Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Administratrice
Dragonnière
Conseillère

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Grenouille 1
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Kedrildan

le Sam 27 Mai - 21:42
Code:
<center><div class="fondpres">
<div class="nomperso"><center>
  <br>Kedrildan Maralawe </br>

<br><br></center></div><table><tr><td align="center" width="30%"> ici une phrase représentant le personnage blablablabla bla bla blabalabla bla bla bla blab labla blabla bla bla blab lablabalbalbalblabal babl bb aba labl alablalbabl <br><br><br>
<div class="caseimage"></div><br>© Merithyn<div class="titrepres">Compétences</div><div class="casecaract">[list] <b>Caractéristiques</b> <a href="http://www.armanda.net/t41-modele-fiche-presentation#13752">(clic) </a>:<br />
[u]Physique :[/u][*]Force physique : Moyen
[*]Agilité très bon
[*]Furtivité : Bon
[*]Réflexes bon
[*]Endurance : moyen
[*]Résistance : moyen
[*]Beauté bon

[u]Mental :[/u]
[*]Force mentale :faible
[*]Patience/self contrôle :catastrophique
[*]Perception : moyen
[*]Intelligence :Moyen
[*]Arrogance :très bon
[*]Gentillesse :catastrophique
[*]Prestance/charisme :faible
[*]Mémoire :Moyen

[u]Combat :[/u]
[*]Épée : maître
[*]Dagues, et poignards : Très bon
[*]Armes d'hast : aucun niveau
[*]Bâton : aucun niveau
[*]Hache : catastrophique
[*]Faux : catastrophique
[*]Fouet : catastrophique
[*]Art du lancé (poignard, petite hache...) :  bon
[*]Art de la parade (bouclier ou arme) : bon
[*]Arc :faible
[*]Arbalète  :catastrophique
[*]Mains nues/pugilat : moyen
[b][*]Dressage : [/b][*] Moyen
[*]Equitation :bon[/list]</div>
</td><td align="center" width="70%"><div class="titrepres">Identité</div><div class="cadrepres">
<div class="overflow1">
[list][*][b]Race :[/b]Vampire

[*][b]Nom :[/b]Maralawe

[*][b]Prénom :[/b]Kedrilan

[*][b]Surnom(s) :[/b]Le Rat

[*][b]Titre :[/b][i] à acheter si vous le souhaitez (cliquez pour en savoir plus)[/i]

[*][b]Date de naissance :[/b] Automne 1284 de l'ère d'argent

[*][b]Age réel :[/b] 469 ans

[*][b]Age vampirique :[/b] 445 ans

[*][b]Lieu de naissance :[/b] Royaume Humain

[*][b]Lieu de vie :[/b] Voyageur

[*][b]Rang social :[/b] Petit peuple

[*][b]Poste/emploi :[/b]Dragonnier, Espion

[*][b]Guilde :[/b]/[/list]</div></div><br>
<div class="titrepres">Equipement et Magie</div><div class="cadrepres">
<div class="overflow1">
[list][*][b]Alignement :[/b] Maléfique

[*][b]Arme principale :[/b] Un poignard de bel ouvrage

[*][b]Autres objets :[/b]/

[*][b]Totem :[/b] Fouine niveau 1

[*][b]Style de magie principal :[/b] Vampirique

[*][b]Puissance magique innée : faible[/b]

[*][b]Niveau magique : Correct[/b] [/list]</div></div>
</td></tr></table><br>
<center><object type="application/x-shockwave-flash" data="http://www.archive-host.com/files/1994219/156f0175ddb7905d2b17409767f3b76b9b2a0cf8/ArmandaSlideshow.swf" width="500" height="200"><param name="movie" value="https://53ade205-a-62cb3a1a-s-sites.googlegroups.com/site/stockagepourarmanda/ArmandaSlideshow.swf" /></object><br></center>

<center><div class="titrepres">Physique et caractère</div><div class="cadrepres2"><br><div class="overflow2">
[list][*][b]Physique :[/b]
Quand il était encore un enfant humain, Kedrildan était un petit garçon malingre, tout sec et nerveux, le visage chafouin et le profil bas. Son père ne supportait pas que lui, maître-forgeron dans toute sa splendeur, ait pu engendrer une telle brindille astringente, alors que sa mère le couvait littéralement en roucoulant de tout son cœur alors qu'elle coiffait les lourdes boucles d'un roux-or flamboyant qu'elle lui avait transmis. Cette vie de famille lui pesait dès la naissance et son visage en avait été marqué en profondeur: il avait un air fuyant et apeuré en permanence. Ses yeux d'un marron boueux, son nez pointu, son menton en galoche... Kedrildan n'avait vraiment pas été gâté par la nature et sa peau couvert de petites cicatrices témoignait de « l'affection » des autres à son égard.

Le temps passa et entreprit de lui offrir quelques compensations pour changer son existence même si cela ne marcha pas vraiment. Il avait toujours son air de rat effrayé mais il réussit à prendre pas mal de centimètre et de poids. Sa démarche n'était toujours pas rassuré et sa voix avait autant de décibel qu'un cri de fourmi, mais si on prenait le temps de l'écouter, on pouvait entendre un timbre riche et profond. Les traits taillés à coup de serpe de sa petite enfance avait légèrement fondu pour devenir une finesse féminine. La vie l'avait un peu arrangé mais, hormis sa mère, personne n'arrivait à le supporter.

Lorsque à l'aube de ces 22 ans, Kedrildan devint un vampire, sa peau se teinta d'une pâleur spectrale et il gagna quelques muscles, s'étoffant un peu plus mais guère davantage. Sa voix prenait des accents rauques et sensuels, sa chevelure était plus épaisse et vive, et ses yeux avait perdu le marron terne pour se parer d'un beau vert d'eau. Cependant, hormis ces détails, notre petit rat resta ce qu'il était et sa folie naquit.

[*][b]Caractère :[/b] A cause de son passé et de son rapport aux autres, Kedrildan est un être profondément méprisable et énervant, littéralement instable sur le plan psychologique.

C'est un vampire qui use et abuse des autres, il les manipule impunément comme on fait bouger une petite marionnette, réussissant par on ne sait quelles pirouettes à se dépêtrer des situations délicates la plupart du temps dans le but pur de protéger ses fesses, abandonnant sans l'once d'un remord ceux qui l'ont aidé à être des tremplins dans sa réussite, ou non, pour atteindre son objectif.

C'est aussi une personne capricieuse et narcissique, égocentrique et lunatique, enfantine et coléreuse. Kedrildan est aussi un vantard et beau-parleur, servile et aussi fuyant qu'un rat dès qu'il apprenait que ça commençait à chauffer pour ses fesses. Tous les vampires ou autres créatures lui paraîtront inférieurs à sa personne hormis les plus puissant et les plus beaux vampires, c'est-à-dire des individus plus que rare, son préféré étant Lorenz même si Achroma n'était pas mal dans son rôle de « gentil bisounours blasé super-puissant ».

D'autres qualificatifs pourraient lui convenir aussi: rancunier, amer, opportuniste, mélancolique, aigrie, vénal.[/list]</div></div></center><br>

<center><div class="titrepres">Mes liens</div><div class="cadrepres3"><br><div class="overflow3">
Toute sa famille est morte depuis des siècles et il n'a pas l'ombre d'un ami, si ce n'est l'ours en coton d'un de ses dîners.</div></div></center><br>

<table><tr><td align="center" width="70%"><div class="titrepres">Derrière l'écran</div><div class="cadrepres4"><br><div class="overflow4"><br>
</div></div>
</td><td align="center" width="30%"><img src="http://i73.servimg.com/u/f73/17/52/05/11/icone_11.png"></img><br></td></tr></table>
</div></center>


<center><div class="fondpres">
<center><object type="application/x-shockwave-flash" data="http://www.archive-host.com/files/1994219/156f0175ddb7905d2b17409767f3b76b9b2a0cf8/ArmandaSlideshow.swf" width="500" height="200"><param name="movie" value="https://53ade205-a-62cb3a1a-s-sites.googlegroups.com/site/stockagepourarmanda/ArmandaSlideshow.swf" /></object><br></center>
<blockquote><div style="border:2px solid #45697A; padding-left : 20px; padding-right: 20px; padding-top:20px; padding-bottom: 20px;">[justify]Un village sans histoire au bord de Wylorel, au sud-est du continent, une famille sans histoire, une existence sans histoire... Peut-être pas pour tout le monde. Kedrildan ne ressemblait pas du tout à son géant de père ou sa plantureuse de mère, mais plutôt à un rat avec une crinière de feu. Détesté par les autres enfants, méprisé par son père et les autres adultes, couvé à l'excès par sa mère, le rouquin se sentait très seul et l'amertume grandissait en son cœur qui se flétrissait et devenait aussi aigrit que celui d'un vieil homme usé par la vie. Ses journées étaient rythmées par les railleries et les coups des autres gamins, les hurlements de son père et les roucoulades de sa mère... Cependant, plus on s'en prenait à lui, plus sa rancœur le noircissait mais il était bien trop lâche pour attaquer de front alors il se contentait de vengeances dans l'ombre à l'aide de mécanique, d'insectes, d'herbes, etc...

Son destin changea radicalement un soir d'hiver. Alors que la plus belle du village l'humilia publiquement lors du bal du Solstice, Kedrildan s'enfuit des lieux en pleurant et rageant, ses oreilles bourdonnant encore des rires moqueurs et des insultes. Frigorifié et aveugle dans la nuit, ressemblant à un épouvantail avec ses habits trop petits et terne, il n'arrivait pas à se guider et se perdit dans les bois au point de faire une mauvaise chute qui lui rompit la jambe gauche et lui disloqua les épaules. Mais, alors qu'il pensait qu'il mourrait seul et misérable tel le rat qu'il était, Kedrildan sentit une présence jusqu'à ce que quelqu'un décida de se presser contre lui.

La présence en question se révélait être un vampire de seconde zone, rôdant aux frontières du royaume vampirique à la recherche d'un quelconque dîner en attendant qu'il rumine son humiliation faite lors d'un entraînement. Dîner qu'il trouva rapidement alors que les gémissements de sa proie et la forte odeur du sang qui imprégnait les lieux.

- Tu sens mauvais et tu es laid... Mais manger un rat me sustentera quand même... Ne bouges plus !

Et il le mordit, le vidant de son sang. Jamais le roux n'avait autant souffert ni hurler ! C'était ça mourir ? Il avait l'impression que de la lave en fusion parcourait son corps, qu'on le dépeçait vivant ! Il pouvait sentir chacune de ses fibres de son corps se dissoudre sous l'effet d'un acide corrosif à l'extrême, il se sentait fondre de l'intérieur à chaque succion et déglutissement du vampire, à chaque gorgée de sang qui quittait son corps. C'était si intense et abominable que ça paraissait durer depuis des heures, il finit par s'évanouir sous l'effet de l'anémie sévère. Kedrildan ne sut pas combien de temps cela avait duré mais sous la caresse des rayons de lune, il revint à lui, encore plus sale et misérable qu'avant mais en même temps, il se sentait différent. Complètement vidé de toutes forces, le roux ne quitta pas sa position, fermant les yeux de lassitude alors qu'il essayait de reprendre le contrôle de ses membres qui le piquaient horriblement, comme si de millions de petites aiguilles chauffées à blanc étaient enfoncées en lui.

Et puis, quand il réussit à sentir un peu de force revenir en lui, il réussit à s'asseoir, rampant presque pour remonter vers le chemin qu'il avait quitté dans la nuit lorsqu'un étrange picotement se fit sentir au fond de sa gorge. Au début, un simple raclement suffisait à apaiser la tension mais ça revenait à la charge, plus fort et plus vite, la sensation de brûlure et de soif s'intensifiant jusqu'à commencer à le rendre fou. Mais qu'est-ce qu'il m'arrive se demandait-il en paniquant de plus en plus ! Il avait beau boire l'eau du ruisseau d'à côté, la tension ne s'évanouissait pas comme elle le devrait en temps normal, le lapin qui avait faillit lui passer sous le nez réussit comme par miracle à lui faire gagner un brin de lucidité, un éclair qui lui fut suffisant pour lui faire comprendre qu'il avait besoin de sang s'il voulait se sentir mieux.

Se levant en titubant, les vêtements sales et déchirés, recouvert de sang et les cheveux en bataille, il réussit à atteindre son village, semant au premier abord la panique puis la moquerie acide quand ils reconnurent qui était-ce, mais la panique revint de plus belle quand les villageois comprirent que c'était du sang et que les dents qui pointaient de ses lèvres n'avaient rien de chaste. Ce fut un réel massacre quand il sauta à la gorge de la belle Marianë qui lui avait une danse le soir avant. La sensation du liquide écarlate coulant le long de sa gorge était quelque chose de tellement jouissive que les vagues d'extases qui électrifiaient son organisme le poussa à la saigner jusqu'à la dernière goutte. Exsangue, Kedrildan la laissa tomber au sol avant de s'attaquer à une autre personne puis une autre et encore une autre, la moitié du village y passa avant que sa soif réussit à s'étancher.

Les idées claires et assit sur le tas de cadavre, le roux contempla son œuvre en repensant à ce qu'il s'était passé : il était devenu un vampire, créature crainte et puissante, capable de tout et surtout de se venger sans en souffrir. Kedrildan jubilait de tout ce pouvoir et l'éclat de fascination quand ses proies le regardaient avant de mourir... Comment cela pouvait-il être ? Il avait entendu dire que les vampires dégageaient une sorte de charisme mais ça ne pouvait exister que dans les contes... Non ? Quoique... Et puis ils étaient forts et rapides aussi, n'est-ce pas ? Intéressant...

Au début, il exerça ses nouvelles possibilités sur les survivants de son village mais cela ne l'amusa que jusqu'à ce qu'ils finirent tous par y passer et il finit par les tuer avant de chercher de nouvelles proies afin de s'exercer et de contrôler ses nouvelles capacités, apprenant au bout d'un moment que toutes les rencontres n'étaient pas bonnes. Il ne craignait pas ses proies quand il les saignait ou jouait avec, quand il dominait la situation, mais quand ça lui tombait par surprise, c'était douloureux, assez pour qu'il comprenne qu'il devait faire attention à quand il devait agir. Il sillonna le temps et l'espace, écoutant, apprenant, contrôlant, manipulant jusqu'à ce qu'un écho vint chatouiller ses oreilles : le Royaume Vampirique s'agitait.

Ainsi donc les vampires avaient un royaume... Fort de sa découverte, Kedrildan chercha le chemin pour y accéder et il mit beaucoup de temps à trouver les grottes qui le conduiraient jusqu'aux grottes souterraines. Mais il fut vite déconfit de sa découverte quand il se rendit compte que personne ne le prenait au sérieux, se moquant de lui quand il piquait des crises de colères. Pourtant, un vampire le trouvait amusant dans sa bêtise instable et sa gaminerie capricieuse, il se nommait sire Klodiunë. Méfiant, le roux ne savait pas s'il devait accepter ou non mais quand le vampire lui miroita tous ses rêves telles des pierres précieuses, il ne put résister bien longtemps à l'attraction et accepta d'être son protégé. Par la suite, Kedrildan intégra l'armée vampirique pour satisfaire son ambition et sa folie gourmande mais ce fut laborieux pour lui d'atteindre le niveau qu'il visait, à savoir assassin.

Il n'était absolument pas du tout pris au sérieux et, bien que vampire, sa condition physique resta bien faible comparé aux autres guerriers. Il était catastrophique autant au combat à main nu qu'à l'épée mais il se débrouillait pas mal avec l'équitation et le poignard, ce n'était cependant pas suffisant pour imposer le respect auprès de ses pairs, sire Klodiunë toujours amusé par ce petit vampire qui aboyait plus qu'il ne mordait la plupart du temps, et quand il mordait, c'était jouissif pour lui de voir l'expression de pure extase enflammer sa folie. Il avait beau le traiter comme un petit singe domestique, il comblait ses désirs tant que cela l'amusait, il était clair que le jour où il se lasserait de lui, il s'en débarrasserait sans aucune hésitation.

Après plusieurs décennies, il réussit enfin à devenir ce qu'il voulait être et eut littéralement le coup de foudre pour Lorenz, le plus beau et le plus puissant de tous les vampires. Son idole et son fantasme, celui pour qui il rêvait d'être à son service, d'obéir à ses ordres... Voir bien plus encore... Il savait qu'il lui serait loyal tant sa folie avait trouvé son maître en la personne de ce vampire. Le retour des dragonniers mit cependant un frein à ses ambitions : le Royaume s'agitait bien trop pour le succès de ses plans, il se devait donc de faire attention s'il voulait conserver sa position... Sans compter que voir ses lézards géants mettre des bâtons dans les roues de son amour avait tendance à le hérisser : ils étaient énormes et, dans le camp ennemis, faisait des ravages chez eux... S'il en avait un, cela lui donnerait un aller simple dans les favoris de Lorenz, pour des missions supérieurs et plus glorieuses... Oui, s'il en avait un... Et puis cela lui ferait de la compagnie en plus de son protecteur...
[/justify]</div></blockquote>
</div></center>
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum