Partagez
Aller en bas
avatar
Admin

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1:
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateurhttp://elysionrpg.forumactif.org

Autres ordres, guildes ou groupes

le Ven 22 Sep - 17:28

   

Autres ordres, guildes ou groupes


   
Ici se trouvent quelques ordres, guildes ou groupes se trouvant sur Elysion, créés par des joueurs du forum  


La meute


   
Un monde nouveau ne demande qu’à être exploré par la curiosité insatiable des hommes. Fatigué de la guerre, et poussé par la recherche d’un trésor dont on ignore tout, le Loup Solitaire décide de reformer la Meute, son ancienne compagnie. Accompagné la dizaine d’hommes qui l’ont suivi au cours des batailles et des fuites d’Ambarhùna et qui lui ont juré fidélité, il décide, non pas d’en faire une compagnie de vulgaires mercenaires, mais une unité d’élite, spécialisée dans l’exploration et la cartographie, ainsi que la protection et l’escorte.

Toutefois, onze hommes ce n’est pas suffisant pour mener à bien l’exploration d’un territoire dont tout reste à découvrir et où rien n’est sûr. Alors le mot est passé. On recrute des hommes et des femmes, prêts à tout perdre ou tout gagner afin de découvrir le monde et vivre une aventure en territoire hostile. La réaction est rapide et le message se propage loin. Le Loup Solitaire ne s’attendit pas à un tel succès. De partout et de tous âges, des hommes et des femmes vinrent se présenter à la Meute. La veuve et le veuf, l’orphelin, ceux qui ont tout perdu, ceux qui sont sans famille, les riches benjamins en quête de gloire, des guerriers expérimentés aux notables étourdis. Ceux qui vinrent n’étaient qu’une faible proportion de la population exilée, mais pour le Loup Solitaire, ils étaient une immensité.

Il fut alors décidé de faire plus qu’une compagnie, plus qu’un bataillon. Ces hommes et ces femmes allaient s’organiser et profiter de ce vent qui pousser les certains hommes vers l’inconnu d’autres à s’établir. Ainsi n’acquit la Guilde d’Exploration.

Cette guilde fut organisée en branche diverse remplissant chacune une mission précise en priorité. Il y eut donc les Aigles, les Chiens, les Renards et les Loups.

Les Aigles sont la compagnie spécialisée dans l’exploration et de cartographie. Ils sont formés comme des éclaireurs et botanistes en plus d’apprendre à lire et écrire des cartes. On leur apprend aussi à se battre dans les bois et la guérilla. Elle se compose d’environ cinquante hommes et femmes, aptes au combat.

Les Chiens ont été créés pour permettre une rentrée d’argent régulière à la guilde. Combattants mercenaires aguerris, ils s’occupent de missions d’escortes de colons vers les lieux de nouveaux villages ou des marchands cherchant une nouvelle route commerciale, ou passant par des voies encore trop peu connues. Ils servent aussi de gardes pour la maison de la guilde. Forts de cent hommes, ils se divisent souvent en phalange pour remplir plusieurs missions de protection.

Les Renards sont ceux qui gèrent la guilde d’un point de vue administratif et matériel. Comptable, marchand et artisans, ils fournissent nourriture, équipement, argent et mission aux autres corps. En général, ce sont eux que l’on contacte pour demander l’aide de la Meute. Ils sont une vingtaine à travailler aux rouages de cette guilde.

Enfin les Loups à proprement parler. Élite parmi l’élite, elle est la seule unité réellement combattante de la guilde. Trente Loups capables de remplir la mission des trois autres corps de la guilde. Trente Loups généralement appelés pour des histoires de bandes de brigands importantes, comme renfort dans des zones à risques ou pour les missions d’exploration qui s’avèrent particulièrement périlleuses. Tous aptes au commandement, il n’est pas rare que l’un d’entre eux soit détaché pour mener un groupe de Chiens ou d’Aigles sur le terrain ou bien servir d’intermédiaire diplomatique.

La Guilde d’exploration a tenu à rester neutre lors des conflits qui ont secoué l’humanité.

Individu à contacter : @Erdrak Geflorth
   


L'Ordre de la Rose Ardente


   


" Les disciples de la Rose Ardente croient au Feu, originellement le feu créer par un dragon qui en aucun cas ne doit s'éteindre, il est alimenté en permanence par les prêtres, il représente à la fois la lumière dans les ténèbres, l'avancée de la civilisation sur la nature, pour certains il illumine la voie, pour d'autres il apporte la mort. La rose au centre du blason de l'ordre symbolise la vie ainsi que le renouveau.

Existant depuis plusieurs siècles, dans un relatif secret, le culte était originellement de simple petites communauté en autarcie, lors de l'invasion almaréenne ils furent mis à mal, il n'en restait plus grand chose, c'est après cette période qu'ils construisirent un unique temple. Lors de l'avènement du Tyran blanc le culte fut encore plus secoué, même si la flamme originelle avait survécu.

Les temples sont généralement d'apparence pauvre, en simple pierre, à leur centre trône le Feu, les murs sont généralement tendus d'étoffes noires, on trouve aussi les pièces de vie à l'écart ainsi que le dortoir. Le temple possède aussi généralement un moulin, un lavoir, ainsi qu'un four à pain.

Les prêtres de l'ordre s’occupent des fidèles et des temples, dans lesquels une flamme brûle en permanence, toujours allumée par un dragon - qui représente la même symbolique que le Feu. Majoritairement composés de guérisseurs, de prêcheurs et de sages-femmes, ils accompagnent la vie de ses début à sa fin, et se chargent de bruler les morts, hors de leurs missions ils vivent entre eux en autarcie se considérant comme des frères et soeurs.

Le dur labeur et la prière sont ainsi les clés de l'ordre, chacun y trouve rapidement sa place et tous s'entraident et aident les gens dans le besoin, le silence est généralement appliqué dans les enceintes du temple ( pour l'heure un seul à été reconstruit ).

Majoritairement composés de pacifistes œuvrant de pair avec les baptistrels, ils tiennent la pureté et l'entraide en honneur et méprisent la magie vampirique qui est prohibée dans leurs rangs, les vampires sont toutefois tolérés bien que contraints aux plus basses tâches. La plupart sont des mages avec des connaissances moyennes pour guérir les blessures. Ils possèdent néanmoins un petit groupe de soldats armés pour se protéger durant les trajets.

Leur tenue est composée d'une longue robe blanche accompagnée d'une pèlerine de la même couleur, ils portent une ceinture de corde rouge pour rappeler leur lien au feu, les acolytes ont une tenue entièrement noire, dans les deux cas l'écusson de l'Ordre est cousu sur leur pèlerine dans le dos. Leur tenue est généralement pauvre et dépourvu de tout apparat hormis les prêtres les plus gradés qui obtiennent ce titre au nombre de vies sauvées. La tenue est surtout valable pour les prêcheurs et pour les reconnaître facilement les prêtres sur le champ de bataille.

La Rose Ardente accepte qui est prêt à rejoindre ses rangs et a renoncer à son ancienne vie, une vie de pauvreté, puisque les disciples travaillent bénévolement et vivent de ce qu'on leur offre, souvent plus méprisés que les baptistrels à cause de leur vie et de leur aspect plus sectaire.  Ils pratiquent le jeune, trois jours par semaine et non-obligatoirement le cilice dont la douleur leur rappelle leur attachement à la terre ainsi qu'à la vie. Ils prient généralement quatre fois par jour, le matin au lever pour Vie, au zenith pour Feu, le crépuscule pour Mort et à minuit pour que le Feu Éternel ne s'éteigne pas durant la nuit. "

Individu à contacter : @Sinestra Azura
   


Les veilleurs


   
L’ordre des Veilleurs a été créé lors de la fuite de l’Ancien Monde, sur un navire de taille moyenne, un Glacernois, accompagné des restes de sa famille brisée, et d’une poignée d’hommes et de femmes rassemblées par leur soif de vengeance envers les chimères, mais surtout par l’espoir de pouvoir forger un monde meilleur et plus sûr pour tous, quelle que soit leur race, sans que quiconque n’est à payer pour sa sécurité.

Lors des conflits qui ont eu lieu sur l'île de Calastin, les Veilleurs sont restés neutres, tout en surveillant les agissements des royaumes.

Bien entendu, en tant que mercenaire, Björn savait que l’argent était le nerf de la guerre, et c’était la raison pour laquelle lui et ses hommes faisaient du mercenariat lorsqu’il n’y avait pas d’urgences, comme protéger des entrepôts ou escorter des marchands, mais rien d’illégal pour un royaume, à moins d’une très bonne raison…

En cas d’une menace de grande ampleur, comme une guerre inter-raciale, d’un grand groupe de bandits, ou d’un raid de créatures cauchemardesques, les Veilleurs se rassembleront tous afin de reformer leur armée et de partir à la rencontre de l’ennemi…

Après-tout, les royaumes avaient montré au Glacernois et à ses hommes qu’ils ne pouvaient pas totalement se faire confiance, et leur défaite face aux chimères étaient sans aucun doute dû à leur manque de confiance et d’unité, et donc, de solidarité…
« Une armée ne peut gagner que si elle est unie, regardez-les, ils sont prêts à laisser leurs alliés se faire dévorer par les loups simplement parce qu’ils n’ont pas le même sang dans les veines… »

Si une armée n’est pas soudée, si les hommes de cette armée ne peuvent s’entendre avec leurs alliés… Alors la guerre est perdue d’avance !

Bien que les Veilleurs doivent tous porter un signe distinctif, il s’agit en général d’une sorte de brassard en tissus bleu noué sur leurs armures, certains portent une grande cape bleutée sur laquelle apparaît leur blason…À part ça, ils n’ont pas de tenue imposée, la plupart porte tout de même l’armure offerte lors de leur arrivée au sein de l’ordre, composé de pièces de cuir et d’acier, ainsi que d’une cotte de mailles, afin d’obtenir une armure intermédiaire, ni trop lourde ni trop légère.
Leurs soldats réguliers se servent d’un bouclier et d’une arme à une main, mais Björn a personnellement entraîner certains des plus robustes de leurs combattants, faisant d’eux des unités particulières se battant avec des armes de pugilat ou avec des espadons, ou n’importe quel autre type de grandes lames…

Le Blason des Veilleurs est composé d’un bouclier derrière lequel se croise une épée et une torche enflammée, le tout en blanc sur un fond bleu nuit.

Devise des Veilleurs :
« Protégez-les ! Que votre sang coule à la place du leur ! »

Chant des Veilleurs :
« Ne craignez pas l’obscurité, même au cœur des nuits les plus sombres.
Car nous sommes là, même dans la pénombre.
Ce soir, nous veillons.
Sur vous et sur les vôtres.
Ce soir, nous nous levons.
Ensemble, unis face au destin.
Ensemble nous levons nos armes.
Ensemble nous tombons.
Pour vous éviter une bien triste fin.
Pour que vous n’ayez pas à le faire demain.
Alors suivez la lueur de nos torches.
Elles vous montreront le chemin.
Le chemin de l’espoir.»

Individu à contacter : @"Björn Haraldsson"
   




Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum