuples, elle en profitait ainsi pour se renseigner. Offrant sa compagnie de la même manière au dragon.

Le serpent qui était d'ordinaire très bavarde restait étonnamment silencieux et discret face à l'immense créature, était-ce de la peur ? De la méfiance ? Ou autre chose d'un peu plus profond ? Il n'avait jamais montré un quelconque intérêt pour la race draconique, mais il devinait une certaine froideur à leur égard, peut-être qu'il avait déjà eu un différent avec l'un d'entre eux ? Après tout le reptile avait surgit dans sa vie du jour au lendemain, elle n'excluait pas qu'il ait pu avoir une autre vie avant de la rencontrer. Mais l'absence et le silence inquiétaient l'humaine qui avait presque pris goût de sentir les écailles de celui qui était presque une partie d'elle-même contre sa peau.

Devant les mots du dragon certains croyants murmuraient un remerciement à l'égard du Feu, sans pour autant en faire de trop, toujours dans une pudeur qui leur était propre pendant que la jeune femme aux cheveux noirs guidait le dragon jusqu'au bâtiment principal, aux lourdes portes de bois, une double porte imposante, de plus de deux mètres de haut qui s'ouvrait sur une espèce de puits circulaire large de plus de trois mètres peu profond, déjà garni de bois.



Mien.
Nôtre.

#90A4AE : Narration | #546E7A : P.Dial  | #ECEFF1 : Dialogue/Pensées
#F1AC21 Dialogue Grimm | #CEA758 : Pensées Grimm | #E1CCA2 : Narration
avatar
Modératrice
Dragon affranchi


Feuille de personnage
Esprit-lié n°1:
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: « Rétablir la flamme. » - Cynoe.

le Mar 31 Oct - 8:20
Le dragon ne fut pas surpris de la discrétion des bipèdes, hormis quelques murmures de discrétion. Devant un imposant saurien ailé, il ne pouvait y avoir de vivats ou de brouaha dignes des festivités bipèdes, comme ils savaient si bien en faire. Non, là, Cynoë avait affaire à des gens qui se vouaient à un culte précis et aux idéaux dignes des êtres les plus sages et les plus philosophes qui existaient dans ce continent. A croire que si les bipèdes se comportaient comme eux, avec simplicité, solidarité.... Peut être qu'il n'y aurait plus de guerre, que la paix devrait vraiment quelque chose de tangible et de durable, qu'il n'y aurait plus de haine.... Mais ce n'était qu'une utopie. L'Améthyste le savait. Mais tant que des gens comme cette Communauté de la Flamme continueront de suivre de nobles préceptes, il existerait toujours un exemple, une lueur à suivre.

La jeune femme guida le dragon, qui avait simplement hoché de sa tête triangulaire pour remercier les autres adeptes. L'imposant et noble reptile la suivit et assista à l'ouverture lourde et lente de deux grands battants en bois, qui donnait sur un large puits circulaire, déjà bien garni de bois. Le réceptacle de sa Flamme attendait patiemment la venue de son déclencheur vivant depuis le début de la quête de Sinestra.

Cynoë regardait la porte, étudiant la structure. Il allait devoir se pencher en avant pour passer son long cou sinueux. Jamais il ne pourra passer au vue de sa taille au garrot. Mais que cela ne tienne. Il s'avança, veillant quand même à ne pas écraser malencontreusement un adepte. Là, il plia ses antérieurs et baissa le cou, pour le faufiler vers le réceptacle. Là, il tendit la tête, inspira et ouvrit soudainement la gueule pour libérer une langue de feu. Il retenait un peu son souffle ardent pour ne pas totalement embraser les lieux. Ce serait dommage d'être venu pour tout incendier sans raison.

Le bois, bien sec, prit aussitôt, crépitant avec des braises volantes et joyeuses de cette renaissance. Une énorme flamme naquit et illumina la salle qui lui était réservée. Le feu du Dragon venait de rendre la vie à la Flamme. Doucement, le reptile violine se retira pour laisser toute la splendeur enflammée de la Flamme se faire voir de ses adeptes.

°Je vous ai offert mon Feu. Voilà Votre Flamme, vive et ardent comme votre volonté de voir se réaliser un jour vos idéaux. Puisse-t-elle briller infiniment. °
avatar
Prêtresse

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Cobra 1
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: « Rétablir la flamme. » - Cynoe.

le Jeu 9 Nov - 11:43
Elle comprenait facilement la difficulté que pouvait avoir le dragon pour atteindre le feu, mais ils ne pouvaient pas casser un des murs de la bâtisse sans que tout s'effondre, mais elle craignait bien moins pour l'édifice que pour le dragon, les pierres pouvaient être ré-assemblées, mais un dragon qui se dénuquerait jetterait l'opprobre en plus d'achever potentiellement définitivement la Rose Ardente. Ainsi, elle ne souhaitait ni l'un ni l'autre.

Une fois le Feu ravivé par le souffle du dragon, elle sentit instantanément sa chaleur se rependre en elle et surtout dans son cœur, les braises ravivaient la flamme des yeux aciers de la prêtresse, elle était restée aux côtés du dragon, et elle s'apprêtait à parler au nom de tout l'ordre, sans aucune honte et toujours courageusement.

- Merci à vous noble Cynoë, pour nous avoir permis de raviver la flamme de notre ordre. Puisse le vent gonfler vos ailes pour de très nombreux siècles et que ce que vous avez fait pour nous reste dans nos mémoires comme gage de l'amitié que nous vous portons, votre nom résonnera longtemps dans nos prières. Cela pouvait paraître de bien piètre remerciements, mais la Rose Ardente était ainsi, toujours dans la pudeur et la modération.

Et ce ne fut pas un mensonge, quand le dragon reprenait la voie des airs pour reprendre sa route, les pensées de la jeune prêtresse qui avait encore un visage d'enfant se tournait vers ce dernier, puisqu'elle n'avait plus personne vers qui tourner ses pensées, chacun reprenait sa route, et elle-même retournait à ses activités, mais maintenant l'espoir était permis et le culte n'allait plus sombrer dans les ténèbres comme ils auraient pu le croire il y a encore quelques jours.



Mien.
Nôtre.

#90A4AE : Narration | #546E7A : P.Dial  | #ECEFF1 : Dialogue/Pensées
#F1AC21 Dialogue Grimm | #CEA758 : Pensées Grimm | #E1CCA2 : Narration
Contenu sponsorisé

Re: « Rétablir la flamme. » - Cynoe.

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum