Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Diplomate & contrebandière

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Flamand rose 1
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Perdue dans ce nouveau monde - Artane

le Mer 13 Sep - 0:48
19 Juin 1761;



Eleonnora faisait les cents pas dans la tente qui lui servait notoirement de chambre à coucher. Elle détestait cet environnement, ce petit lit de fortune étroit et si peu confortable. Même après les longs mois passés en mer dans des situations précaire pour une aristocrate elle n'avait pas oublié la chaleur de ses draps et la sensation confortable que lui procurait un véritable matelas. Le vent glacé s’engouffra dans ses appartements au moment ou elle décida d'en franchir le seuil.  C'était évidement sans parler de cette température effroyable. Elle se dirigea vers le petit foyer créé pour que les nobles de ce district se rejoignent Mais l'atmosphère pesante qui s'en dégageait, malgré le brouhaha ambiant, n'arrangea rien à l'anxiété de la jeune Ostiz. Ce qu'elle détestait par dessus tout était d'avoir les même préoccupations que ces petits nobliaux. Elle aimait penser qu'elle était au dessus de leurs problèmes frivoles mais il n'était plus question de bals et potins.

Le fond de cette anxiété générale portait sur la question de leur rang. Les nobles familles ayant laissé leurs luxueuses demeures et leurs précieuses terres aux griffes des Chimères se trouvaient alors peut-être aussi démunies que n'importe quel roturier. Evidemment, ils n'étaient pas venus les mains vides mais ils s'étaient sensiblement appauvris. Cela portait un coup très dur au moral des nobles dont les moins intelligents s'étaient montrés exécrables pendant la traversée. Il n'en aurait pas fallut plus pour que l'équipage leur cloue le bec. Et alors ça aurait été la débandade. La jeune femme n'oserait même pas imaginer ce qui se serait passé si de simples matelots aurait décidé de faire fit des lois de l'ancien monde pour retourner l'ordre social établit. Rien que d'y penser elle en avait des frissons. Pourtant cela aurait presque paru logique de voir les roturiers devenir plus importants que les les riches de cette société dans un contexte où les talents manuels de chacun étaient nécessaires. Les bourgeois faisaient semblant de superviser la tache de leurs serviteurs mais ils étaient finalement inutiles. S'en rendaient-ils tous compte?

Cependant, quelque soit la race il semblait que les cours des dirigeants respectifs se reformaient. Et telles des abeilles autour de leurs reine, les aristocrates s'étaient empressés de s'installer dans leurs périmètres. Pas seulement pour la renommée et l'opportunité de gagner une place plus avantageuse à l'avenir mais surtout pour profiter de la garde des royaux sujets. Car le peu de soldats qui se chargeaient de la protection des nobles restaient en général à proximité des plus importants. Les autres aidaient à la construction des camps, les travaux d’intérêts généraux, et surtout tentait tant bien que mal de garder l'ordre parmi les peuples désorientés.Les effectifs manquaient à ce qu'elle avait entendu dire. Beaucoup de soldats avaient disparu avec leur regretté terre. La demoiselle repensa à son frère qui était parti au front avec les autres Glorien.

Elle tremblait sous sa fourrure massive mais était ce réellement à cause de la bise glacée qui traversait les murs de fortune? Elle étouffait sous cette tente pourtant trop vaste pour les gens qui s'y entassaient pour retenir la chaleur. Elle salua vaguement un homme qui lui faisait un signe de la main et tourna le talon en direction de la sortie. Sa respiration se faisait rapide et saccadée, elle avait besoin de s'éloigner un peu, ces idiots lui donnaient la nausée. La jeune fille s’inquiétait particulièrement pour la famille de sa sœur qui n'avait pas forcément une place très proche de la cours, mais qui néanmoins lui avait tout de même permis d'avoir un appartement plus que raisonnables par les temps qui courent. Elle aimerait lui rendre la pareille mais elle pouvait difficilement jouer de ses relation pour lui trouver une garde rapprochée auprès des dirigeants. En effet, Il était devenu très facile d'agresser un bourgeois la nuit venue pour lui prendre ses biens.

Contrairement à sa sœur, ses relations s'étendait au delà de la cours et il lui sera surement plus simple de payer un mercenaire qui aurait déjà commercé avec elle dans le passé. Elle s'était fait quelques liens de confiances chez les roturiers des bas fonds, ces derniers seraient sans doute surpris de connaitre sa véritable identité. Néanmoins ils ne pourraient refuser une telle offre.

Eleonnora sorti alors des districts nobles pour arriver dans les rues désordonnées ou la neige était devenue grise et poisseuse sous l'effet des nombreuses allées et venues. Les gens de tous ages et tous horizons se pressaient dans l'allée principale. Reconnaîtront-ils son visage? Ils sont bien trop occupés pour ça. Dans un sens son anonymat ne lui déplaît pas. Elle peut alors admirer l'activité de cette fourmilière de pr--

La seconde qui suivit la petite jeune femme était les quatre fer à l'air, étalée dans la neige grisatre. Elle pressa un regard étourdit vers l'obstacle qui l'avait ainsi projetée. Ce dernier déniât à peine lui jeter un regard méprisant, comme si elle n'avait été qu'un insecte sur son chemin. Il se prit une boule de cette neige répugnante dans la nuque et se retourna pour se retrouver fac à l'expression furibonde d'une petite femme.

"Vous pourriez au moins vous excusez, malappris!"


D'abord surpris puis clairement agacée par cette petite peste, l'homme sembla vouloir se débarrasser d'elle d'un léger haussement d'épaule ce qui énerva d'avantage la demoiselle.

"Je n'aurai pas donné cher de votre peau si vous aviez bousculé Eleonnora Ostiz quelques mois plus tôt!"


Ce nom sembla retenir son attention et il se mit ricaner.

" Qu'est ce que tu vas faire? Tu crois vraiment que je vais m'agenouiller devant la fille d'un vieux régent aussi mort que ce qu'il gouvernait.  "

Pouvait-elle encore prétendre au titre de fille du régent de la Gloria déchue? Une fille sans père et sans mari, voilà ce qu'elle était.
Allait-elle se désespérer pour autant? Evidemment que non! D'ailleurs elle n'avait pas besoin de mari pour avoir une renommée, et son père ne tarderait à pointer le bout de son nez. Les camps étaient juste trop mal organisés et il avait du se retrouver dans une cours inconnue. Elle avait confiance en ce dernier et le savait plein de ressource donc ne se faisait aucun soucis de ce côté. Non, il n'était pas mort, c'était tout bonnement impossible.

"Je ne vous autorise pas à parler ainsi de mon père! Vous feriez mieux de déguerpir avant que la famille Ostiz reprenne du grade avec son retour!"

"Si même les nobles perdent la tête...Crissolorio Ostiz, ce vieux pingre est MORT. Laisse donc les honnêtes gens travailler."


Il ne prit pas le temps d'écouter sa réplique et tourna les talon, traversant l'assemblée qui s'était formée autour d'eux.

Jamais elle ne s'était sentie aussi humiliée!!
Elle dégluti, ravalant des larmes de rage. Comment un tel petit homme pouvait-il s'adresser à elle de cette manière? Pour insulter son père? Elle passa un regard furieux autour des derniers passant qui la fixaient pour apercevoir ses réactions et, ravalant sa fierté se remit en marche, ignorant les regards qui sillonnaient son passage. Mort? C'était ridicule! C'est ce que les gens pensaient? Étaient-ils idiots à ce point? Elle renifla bruyamment, mince encore un rhume? Il méritait à peine qu'elle lui adresse la parole! Elle passa une main glacée, tremblante sur son visage rougit alors que sa vision se brouillait peu à peu.
Mince...Jamais elle ne s'était sentie aussi humiliée...


Dernière édition par Eleonnora Ostiz le Sam 7 Oct - 21:30, édité 3 fois
avatar
Modérateur
Capitaine de Goélette


Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Renard 1
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Perdue dans ce nouveau monde - Artane

le Mer 13 Sep - 20:40
Quelques brouhaha se produisirent quelques instants après, juste derrière la jeune fille. Les regards se portaient désormais vers une autre scène, qui suivit celle précédente d'une certaine manière, mais qui inversait les rôles. L'homme qui avait bousculé la fille de Crissolorio était en train de reculer, manquant de mal placé son pied et de tomber le cul dans la neige sali par ces dizaines de passage de pas. Il balbutiait des menaces suivi de supplications assez légères... Pour l'instant. Une épée pointée contre sa poitrine le contraignait à reculer. Cette épée pouvait le transpercer d'un simple mouvement de bras.

Au bout de la lame se tenait un homme assez d'apparence. Avec le froid qui persistait dans l'air, celui-ci était revêtu d'une vieille pèlerine avec une capuche qui couvrait sa tête. Un foulard masquait une partie de son visage. A croire que c'était voulu sous le couvert du froid... Ou alors avait-il réellement froid. Il tendit un peu son bras pour faire reculer le sagouin... On distinguait des brassards aux couleurs de l'armée aldarienne ? Un soldat ?

''Mais puisque je vous dis que...'''
''De ton rang, de ta place dans ce quartier ou autre, je m'en fiche.... j'ai vu ce qui s'est passé et tu as clairement bousculé cette donzelle. En plus de lui manquer de respect en n'assumant par ta grossièreté et ta maladresse, tu l'humilie devant tout ce petit monde...''


Quelques paires d'yeux se détournèrent, comme pour ne pas se sentir concernés par la suite de cette histoire. Le mal poli finit par tomber le derrière la neige. La pointe de l'épée remonta jusqu'à la pointe de son menton.

''Je m'insurge de ce traitement ! Et vous ne savez pas...''
''ferme là ! On se fiche des rangs pour l'instant. Nous sommes tous logés à la même enseigne en attendant que la situation s'améliore pour tous. En attendant, je n'ai toujours pas entendu des excuses... Que tu vas clamer haut et fort pour que tout le monde l'entende... et si tu refuses, tu vas faire partie des privilégiés à inaugurer les taules aujourd'hui...''


Cela suffit à faire blêmir et il marmonna quelques mots...

''Plus fort ! ''
"JE m'EXCUSE !!!!''
"Maintenant dégage !"


Celui ci ne se fit pas prier. Puis l'encapuchonné rengaina sa lame et foudroya du regard les paires d'yeux insistants. Puis quand ceux-ci se perdirent dans d'autres contemplations, le soldat aldarien fixa la jeune femme, qui ne s'était pas si éloignée que cela.
avatar
Diplomate & contrebandière

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Flamand rose 1
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Perdue dans ce nouveau monde - Artane

le Jeu 14 Sep - 0:50
Trop occupée à essayer de se conserver une contenance, Eleonnora n'avait pas porté grande attention à ce qui se passait derrière elle. Qu'est ce qu'elle pouvait bien se ficher de ces idiots. Et puis elle était bien heureuse que les regards se détournent de son pauvre visage qui n'avait plus rien de majestueux à cet instant. Tu parles d'une aristocrate...elle devait juste avoir l'air d'une gamine perdue, les yeux rougis par la colère et le froid.

Elle ne vit pas la foule s'attrouper non loin mais elle entendit clairement résonner la voix de cet homme qui venait de l'insulter. Ces excuses inattendues l'arrêtèrent net. Quoi? Il reconnaissait son erreur? Non, la voix était empreinte de crainte comme sous la contrainte. Devant l’irréalisme de la situation la demoiselle osait à peine se retourner. Mais la curiosité prit le pas sur ses pensées incrédules et les yeux toujours écarquillés par la surprise elle se retourna vers l'étrange scène qui se déroulait alors dans son dos.

Elle eu à peine le temps de voir son agresseur se relever pour déguerpir devant la menace de cet homme. Cet homme enveloppé dans une épaisse pèlerine et un foulard qui lui couverait suffisamment le visage pour qu'on ne puisse pas l'identifier. En quel honneur? Elle n'y comprenait absolument rien. Depuis quand les soldats, volant au secours de demoiselles en détresses existaient? C'en était presque cliché. Pourtant cela rendait juste Eleonnora encore plus confuse qu'auparavant. Elle se rendit compte après quelques secondes d’immobilité que son mystérieux sauveur masqué transperçait la foule de son regard pour finalement rencontrer le sien. Un frisson parcouru son échine. Qui était donc cet homme? Le connaissait-elle?

Elle s'essuya prestement les yeux encore rougit par, pas des larmes, juste le froid, hein? pour se diriger d'un pas décidé vers cet homme avant qu'il ne  fasse demi tour. Elle ne pouvait se détacher de ce regard qui lui donnait une étrange impression. En s'approchant elle remarqua le brassard à la couleur significative. Un Aldarien? Cela l'étonnerai grandement qu'elle l'ai déjà rencontré, même dans leur vie antérieure.

"Vous savez, ce n'était pas nécessaire. Un individu de ce genre ne mérite pas qu'on lui porte autant d'attention...Mais je vous remercie...Je loue votre sens de la justice, réparer ainsi l'honneur d'une inconnue...vous êtes mon héro du jour! "

Elle tenta de faire bonne figure, lui adressant son faux sourire préféré, parce qu'elle n'était pas vraiment en position de lui en offrir un véritable mais en général ils n'y voyaient que du feu.

"Comment pourrais-je m'acquitter de cette dette...? Qu'est ce qui vous plairait? Je ferais en sorte de me le procurer, dans la limite du possible évidement, parce qu'un Ostiz rembourse toujours ses dettes; Vous avez sauvé la bonne inconnue!"


C'est surtout qu'elle n'avait envie d'être redevable envers personne par ici, surtout pas un petit soldat même si celui ci venait de sauver son honneur, autrement dit le peu qui lui restait actuellement. Des tonnes de questions lui brûlaient tout de même les lèvres mais il valait mieux avant tout connaitre sa véritable motivation. Car on ne s'improvise pas héro d'un moment à l'autre.
avatar
Modérateur
Capitaine de Goélette


Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Renard 1
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Perdue dans ce nouveau monde - Artane

le Ven 15 Sep - 16:24
La fille du vieux régent n'avait pas tardé pour se retourner et croiser le regard de son sauveur. L'homme encapuchonné ne bougea pas, attendant peut être quelque chose. En fait, dans son for intérieur, il hésitait à partir et à la laisser là, maintenant que le tort qu'elle avait subi avait été ''réparé''. Puis, elle avait fini par le rejoindre, ne manquant pas de l'observer de pied en cape. Il portait bien les couleurs des forces aldariennes ; qui n'étaient plus vraiment une force armée depuis qu'ils avaient tous débarqué sur ces nouvelles terres. Un petit vent froid se fit sentir, soulevant avec peine la lourde cape du soldat. Les bords de la capuche qui dissimulait les traits de l'homme frémissaient à peine au passage du souffle frais. Pour un homme, il était grand et d'une bonne carrure, laissant deviner qu'il n'était pas un sale petit noble qui portait les couleurs aldariennes pour la simple forme. Un noble ne se serait pas vraiment permis d'intervenir dans la petite scène de tout à l'heure.

Le regard de celui-ci paraissait attristé autant par ce que venait de vivre la jeune femme que pour autre chose. Peut être que d'avoir débarqué ici lui rappelait qu'il n'était plus chez lui aussi. Comme chez bon nombre des exilés qui cherchaient à reconstruire une nouvelle existence ; et à se reconstruire.

La jeune femme termina de sécher ses yeux et remercia son sauveur. Elle tentait de lui sourire, pour montrer qu'elle arrivait déjà à reprendre le contrôle de la situation. Le regard du garde se plissa, laissant devenir qu'il souriait.

''Nul besoin d'être héro pour agir contre un individu qui méritait une petite leçon. Celui-là a trop vite oublié que les rangs ne priment guère en ce moment et qu'on doit se serrer les coudes. J'espère que la petite leçon sera comprise des autres. Et de plus, il faut faire respecter un minimum d'ordre. Si chacun pense faire ce qu'il veut, on ne pourra jamais rien faire''

Il ne s'impliquait pas quand les affaires étaient trop sérieuses. Mais quand il pouvait agir seul, là, le refrain était tout autre

''Vous n'avez pas de dette à avoir avec moi, jeune fille. Par contre, j'ai un peu rendu ce que je devais à votre père. Ce n'était pas cher payé mais c'est mieux que rien non ? ''

Il avouait qu'il connaissait ou avait connu Crissolorio. Le vieux régent n'avait plus donné de nouvelles depuis l'embarquement, mais le garde, en parfaite connaissance du milieu où le vieux bonhomme s'était plus à mettre un pied, aurait pu très bien changer d'apparence pour avoir la paix. Le départ de leurs terres avaient été un choc pour tous. Donc qui sait s'il n'était pas encore en vie, quelque part parmi les gens rescapés. Mais pourquoi ne pas en avoir parlé à sa fille ? Sans doute pour la protéger et lui permettre de mener sa propre existence. Que l'oisillon quitte enfin le nid. Mais bon, cela n'était pas ses affaires. Puis, il estima qu'il était temps de s'en retourner.

Il leva une main gantée pour la saluer.

''Prenez bien soin de vous''
avatar
Diplomate & contrebandière

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Flamand rose 1
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Perdue dans ce nouveau monde - Artane

le Sam 16 Sep - 12:04

Quelque chose la perturbait grandement chez cet homme. Etait-ce le fait qu'il se comporte comme un bon samaritain à une époque où plus personne ne pouvait réellement se le permettre? Par simple bonté d'âme? Ou bien par appât du gain peut-être? C'et vrai qu'elle avait crié son nom sans retenue. Mai sans son père elle n'était rien d'autre qu'une petite fonctionnaire comme elle venait de s'en rendre compte. Elle ne pouvait pas se baser éternellement sur la réputation de sa famille.

Eleonnora attrapa sa main prestement, emmenant le gant au passage. Elle le ramena vers elle, tel un otage, un sourire malin aux lèvres.

"Vous croyez vraiment que vais vous laisser partir sans demander mon reste? Vous me connaissez bien mal jeune homme."

Comment ça il connaissait son père? Elle l'examina de long en large mais rien ne lui vint à l'esprit. Et il croyait pouvoir s'échapper après avoir dit ça? La bonne blague! Cet rencontre devenait de plus en plus étrange. D'apparence il ne ressemblait pas à ces petits nobliaux ayant prit l'épée pour faire honneur à leur famille. Son père ne fréquentait surement pas de roturiers alors qui pouvait-il bien être?! Elle s'approcha de lui trop déconcertée pour taire les milliers de questions qui lui brûlaient les lèvres.

" Qui pouvez bien être pour vous dire reconnaissant envers le régent de Gloria? Vous le connaissiez? Que savez vous de lui?"

La jeune femme reprit son souffle un instant, mettant un terme à sa logorrhée, avant de reprendre pour une ultime question.

" ...Savez vous où il se trouve? "

Elle était désespérée au point de demander à un inconnu des indices sur l’existence de son père. S'il le connaissait vraiment alors jamais il ne pourrait le penser mort. Bien sur, ce dernier pouvait évidement se cacher de son milieux, mettant à jours de nouveau projets dans l'ombre cette fois ci, car jamais il n'abandonnerait la bonne cause. Mais cela attristait sa fille énormément de savoir qu'il se cachait d'elle. Il devait avoir de bonnes raisons.
Mais à part les informations capitales qu'ils pourrait partager, ce soldat au grand cœur pourrait lui être bien utile pensât-elle. Mais s'il n'était pas là par appât du gain...qu'est ce qui pourrait bien l’intéresser? Chaque homme à un désir au fond de son cœur, elle trouverait bien de quoi l’appâter. Pour l'instant elle était trop intriguée par lui pour tenter quoique ce soit...Rha c'en était rageant, d'habitude il lui suffisait de sourire ou de faire tinter ces pièces de monnaie. Mais cet homme ci....ça tombe bien, Eleonnora trouve ce genre de challenge très excitant.

Elle planta alors son regard glacé dans le sien avec autorité.

" Et peu importe ce que vous savez de mon père. Qui êtes vous réellement? "
avatar
Modérateur
Capitaine de Goélette


Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Renard 1
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Perdue dans ce nouveau monde - Artane

le Dim 17 Sep - 20:46
Le garde aldarien se crispa quand il sentit une petite prise sur sa main. Son gant de cuir glissa hors de sa main, offrant un otage inerte à la jeune femme. Il s'était doucement retourné, le regard circonspect quand à quoi faire pour la suite. Il avait estimé qu'il ne pouvait pas rester ici. Déjà dans ce quartier habité par les nobles en majorité , il se sentait pas à sa place... même habillé en garde. Et pendant qu'elle l'observait à nouveau, cherchant à savoir qui était son débiteur, l'Aldarien ne la quittait pas du regard. Il parut gêné quand des questions fusèrent. Il restait muet devant ce flot d'attente de la part d'Eleonnora

Il voyait bien que la fillette était en détresse de pas avoir de nouvelles de son vieux père. Quoi de plus normal d'être inquiète quand elle n'avait plus de nouvelles depuis l'embarquement pour le dernier voyage hors de leurs terres natales. Un instant, il regardait discrètement autour de lui. Il estimait qu'il y avait trop d'oreilles tendues autour de lui pour raconter ce qu'il savait réellement du vieux Crissolorio ; en dehors des suppositions qu'il s'était fait précédemment.

''Je sais ce que je sais. Mais il y a des choses que je ne peux évoquer comme cela... pour le peu que je sais. et je le connais comme un employé connait son employeur. ''

C'était très vague... suffisamment vague pour ne pas donner de détails. La jeune femme ne serait pas satisfaite et le harcèlera de nouvelles questions. Mai sil rebondit sur la dernière question qu'elle lui avait balancée.

''Qui je suis a-t-il réellement de l'importance pour vous ? ''

Une question en réponse à une autre question... C'était presque vicieux... Ou alors c'était peut être pour la tester. Ou quoi d'autres qui sait.

''Je ne crois pas que de savoir qui je suis pourrait réellement vous aider là maintenant.... Et pourquoi est-ce si important pour vous ?

Il cherchait à la mettre au pied du mur.
avatar
Diplomate & contrebandière

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Flamand rose 1
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Perdue dans ce nouveau monde - Artane

le Dim 17 Sep - 22:26
La demoiselle ne se trouva quelque peu imbécile avec ce gant inerte comme otage. Bien sur, elle ne faisait pas paraître ça aussi idiot que ça pouvait l'être.En effet, ce n'était qu'un bout de cuir et son mystérieux sauveur aurait pu évidement partir sans se retourner mais ça ne fut pas le cas. Peut-être y avait-il une raison. Bien des choses qui restaient encore un mystère.
Cependant sa réponse sembla faire le même effet que s'il était vraiment parti en lui tournant le dos, s'échappant. Après un silence quelque peu gêné il daigna répondre à cette dernière question. Il la laissa encore, et toujours plus, dans le doute. Un Aldarien? c'était impossible...à moins qu'il ait eu plusieurs vies et dans ce cas...il n'était surement pas si blanc ce héro. Eleonnora porta une main à son encolure, en sortant un pendentif orné d'un magnifique topaze. Elle y jeta un coup d'oeil discret. Aucun signe de luminosité...on est jamais trop sur. Ce pendentif, qu'elle tenait de son vieux père, repérait les mensonges de ses interlocuteurs. Il lui avait servit à de mainte reprises mais devant cet homme énigmatique, sorti de nul part, presque irréel, il semblait inactif. Elle aurait presque espéré qu'il ne soit qu'une chimère. Cependant cette réponse vague ne la satisfaisait absolument pas et il devait se douter qu'elle ne s'en arrêterait pas là si elle avait prit la peine de l'arrêter.

Elle allait renchérir de plus belle avec un air légèrement agacé quand il la coupa ne, rebondissant sur sa dernière question. Elle haussa son arcade sourcilière, prise au dépourvu. Elle ne s'y attendait pas à ce genre de question...C'était tout à fait malicieux.

" Et bien, tout d'abord, il me semble légitime de connaitre l'identité de mon sauveur... "

Bien sur, c'était une réponse en mousse et il l'avait surement remarqué. Néanmoins elle avait de quoi renchérir. Eleonnora Ostiz ne restait pas incrédule lors d'une joute verbale!

" Puis il me faut m'assurer que je ne vous connait pas. Dans ce nouveau monde il faut pouvoir reconnaître ses alliés, n'est ce pas évident? Si vous étiez aussi fidèle à mon père que vous le prétendiez, il y a bien des chances que je sache qui vous êtes. Pensze-y, je pourrais vous être utile...comme vous pourriez me rendre service comme il y a peu."

Elle jeta un coup d'oeil autour d'elle. Ce n'était pas le meilleur endroit pour se faire des confidence, surtout en ce qui concernait le vieux régent. Et peut-être qu'il serrait plus apte à lui donner des réponses loin des oreilles indiscrètes. Elle lui adressa un sourire courtois qui voulait tout dire.

" Mais que diriez vous de nous éloigner de la foule quelques instants? Peut-être pourrions discuter plus...ouvertement. "
avatar
Modérateur
Capitaine de Goélette


Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Renard 1
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Perdue dans ce nouveau monde - Artane

le Lun 18 Sep - 16:55
Le garde au visage masqué sourcillait. Il aurait du passer son chemin. Même une fois le long voyage en mer de fait, la jeune femme n'avait pas perdu sa verve. Même après la brève altercation qu'il y avait eu. Tant mieux dans un sens, elle ne se laissait pas abattre par l'adversité. Mais il aurait du se montrer plus prudent. Même s'il ne doutait pas de ses compétences, comme tout était à reconstruire et que lui devait se trouver quelque chose à faire autre que de jouer les gardes aldariens, il se demandait en quoi elle pourrait l'aider. Depuis le début de l'exode , il avait toujours su se débrouiller, sans jouer les rusés bonimenteurs. L'heure n'avait pas été à tenter d'arnaquer les autres. Autant cela ne lui aurait rien apporté, mais il se serait fait rapidement des ennemis et sans moyen de se sauver, il aurait fini au fond de la mer.

Il observait la jeune femme, cette dernière bien décidée à ne pas le lâcher. Et elle ne lâcherait pas tant qu'elle n'aurait pas sa discussion en vis à vis avec lui. Pourtant, il tenait à mettre les choses au point avant d'essayer un endroit à l'abri des oreilles indiscrètes.

''Je ne vois pas en quoi connaître l'identité de votre sauveur, à savoir moi, pourrait vous apporter. Sauf de faire pression sur la dite personne pour plus tard. Ne serait-ce pas dans ce but là ? ''

Un sourcil se haussait à la suite de sa réplique.

''Il est vrai qu'il est toujours bon d'avoir des alliés... Quand à une utilité mutuelle... N'oubliez pas que je suis un soldat. Peut être qu'il me faut éviter d'avoir des moyens de pression sur ma personne. Imaginez qu'on vous prenne en otage pour me faire chanter ou exiger quelque chose de moi, pensez vous que le héros du jour que je suis sera réagir comme il faut ? Votre père, et je pense que vous le savez, veillait à ne pas avoir d'affinité trop profonde avec ses employés.L'inverse va aussi dans ce même sens. Pour le reste....''

Il fit un signe de salut, comme pour dire qu'il en avait fini. Mais à son regard, Eleonnora comprendrait qu'il acceptait de manière tacite son désir de discuter dans l'ombre d'une ruelle. Bien entendu, il prit les devants. Quand elle la rejoindrait, elle le retrouvait adossé contre un mur, à attendre patiemment la suite des événements.
avatar
Diplomate & contrebandière

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Flamand rose 1
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Perdue dans ce nouveau monde - Artane

le Lun 18 Sep - 18:51
Il était plus malin qu'un soldat pouvait le paraître...Elle percevait même une petite lueur malicieuse dans ses yeux. La demoiselle parut quelque peu gênée qu'on la perce à jour aussi vite. Elle n'allait pas jouer la gentille fille alors qu'il savait pertinemment que ses idées ne servaient que ses propres intérêts ou ceux de sa famille. Peut-être qu'il regrettait maintenant qu'il s'en était rendu compte. S'il était aussi malin, il n'avait pas qu'à tomber dans ses filets. Car maintenant qu'Eleonnora avait commencé à parler, elle ne le lâchera pas et sur son esprit lié chacune de ses paroles l'enfonceront jusqu'à ce qu'il dévoile la vérité à son sujet. Et s'il n'y a finalement rien à tirer de lui au moins la curiosité de la jeune femme sera assouvie, mais dans ce cas elle serait limite déçue.

Il lui accorda tout de même qu'il était utile de reconnaître ses alliés. Elle avait bien trouvé! Alors surement que sa situation actuelle était instable...comme la plupart des personne ici présente diriez vous mais un soldat ne devrait pas se plaindre alors il était sans aucun doute plus indépendant de son royaume qu'il ne pouvait le dire. Un mercenaire?  Chaque détail comptait pour cette petite curieuse.

Après, en y repensant, et comme il l'avait bien pointé, il se pourrait qu'il ne soit pas un homme de confiance en toute occasion. Mais des mercenaires elle en avait côtoyé et il suffisait de les tenir par le cordon de la bourse....même si celui ci semblait peu enclin à ces pratiques. Cependant, elle prenait le risque. Comme elle l'avait prit pour entrer à la cours des miracle, côtoyant des roturiers qui pouvaient à tout moment découvrir son identité et la torturer, la kidnappé ou bien d'autres horribles châtiments. Elle se surprit pourtant à s'attrister de ne plus être une cible prioritaire des enlèvements. En elle même, la jeune demoiselle ne pesait plus autant à la cours tant que son père avait disparu de la circulation. Alors ne cherchait-elle pas aussi ce vieil homme pour lui redonner un peu de renommée de façon totalement égoïste? possible.

Elle resta sur place un instant alors que l'homme encapuchonné s'effaçait à travers la foule. Elle tilta vite qu'elle devait le rejoindre. Eleonnora se mit  précipitamment en quête de sa silhouette massive parmi les passants. Déconcertée, elle eu l'air un peu perdue avant de reconnaître, la grande cape, dissimulée dans l'ombre d'une ruelle. Elle jeta un dernier coup d’œil derrière elle avant de s'y engouffrer. Elle se retrouva alors face à cet homme qui la fixait d'un air indéchiffrable. Cette situation lui en évoquait mille et une autre mais encore une fois elle avait cette étrange sensation de déjà vu.

"Si vous étiez si réticent vous auriez pu fuir...mais vous ne l'avez pas fait."

Un sourire étira ses lèvres avec satisfaction de voir avait tout de même une légère influence.

" Je ferai en sorte de ne pas vous donner l'envie soudaine de déguerpir. Mais avant tout..."

Elle s'approcha de lui avec légèreté, faisant mine d'attraper son écharpe qu'elle ne fit qu'effleurer avec malice.

" Ne pensez vous pas qu'il serait temps de se présenter mutuellement. Nous sommes des alliés pour l'instant, n'est ce pas? Je considérerai ça comme un signe de bonne confiance. "
avatar
Modérateur
Capitaine de Goélette


Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Renard 1
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Perdue dans ce nouveau monde - Artane

le Lun 18 Sep - 19:23
Avant même qu'il ne réponde à la conversation qui venait de se relancer à nouveau entre eux deux, le garde attrapa le poignet de la jeune femme, la tenant fermement mais sans l'écraser. Il avait bien saisi la finalité de son geste et la stoppa donc outre mesure. Garder son anonymat pour le moment était le mieux à faire. Et gentiment, il repoussa la main tentatrice, celle même qui voulait faire tomber le masque.

''Pas de ça fillette.... J'aurai pu partir et non fuir, oui. Mais si je ne l'ai pas fait, c'est que j'ai mes raisons. Comme vous les vôtres. ''

Il recroisa ses bras sur sa poitrine, la gardant bien à l'oeil. Si elle savait son identité, elle aurait toutes les raisons de hurler sa colère sur lui. Mais depuis la traversée, le garde restait prudent. Cela pouvait vous changer un homme ; ou une femme, une telle épreuve. Et il se rappelait très bien que la jeune femme n'était pas dénuée d'intelligence. Il ne tenait pas à tomber dans un marchandage comme il y a quelques années, quand il découvrit bien malgré lui qu'elle était la fille de son ancien employeur.

''Je veux bien me présenter, mais couvert comme je suis. C'est ma condition. Et vous ? Êtes vous bien celle que vous avez prétendue être ? Qui me dit que finalement vous n'êtes pas posséder par une Chimère qui aurait réussi à monter avec nous pour nous espionner sur une longue paire d'année ? Il y a de quoi être méfiant et je tiens à ma sécurité comme à quelques autres dans ce bouiboui en construction. Nous sommes des alliés, parce que vous le décrétez comme tel dans un sens... Je suis votre allié parce que j'ai accepté de vous tirer d'un mauvais pas qui n'était qu'injustice qu'à mes yeux et puis j'avais dit... que j'avais remboursé à ma manière la dette que j'avais envers votre père....Je pensais que vous vouliez avoir des  informations sur lui, pour savoir s'il était encore en vie ou pas ? Je sais que ce n'était pas le grand amour père-fille entre vous...mais quand même....''

Il dardait un certain regard sur la jeune femme. Il se demandait comment elle allait réagir maintenant. C'était pour cela qu'il n'avait pas fui, selon ses termes.
avatar
Diplomate & contrebandière

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Flamand rose 1
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Perdue dans ce nouveau monde - Artane

le Lun 18 Sep - 23:19
Elle fit la grimace alors qu'il attrapait sa main. Avec ce geste elle voulait savoir jusqu’où l'homme emmitouflé refusait de se dévoiler. Et elle avait pu constater à quel point il était contre le fait de montrer son visage...Il l'avait même appelée fillette! Quel culot! Pour qui se prenait-il? Elle n'était plus une enfant! Même son père ne se serait permit de l'appeler ainsi! D'où la grimace. Elle était à deux doigts de lancer ce gant qu'elle tenait encore fermement dans son poing. Mais la diplomatie devait l'emporter, elle avait encore trop de question à lui poser pour se permettre de l'agacer. Elle ne fit alors rien paraître. Son tempérament légèrement capricieux lui avait valu quelques problèmes dans le passé, autant garder son calme pour montrer qu'elle n'était plus une enfant aussi atteignable qu'auparavant. Enfin, il aurait fallut qu'il la connaisse et si c'était le cas, jamais il n'aurait osé l'appeler ainsi. Peu importe, il aurait l'image d'une Eleonnora Ostiz, adulte responsable.

Elle retourna à une distance raisonnable de son interlocuteur alors que celui ci repoussait sa main. Elle afficha un air impassible attendant des réponses. Si c'était la seule condition, pourquoi pas? Était-il si laid? pensa-elle en s'empêchant de pouffer. De toute façon que lui apporterait vue de son visage? Il est vrai qu'elle ne pourrait pas le reconnaître par la suite dans une foule mais peu importe pour l'instant ce qu'elle souhaitais était des réponses vis à vis de son père de régent. Elle l'avouait, sa curiosité l'avait un peu déviée de son objectif principal...

Elle manqua tout de même de s’étouffer après avoir écouté ce...Aaah d'où sortait-il tout ça?! Un peu déconcertée elle répliqua avec un rire forcé.

" Attendez, attendez...moi? Une Chimère? vous blaguez j'espère. Je pourrait vous donner des anecdotes sur ma vie si vous avez si peu confiance, mais cela m'étonnerait bien que vous puissiez les vérifier si vous me connaissiez si peu...mais je suis dans le même cas que vous, remarquez. J'ai pris le risque de suivre un inconnu prétendant connaitre le régent de Gloria."

Elle entortilla ses doigts dans une de ses longues mèches.Sans son père elle n'était définitivement rien, même pour un simple soldat. Elle eu une petite moue boudeuse puis soupira.

" Mais Pourquoi ne pas vouloir être mon allié? J'inspire donc si peu de confiance? Vous me blessez dans mon estime mon cher...En ce qui concerne mon père..."

Elle le regarda de pieds en cap. Il avait bien du culot pour essayer de l'embrouiller ainsi...elle ne savait que penser.

"...J'ai réellement envie de connaitre votre identité pour savoir d'où vous pouvez bien tenir de tels propos. Est-ce ce que l'on racontait sur la famille Ostiz dans la ville et au delà? Vous ne vous disiez pas intime de notre famille mais vous semblez bien informé à ce propos...J'accepte votre condition. Dites moi comment je peux prouver ma bonne foi, je vous démontrerai que je suis bien la fille du régent, elle même."

Elle effectua une petite révérence avec un sourire éclatant. Qu'il soit allié, ou débiteur de son vieux père, cela n'avait plus d'importance dorénavant.Tout ce qui comptait était les alliés qu'elle allait se faire d'elle même.


avatar
Modérateur
Capitaine de Goélette


Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Renard 1
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Perdue dans ce nouveau monde - Artane

le Dim 1 Oct - 14:13
S'il avait pu rire, il l'aurait fait allègrement. Quel revirement de situation n'empêche. Il aurait apprécié le savourer plus encore, mais comme les choses avaient changé... et la malheureuse se retrouvait sans nouvelle de son paternel. Il ne pouvait se permettre de jouer avec elle sur un terrain qu'ils avaient déjà connu tous deux lors de leur première rencontre. Et tant qu'elle resterait dans le flou vis à vis de lui, ce sera le mieux.

Pendant qu'elle se défendait contre ses petites accusations, il l'observait, étudiait ses mimiques. Elle n'avait guère changé, sauf si elle se montrait plus forte. Obligée qu'elle était pour affronter ce monde nouveau et rude à la fois, autant pour elle que pour les gens qui l'entouraient. Elle n'avait plus le recours à son père maintenant.... Quoique... En avait-elle déjà bénéficié ? Il en doutait. Elle était une femme indépendante et plus encore maintenant.

''Bah.... Pas besoin d'anecdotes. Je vous crois. Au moins, je suis assuré, même si ce n'était pour vous tester un peu et voir ce que vous aviez dans les tripes. Bon, quand à moi, si c'était une Chimère.... Je pense que vous n'auriez plus votre tête depuis longtemps non ? Vous seriez devenue ma marionnette.... Est ce le cas ? Je dirai que non...Quand à être allié, c'est pour votre sécurité qu'il ne serait guère bon de vous associer à moi. Car de ce qu'on racontait de votre famille, c'était juste que vous étiez une puissante famille régnante et qui avait le sens des affaires. Vous avez hérité de cela... Une sacrée marchandeuse qui sait ce qu'elle veut et obtient tout ce qu'elle désire, sauf quand elle trouve plus fort partie.... Guère de personnes peuvent narrer que vous et votre père baigniez dans les entrailles de l'espionnage, du commerce avec brigands, voleurs et compagnie, tout cela pour l'importance des informations qu'on pouvait avoir. Que de mieux que d'avoir un pied dans la Cour des Miracles autrefois pour savoir ce qui se trame au sein de la ville et dans les complots.... Tout ce qui aurait pu mettre en danger la sécurité de la cité régnante et de tout le reste du continent. Votre père mettait un point d'honneur à récupérer les informations....Donc en somme, pas besoin de confirmer que vous êtes la fille du Régent. Je le savais depuis longtemps...''

Il garda le silence par la suite. Il avait l'impression d'en avoir trop dit.

"Quand à me présenter.... appelez moi simplement....''

Il fut interrompu par un gros chat qui miaula au dessus d'eux, qui avait tenté le saut entre deux toits construits de manière temporaire et tout aussi branlants que précaires. Une tuile se détacha sous la maladresse du félin, qui sut ne pas tomber dans le vide, au contraire de la tuile. Cette dernière tomba sur le crâne de l'encapuchonné. La première réaction de celui-ci fut de porter ses deux mains au sommet de sa tête endolorie et de tomber bêtement en arrière, se retrouvant plus ou moins assis à grimacer douloureusement du coup malicieux envoyé par le hasard. A demi étourdi, il avait toujours les mains portés là où cela faisait très mal.

''Diantre ! Maudit chat ! ''
avatar
Diplomate & contrebandière

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Flamand rose 1
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Perdue dans ce nouveau monde - Artane

le Lun 2 Oct - 20:13
Ce qui était sur c'est que s'il lui voulait du mal, il ne s'y prenait pas comme les grosses brutes habituelles. Il semblait bien plus intelligent que ça. Mais pour le coup Eleonnora avait du mal à cerner ce qu'il voulait tirer d'elle. Elle devrait être davantage sur ses gardes...surtout qu'elle ne connaissait toujours pas son identité. Une information, un mot de mal placé et elle le regretterai surement. Cependant s'il voulait savoir ce qu'elle avait dans les tripes, elle ne s'en priverai pas et ce serait lui qui finirait par regretter de lui avoir adressé la parole.

La jeune femme haussa tout de même un sourcil lorsqu'il commença à faire cet éloge de sa famille. Il était certes quelque peu insolent mais savait parler à la jeune Ostiz. Elle tenta de dissimuler un air fier en entendant toutes ces louanges. Le flatteur dépend peut-être de celui qui l'écoute mais ça ne fait jamais de mal d'entendre à quel point on peut s'affirmer géniale, n'est ce pas? Ce n'est surement pas quelques compliments qui lui feront gagner son estime mais il gagnait sans peut-être le savoir un point chez elle.

Elle ne tarda pas à reprendre son sérieux. Et se remettre en position de méfiance. Cet homme...il semblait maintenant bien plus dangereux. Elle qui le prenait pour un simple soldat, plus intelligent que la moyenne mais tout juste bon à donner ses informations. Elle fronça les sourcil et déglutit. Un espion? A la solde de son père? Elle se doutait qu'il la surveillait au sein de la cours mais de là à croiser un de ses hommes après tout ce qu'il c'était passé. S'il était bien ce qu'elle pensait il y avait alors deux hypothèses: Soit c'était un homme de confiance et elle ne devrait avoir aucun problème à se faire. Bien au contraire, s'il la rencontre aujourd'hui il y aurait de grande chance qu'il soit encore en contact avec son vieux père. La seconde hypothèse restait effrayante en tout point. Car le vieux régent, même s'il évitait de tremper dans de sales affaires, n'aurait jamais laissé un mercenaire avec autant d'informations se balader dans la nature en toute impunité. Et ainsi il se serait échappé, loin des griffes du régent Glorien, emportant avec lui ses secrets...Ce qu'il voulait à sa fille pourrait être d'autant plus inquiétant. Eleonnora desserra la mâchoire pour répliquer avec suspicion.

Une tuile venue de nul part tomba brusquement sur le crâne du mercenaire. La demoiselle sursauta avec un petit cri devant cet événement inattendu. Alors qu'il pestait contre l'animal qui venait de provoquer l'accident, elle tenta de réprimer un pouffement nerveux. Ce personnage dont elle était si méfiante il y quelque instants était tout juste crédible dorénavant. Devait-elle profiter de la situation et frapper son ennemi tant qu'il était à terre, comme on le disait? Ce n'était pas son genre...elle préférait gagner avec classe!

"Allons, je croyais les soldats plus résistants que cela, vous faire abattre par un chat..."

Reprenant son sérieux elle s'approcha pour lui tendre un main serviable. Si alors il retira sa main de son crane qui le faisait souffrir pour la saisir, la capuche qu'il voulait soigneusement garder ne resta pas en place. Une cicatrice, une mèche brune, la forme d'un visage et ce regard perçant qui prenait tout son sens. Eleonnora lacha prestement la main de l'homme, le faisant se vautrer à nouveau par terre.
Elle recula, le yeux écarquillés devant le visage qu'elle venait de distinguer. Elle le reconnaîtrait entre mille. Elle entrouvrit les lèvres mais elle ne réussit qu'à en sortir un nom quelque peu balbutié.

"A-Artane...?"

Cet homme...Comment? Étais ce un jeu du destin encore une fois? Elle serra les dents pour reprendre son masque glaçant. Elle avait tellement de raisons de le frapper, d'être en colère, de le maudire ou elle ne savait quoi encore mais elle était loin de tout ça. Elle n'avait pas le temps pour ces enfantillages. Néanmoins il s'était joué d'elle depuis le départ ?! Il aime bien jouer au plus malin avec elle, une vieille habitude, n'est ce pas? Insolent comme à son habitude...Maintenant elle comprenait pourquoi il tenait tant à se cacher.
A ce qu'il avait raconté un peu plus tôt, il connaissait bien son père...bien trop même...Il n'était peut-être pas encore temps de faire un croix sur le passé.

"Ça fait un bail, n'est ce pas? Je crois que tu me dois des explications..."

Elle s'approcha de lui avec un regard de glace pourtant bouillonnant de la colère qu'elle retenait.

" ...et des excuses!"
avatar
Modérateur
Capitaine de Goélette


Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Renard 1
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Perdue dans ce nouveau monde - Artane

le Mar 3 Oct - 16:36
La malchance était vraiment de la partie aujourd'hui. En plus de se prendre une tuile, voilà que sa couverture tombait d'elle même avec la capuche qui se découvrait suffisamment pour permettre à la jeune femme de l'identifier.

*Diantre... Quelle déveine... *

A cela, rajoutons qu'il s'était vautré avec maladresse, quand la fillette avait été estomaqué de le reconnaître pendant qu'elle avait commencé à l'aider à se relever. Tout en se frottant encore passivement le sommet de son crâne endolori, il se secoua la tête pour chasser l'étourdissement qui persistait. Hum, il crut sentir une moiteur poindre dans sa chevelure. Voilà que cette tuile lui avait lacéré la tête. Nn vraiment, quelle poisse ! Et quand il redressa la tête, il croisa le regard changé de la jeune femme. Les retrouvailles ne se montraient pas joyeuses, à voir sa tête à l'air très glaciale.

''Ouais...Et cela fait un bail en effet.

Il se retint de faire un sourire. A voir la tronche d'Eleonnora, il était clair qu'elle n'avait pas aperçu d'avoir été dupé de la sorte. Par contre, on sentait bien qu'il était quand même désolé à sa tête un peu contrit. Il retira le foulard pour libérer l’entièreté de son visage.

''Des explications... A voir. Mais je t'en dois en effet. Quand aux excuses..''

Il paraissait déjà rechigner à lui en faire. Il avait sa fierté tout de même. Et pour une fois qu'il avait manqué de réussir à duper la fille de Crissolorio. La dernière fois, c'était elle qui avait mené la danse. Alors peut être qu'il avait cherché à prendre sa revanche. En fait non.

''Je m'excuse d'avoir joué ce petit jeu. Mais tu comprendras bien qu'en l'état actuel des choses, je ne pouvais pas m'amuser à t'aborder comme cela en plein milieu de la rue, plus encore après les déboires que tu as eu... Et que j'ai fait réparer à ma manière. Là aussi faudrait que je m'excuse d'avoir exigé que l'autre malandrin s'excuse ? ''

Elle était proche de lui, alors qu'il était encore le cul par terre. Elle pourrait très bien le gifler. A voir la flamme coléreuse qui brûlait dans son regard. Là, il ne put s'empêcher de faire un sourire quelque peu penaud

''Mais la chance est toujours avec toi... J'ai mérité une tuile sur la tête. Bon, tu permets ma petite dame... que je me relève ? ''

Bien entendu, il n'attendit pas  sa permission pour se redresser et grimaça à la pulsion douloureuse de sa tête qui réagissait à ce mouvement.

'Sinon, je vois que tu es en forme depuis tout ce temps.... Je te savais en vie lors de l'embarquement. Moi aussi je suis ravi de te revoir. Ca fait plaisir... Aïe. Même si les circonstances ne s'y prêtent guère. Oh et range ton regard d'épée dans le fond de tes yeux.... Qu'est ce que tu veux avoir comme explications... Car c'est large hein.... ''
avatar
Diplomate & contrebandière

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Flamand rose 1
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Perdue dans ce nouveau monde - Artane

le Mar 3 Oct - 20:30
A son air contrit il semblait regretter, de s'être fait prendre ou bien de s'être joué d'elle? Peu importe, le principal était que la jeune fille avait de nouveau un minimum de contrôle sur la situation. Cherchait-il à prendre sa revanche sur la jeune demoiselle qui, quelques années plus tôt, l'avait peut-être un peu fait tourner en bourrique? Mais il aurait du comprendre que la fille du régent obtient toujours ce qu'elle souhaite. Et maintenant elle exigeait des excuse de la part de ce brigand. D'ailleurs, à son expression toute penaude, il ne paraissait pas très enclin à lui en proposer ce que savourait Eleonnora en prévision d'une certaine victoire.
Elle tenta de ne pas faire mouche à sa réponse insolente en dépits de la colère qui bouillonnait et ne demandait qu'à éclater. Elle n'était plus la petite garce qui réagissait à la moindre provocation.

''Je t'ai déjà remercié, ne me demande pas plus que ce que je t'ai déjà donné....cependant j'accepte tes excuses avec plaisir. ''

Elle ponctua sa phrase d'un petit sourire forcé qui disait qu'elle ne céderait à aucune provocation de sa part. Et puis comme il l'avait bien constaté, pas besoin de le frapper lorsque le destin jouait en sa faveur.
Il se releva, les mains toujours plaquées son crane endoloris. Elle espéra malgré elle que ce ne fut pas trop grave mais ce genre d'énergumène savait encaisser les chocs donc elle ne devrait se faire aucun soucis.

Elle ne fut pas surprise de savoir qu'il avait eu des nouvelle d'elle durant la traversée. Elle passait sans aucun doute moins inaperçue qu'un simple mercenaire...peut-être s'étaient ils déjà rencontrés dans ce cas?

"Toujours aussi bien informé, n'est ce pas? J'avoue avoir perdu ta trace depuis que tu as quitté la Cour du jour au lendemain....pour Aldaria, c'est ça?"

Elle attrapa le brassard avec nonchalance. Elle était bien décidée à comprendre ce qui s'était passé. Elle ne s'était pas réellement remise du fait qu'il soit parti sans lâcher un seul mot. Blessée dans son estime, la jeune fille avait eu du mal à mettre des mot sur cette disparition soudaine. Une véritable trahison. Puis elle avait oublié.
Mais s'il lui avait caché des choses bien trop importantes alors qu'ils "faisaient affaire" elle pourrait difficilement le pardonner. Si cet homme c'était joué d'elle, il n'y avait aucune raison qu'il ne le paye pas, même des années plus tard.

'' Pour la bonne cause? Ou...pour le compte de mon père? ''

Elle eu un petit rire amère. Elle même n'y croyait pas vraiment. Un agent double? C'était ridicule...elle aurait fait affaire avec un espion de son père?

'' Mais le plaisir de nos retrouvailles est partagé, mon cher. ''

Elle exécuta une belle révérence avec un sourire radieux.
Le passé semblait resurgir de nul part. Elle en était la première surprise.
avatar
Modérateur
Capitaine de Goélette


Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Renard 1
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Perdue dans ce nouveau monde - Artane

le Mer 4 Oct - 14:26
Artane se retenait de grommeler. Là, elle n'avait pas changé d'un iota. Peut être était-ce mieux ainsi, cela lui donnait du caractère et cela l'aiderait grandement pour les années à venir, qui ne seront faciles pour personne. Il commença à tapoter de ses mains ce qui lui servait d'uniforme aldarien pour le dépoussiérer et entreprit de répondre avec une certaine nonchalance à Eleonnora . Au moins ne reviendrait-il pas sur les demandes de remerciements qu'il avait attendus tout à l'heure. Il les avait déjà eu et il n'était pas gourmand des répétitions de ce genre. Cela ferait péteux sinon .

''Tant mieux si les excuses te conviennent. Au moins cela conclue ce petit point. 'Et quand à être bien informé... Hé ! Mais qu'est ce que tu fais ? '

La jeune femme avait attrapé son brassard qui apportait son appartenance à la garde aldarienne. Il sourcilla quand elle enchaîna quelques questions. Heureusement, il n'eut pas besoin de se débattre pour qu'elle ne tienne pas plus longtemps le brassard. En même temps, il n'aurait pas cherché à se défaire de sa prise. Puis avant même qu'il puisse ouvrir la bouche, elle exécuta une petite référence. Il ouvrit la bouche, chercha quoi dire et la referma aussitôt. Il avait eu l'impression de jouer le poisson hors de l'eau par cette action ? Qu'est ce qu'il allait répondre à cela ? Crissolorio n'avait jamais cherché à informer sa fille de ses activités ; ou peu peut être. Rha ! Et puis, qu'en savait-il d'abord ? Et elle ? Jusqu'où avait-elle baigné dans les affaires de son père ? Peut être qu'elle avait décidé de jouer les espionnes pour lui quand il l'a introduit dans la Cour des Miracles quelques années plus tôt. Ce serait un peu logique pour surveiller les faits et gestes d'Artane, qu'il utilisait à des fins du même genre... Mais le vieux aurait-il été capable de mettre sa propre fille en danger dans ses histoires d'espionnages ? Non, cela n'avait aucun sens.

"Toute connaissance acquise a un jour son importance et son utilité. En commerce, c'est la même chose non ? Et si j'ai quitté la Cour du jour au lendemain, ce fut pour des affaires et ces dernières ont manqué de très mal tourné pour moi. Aldaria se trouvait proche à ce moment là et j'ai dû.... me ranger. En somme, ce fut d'une certaine façon pour une bonne cause; la mienne en partie. Et pour ton père.... Les choses se sont très vite enchaînés qu'il n'a pas vraiment eu le loisir de se préoccuper de moi. ''

Au point où ils en étaient tous les deux, ne devait-il pas briser le secret ? Elle devait bien se douter de quelque chose au vue de son attitude et de ce qu'il savait de Crissolorio.

''Tant mieux également si les retrouvailles te font plaisir. Et je sais que tu attends quelque chose qui fourmille dans ta tête... Autant le dire, cela évitera que tu pousses une autre crise coléreuse et que cela menace de me faire tomber une autre tuile instable sur le sommet de la tête....Je travaillais bien pour le compte de ton père. Faut dire que je n'ai pas vraiment eu le choix. C'était cela ou la prison. Et comme les geôles du Régent n'étaient pas réputées pour leur hospitalité...Pourquoi crois tu que j'ai eu une vive réaction quand j'ai découvert que tu étais sa fille ? Y avait de quoi en tomber des nues non ? ''

Ce fut à son tour d'avoir un petit gloussement amère. Au final, combien de fois aurait-il pu y laisser la vie pour cause de hasard malencontreux ? Qui sait comment Crissolorio aurait réagi en apprenant qu'un de ses espions avaient mené sa propre descendance dans les trous à rat de la Cour des Miracles ?

''Ton père ne cherchait que des informations après tout....Que de mieux pour diriger un royaume quand on sait ce qui se trame sur tous les niveaux ? Les commerçants aussi cherchent des informations pour leurs affaires non ? Au moins, tu ne pourras pas me reprocher de manquer de franchise envers toi. Mais dis moi une chose...''

Il venait de croiser les bras, un sourire interrogateur haussé pendant qu'il la fixait.

''Comment cela, tu avais perdu ma trace ? Tu m'avais fait cherché ? Je me demande bien pourquoi.''
avatar
Diplomate & contrebandière

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Flamand rose 1
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Perdue dans ce nouveau monde - Artane

le Mer 4 Oct - 22:34
Ses réactions étaient toujours aussi amusantes. Il n'avait pas changé d'un poil. Et le plaisir qu'elle prenait à voir son visage passer d'une expression à une autre non plus. Maintenant qu'ils étaient au clair sur leurs identités respectives ils étaient au même niveau. Tout n'était plus qu'une question de secrets et mystères, les dernières cartes dans chacune des deux manches. Néanmoins elle ne ferait pas l'erreur de le sous estimer cette fois ci. Avoir un adversaire à sa taille était d'autant plus excitant, n'est ce pas? Elle retrouvait alors ce rare plaisir d'entant avec lui.

Elle sourcilla avec méfiance aux premières paroles de son interlocuteur. Des affaires ayant mal tourné? C'était en effet courant dans le milieux et il fallait avoir un sérieux plan B pour s'en sortir dans ces cas là. Parce qu'on ne rigolait pas à la Cour, elle le savait bien. Elle ne voit pas vraiment comment il avait pu faire, sans l'appui d'un puissant....son père? Cela lui donnait un terrible mal de crane de penser que cela pourrait être possible.

Comment ça une crise? Elle qui voulait s'améliorer, qui pensait avoir fait d'énormes efforts pour corriger sa nature intempestive...on dirait qu'elle avait encore des progrès à faire...pourtant elle ne l'avait pas frappé. Même si ce n'était pas l'envie qui lui manquait des fois. Surtout quand il dévoila enfin l'hypothèse qui paraissait évidente mais qu'elle tentait de nier de tout son cœur. Sa suspicion s'évapora vite. Elle comprenait que la pression du régent n'était pas anodine. Et d'ailleurs elle se souvenait bien de la façon dont il avait réagi lorsqu'elle lui avait donné sa véritable identité. Elle eu un petit sourire à ce souvenir. Effectivement, elle avait mit du temps à lui dévoiler son identité, parce qu'elle craignait de perdre une précieux allié. Mais finalement il avait décidé de l'aider. Alors cette nouvelle la décevait plus qu'elle ne la mettait en colère. Pourquoi ne lui avoir rien dit? Elle n'était pas assez digne de confiance? Elle qui avait finalement placé la sienne en ce simple mercenaire...La demoiselle inspira lentement.
Cependant son son visage commençait déjà à s'empourprer à la réflexion d'Artane. Elle se renfrogna légèrement pour tenter de cacher son embarras.

" Ce n'est pas réellement ça...juste que ça m'a choquée que tu partes à l'improviste sans prévenir. Maintenant je comprends mais à l'époque...je n'avais pas trop apprécié... "

Evidemment que son cœur de jeune fille n'avait pas apprécié. Elle avait mit du temps avant de se l'avouer mais...elle l'aimait bien, peut être même un peu trop. Elle ne savait plus trop ce qu'il en était de ce sentiment maintenant qu'il était à nouveau en face d'elle. Elle détourna le regard. Elle avait grandit, et les masques étaient tombés alors elle se disait qu'elle avait bien pu imaginer des choses dans sa prude et innocente jeunesse mais que tout ça n'était que du passé.

" Surtout que j'avais placé ma confiance en toi...Pourquoi m'avoir caché ta relation avec mon père? Croyais tu que je l'informais de mes activité? Que je te connaissais déjà comme son espion et que je te surveillai? C'est ridicule, tu le sais toi même. J'ai pourtant fini par te faire confiance, alors qu'en était-il de toi? Pas vraiment on dirait bien..."

Qu'est ce qu'elle disait? On dirait qu'une vieille rancune la poursuivait avec insistance. S'il restait ne seraisse qu'un morceau de son affection, c'était certainement lui qui la meurtrissait ainsi. Même des années plus tard.


avatar
Modérateur
Capitaine de Goélette


Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Renard 1
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Perdue dans ce nouveau monde - Artane

le Jeu 5 Oct - 15:36
Il avait guère loupé le rouge montant aux petites joues de la jeune femme. Mais il fit mine de n'avoir rien vu. S'il y avait bien une chose qu'il avait apprise des femmes, c'était de leur faire la remarque sur une chose qu'elles voulaient garder sous contrôle... Pourtant, sa question l'avait un peu perturbée, voir bouleversée. Il se demandait bien pourquoi ? Il faudra qu'il tire cela au clair, mais en douceur et sans qu'elle comprenne qu'il essaierait de la pousser là où il voulait la mener. Elle était finaude la fillette, donc elle sera difficile à manier comme il l'entendrait. Il pourrait même y laisser des plumes s'il prenait trop de marge avec elle. Il fit mine de porter un index sur son cuir chevelu blessé, grimaça et lorgna le sang qui maculait le bout du doigt. Diantre ! Il était sans doute bien entaillé. Cela ne paraissait pas trop saigné pour le moment.

Puis, pendant qu'il cherchait quelque chose dans ses besaces de ceintures, il avait haussé un sourcil en direction de la jeune femme.

''Ma soudaine disparition t'a choquée à ce point ? Je pensais que ce n'était qu'à ce moment là qu'un simple ''employé'' juste bon à te servir le temps de découvrir la Cour des Miracles. Il est vrai que je devais plus tard t'aider à établir des liens commerciaux... Mais comme il y a eu quelques imprévus....''

Elle avait donc établi toute sa confiance en lui ? Eh ben.... On peut dire qu'il avait raté quelque chose alors. D'ordinaires, peu lui accordait une totale confiance, pensant juste l'accorder que juste de nécessaire et après basta, terminé. Il sortit un bout de tissu propre et le pressa sur le sommet de son crâne, jetant son regard un peu sur le côté, comme si d'apprendre cela le gênait quelque peu. Il avait toujours veillé à n'avoir confiance qu'en des personnes dont il était sûr d'avoir des retours notables où un minimum rentable, et ceux en mesurant les risques que cela impliquait. Et pour le reste...Pourrait-elle seulement comprendre ? Toujours en tenant son pansement de fortune, il reposa ses yeux dans les siens.

''Je ne savais rien de ta position vis à vis des activités de ton paternel. Et je doute que tu aurais joué les yeux de corbeaux pour lui. Mais ton père possédait un réseau très efficace mais aussi des ennemis tout aussi puissants que lui... Je ne pouvais pas prendre le risque de t'impliquer dedans. Les espions n'ont pas une vie longue tu sais. C'est un peu malgré moi que je suis devenu celui du Régent. Tu m'as fait confiance, c'est tout à ton honneur... Pour ma part, jamais je n'ai informé ton père de ta venue au sein de la Cour. Je ne pense pas qu'il me l'aurait pardonné. Et de plus....donner ma confiance est quelque chose de particulier... Donner la confiance signifie tisser des liens, peu importe leur intensité... Et dans le milieu où je traînais, moins j'ai de gens dans mon entourage, en lien avec moi, moins je risque de les mettre en danger. Vois cela comme une façon de protéger les gens de mes méfaits. ''

Il avait un peu baissé la tête, un peu las sur le coup. Il comprenait mieux maintenant pourquoi Gondar n'avait jamais eu vraiment d'amis. Maintenant, est ce qu'Eleonnorra comprendra cela ?

''Qu'est ce qu'il faut mieux dans le milieu dans lequel je traînais ? Avoir des amis et les voir se faire écharper pour des motifs futiles et criminelles ? Ou ne pas en avoir et leur épargner les malheurs qu'un individu comme moi peut laisser dans son sillage ? Tu sais, fillette... Je ne suis pas un homme infaillible tu sais. ''
avatar
Diplomate & contrebandière

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Flamand rose 1
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Perdue dans ce nouveau monde - Artane

le Jeu 5 Oct - 19:16
Un simple employé...un simple employé?! Alors c'était comme ça qu'il voyait leur relation de l'époque? Et elle n'était alors qu'une commerçante sans sentiments que seul le bénéfice appâtait. Elle s'en est très bien tirée sans son aide, qu'il s'en rende bien compte! S'il réfléchissait ainsi, il aurait pu la trahir de bien des façons sans en tirer un seul remord. Bien, évidemment elle avait prit le risque de le suivre mais après ce qu'ils avaient vécu, il semblait plus que coopératif, enfin, elle croyait. Elle voyait en lui quelqu'un d'honnête malgré son apparence de brigand. Qu'est ce qu'elle avait pu être naïve...

Il semblait gêné. De quoi? Tout malin qu'il était, n'avait il pas comprit que la demoiselle comptait sur lui? Elle soutint son regard avec une certaine nervosité. Mais oui idiot! C'est parce que tu ne te serais jamais permis de m'envoyer entre les griffes de mes ennemis que je te faisait confiance!
Elle au moins avait compris que ses intentions n'étaient pas mauvaises. Quel crétin!

"Je te suis bien reconnaissante de ne pas m'avoir dénoncée à qui que ce soit mais sache que je me  doutait que tu ne porterais pas préjudice...enfin je croyais que c'était aussi simple. Si tu n'était pas aussi attaché, pourquoi m'as tu aidée au lieu de me laisser tomber? Je t'aurai peut-être évité bien des problèmes..."

Il était incompréhensible, dénué de logique...mais surement qu'il avait prit peur en apprenant sa véritable identité.
En plus de la décevoir, il la mettait en colère. Il la prenait pour une enfant, une aristocrate gâtée? Il croyait que sa vie était plus facile? Elle n'avait peut-être pas vu le sang et les batailles, elle avait peut-être toujours eu ce qu'elle voulait mais ses combats n'étaient pas non plus bénins. Elle sera ses poings sous la colère, l'affliction, le chagrin qui l'envahissait.  

"Parce que tu crois que ma position était plus enviable peut-être? Oui, j'étais une aristocrate, je ne peux me comparer aux miséreux des bas fonds, mais sache que mes liens aussi je les choisissais avec précaution. Crois tu réellement que là bas les gens m'aimaient pour ma personnalité et mes beaux sourires? Je t'assure qu'être la fille du régent n'était pas qu'un avantage. En faisant affaire à la Cour j'espérai être plongée dans un milieu qui m'estimait vraiment pour ce que j'étais, sans préavis. Peu importe le prix. C'était un risque que j'avais prit de moi même, que tu sois là ou pas, j'aurai pu me faire kidnapper, torturer et bien pire encore. Cependant le destin m'a été favorable en te plaçant sur ma route. Si je ne t'avais pas rencontré jamais je ne serais arrivée aussi loin. Je pensais que tu l'aurait compris, tout malin que tu es. Car tu te douteras que moi non plus je ne suis pas infaillible.  "

Elle s'approcha du soldat pour pointer un doigt inquisiteur sur lui les yeux chargé d'émotions contradictoires toujours plantés dans les siens.

" J'ai juste une question pour toi. Si tu n'aime personne et que personne ne t'aime, comment peux-tu te dire heureux? "

Il jouait au grand solitaire que seul le gout enivrant de la liberté peut complaire mais elle connaissait bien le cœur des hommes: faire en sorte que personne ne l'aime n'était que source de chagrin. Néanmoins si c'était cela qu'il voulait, peu importe, elle n'en avait plus rien à faire. Perdra t-il alors une des dernières personnes qui lui attacherait de l'affection?

"Ah et une dernière chose. Je ne suis plus une fillette."
avatar
Modérateur
Capitaine de Goélette


Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Renard 1
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Perdue dans ce nouveau monde - Artane

le Jeu 5 Oct - 21:17
Il avait gardé le silence, la laissant parler, réagir avec toute la hargne qui pesait sur son petit coeur de femme. Il avait entre temps regarder l'index qu'elle avait pointé vers lui, comme s'il était là pour l'accuser des conséquences de sa disparitions. Là dessus, il ne pouvait pas nier ce que de se ranger avait pu provoquer. Et quand ce fut son tour de parler, il restait silencieux. Que dire ? Il savait qu'il l'avait déjà froissée. Peut être qu'il redoutait d'en rajouter une couche, pour la meurtrir encore alors qu'elle ne le méritait pas.

''Il y a des choses qui sont difficiles à expliquer tu sais... J'étais peut être une crapule avant l'exode, mais j'ai des valeurs. Je ne suis pas du genre à laisser des personnes comme cela comme cela me chante, sauf les véritables crapules et les profiteurs de bas étages... Les gens qui méritent qu'on les aide, je ne recule pas devant l'aide à apporter, même si j'en donne l'impression contraire. Quand aux problèmes qui ont suivi et qui m'ont contraint à me ranger, tu n'y étais pas du tout impliqué. Même toi tu n'aurais pu m'empêcher d'avoir les ennuis que j'ai manqué de recevoir à force d'avoir trop tendu sur la corde. Quand on tombe sur un gros gibier quand on s'y attend pas, on peut manquer d'y laisser la vie''

Il était tellement désolé. Il ne s'était pas attendu à ce que cette discussion prenne cette voie houleuse. Il imaginait Gondar hochant négativement de la tête, voir soupirant vis à vis de son ancien apprenti.

*Je sais mon vieux.... J'ai toujours été nul pour le côté émotionnel quand il s'agit de causer du fond du coeur... tu as toujours su que je n'ai pas doué dans ce domaine là*

''Je n'ai jamais réellement déconsidérée ce que tu étais. Peut être que je jouais de temps à autre sur la position que tu occupais en tant qu'aristocrate, mais j'ai veillé à te considérer comme une égale. Maladroite sans doute... Mais bon, ce qui est fait est fait. Pour le reste, je me doutais un peu que tu pourrais comprendre... Peut être que cela m'importait bien plus que tu ne le pensais des conséquences sur des choix que tu voulais prendre, histoire de mener une vie bien plus aventureuse que ce que tu connaissais dans une cour de nobliaux. Le destin s'est joué de nous et t'a été profitable. Mais peut être que je ne voulais pas te voir prendre des risques qui auraient pu avoir des effets des plus néfastes.''

Il se sentait vraiment crétin sur le coup et allez savoir pourquoi.

''Je vais répondre à ta question.... C'est en frôlant la mort que j'ai compris que je ne vivais qu'une illusion de vie heureuse. De la manière dont je menais mon existence...''

Il finit par retirer son bout de tissu de son crâne. Il ne saignait plus. Bien.

'e...Il y a toujours une forme de souffrance. Mais entre vivre en solitaire et vivre en ayant perdu des gens auxquels on tenait, laquelle est la plus préférable à ton avis ? Et il est vrai, tu n'es plus une fillette, tu es devenu une femme qui a connu une épreuve difficile et qui ne baisse pas la tête pour autant. ''

Il manqua de se rembrunir. Au lieu de cela, il attrapa sa capuche pour se recouvrir le dessus de sa tête.

''Je dois retourner à la caserne....Sache que je suis désolé. Si je n'avais pas commis l'énormité qui aurait pu me coûter la vie, tu aurais pu posséder ce pour quoi tu étais venu chercher dans la Cour des Miracles. Avec moi, tu as été loin, mais en même temps, n'as-tu pas tout perdu ? ''

Il se mordit les lèvres. Tais-toi Artane. Tais-toI.
avatar
Diplomate & contrebandière

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Flamand rose 1
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Perdue dans ce nouveau monde - Artane

le Sam 7 Oct - 12:34
La demoiselle secoua la tête comme pour chasser tout ces mots qu'elle n'avait pas envie d'entendre. Ressasser ainsi le passé ne déblayait que tumultes et confusions. Il essayait de justifier le fait de l'avoir laissée? De toute façon ça n'avait aucune importance puisqu'il ne la voyait que comme une commerçante.  Et maintenant ex-cliente.
Elle eu un frisson en écoutant sa vision de la vie. Eleonnora était presque effrayée de voir qu'il y avait des gens assez désespérés pour renoncer à tout ce qui la faisait tenir debout depuis sa naissance. Sa famille était tout ce qui lui restait, même ses amis, les gens à qui elle tenait et qui la poussait chaque minute un peu plus vers le haut. Son ambition personnelle elle le devait à son père, la glorieuse famille Ostiz. Qu'est ce qu'elle ferait sans lui? Cependant Artane n'était surement pas un cas isolé. Ici tout le monde était désemparé pour une raison ou une autre. Ce n'était pas une raison pour laisser tomber, pensait-elle, néanmoins, au fond, elle savait que si. Se remettrait-elle de la disparition de son père si c'était réellement le cas? C'était l'espoir, peut-être vain, qui la faisait toujours vivre.

Elle ne savait que dire devant cet homme qu'elle avait vu tellement fier, avec ses sourires charmeurs aux coin des lèvres. Qu'est ce qu'il en restait? Lui aussi avait terriblement changé. Ils se retrouvaient, étrangers l'un à l'autre, les images de fantômes du passé.
Alors qu'il s'apprêtait à partir la jeune fille qui avait entre temps baissé les yeux fut prise d'un mouvement soudain, presque désespéré, pour lui barrer le passage en lui agrippant le bras. Ce n'était surement pas suffisant pour arrêter un soldat mais elle ne le laisserait pas s'en aller ainsi.

"Tout le monde ici à perdu des biens, des gens, la terre de leurs ancêtres, et que sais-je encore...mais est ce qu'ils abandonnent pour autant?! Toi, avec ta philosophie de vie, tu veux savoir ce que tu es?"

Elle s'approcha de lui avec colère pour mieux lui crier à la figure.

"Tu n'es qu'un lâche Artane!"

Elle eu arrêt et relâcha sa prise un instant pour reprendre son souffle. Elle planta à nouveau ses yeux dans les siens avec un petit sourire triste. La jeune femme ne voulait pas laisser tomber comme ça un homme qu'elle avait aimé. Au fond de lui restait l'Artane malicieux, coureur de jupons et bon vivant. Elle l'espérait du moins.

" Si tu veux être du côté des perdants, soit; Mais ne vois tu pas ici l'occasion de prendre un nouveau départ? "
avatar
Modérateur
Capitaine de Goélette


Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Renard 1
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Perdue dans ce nouveau monde - Artane

le Sam 7 Oct - 21:52
La jeune femme lui attrapa soudainement le bras, tout en se mettant ouvertement devant lui pour lui barrer la route. Il sourcilla et ne souffla mot. Mais à quoi jouait-elle cette fois ? Elle lui rappela que tout le monde avait perdu quelque chose : Biens, terre natale, famille, avenir...Et par contre ce qu'elle lui jeta à la face le contraignit à se tendre. Elle pourra le sentir sous sa paume qui serrait le bras. Elle venait de lui dire ouvertement qu'il était un lâche. Et à cela, il ne pouvait pas ne pas réagir. Du moins émotionnellement. Il y avait bien des choses qu'il pouvait encaisser, mais pas ça. Donc, il paraissait être un lâche... Il savait qu'elle ne pourrait pas comprendre, mais elle avait raison dans un sens où il n'était pas le seul à avoir perdu quelque chose. Mais il n'était pas un lâche. Là, il comprit qu'elle essayait de le secouer un grand coup avec une gifle magistrale en le prenant au jeu de sa propre fierté. Au moins, l'avait-elle lâché. Il put reculer d'un tout petit pas.

''Je ne suis pas un lâche''marmonna-t-il dans sa barbe, sur un ton qui en disait long sur l'amertume que cela lui laissait en bouche d'avoir entendu cela. ''Si j'étais un lâche, je me serai contenté de regarder ailleurs... Je me serai contenté de jouer les voleurs pour vivre sans me fouler. Je.... Je ne me serai pas battu contre les Chimères au mieux de mes capacités pour permettre aux malheureux en fuite d'embarquer. Et si j'étais un lâche, je ne serai pas là devant toi... Y aurait longtemps que j'aurai sauté à la mer pour ne plus avoir à vivre. Cela aurait été rapide.... car je suis des plus nuls en nage...''

Une touche d'humour sur la fin de sa réplique ? Peut être... Il regarda la jeune femme et soupira. Elle guettait quelque chose de précis visiblement.

''Mais peut être que tu as raison... de me donner un cul de pied au cul... Mais ne me traite pas de lâche, ou alors je continuerai jusqu'à la fin de te traiter de gamine, ou de fillette.... A toi de voir...''

Il eut un léger rictus, qui laissait naître difficilement un sourire. Elle était maligne cette femme, elle savait où frapper pour faire mal et secouer les choses qui devaient remonter.

''les perdants sont ceux qui sont morts sans se battre.... Quand à prendre un nouveau départ.... Je ne sais pas encore lequel.... Il n'y a pas si longtemps que nous avons débarqué à bien y regarder et certaines choses sont encore nouvelles pour moi à supporter... Dans une vie plus... honnête. Bon.... Tu n'as pas soif ? Ce serait mieux de continuer de bavasser autour d'un verre non ? ''
avatar
Diplomate & contrebandière

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Flamand rose 1
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Perdue dans ce nouveau monde - Artane

le Dim 8 Oct - 0:15
Eleonnora avait senti le désemparement de cet homme sous sa poigne. Il commençait à réagir. Il aurait fallut qu'elle le pousse jusqu'au bout qu'il daigne se secouer un peu. Il n'était évidemment pas indifférent plus tôt alors qu'ils conversaient mais la jeune femme avait tellement de mal à percer à jour ses sentiments. Peut être étaient ils trop éloignés pour se comprendre l'un et l'autre. Elle voulait pourtant savoir ce qui pouvait bien se passer dans ce cette tête de mule. Dans un autre contexte elle aurait sans aucun doute lâché un petit rire malicieux mais la conversation était des plus sérieuses. Elle comme son interlocuteur n'étaient pas d'humeur à rigoler. Elle ne s'attendait pas réellement à ce que cela tourne autant au vinaigre mais si c'était nécessaire...Même s'il était toujours capable de placer se petite pointe d'humour à la fin de sa phrase. Toujours fidèle à lui même. Elle était plutôt heureuse qu'il n'ai pas tant changé.
Elle fut tout de même surprise d'apprendre qu'il avait combattu au front. Tout ce qui pouvait se passer en 3 ans...il ne lui avait surement pas encore tout dit.

La jeune femme fit la moue alors qu'il la menaçait de l'appeler par ce sobriquet qu'elle détestait particulièrement. Il avait l'habitude de l'appeler comme ça malgré l'agacement de la demoiselle, mais hors de question que l'on continue maintenant qu'elle était une adulte responsable et indépendante!

"Bien, bien, pas de sobriquet rabaissant...nous serons quittes sur ce point."

Elle ne put qu'approuver ses paroles suivante. Elle non plus n'avait pas ses repères dans ce nouveau monde et semblait perdue. ce n'est pas pour autant qu'elle devait rater les occasions qui se pointaient sous son nez.

" Tu ne rentres plus à la caserne alors?...Je t'arrête tout de suite, tu m'as invité, c'est trop tard pour changer d'avis. Un gentleman se soustrait toujours à ses engagements. Et surtout ne laisse jamais une dame la gorge sèche."

Tentant d'afficher un sourire satisfait elle prit les devant, l'embarquant en dehors de cette sinistre petite ruelle, en tentant d'y laisser ces tumultes dont elle avait encore du mal à se remettre. Néanmoins il semblait que cette conversation n'était qu'en suspend. Elle tentais tout de même de faire du tri dans son esprit tandis qu'il la suivrait alors à travers les rues passantes encore bondées malgré l'heure qui commençait à se faire tardive. L'atmosphère se refroidissait avec le soleil qui se couchait à l'horizon. Alors pour éviter la bise de la nuit glacée les gens rentraient peu à peu dans leurs abris de fortune. Elle tourna sur une ruelle moins étroite que celle dans laquelle ils s'étaient arrêtés et purent apercevoir à la lumière d'un lanterne perpétuellement allumée, l'enseigne d'une taverne fraîchement sculptée dans du bois flotté. Ils auraient pu reconnaître le genre d'endroit qu'ils s’apprêtaient à pénétrer rien qu'au brouahah qui s'en dégageait.

" Je n'avais pas réellement l'habitude de m'attarder dans les tavernes de bas étages, on disait ces endroits assez dangereux mais ici nous sommes tous au même niveau. Et puis avec la protection de la garde aldarienne je ne risque pas grand chose, n'est pas? "

Elle lui adressa un petit sourire avant de s’engouffrer dans l'entrée. La bise les accompagna dans l'entrée alors qu'ils s'empressaient de refermer la porte derrière eux. La demoiselle ne savait où donner de la tête. Tellement de monde, un tel cafouillis...les salons de thé au palais étaient plus rassurants. Même les bals étaient moins braillants. Tant de monde dans une si petite place. Elle inspira un moment pour trouver le courage de continuer et s'avança vers une table qui semblait...vide? sans personne au tour au moins car il traînait encore quelques vielles chopes vides. Elle essaya de ne pas laisser paraître son dégoût mais toute personne avisée pourra lire dans son regard la répugnance pour ce genre d'endroit. Néanmoins elle avait assez traîné à la Cour de miracle pour connaitre le milieux.
Alors qu'une serveuse passait nettoyer, et encore c'était un grand mot, la table, elle leur demanda ce que ces jeunes gens souhaitaient commander. Eleonnora jeta un regard un peu perdu vers son compagnon.

"Erm...Comme on m'invite, je laisse le choix des boissons à celui paye? "

Et hop, d'une pierre de coups. Pas de choix à faire, pas d'argent à débourser! Si tout de fois il acceptait...c'était une petite farce évidemment qu'elle finirait par payer s'il n'en avait pas les moyens mais elle aimait bien tester les hommes sur le terrain de l'argent.
avatar
Modérateur
Capitaine de Goélette


Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Renard 1
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Perdue dans ce nouveau monde - Artane

le Lun 9 Oct - 9:23
Artane ne put réprimer un pâle sourire. Elle tenait fortement à ce qu'il cesse vraiment avec ces sobriquets. Il ne faisait que la piquer gentiment avec cela. Cela pourrait devenir un jeu entre eux deux, mais elle tenait à ce qu'il en reste là. Au bout d'un moment, elle pourrait prendre la mouche et réellement s'énerver. Par contre, il sourcilla, comme s'il était incapable de tenir sa parole. Il pointa un index faussement menaçant vers la donzelle.

''Ne crois pas que je vais me défiler, sous prétexte que je disais que je devais rentrer à la caserne. Je n'ai pas dit quand je devais y rentrer. Et donc, si tu crois que je vais compromettre déjà mon invitation à boire... Que le ciel me tombe sur la tête si jamais je mens. ''

Une tuile se brisa à ses pieds, le faisant sursauter. Diantre ! Il aurait pu se la prendre à nouveau sur la tête ! et voilà que cela venait juste après sa réplique. Le destin se foutait vraiment de sa trogne décidément.

Heureusement, la jeune femme était partie devant et il ne tarda pas à la suivre. Autant ne pas rester pour se prendre un toit entier sur soi ! Il ne leur fallut pas longtemps pour rejoindre une taverne un peu miteuse ; en même temps, quoi de plus normale au vue de la construction qui se faisait jour après jour. Artane restait sur ses gardes. Il portait toujours les signes de la garde aldarienne et un rien suffirait à provoquer une rixe. et juste devant l'entrée, Eleonnora fut presque certaine qu'elle ne risquerait rien avec lui, vu qu'il était de la garde aldarienne.

''Euh... C'est que... hé mais attends ! ''

Elle n'avait pas perdu de temps à entrer là-dedans. Artane rongea sa lèvre et entra aussitôt à sa suite. Au pire, il n'y aurait rien. Et quand ce fut à son tour d'entrer dans la taverne, quelques regards se posaient sur lui mais quand il retira sa capuche et pénétra sans aucune cérémonie ou provocation, on l'oublia un peu. Ouf.... Il suffisait d'un geste mal placé ou d'une parole de travers pour s'attirer les ennuis, quand on portait l'uniforme. Puis il rejoignit la jeune femme, qui était déjà proche d'une table qu'on terminait de nettoyer. Nettoyer était un bien grand mot. Artane n'est pas dégoûté ; il avait l'habitude.

La serveuse guettait les commandes et Artane ne se fit pas prier.

''Deux bières. Et pas coupées à l'eau. ''

Et une fois installés, il était temps de causer.... un peu de tout et n'importe quoi.

''Si j'ai pas de quoi payer, je te proposerai à la plonge. Ca aide à payer les ardoises. ''

Et là il lui adressa un large sourire moqueur, guettant déjà sa prochaine réaction.
avatar
Diplomate & contrebandière

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Flamand rose 1
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Perdue dans ce nouveau monde - Artane

le Lun 9 Oct - 18:37
La jeune fille sentait l'anxiosité du soldat derrière elle. Elle n'y prêta pas grande attention mais se demanda tout de même si sa protection était totalement assurée...Peu importe, elle avait plus d'un tour das sa poche et savais se sortir de bien des situations même face à de gros balèzes. Elle n'était qu'une jeune femme innocente et sans défense après tout. Néanmoins leur duo atypique ne semblait pas avoir attiré l'attention dans la taverne ou les clients étaient trop occupés à bavasser et boire des litres de bières dans leurs verres sales.
Ils s'étaient installés, la serveuse s'était éloignée à la recherche de leur commandes, la demoiselle se dit alors que les choses sérieuse allaient commencer. Elle qui s'attendait à une remarque agacée, Eleonnora fut prise au dépourvu par ce qui sorti de la bouche de son compagnon. Elle ne pu s’empêcher d'éclater de rire.

"Moi? Faire la plonge? Tu veux rire? Oublie donc cette histoire de tarif, j'ai de quoi payer. Jamais un Ostiz ne se rabaissera à ce niveau!"

Alors qu'elle essayait de contrôler ces derniers gloussements on déposa avec un bruit sec deux énormes pintes, enfin énorme pour les petites mains de la jeune femme. Cette dernière regarda avec un sourire surpris la boisson puis la prit à deux mains pour siroter la mousse qui disparaissait déjà à la surface du liquide jaunâtre. Ce n'était pas bon. Vraiment. Pour oublier ce goût de mauvaise qualité elle prit une inspiration pour avaler avec courage ce qu'elle pouvait. Elle reposa le verre sur la table avec un bruit sec et un air satisfait.

" Je suis prête à payer si tu me donnes les informations pour lesquelles j'ai arrêté un étranger en pleine rue, qui se trouvait être toi...Evidemment nous avons bien dévié du sujet mais je compte parvenir à mes fins. Que sais tu de mon père actuellement, toi qui est si bien informé?  "

La raison principale de leur rencontre n'était pas sortie de son esprit et elle était bien déterminée à lui tirer les vers du nez, même si son père se cachait loin de tous.
Elle jeta un coup d’œil discret à son verre entre temps. Ah, déjà la moitié? D'où cette chaleur qu'elle sentait se répandre en elle petit à petit. Bah, elle n'était pas à ça près. Et l'alcool délie les langues comme on le dit alors si ce malfrat a quelque chose à lui cacher, elle le saura tantôt! Par contre, elle devrait faire attention de son côté...elle reprit le verre en main pour siroter une nouvelle gorgée, pour oublier.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum