De nombreux prédéfinis vous attendent ICI. Si vous voulez tenter l'aventure Elysion il peut s'agir d'une excellente façon de commencer !

Partagez
Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Aucun
Esprit-lié n°2: Aucun
Esprit-lié n°3: Aucun
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Intrigue] Du vent dans les voiles

le Lun 12 Mar - 13:46

Flodor ( PNJ )  

Compétence utilisée : magie niveau bon. Taux de réussite 55.

Modificateur =>

Résultat =>  réussite !

- 5 ou moins réussite critique.
-  55  ou moins réussite.
- 56 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.



Dernière édition par Le conteur le Lun 12 Mar - 13:46, édité 1 fois
avatar
Admin

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1:
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateurhttp://elysionrpg.forumactif.org

Re: [Intrigue] Du vent dans les voiles

le Lun 12 Mar - 13:46
Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'MJ' : 19
avatar
Admin
Capitaine des gredins


Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Orque, niv 3
Esprit-lié n°2: Lion, niv 3
Esprit-lié n°3: Bourdon, niv 3
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Intrigue] Du vent dans les voiles

le Lun 12 Mar - 21:49
¤ Dansons ! ¤

L’ordre du capitaine des gredins avait été donné. Derrière lui, l’elfe put sentir la magie s’activer. L’armement nautique commença à emmagasiner de l’énergie avant de la concentrer au sein de la grande lame noirâtre. Les marines s’activèrent à viser puis, au moment où le canon atteint sa charge critique, ils libérèrent le flux. Un son strident semblable à un éclair émana de l’arme et un projectile de lumière fila droit dans le ciel. Le tir était en cloche et le projectile finit par ralentir avant de commencer à retomber. Dans sa chute il explosa, venant se fragmenter en une multitude de traits d’énergie. Ainsi la mort vint pleuvoir sur les navires séléniens.

Au même moment, le navire du capitaine Soreïn et le navire du capitaine Oswald se rapprochèrent de la flottille adverse pour faire feu. Armer de sa longue vue, l’elfe sombre observa les manœuvres de ses proies. Les deux bricks se plaçaient à bâbord et à tribord de la frégate, afin de la protéger des attaques des deux autres navires de la flotte pirate. Jusqu’ici rien de bien surprenant. Sans doute songeaient-ils à occuper les deux plus petits navires-pirates afin de permettre à leur frégate de s’enfuir, considérant que le navire de ligne serait incapable de la rattraper. Voilà qui serait bien idiot de leur part, mais on ne pouvait pas leur reprocher. Puis, lentement, la frégate sélénienne commença à changer de cap afin de se diriger vers le maelstrom. Mais que faisait-il ? Était-ce son espion à bord qui était parvenu à saboter le navire ? Non. Les voiles adverses se gonflèrent soudainement comme si une puissance alizée soufflait. Mais il n’en était rien.

Nathaniel éclata soudainement de rire en comprenant la manœuvre adverse.

« Mes amis ! Notre proie pense qu’elle peut devenir le chasseur. »

L’elfe à la chevelure d’écume rangea sa longue vue à sa ceinture et s’approcha de la barre, venant la prendre en main.

« Si c’est ça, alors jouons un peu au jeu du chat et de la souris. Rangez l’aileron de la baleine ! Déployez-moi ces voiles ! Ouvrez les écoutilles et préparez-vous à faire feu dès que l’ennemi sera bord à bord ! »

Du coin de l’œil, le capitaine pirate remarqua la fillette qui avait repéré le convoi. Que faisait-elle ? Il la vit sortir une bille de sa poche, avant de commencer à viser pour ensuite la tirer. Très rapidement, celle-ci disparut de son champ de vision. Nathaniel n’avait pas de temps à perdre en se demandant où celle-ci avait bien pu disparaitre. Il avait une bataille à mener.

Sans attendre, le gredin tourna sa barre à tribord. Tous les autres navires étaient à bâbord, coincer entre le récif des crocs-du-givre et le Maelstrom. Les bricks séléniens étaient en train de se battre de manière rapprocher avec le capitaine Soreïn et le capitaine Oswald. La frégate sélénienne, elle n’était pas aux prises avec les canonnades et ne semblait pas vouloir y prendre part. Au contraire, elle s’en éloignait et fonçait droit sur le Maelstrom en prenant de la vitesse. Eärendil ne savait pas trop pourquoi, mais le capitaine de la frégate semblait vouloir percuter le navire de ligne. À moins que cela ne soit du bluff ? Non, c’était clairement une provocation ! Dans l’un ou dans l’autre des cas, le gredin allait utiliser la ruse. La brigantine, le perroquet de fougue, la grand-voile, le grand hunier, la misaine, le petit hunier, le petit cacatois, la grand-voile d’étai, la voile d’étai de grand hunier, le tourmentin, le petit foc, la civadière et le contre civadière furent déployés ou l’étaient déjà. Treize des vingt et une voiles du Maelstrom étaient sorties et captaient le vent, transportant le navire. Le capitaine activa l’enchantement maniabilité du bateau afin de l’aider dans sa manœuvre, le bâtiment vira en effet à tribord décrivant un arc de cercle de sorte à se retrouver dos à la frégate sélénien qui lui fonçait dessus.

L’elfe sombre jeta un coup d’œil en arrière, les séléniens filaient toujours droit sur eux en dépit de la manœuvre, c’est qu’ils avaient donc bien l’intention d’éperonner le navire de ligne. Bien, c’était parfait, qu’ils fassent donc. Mais quelque chose inquiétait le capitaine. Le navire sélénien voguait toujours sans la moindre difficulté. Le saboteur avait-il échoué ? Rah ! Il savait qu’il aurait dû le tuer et faire embarquer celui qu’il avait initialement prévu de faire embarquer plutôt que laisser cet élément inconnu semer le trouble dans ses plats en se faisant recruter plutôt que son homme. Bien ! Au final cela n’avait aucune importance. Quand on veut qu’une chose soit faite, autant la faire soi-même.

Le capitaine de la confrérie offrait volontairement l’arrière de son navire au Sélénien. Son but était de  faire croire qu’il tentait d’échapper à la frégate, ou du moins, qu’il ne lui offrait pas un de ses flans dans le but de minimiser les dégâts si éperonnage il y avait. Cependant ce n’était qu’une ruse. Car en mer quand en amour, Nathaniel ne se laisse jamais pénétrer ! L’elfe sombre laissait volontairement la frégate aller plus vite que lui, sans chercher à atteindre la vitesse de pointe de son propre bâtiment, ni chercher à ralentir l’ennemi. Voyant que la frégate était bientôt sur eux, l’elfe sombre ordonna à son second de prendre la barre tandis que lui se postait sur le gaillard arrière de sorte à faire face à son adversaire.

Un large sourire carnassier étira les lèvres du pirate, bien que celui-ci soit dissimulé par son foulard. Lentement, Nathaniel se concentra. Il inspira avant de souffler. Le plan du gredin était simple : il ferait appel à son esprit-lié. Tout d’abord, il userait du pouvoir de l’écholocation pour localiser le gouvernail du navire, plus exactement le safran, cette partie immergée du gouvernail pouvant pivoter afin de dévier le flux d’eau sous la coque et changer la direction. Ensuite lorsqu’il l’aurait repéré. L’elfe sombre userait de l’hydromancie permise par son esprit-lié afin, d’une part, faire bouger le safran et le bloquer de sorte que la frégate soit obligée d’aller vers la droite, d’autre part, il créerait un courant suffisamment puissant en provenance du bâbord de la frégate afin d’accompagner le safran et s’assurer que le navire sélénien dévierait à droite.

L’objectif du pirate était simple. Laisser croire à la frégate sélénienne qu’elle éperonnerait la poupe du Maelstrom, pour au dernier moment la forcer à dévier à droite et lui faire rater sa cible. Ainsi, lorsque la frégate, entrainée par sa vitesse, passerait à tribord du Maëstrom, les deux navires seraient pratiquement bord à bord et les pirates en profiteraient pour tirer à bout portant. Un peu à la manière d’une prostituée qui aguicherait un homme avant de soudainement lui gifler la main en lui rappelant qu’il devait payer avant de pouvoir la toucher.

Directive a écrit:La bataille navale contre les séléniens est maintenant clairement engagée, mais pas de la manière dont espérait le pirate... Ou peut être que si ? Quoi qu'il en soit le convoi ne se replit pas en direction des icebergs mais s'offre aux pirates. Armé d'un éperon, il fonce en direction du Maëlstrom ! Les navires pirates le contournent l'attaquent par les flancs, mais les bricks prennent les coups pour la frégate et savent les renvoyer. Si le sabotage a été effectué correctement, la frégate faisant toujours cap sur le navire de Nath, celui-ci n'a aucun moyen de le savoir. Sur son navire, la gamine qui avait aperçut le convoi disparaît brusquement... Quels sont les ordres ?

Objet, enchantement, esprit-lié:

Vision des dieux :
Provenance elfique
Une longue vue dorée, sertie de pierres précieuses de couleurs différentes selon l'objet et impossible à briser. Permet de voir très loin, sur plusieurs kilomètres, malgré les obstacles physiques (forêts, collines...)
Glyphe : Longue vision – soutien

Le Maelstrom :
Le Maelstrom est un navire de ligne qui appartenait à l’origine à l’empereur Nolan Kohan. Ce dernier devait lui être offert, mais Nathaniel a réussi le coup de force de lui subtiliser et de prendre la fuite avec. Il s’agit d’un bâtiment de très grande taille et ponté. Caractérisé par quatre mâts de très grandes tailles : le mât de beaupré à la proue, le mât de misaine à l’avant, le grand mât en son centre et le d’artimon à l’arrière. Toutes ses voiles sont gréées en carré, mais le mât d’artimon dispose de deux brigantines et le mât de beaupré de trois focs, ce sont des voiles triangulaires. Toutes les voiles sont couleur cuivre. Il s’agit d’un navire de guerre, même s’il lui arrive de transporter des  marchandises. Seule la frégate peut espérer avoir une chance contre lui, si ce bâtiment est puissant, il est désavantagé face aux navires rapides en raison de sa manœuvrabilité complexe et de sa rapidité moyenne. Toutefois, si son capitaine est habile, vous pourriez vous faire surprendre. Seuls les meilleurs marins peuvent le manier. Il transporte quinze paires de voiles de rechange, deux ancres et cinquante-six armes marines de moyen à gros calibre (trois rangées sur chaque flanc, soit vingt-huit sur chaque flanc et neuf par rangées. Les rangées étant comprises ici comme des « étages » au sein du navire). Cent-cinquante personnes sont nécessaires pour le manier. Son coût d’entretien est très élevé. (Le navire de ligne peut être comparé au Man'o'war).

Glyphe 4 : (Rune) Maniabilité : Des glyphes sont apposées sur la coque du navire qui lui permet de glisser plus aisément sur l’eau le rendant plus maniable.
Glyphe 5 : (Cristal de magie) Projectiles explosifs : Renforce les capacités offensives des armes marines. Au moment du contact, les projectiles magiques tirés produisent une explosion augmentant les dégâts causés.

Esprit-lié de l'orque : Le spirite inspire la peur à vue et ses dents deviennent pointues. Il est capable d’utiliser l’écholocation sans se fatiguer. Sa maîtrise de l’eau devient parfaite. (Ex : capable de créer de véritables tsunamis).


avatar

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Aucun
Esprit-lié n°2: Aucun
Esprit-lié n°3: Aucun
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Intrigue] Du vent dans les voiles

le Mer 14 Mar - 22:33

Nath

Compétence utilisée : navigation niveau maître. Taux de réussite 75.

Modificateur => + 5 race elfique -20 action délicate

Résultat =>  réussite critique !

- 5 ou moins réussite critique.
-  60  ou moins réussite.
- 61 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.



Dernière édition par Le conteur le Mer 14 Mar - 23:12, édité 1 fois
avatar
Admin

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1:
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateurhttp://elysionrpg.forumactif.org

Re: [Intrigue] Du vent dans les voiles

le Mer 14 Mar - 22:33
Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'MJ' : 3
avatar

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Aucun
Esprit-lié n°2: Aucun
Esprit-lié n°3: Aucun
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Intrigue] Du vent dans les voiles

le Mer 14 Mar - 23:33


- Situation -




Le convoi sélénien suivant la stratégie de l'empereur fonce droit vers le navire de ligne pirate, la frégate prête à éperonner le gigantesque navire de guerre. Pourtant sabotée et incapable de changer de cap, la frégate se voit brusquement virer de bords pour se ranger aux cotés du navire pirate, lequel, glyphes et canons prêt, fait feu à bout portant sur les flancs de la frégate. L'explosion est terrible, la coque du navire est ravagée et les mats sont balayés par l'explosions, les marins soufflés par la déflagration. Les autres navires séléniens semblent désorientés et passent aux cotés du Maëlstorm, prêts à faire feu.

avatar

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Aucun
Esprit-lié n°2: Aucun
Esprit-lié n°3: Aucun
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Intrigue] Du vent dans les voiles

le Mer 14 Mar - 23:44

Brick Sélénien 1

Compétence utilisée : navigation niveau bon. Taux de réussite 65.

Modificateur => + 20 bout portant

Résultat =>  réussite

- 5 ou moins réussite critique.
-  85  ou moins réussite.
- 86 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique

Brick Sélénien 2

Compétence utilisée : navigation niveau bon. Taux de réussite 65.

Modificateur => + 20 bout portant

Résultat =>  échec

- 5 ou moins réussite critique.
-  85  ou moins réussite.
- 86 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.

Nolan

Compétence utilisée : résistance niveau moyen. Taux de réussite 45.

Modificateur =>

Résultat =>  réussite

- 5 ou moins réussite critique.
- 45  ou moins réussite.
- 46 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.

Archibald

Compétence utilisée : résistance niveau moyen. Taux de réussite 45.

Modificateur =>

Résultat =>  échec

- 5 ou moins réussite critique.
- 45  ou moins réussite.
- 46 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.


Bégonia

Compétence utilisée : résistance niveau moyen. Taux de réussite 55.

Modificateur =>

Résultat =>  réussite

- 5 ou moins réussite critique.
- 55  ou moins réussite.
- 56 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.




avatar
Admin

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1:
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateurhttp://elysionrpg.forumactif.org

Re: [Intrigue] Du vent dans les voiles

le Mer 14 Mar - 23:44
Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'MJ' : 46, 88, 8, 64, 44
avatar
Pirate

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Cerf 1
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Intrigue] Du vent dans les voiles

le Dim 18 Mar - 0:03
Les premiers tirs avaient été échangés et les équipages de tout bord s'activaient frénétiquement pour évacuer les blessés et réparer les dégâts les plus importants. Mais dans le même temps, la bataille continuait et les coups d'armes de marine également.
Les ordres fusaient de part et d'autres tandis que les différents groupes à bord de l'Espérance s'organisaient pour accomplir leurs tâches. Mais Soreïn restait stoïque dans le conflit, la main posée sur la barre de son navire. Il observait l'affrontement se dérouler autour de lui. Et bientôt, il pu remarquer que la frégate sélénienne prenait un cap pour entre en collision avec le mastodonte pirate. Le vieux loup de mer n'avait pas besoin de plus pour comprendre l'intention du vaisseau royal. Il comptait éperonner la forteresse flottante. Le vampire savait que le Capitaine des gredins ne serait pas assez stupide pour attendre sagement de se faire éperonner de la sorte.


-Une dernière salve et on file sur la frégate. Hors de question de la laisser seule avec le man'o'war d'Eärendil. Elle serait foutu de le surprendre par sa vitesse. Déclara-t-il à l'adresse de Maestrea qui hocha de la tête et sonna deux coups de corne long, annonçant la dernière salve de la manœuvre.

Les coups d'armes partirent dans un tonnerre assourdissant, puis Soreïn entama la manœuvre tandis que Joshua, le Second, ordonnait de déployer les voiles pour reprendre un maximum de vitesse et essayer de rattraper les deux vaisseaux principaux.


-Nous devons nous rapprocher pour assaillir dès que possible cette frégate. Mais nous devons également tenir hors de distance ces Bricks. Hors de question de les laisser s'approcher trop.

A ce moment là, le Maître Artilleur ordonna un tir des armes de bordée qui crachèrent leur flux mortel dans un tonnerre rugissant, en direction du brick le plus proche. L'officier avait comprit la manœuvre de son commandant et avait agit en conséquence, apprêtant ses hommes là ou il le fallait pour l'accomplissement de ce qui était en cours de réalisation, tandis que le reste de l'équipage se tenait prêt à l'abordage, bien à l'abri des projectiles magiques.

Glyphes actifs:
Glyphe 1 : Terreur des Mers
Le navire est décoré de motifs terrifiants renforcés par magie, l'effet est similaire au glyphe d'Effroi.
Glyphe 3 : Coursevent
Des glyphes sont apposés sur les mâts du navire qui lui permet de se déplacer plus rapidement grâce au vent dans ses voiles.
Glyphe 4 : Maniabilité
Des glyphes sont apposés sur la coque du navire qui lui permet de glisser plus aisément sur l’eau le rendant plus maniable.
Glyphe 5 : Canon de proue :
Deux armes marines sont installées à la proue du navire. Elles permettent de tirer des projectile magique en face.
Glyphe 6 : Vieux loup de mer :
Effet : Donne +1 de compétence navigation lorsque le capitaine est à la barre du navire. L’effet ne peut pas être cumulé. Effet permanent.

Directives:
Le tir de l'Espérance fait mouche, et l'un des bricks semble touché, malheureusement celui-ci en état de fonctionnement réplique et le bateau de Sorëin est également touché. Les dégats sont notables mais pas handicapants. Le combat naval est maintenant bel et bien engagé, et le convoi continue son avancée, l'éperon de la frégate dressé, il n'est pas difficile de comprendre que les séléniens comptent empaler le Maëlstorm... Et celui-ci vire de bord pour leur offrir une cible facile !
Pourtant, au moment ou la frégate sélénienne aurait du éperonner le navire du capitaine, il vire brusquement de bord pour présenter ses prorpes flancs au Maëlstorm, à bout portants, celui-ci tire et la façade du navire explose. Un bruit assourdissant retentit alors. La cible principale semble être neutralisée, mais les bricks restants pillonent le Maëlstorm, que fais Soreïn ?
avatar

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Aucun
Esprit-lié n°2: Aucun
Esprit-lié n°3: Aucun
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Intrigue] Du vent dans les voiles

le Lun 19 Mar - 13:10

Soreïn

Compétence utilisée : navigation niveau maître. Taux de réussite 75.

Modificateur => + 5 race vampirique

Résultat =>  réussite !

- 5 ou moins réussite critique.
-  80 ou moins réussite.
- 81 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.



Dernière édition par Le conteur le Lun 19 Mar - 13:11, édité 1 fois
avatar
Admin

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1:
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateurhttp://elysionrpg.forumactif.org

Re: [Intrigue] Du vent dans les voiles

le Lun 19 Mar - 13:10
Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'MJ' : 79
avatar
Marin

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Pïe 2
Esprit-lié n°2: Lémurien, niv 2
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Intrigue] Du vent dans les voiles

le Mer 21 Mar - 14:35
Archibald avait du réagir vite. Très vite. Quelques secondes après que la corde ait été coupée, déjà les premiers cris et bruits de pas précipités résonnaient au dessus de sa tête. Il avait pris l'option la plus rapide pour ne pas se faire avoir. Et maintenant il regrettait. Accroché au-dessus des flots, il regardait l'eau passer dans le courant du gouvernail et les autres navires au loin qui se battaient dans un boucan assourdissant. Il tentait également de convaincre ses muscles que ce n'était pas le moment de faire une pause sous peine de faire une petite brasse improvisée et glaciale dont il n'était pas sûr de ressortir vivant.
Il bénit sa chance et les dieux une fois de plus car toutes les têtes qui s'étaient penché pour regarder si le safran n'avait pas de dégâts visibles, n'avaient pas eu la présence d'esprit de regarder au dessus pour voir le traître pendouiller au rebord de la fenêtre de la cabine.
L'accrobate se décida à sortir de là et par conséquent il fit sortir de sous ses vêtements, sa particularité anatomique caudale qu'il n'aimait pas exhiber à tous bouts de champs. Il trouvait que sa queue de lémurien ne faisait pas "professionnel". A l'aide du long appendice bicolore il réussi à faire balancier avec le bas de son corps et à atteindre un des poteau de la barrière de sécurité du petit balcon. Dans l'élan et avec sa nouvelle prise, il réussit à se hisser totalement sans trop fatiguer ses bras engourdis qui le soutenait depuis quelques minutes déjà.

Archibald observa l'intérieur et constata qu'il s'agissait de la cabine du capitaine et non des appartements de l'empereur. Dommage, il aurait peut-être trouvé quelque chose de plus important à chaparder. Avec le manche de sa hache il fit éclater le carreau aussi discrètement que possible pour atteindre la poignée et ouvrir la fenêtre. Le capitaine était resté sobre dans sa décoration et ses possessions ne brillaient pas au grand jour. Le chapardeur fureta rapidement vers l'objet de convoitise numéro un qu'il allait voir lors de ses nombreuses excursions illégales dans des cabines de capitaines, comme par habitude. Il ouvrit le buffet à vins et rhums et débouchonna la première bouteille. Après une bonne lampée il se sentit revigoré et prêt à fouiller plus en détail la cabine. C'est alors qu'il le vit. Le navire pirate. Il était passé sur le flan. Il flottait là bas, derrière les carreau, obscurcissant la vue, empêchant la lumière de pénétrer dans la cabine. Archibald regarda la manœuvre avec malaise. Des cris de marins retentirent à nouveau cette fois mais ce n'était plus des ordres. C'était de la peur. Ils étaient terrifiés, comme Archibald, de voir l'immense rangée de canons se placer à la même hauteur qu'eux.
La détonnation se fit entendre avant même qu'il ait eu le temps de plonger au sol. La batterie de canon chargea son énergie destructrice et le feu magique dévora l'air et vint faire exploser le bois du navire dans un fracas épouventable. L'incroyable souffle de l'explosion frappa de plein fouet tout ce qui se trouvait sur son chemin, projetant échardes et bouts de verres à travers la cabine. Le souffle n'épargna pas le voleur qui se vit projeter et brûler par l'explosion meurtrière. Il voulut hurler de douleur en sentant sa peau roussir mais il vint heurter le mur opposé de plein fouet, expulsant tout l'air que ses poumons contenaient d'un coup. Le navire avait vraiment pris un sale coup et la cabine du capitaine avait aussi bien morflé.

Archibald roula au sol pour étouffer les flammèches et calmer la douleur. Il prit quelques moments pour reprendre sa respiration douloureusement. Son dos lui faisait affreusement mal ainsi que ses avant-bras dont les nerfs n'arrêtaient pas de lui torturer le cerveau. Il se releva avec difficulté, l'esprit encore groggy et pétri de douleur. Les parois éventrées de la cabine ainsi que les débris enflammés au sol lui faisait face. Il se pencha en grognant pour rattraper une bouteille miraculée de rhum, ça allait lui être douloureusement utile. Il attrapa aussi un morceau d'encadrement de fenêtre qu'il mit dans sa bouche et mordit de toutes ses forces. En tremblottant des doigts, il défit le bouchon et commença à verser sur ses avants bras qui n'étaient pas protégés par ses vêtements ou ses gants et qui avaient pris toutes les flammes de plein fouet. Des convulsions affreuses l'agitèrent et il crut un instant s'évanouir sous la douleur. Il voulait à tout prix se reposer mais il ne pouvait pas, il devait se cacher en attendant la fin de l'assaut. Tout en se penchant et en geignant il ramassa les petits objets de valeur éparpillés au sol : la boite à cigare, le porte plume d'argent et quelques pièces d'or d'un coffre eventré. Il s'allongea sur le balcon d'où il était venu pour se reposer. Normalement, personne n'aurait le temps de venir le chercher ici et sinon il pouvait toujours sauter à l'eau et essayer de se débrouiller. Mais là, il devait s'arrêter un peu, c'était trop pour lui.

Directives:
Archibald sabote avec brio le gouvernail du navire, mais il faut très peu de temps aux séléniens pour se rendre compte du problème. Et l'empereur lui même descend dans les étrailles du navire, entouré de sa garde rapprochée, les lames écarlates. Heureusement, au moment ou ils arrivent sur les lieux du crime, le traitre est parti. Archibald n'a cependant pas le temps de savourer sa réussite longtemps que la frégate, alors qu'elle s'apprêtait à éperoner le navire vire mystérieusement de bord pour présenter ses prorpes flancs au Maëlstorm, à bout portants, celui-ci tire et la façade du navire explose. Un bruit assourdissant retentit alors, et une déflagration sans précédent ravage le pont et l'intérieur du navire. Archibald est projeté par l'explosion et se voit infliger une blessure moyenne au dos, ainsi qu'une brûlure. Cependant il est encore en état de se déplacer. Il est certain que les pirates vont aborder l'épave, que fais Archibald ?
avatar
Mercenaire

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Baleine, niv 1
Esprit-lié n°2: Aucun
Esprit-lié n°3: Aucun
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Intrigue] Du vent dans les voiles

le Lun 26 Mar - 20:44
La situation avait prit un tour qui ne plaisait pas le moins du monde à Castin. Et ce n'était pas vraiment le fait que le roi lui confie le rôle de veiller à ce que la frégate se porte bien qui allait arranger les choses pour lui. Fichtre, ça voulait donc dire qu'il devait se concentrer sur une tâche pratique et importante, non pas sur sa propre survie? Enfin bon, autant faire de son mieux pensa Bégonia avec détachement, après tout quand on est embarqué dans un truc, autant y aller jusqu'au bout, car ça ne sert à rien de râler sur son sort de toute manière…

Même si de toute manière, il ne put pas faire grand-chose, car sans gouvernail, il fut impossible de faire en sorte de changer la trajectoire du rafiot, ce qui évidemment n'arrangea pas la situation, surtout qu'un des navire pirate ne manqua pas par la suite de profiter de leur situation de faiblesse par déclencher une petite apocalypse à bord de la frégate impériale.

Heureusement, que ce soit par chance ou de quelconques réflexes de survivant, le mercenaire arriva à ressortir de tout cela avec seulement une légère blessure, mais on ne pouvait pas dire que les autres membres de l'équipage avaient tous eu la même chance que lui… Cela et puis… Bon sang, il était trop tard pour trouver un échappatoire pensa Castin avec agacement, par contre… Bon, eh bien… Autant essayer de faire au mieux pensa t-il après s'être relevé au milieu de tous les blessés l'entourant.

« Repliez vous dans le navire ! Et amenez les blessés à l'intérieur si vous le pouvez ! De là on pourra livrer une résistance acharnée à ces canailles ! » Oui, c'était le mieux à faire dans l'état actuel des choses. Après tout, si les pirates voulaient le trésor et des prisonniers à vendre en esclavage, ils allaient devoir venir les chercher, de un et de deux c'était plus facile de tenir face à un ennemi en avantage numérique dans les couloirs étroits de l'intérieur d'un bateau que sur le pont d'un navire à découvert, alors autant faire ainsi… En plus, comme c'était à lui de diriger un peu les troupes en l'absence du roi, autant ne pas traîner. Maintenant, restait donc à espérer que ça suffirait, mais surtout qu'il y aurait une opportunité à saisir pour s'en sortir au mieux...






Directives :

Spoiler:
La situation change pour le convoi lorsqu'il a été avéré que la frégate a été sabotée, l'empereur charge Bégonia du commandement du convoi,mais celui-ci n'a d'autre choix que de suivre le plan de Nolan : Privé de gouvernail, le navire ne peut que continuer sa trajectoire : Le Maëlstorm, pourtant au moment ou la frégate aurait du éperonner le navire du capitaine, il vire brusquement de bord pour présenter ses prorpes flancs au Maëlstorm, à bout portants, celui-ci tire et la façade du navire explose. Un bruit assourdissant retentit alors, et une déflagration sans précédent ravage le pont et l'intérieur du navire. Bégonia se retrouve projeté et blessé d'une légère brûlure, mais il a encaissé la plupart des dégats avec brio. Les pirates vont très certainement aborder le navire d'ici peu, mais la chaos règne sur l'épave de la frégate, les survivants sont pour la plupart blessés et paniqués. Que fais Bégonia ?
avatar

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Aucun
Esprit-lié n°2: Aucun
Esprit-lié n°3: Aucun
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Intrigue] Du vent dans les voiles

le Mar 27 Mar - 8:53

Alyssa

Compétence utilisée : agilité niveau très bon. Taux de réussite 65.

Modificateur => - 20 malus du jet de résistance physique.

Résultat =>  réussite !

- 5 ou moins réussite critique.
-  45 ou moins réussite.
- 46 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.



Dernière édition par Le conteur le Mar 27 Mar - 9:19, édité 3 fois
avatar
Admin

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1:
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateurhttp://elysionrpg.forumactif.org

Re: [Intrigue] Du vent dans les voiles

le Mar 27 Mar - 8:53
Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'MJ' : 33
avatar

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Aucun
Esprit-lié n°2: Aucun
Esprit-lié n°3: Aucun
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Intrigue] Du vent dans les voiles

le Mar 27 Mar - 9:15

Alyssa

Compétence utilisée : résistance physique niveau médiocre. Taux de réussite 5.

Modificateur =>

Résultat =>  échec

- 5 ou moins réussite critique.
- 6  ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.



Dernière édition par Le conteur le Mar 27 Mar - 9:15, édité 1 fois
avatar
Admin

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1:
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateurhttp://elysionrpg.forumactif.org

Re: [Intrigue] Du vent dans les voiles

le Mar 27 Mar - 9:15
Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'MJ' : 58
avatar
Voleuse

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Lombric 1
Esprit-lié n°2: Serpent 1
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Intrigue] Du vent dans les voiles

le Ven 30 Mar - 22:42
La première sensation qui me percuta fut le froid. Un froid glaçant et effrayant. Un froid qui m'écorchais la peau en passant sous mes vêtements. Un froid qui ankylosait mes membres et qui m'empêchait de me débattre. Je venais de plonger dans l'eau. Mauvaise pioche. Mauvais lancer. Le rythme de mon coeur s'accéléra subitement lorsque je fit cette constatation. Je m'agitais dans tous les sens pour tenter de rejoindre la surface. Vite. Vite ! De l'aire. Il fallait que je respire. Il fallait que je sorte . Tout de suite. La panique fusa dans mon corps et me permit de lutter contre le froid afin de reprendre le contrôle de mes membres. Lorsque je pus sortir la tête de l'eau, ma respiration s'emballa. La peur m'empêchait de penser. Je ne me faisais que me débattre contre le fluide sombre qui tentais de m'entrainer vers le fond. Elle voulait me tuer! La mer voulait me tuer. Mon regard cherchait désespérément de l'aide. Aucun son ne semblait pouvoir sortir de ma gorge. Des tremblements commençaient à parcourir mon échine. Personne ne me viendrais en aide. Cendre, calme toi. Il faut que tu te calme, tu consomme trop d'énergie pour rien. Ma raison refaisait surface et je tentais tant bien que mal de contrôler mon effroi. La mer ne pense pas. La mer ne veut pas ma mort. Peu à peu, je cessait de gesticuler pour me laisser flotter sur le dos.

Idiote. j'étais une gamine idiote qui avait eu une idée idiote. Bon sang, mais comment j'avais pu croire que me déplacer de bateau en bateau en pleine mer était une bonne idée. Et encore plus, en ayant conscience que je ne savais pas nager et que j'avais peur de l'eau. Mon esprit de survie était donc bel et bien mort... Mon bon sens aussi. Ça aurait été sympathique que je m'en rende compte avant de faire des folies en faite. Pour l'instant je flottais mais déjà les vagues provoquées par les navires menaçaient de me couler. Il n'en fallait qu'une seule un peu plus forte que les autres. Je ne pourrais pas lutter en l'état. Mes tremblements me prenait tout le corps. J'avais tellement froid que des tâches blanches apparaissaient partout dans mon champ de vision.  Il fallait que j'arrive à sortir. Tout de suite. Comment faire ? Un bruit sourd retenti. Je cherchai d'où pouvais venir cette détonation et vit un des navires pirates tirer sur la frégate Sélénienne et détruire une bonne partie de sa coque. Les vagues me brassèrent dans tousses sens et encore une fois sous la surface de l'eau, je fus contrainte de fermer les yeux et je tentai de rejoindre la surface tant bien que mal. Il fallait que je survive. Ma vie serait bien trop ennuyante su je mourrais ! Je sentais mes forces me quitter.

Je fus projetée contre un obstacle. J'ouvris les yeux quelques secondes pour me rendre compte que ce n'était rien d'autre que le navire sélenien. La chance ne m'avait peut-être pas totalement lâché au final. Mon instinct de survie de réveilla instantanément. Eh bah pas trop tôt hein. J'essayais de m'agripper à ses flancs mais mes doigts frigorifiés ne faisaient que glisser contre la paroi.La pression de l'eau faisait siffler mes oreilles mais elle n'arrivait pas à couvrir le bruit des palpitations de mon propre corps. Mais j'avais une autre idée. Mon apparence se mit à changer et je pris la forme d'une petite boule de poils noire. Sous cette formes, je pus planter mes griffes dans le bois de la coque. Chaque mouvement me demandais une force surhumaine mais je finis malgré tout par sortir de l'eau. Le soulagement me permit de me détendre mais pas suffisamment pour arrêter le sifflement dans ma tête. Mes pattes tremblait sous l'effort que je leur réclamais et j'avais l'impression de pouvoir me faire ravaler par la mer à tout instant d'inattention. Je scrutai la coque afin de trouver un moyen de m'en sortir et je repérait finalement un trou dans le navire. J'y étais presque. Il ne me restes plus que 2mètres à grimper. Il ne me manquais plus qu'à rentrer dans le bateau.

Ma rage vivre me permit de d'atteindre le trou pour m'y jeter directement. Je me fichais d'où j'avais pu atterrir. Je voulais juste me reposer. Alors je me mis en boule grelottante et je serrai ma queue contre mes flancs. J'avais froid. J'étais épuisée. Et j'avais faim. Mes paupières tombèrent comme un lourd rideau sur ce monde qui avait failli avoir ma peau.


Dialogue : #F6AE9E ou #F2F5A9

Episode d'Amnésie : #CECEF6
Lapsus : #F6CEEC
Souvenirs : #CEF6CE
avatar

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Aucun
Esprit-lié n°2: Aucun
Esprit-lié n°3: Aucun
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Intrigue] Du vent dans les voiles

le Dim 1 Avr - 12:43

Brick pirate

Compétence utilisée : navigation niveau bon. Taux de réussite 65.

Modificateur =>

Résultat =>  

- 5 ou moins réussite critique.
-  65  ou moins réussite.
- 66 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique

avatar
Admin

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1:
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateurhttp://elysionrpg.forumactif.org

Re: [Intrigue] Du vent dans les voiles

le Dim 1 Avr - 12:43
Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'MJ' : 15
avatar
Admin
Capitaine des gredins


Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Orque, niv 3
Esprit-lié n°2: Lion, niv 3
Esprit-lié n°3: Bourdon, niv 3
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Intrigue] Du vent dans les voiles

le Lun 2 Avr - 13:31

Nathaniel se tenait debout à la poupe de son navire, dos au gouvernail qu’il avait confié à son second, faisant face à la frégate qui s’apprêtait à l’éperonner par-derrière. La manœuvre de son adversaire n’était pas mauvaise, pas totalement, mais elle n’était pas bonne pour autant, loin d’être parfaite en effet. Elle avait une terrible lacune, celle d’être utilisé face à lui. Le capitaine de la confrérie n’était pas homme à se faire avoir ainsi, particulièrement en mer. En mer il ne pouvait être vaincu … à terre c’était une autre histoire. Agitant la puissance de son totem, l’elfe sombre vit virer de bord le bâtiment sélénien tout en l’accompagnant à l’aide d’un courant marin, de sorte à le pousser brusquement. Le navire bougea de la manière qu’il espérait, passant à côté du Maelstrom, se retrouvant à présent bord à bord. C’est avec une jubilation non dissimuler que le pirate s’écria.

« FEU ! »

Son ordre fut bientôt repris par son second, puis par le maitre canonnier. La ferveur des ordres fut bientôt engloutie par le terrible fracas des tirs des armes magiques du bateau pirate. La frégate sélénienne à tribord explosa. Son pont vola en grande partie en éclat, de même que la coque à bâbord, les mats venant se briser pour tomber à l’eau. Aussitôt Nathaniel donna les autres suivants à son équipage, aussitôt repris par le maitre d’abordage.

« Préparez les grappins ! Attrapez-moi cette épave avant qu’elle coule avec le butin. Préparez-vous à l’abordage, que les arbalétriers se mettent en position et abattent tout ennemi à vue. Capturez-moi leurs maitres d’équipage, Catherina a hâte de faire leur rencontre ! Maître canonnier, retirer les armes marines à tribord, et préparer les arbalètes, les ponts inférieurs sont mis à nu, abattez tous ceux qui résistent. »

Aussitôt dit, aussitôt fait. Des grappins furent lancés, venant s’accrocher à ce qui pouvait bien rester de bastingages ou tout ce qui pouvait offrir une quelconque accroche. Les deux bâtiments se retrouvèrent bientôt à nouveau bord à bord. Les écoutilles de ce côté virent les armes magiques être reculées pour permettre à des arbalétriers de se mettre en position. Profitant des ouvertures provoquées par l’explosion précédente, ils se mirent à tirer sur ceux qui cherchaient à se mettre à l’abri dans les parties inférieures non découvertes par les tirs précédents. Dans le même temps, utilisant des cordages comme balancier, des pirates venaient investir le pont, ou du moins ce qui en restait, attaquant tout Sélénien à vu.

C’est à ce moment-là qu’une détonation résonna à bâbord. Les deux Bricks séléniens étaient parvenus à passer les navires-pirates pour attaquer directement le Maelstrom, immobilisé du fait de l’abordage. L’un des deux parvint à toucher le bâtiment du capitaine Eärendil, causant quelques avaries. Rien de bien grave néanmoins aux yeux de l’elfe à la chevelure d’écume. Un Brick n’avait pas la puissance de feu nécessaire pour représenter dès le premier tir un véritable danger. Son bâtiment tiendrait et de toute manière, tant qu’il était là, il ne coulerait pas.

« Maître canonnier, que l’on prépare les canons à bâbord. Si c’est salaud sont à porter de tirs, coulez-les ! Porte-drapeau, indiquez au capitaine Soreïn et au capitaine Oswald de couler les navires restant le temps que nous nous occupons de récupérer le butin. Qu’ils fassent rempart avec leur navire si nécessaire ! Second, je vous laisse le commandement, Catherina a soif. »

Une passerelle avait été finalement déployée entre les deux navires et Nathaniel s’en servit pour le rejoindre. Une fois sur les décombres du pont du bâtiment sélénien il prit une grande inspiration avant de gueuler d’une puissante voix, activant aussitôt bien son totem de l’orque que son totem du lion pour intimider et effrayer les ennemis.

« Sélénien ! Vous avez perdu cette bataille ! Cessez cette résistance futile, livrez-nous le trésor que vous transportez ! En contrepartie, il n’y aura pas plus de morts que nécessaires. Sans quoi, j’exploserais chacun de vos crânes ! »

À peine eut-il fini ses paroles qu’un sélénien apparut pour l’attaquer. Les hommes accompagnant Nathaniel se préparèrent à intervenir pour l’immobiliser, tandis que lui saisissait Catherina pour se préparer à lui fracasser le crâne une fois ce dernier immobiliser. Il semblerait qu’il y ait un premier volontaire pour donner l’exemple.

Equipement:

Turban du capitaine du Maelstrom :

Il s’agit du couvre-chef du capitaine du navire nommé le maelstrom. Le corps de ce dernier est fait en feutre, créer à partir de laine, sur lequel sont enroulées des bandes de tissu de soie imprégnée de ténèbres de couleur noir de jais. Certaines bandes sont cousues directement au feutre afin de maintenir la solidarité due couvre-chef, tandis que les dernières bandes sont maintenues ensemble par une épingle en or représentant une plume et sur laquelle est accroché trois plumes rougeâtres de stymphalis. Il a pour particularité d’être imperméable. Ce turban a une histoire, il s’agissait du couvre-chef du second originel du Maelstrom, un officier de la marine impérial de Sélénia, Nathaniel lui vola après l’avoir tué.

Visière de l'orque  :
Anciennement Masque de peur

Visière ou encore masque de l'orque. Il a été fait à partir d'un Masque de peur et de la Visière du capitaine du Maelstrom. Fait dans un alliage de Rysine et d’obsidienne pour obtenir un élément de joaillerie raffiner de couleur sombre de noir de jais, ainsi que d’or pour les bordures, cette pièce vient couvrir le front et les yeux du visage, ainsi que le nez en prenant la forme d’un bec d’un oiseau de proie.
Lorsque le masque est porté, ceux qui l'observe y voient se refléter leurs pires terreurs. La résistance aux effets du masques se font sur un jet de force mentale. Les effets du masque se dissipent sur le long terme.

Foulard du capitaine du Maelstrom :

Foulard du capitaine du navire nommé le maelstrom. Il s’agit d’un foulard tout ce qu’il y a de plus normal fait en tissu de soie imprégnée de ténèbres de couleur gris d’anthracite. Relativement long, il s’enroule autour du cou pour le garder au chaud, ou autour de la partie basse du visage pour le dissimuler. Il a pour particularité d’être imperméable. Ce foulard a une histoire. À la base, il s’agissait d’un vulgaire bout de tissu, mais ce dernier a pris de l’importance lorsqu’il a servi à envelopper premier enfant à peine né lorsque Nathaniel l’abandonna devant un orphelinat. Il le récupèrera bien des années plus tard après avoir retrouvé son premier fils. L’elfe le fera ensuite recoudre pour lui donner une utilité pratique en plus de l’avoir toujours sur lui.

Manteau à épaulette du capitaine du Maelstrom :

Manteau du capitaine du navire nommé le maelstrom. Il s’agit trench-coat très long, arrivant jusqu’aux chevilles, ayant la particularité d’avoir un grand col. Aucun bouton ne se trouve sur ses bordures, il n’est pas prévu pour être fermé. Fait de cuir de serpent pour sa souplesse, il est cousu avec des fils imprégnés de ténèbres. La couleur noir de jais prédomine sur l’extérieur de ce vêtement. Les bordures sont cousues avec des fils d’or. L’intérieur est différent, car c’est le dorer qui prédomine, de nombreux motifs étant cousus, jouant sur le contraste or et noir. Enfin, on retrouve sur ce manteau, au niveau des épaules, des épaulettes faites en cuir de crocodile, et renforcer de légères tiges internes faites en adamantine. De nombreux motifs sont brodés sur les épaulettes avec des fils imprégnés de ténèbres et des fils d’or pour jouer avec le contraste noir de jais et or. On retourne finalement des manches en cuir qui partent des épaulettes et qui recouvre tout le bras. Il a pour particularité d’être imperméable. Ce manteau a une histoire. Il s’agit du manteau d’un ancien soldat de l’armée Glorienne. Nathaniel l’a récupéré après l’avoir tué dans une bagarre de bar où lui et le soldat étaient tous les deux ivres.

Brassard du capitaine du Maelstrom :

Brassards du capitaine du navire nommé le maelstrom. Il s’agit de protection d’avant-bras fait en adamantine rouge turc particulièrement résistante, ainsi que d’or qui vient prendre la forme de motif décoratif divers. Ces brassards ont une histoire. Il s’agit d’un cadeau, d’un tribut offert par un ancien partenaire de crime de la bande de bandits à laquelle il appartenait, lorsqu’il en prit le contrôle après avoir tué sa chef qui était également sa mère adoptive.

Clibanion de l'orque :
Anciennement Armure du chat.

Clibanion de l'orque est une pièce d’armure venant recouvrir le buste. Il a été fait à partir d'une Armure de chat et du Clibanion du capitaine du Maelstrom. Fait en cuir de crocodile et teinté couleur noir d’aniline, cousue avec des fils imprégnés de ténèbres. Particulièrement souple, il offre une résistance acceptable et est enchanté pour donner une agilité de félin à son porteur (+ 1 à la caractéristique). Il a pour particularité d’être imperméable.
Glyphe 1 : Augmentation d'Agilité (+1) – draconique

Ceinture du capitaine du Maelstrom :

Ceinture du capitaine du navire nommé le maelstrom. Il s’agit une réalité d’une pièce de tissu fait en soie imprégnée d’élément et de couleur rouge turc. Elle se noue à la taille grâce à une épingle en or rappelant une griffe. De petites armes peuvent y être attachées. Il a pour particularité d’être imperméable. Cette ceinture a une histoire. Il s’agissait à la base d’un morceau de tunique de prisonnier que Nathaniel a arraché afin de pouvoir créer une sorte de lanière qui lui permit d’étrangler un garde, de voler les clés et de s’enfuir. Nath le fera ensuite recouvre pour créer cette ceinture. L’épingle est à la base une décoration qu’il a volée sur ledit garde après l’avoir tué.

Pantalon du capitaine du Maelstrom :

Pantalon du capitaine du navire nommé le maelstrom. Pantalon assez simple, couleur noir d’aniline, fait en lin et cousu avec des fils imprégnés de ténèbres. On retrouve quelques pièces de cuir, faites en cuir de serpent,  à certains endroits tels que l’entrejambe, les cuisses ou encore les mollets afin de donner une certaine protection. Il a pour particularité d’être imperméable. Ce pantalon est la pièce la moins intéressante l’accoutrement de Nathaniel puisqu’il n’a pas d’histoire il s’agit d’un simple pantalon acheté à un marchand.

Bottes de l'orque :
Anciennement Bottes en cuir de requin
Bottes de l'orque. Elles ont été faites à partir de Bottes en cuir de requin et de Botte du capitaine du Maelstrom. Il s’agit de grandes bottes remontant jusqu’aux genoux faites entièrement de cuir de requin. La semelle extérieure est faite à partir du cuir issu de la nageoire caudale de l’animal teinte de couleur rouge turc. Le talon de la botte est fait à partir des os de celui-ci. La semelle intérieure est faite à partir du cuir issu de la nageoire dorsale. Le tout étant cousu ensemble à l’aide de tissus gemmés. Le contrefort est fait en cuir issu des nageoires pelviennes auquel sont cousues, à l’aide de tissus illusoires, de telles sortes que l’on croit qu’elles tiennent sans attaches, des dents de requin assembler ensemble de telle sorte qu’elles protègent le tendon d’Achille. La partie supérieure de la botte est faite en cuir issu des nageoires pectorales couvrant ainsi le dos du pied. L’ensemble des semelles, le contrefort et la partie supérieure sont cousus ensemble à l’aide de tissus gemmés. Une cuissarde faite en cuir issu de la nageoire anale montant jusqu’au tibia est liée au reste de l’ensemble. Enfin, sur la cuissarde et la partie supérieure de la botte sont cousus des motifs en tissu imprégnés de ténèbres rappelant des scènes de chasses des orques. Pour tenir le tout au pied, une boucle faite en adamantine attachée à deux lanières permet de serrer la botte.
Glyphe 1 : Nageur habile - Permet de nager facilement sans considération du courant. - élémentaire
Glyphe 2 : L’attaque du requin – Augmente la vitesse de nage et permet notamment de se propulser hors de l’eau et effectuer ainsi un saut important. - élémentaire

Catherina  :
Catherina est une masse d’arme faite en bois palissandre avec en son cœur une tige de vrai-argent, extrêmement résistant, mesurant environ un mètre vingt. Sa poignée est faite en cuir de cerf afin d’offrir une prise en main agréable. Son extrémité supérieure a une circonférence légèrement plus grande que son extrémité inférieure. On retrouve à l’extrémité inférieure une décoration en d’or muni d’un anneau permettant de l’accrocher à la taille. Son extrémité supérieure est entourée d’un chapelet d’adamantine, augmentant les dégâts, mais également de deux extensions. En effet sont noué à la masse, à l’aide de lanière de cuir de cerf, deux petites cornes de rhinocéros laineux desquels ressortent des pics en adamantine afin d’offrir des dégâts de types perforant en plus de contondant. Cette masse a une histoire. Elle porte le nom de la mère adoptive de Nathaniel. Elle également l’arme fétiche de ce dernier et il ne s’en sépare jamais. Nath y tient beaucoup et s’emploie très souvent à la considérer comme une vraie personne et la faire parler, nul ne sait si c’est pour s’amuser ou par déséquilibre mental.

Esprits-liés utilisés:

Orque niveau 3 : Le spirite inspire la peur à vue et ses dents deviennent pointues. Il est capable d’utiliser l’écholocation sans se fatiguer. Sa maîtrise de l’eau devient parfaite. (Ex : capable de créer de véritables tsunamis).

Lion niveau 3 : Spirite paraissant naturellement jeune, pouvant faire tomber sous leur charme toutes les femmes, capable de pousser un rugissement intimidant tous les hommes.


avatar
Empereur des Hommes
Dragonnier presque-lié

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Coq 1
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Intrigue] Du vent dans les voiles

le Mer 4 Avr - 15:03
En raison de l’infâme sabotage dont la frégate avait été l’objet, l’empereur lui-même fut contraint de se rendre dans la calle du Navire afin de découvrir l’origine de la paralysie du gouvernail et de solutionner cet épineux problème.

A son arrivée, l’adolescent accompagné par son escorte de lames écarlates et de Fiodor, le vieux marin, découvrit que le gouvernail avait été saboté de la pire façon qui soit, en tranchant les épais cordages qui servaient à actionner son mécanisme. Incapable de dévier de bord ou de modifier sa trajectoire, le vaisseau sélénien était à présent à la merci des icebergs ainsi que de la prochaine offensive des pirates. C’est alors que Fiodor décida d’user de sa magie, entonnant un chant Elfique dans le but de reconstituer la matière des cordages gravement endommagés.

Cette brillante idée paraissait sur le point de fonctionner et les fibres des cordages se ressoudaient lentement les unes aux autres ; lorsque soudain, un choc d’une violence inouïe ébranla la coque du bateau suivi du bruit assourdissant d’une déflagration. Nolan fut projeté plusieurs mètres plus loin et sentit une pluie de décombres s’effondrer sur lui. Encore sonné, celui-ci tenta de se relever un instant plus tard et de s’extirper de sa prison de débris. L’endroit était désormais envahi par de la fumée et un nuage de poussière et le blond remarqua que les importantes déformations des parois de la coque. Plusieurs de ses gardes écarlates se précipitèrent vers lui pour s’enquérir de son état de santé, certains d'entre-eux avaient été écorchés ou légèrement blessés dans l’explosion.

- Je vais bien, je n’ai qu’une légère brûlure au bras. Ne vous préoccupez pas de moi, allez plutôt secourir les blessés et…
Le souverain sélénien stoppa net sa phrase en poussant un cri déchirant. Dépassant des débris de la coque et du gouvernail, il venait d’apercevoir le corps ensanglanté de Fiodor.

- Fiodor non ! s’écria-t-il en tentant de dégager les poutres qui écrasaient le vieil homme. Hélas, l’état d’épuisement engendré par l’utilisation du sortilège, la violence de la déflagration et l’effondrement des décombres avaient eu raison de sa résistance et le masque cireux de la mort recouvrait déjà ses traits.

- Je te vengerais ! Les responsables vont payer ! dit le gamin en serrant les poings de rage.

Un des gardes écarlates s’approcha du souverain et son visage arborait une mine inquiète :

- Votre Altesse, les pirates nous ont attaqué et étant donné la violence du choc et la présence d’une épaisse fumée il y a fort à craindre que la frégate soit sérieusement endommagée. Désormais, ce n’est qu’une question avant qu’elle ne fasse naufrage et que les pirates ne passent à l’abordage afin de s’emparer de la cargaison. Le temps presse ! Mais nous pouvons encore tenter de monter à bord d’une chaloupe et de regagner l’un des bricks Sélénien en état de naviguer.

L’adolescent demeurait silencieux, songeant avec amertume que l’attaque des pirates avait été soigneusement préparée, depuis cette embuscade à la sortie des crocs-de-givre, la tentative de les attirer à l’intérieur du piège de glace des icebergs jusqu’à cet ultime sabotage. Depuis le début, les Séléniens étaient acculés et dénués du moindre espoir de l’emporter…

- Ils nous ont pris au piège comme des rats, dès le début c’était une bataille jouée d’avance car les dés étaient pipés…Nous n’avions aucune chance de l’emporter peu importe les efforts déployés dans ce but…

Encore sous le coup des événements qui venaient de se produire, les pensées se bousculaient dans l’esprit de Nolan. Devait-il fuir comme les gardes écarlates le suggéraient ? A cet instant, les choses semblaient si floues comme si une brume opaque lui embrouillait les idées.

Tout d’un coup, une voix tonitruante, semblable au rugissement d’un lion retentit en provenance du pont du vaisseau. Elle leur intimait de se rendre et de livrer leur précieuse cargaison aux pirates. En l’entendant, le souverain sélénien sentit son sang bouillonner dans ses veines. Ainsi ce monstre, non content d’avoir prémédité une telle tricherie avait l’outrecuidance de chercher à les humilier en les forçant à la reddition.

- Majesté, il faut fuir au plus vite, il y va de votre sécurité. Les pirates ont déjà abordés…

- Silence ! Jamais je ne me rendrais ! hurla l’adolescent, faisant sursauter le garde écarlate, qui tressaillit en voyant le visage juvénile de l’empereur déformé par une expression de haine.

- Puisque ce maudit pirate attend une réponse des Séléniens, je vais aller en personne sur le pont la lui remettre. Un sourire mauvais plissa les lippes du gamin et il poursuivit avec gravité. Je lui dirais que je préfère mourir plutôt que de me soumettre à sa volonté et qu’un Kohan ne s’incline jamais devant quiconque ! Qu’importe ce qu’il adviendra de moi !

En entendant les paroles du jeune monarque des murmures consternés s’élevèrent de l’assemblée des lames écarlates. L’un d’entre eux s’approcha du jeune homme et tenta de le raisonner :

- Votre altesse, j’ai toujours voué un profond respect à votre famille et je servais déjà votre père avant vous. Mais laissez-moi vous dire à quel point il devient difficile de vous servir lorsque vous envisagez de commettre les pires folies. Ces pirates sont prêts à tout et nous l’ont montré, rien ne prouve qu’ils vous écouteront…

- Ils m’écouteront, rugit le blond. Je les forcerais à m’écouter ! Et après ils feront ce qu’ils voudront de moi mais je leur dirais ma manière de penser et mon refus de me soumettre à leur bon vouloir.

Puis l’empereur réfléchir un bref instant avant de poursuivre :

- Quant à cette fichue cargaison qui attire tant de convoitises et a causé la perte de tant de vies, je vous ordonne si vous le pouvez de la jeter par-dessus bord. Je préfère la sacrifier et la voir disparaître aux fonds des abysses plutôt que de laisser ce monstre s’en emparer. Si les pirates décident de me tuer en raison de mon acte de rébellion, dites à mes sœurs Luna et Victoria que je les aime profondément, mais que je n’ai pas pu faire autrement. Et que si Luna reprend la Régence de l’empire, qu’elle ne prenne pas de risques inconsidérés en tentant de me venger. A présent, éloignez-vous de moi, j’irais seul affronter ce chef pirate, c’est mon problème, restez en dehors de tout ça.

Après cela le jeune Kohan s’empressa de quitter la calle et se dirigea, sans protection, en direction du pont du vaisseau où les pirates attendaient. En sortant à l’air libre, Nolan s’aperçut que la frégate était la proie des flammes et que celles-ci léchaient la coque et embrasaient les voiles. Une chaleur suffocante se conjuguait au vent glacé, en provenance du piège d’icebergs des crocs-de-givre. Et l’air était imprégné de l’odeur âcre de la fumée, mélangée aux effluves marines et à la puanteur de la chair calcinée des marins morts dans la déflagration. Il s’agissait d’une vision cauchemardesque et apocalyptique.

L’adolescent portait autour du cou une amulette de protection et bénéficiait du soutien de  plusieurs de ses glyphes, l’une capable d’augmenter son sentiment de confiance en soi et l’autre d'activer les effets de son esprit-lié niveau 2:

En les utilisant, il se sentit envahi par une plus grande assurance et une sensation de puissance grâce à son esprit-lié, capable d’accroitre son autorité et d’imposer le silence momentanément à des interlocuteurs de niveau magique inférieur. Dès après, le gamin utilisa un sortilège afin que le son de sa voix se répercute dans l’ensemble du navire tandis qu’il commençait à traverser le pont et se dirigeait vers l’endroit où se tenait le chef des forbans.

Amulette de protection:

Une amulette en argent et en pierre d'agate blanche, qui offre une protection telle un bouclier contre des sortilège de mages puissants. Elle offre aussi un protection bénéfique en apportant confiance. Il faut passer son doigts sur la pierre pour l'activer et se matérialise devant lui. Il a un surface ovale de un mètre. Cela demande de l'énergie et d'autant plus si on cherche à le maintenant plus longtemps (plus de cinq minutes viderait de toute énergie).

Glyphe 1 : Espoir – soutien.
Glyphe 2 : Bouclier magique – soutien
Glyphe 3: Souffle spirituel: Effet : Augmente d’un niveau l'esprit-lié du porteur, lui permettant d’accéder aux nouveaux effets. Sur un niveau 3, ses effets seront améliorés. Utilisable 1 fois par jour pendant 1 heure au maximum.

[Autre] Forte voix

Le lanceur du sort amplifie la force et la portée de sa voix afin qu'elle porte mieux

Geste clé : Porter l'index de la main droite à son cou

- Chef pirate ! Moi Nolan Kohan ait entendu ta demande faite aux séléniens de se rendre et de livrer la cargaison en échange de quelques vies épargnées. Et je suis venu en personne t’apporter moi-même la réponse ! Laisse l’équipage en dehors de tout cela, c’est moi et moi-seul le responsable de ce navire et ils n’ont fait qu’exécuter mes ordres ! Dès lors j’en assume la seule responsabilité et d’en subir seul les conséquences.

Utilisant le pouvoir d’autorité et la capacité de silence que lui prodiguait le deuxième niveau de son esprit lié, ce dernier continua d’un ton impérieux :

Esprit lié du Coq: Niveau 2
Spirite possédant une autorité accrue pouvant imposer magiquement le silence à ses interlocuteurs de puissance magique inférieure à la sienne sans effort.

- Quand l’empereur de Sélénia et un dragonnier parle, on se tait et en l’écoute jusqu’au bout ! Pirates vous avez remporté une bataille mais pas la guerre ! Et sachez que je ne compte pas vous laisser la remporter, ni maintenant ni jamais ! Vous pouvez utiliser les pires vilenies, dresser des pièges dans le but de nous soumettre, détruire mes navires, dérober mes trésors, mais au grand jamais au grand jamais vous ne parviendrait à briser ma volonté !

Continuant son avancée sur le pont, en dépit de la menace pirate et du brasier qui dévorait la carcasse du vaisseau, Nolan gardait ses prunelles dorées rivées sur la haute silhouette de l’elfe, qui dissimulaient ses traits derrière un masque à visière, et dégageait une aura prédatrice. Le gamin se remémorait l’avoir déjà ressenti lors de leur première rencontre plusieurs mois auparavant:

- Nos routes se croisent à nouveau et cette fois encore tu n’as pas hésité à utiliser les pires manigances, telles que m’attirer dans un traquenard et faire saboter mon navire afin de t’assurer une victoire imméritée ! Tu es sans doute trop lâche pour oser m’affronter à la loyale et tu en est réduit à utiliser les armes des faibles ! A cause de toi bien des innocents ont péri et il n’y a pas de mots assez forts pour décrire le dégoût et le mépris que tu m’inspires !

Dans la voix du Sélénien transparaissait toute sa haine, sa colère, sa rancœur et si ses mires pailletées d’or possédaient le pouvoir de lancer des éclairs, son adversaire aurait été foudroyé sur le champ et transformé en un vulgaire tas de cendres.

- Quant à la précieuse cargaison pour laquelle tu étais prêt à faire couler tant de sang, à ourdir de sombres manigances et que tu voulais que nous te livrons, apprends que j’ai ordonné à mes lames écarlates de s’en débarrasser car je préfère la sacrifier plutôt que la savoir entre les griffes d’un monstre tel que toi. Tu voulais une réponse Pirate ? hé bien tu l’as eue et j’espère qu’elle te convient car tu n’en auras pas d’autre,
dit-il d’un ton plein de sarcasmes. Mon seul regret c’est que je ne sois pas encore assez près de toi pour pouvoir te la cracher en pleine figure.

Puis le souverain éclata de rire avant de darder un regard mauvais sur la silhouette de son ennemi juré :

- Ah oui, tu cherchais peut-être un premier volontaire pour se faire exploser le crâne  ? Je suis ce volontaire ! Quant à vous Séléniens peu importe ce qu’il arrive je vous interdis d’intervenir ! Il y va de votre vie !  Comme je te l’ai dit je suis prêt à assumer les conséquences de mes actes ! Tu peux me tuer dès maintenant si bon te sembles car tu n’obtiendras jamais ma soumission ! Et sache que si tu décides de me laisser en vie, je me vengerai ! Cela me prendra peut-être des années mais j’y mettrais le temps qu’il faudra et j’aurai ma revanche !

A cet instant, l’adolescent sentait une terrible haine le consumer, telle une flamme d’obsidienne qui ne cessait de croître dans son cœur, ainsi que le désir de vengeance. Ce dernier se sentait nauséeux et un goût amer emplissait sa bouche et à travers le voile de fumée, il apercevait la silhouette du chef pirate, telle une ombre maléfique et honnie.

- Lors de notre précédente rencontre, tu as parlé d’un jeu mortel entre nous où chacun irait l’un vers l’autre. En abordant mon navire tu es venu à moi et c’est à présent à mon tour d’aller à toi. A moins que tu ne décides de m’envoyer tes sbires avant. Un lâche tel que toi se doit d’être prévoyant. Combien 10 ? 20 ? 30 ? Peut-être l’ensemble de ton équipage pour maîtriser un adolescent seul et désarmé ?

Ayant terminé sa phrase, Nolan montra ostensiblement ses mains écorchées, tandis que son l’épée légendaire qui pendait à sa ceinture demeurait captive de son fourreau. Son visage, ses cheveux et ses habits étaient souillés par la poussière des débris et maculés de suie ; privé de la protection des lames écarlates et vulnérable, seul son aura d’autorité et son maintien altier rappelait son rang d’empereur. Le regard brûlant de haine et le visage affichant une froide détermination, le souverain Sélénien poursuivit son avancée sur le pont, en direction de son adversaire, se rapprochant inexorablement à chacun de ses pas.

Spoiler:
La situation change pour le convoi lorsqu'il vire brusquement de bord, et ce malgré le sabotage, pour présenter ses propres flancs au Maëlstorm, à bout portants, celui-ci tire et la façade du navire explose. Un bruit assourdissant retentit alors, et une déflagration sans précédent ravage le pont et l'intérieur du navire. Nolan se retrouve projeté et blessé d'une légère brûlure, mais il a encaissé la plupart des dégats. Le navire est une épave, elle ne tiendra pas à l'eau longtemps, les autres navires du convois sont pillonés, les pirates avaient trop bien préparé leur coup. Mais ils viennent pour le trésor et abordent donc le navire. Nolan et ses hommes, encouragés par le mercenaire à qui Nolan a confié le commandement, se terrent dans l'intérieur intact de la frégate. Le capitaine pirate que l'empereur connaît si bien se trouve sur le pont de son navire et leur propose de se rendre. Que fais Nolan ?



avatar
Pirate

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Cerf 1
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Intrigue] Du vent dans les voiles

le Dim 8 Avr - 21:22
La frégate sélénienne se mit étrangement à virer sans que rien ne le justifie. Pire encore, elle perdait de la vitesse, tandis que l'imposante forteresse marine venait tranquillement se mettre à couple après avoir déchargé une dernière canonnade ravageuse contre le navire de guerre. Soreïn savait quel genre de dégâts cela pouvait provoquer et il en venait presque à prier pour l'âme de ceux qui avaient périt dans cette rafale de magie. Mais il ne se laissait pas émouvoir d'avantage. Après tout, la mort est le lot de ceux qui participent à des affrontements.
Le vieux vampire reporta donc son attention sur les deux bricks restant et entama une nouvelle manoeuvre pour commencer à rattraper celle qui essayait de prendre la fuite. Il allait désormais appliquer sa politique en matière de pillage. A savoir de ne laisser aucune trace du passage du convois. Il commencerait donc par neutraliser tout mouvement du brick.
Une nouvelle fois, le son de la corne s'éleva dans les airs, tandis que les râles des hommes d'équipages s'élevaient clamant leur désir d'en découdre également. Ce qui ne manqua pas de faire sourire le capitaine vampire, tandis que le vent frais s'engouffrait dans les voiles, poussant encore un peu plus la nef vers sa proie. Un cris s'éleva dans les air, juste avant qu'une salve magique s'élève de la proue du navire, visant le brick fuyant inlassablement la mort.

Maestrea vint se placer à côté de son Capitaine, regardant la spectacle se dérouler sous son regard, posant un coude amusé sur l'épaule du vampire.


-Ce genre de chose me rappelle tant de moment. C'en est presque nostalgique. Mais ne regrettes tu pas de laisser la grosse proie à l'autre elfe?
-Si. Mais je regretterais encore plus de laisser un navire s'enfuir et de signaler les choses qui se sont déroulées ici. Et puis, je tiens à nos manières de faire. Pas de trace, donc nous serons tranquille pour un bon moment. Et puis, cela nous laissera encore plus de temps pour piller ce qui peut être piller. Je compte sur toi et nos hommes pour faire du travail propre.
-Ne t'inquiètes pas. Et puis, si quelques uns souhaites nous rejoindre, on les accueillera à bras ouvert. Par contre, que voudras tu que l'on fasse des officiers?
-Pour leur couardise, la planche. Ils ne méritent pas de vivre. Par contre, en fonction de l'état du brick et du nombre de personnes disponible, on verra pour le récupérer pour constituer une flotte autour de l'Espérance. On en aura besoin le moment venu. Et il faudra que l'on voit pour l'équiper convenablement.
-Ca marche. Souria Maestrea avant de porter sa corne à ses lèvres et de souffler une note longue et lourde de sens.

Un imposant râle s'éleva du bord, tandis que l'équipage voyait sa proie se rapprocher. Ils se relevaient doucement, au fur et à mesure, comme si ils étaient effectivement des mort vivants et autres spectres.
Soreïn observait ses hommes qui apprêtaient leurs armes et les grappins pour se saisir du vaisseau et terrasser ceux qui s'opposeraient à eux.
Les minutes s'écoulaient lentement et inlassablement, tandis que de nouvelles salves magiques s'élevaient dans les airs pour stopper le vaisseau ciblé.


-Messieurs, le repas est servit. Repaissez vous de notre proie. Mais n'oubliez pas que le butin ne sera partagé qu'une fois arrivé à destination. D'ici là, il reste la propriété de la Confrérie. Nous nous servons et nous ramenons le tout à Athgalan. Et si ils se rendent, nous les laissons en vie. Nous trouverons peut être quelques frères parmi eux.

Cela ramena une pensée dans l'esprit du Capitaine. La frégate Sélénienne avait agit de manière étrange. Ce qui faisait que Soreïn soupçonnait que l'elfe avait prévu un agent dans l'équipage de la frégate qui avait dû saboter les commandes du vaisseau. Il ignorait de qui il s'agissait, mais cela poussait Soreïn à se montrer plus prudent à l'avenir lors de ses recrutement. Il ne voulait pas se retrouver lui même la cible de pareil agent à son bord.

Directives:
l'Espérance fait mouche à nouveau, et le brick qui pillonait le Maëlstorm, semble sévèrement toucher, plus intéréssant encore, il semble abandonner ! Tenterait-il d'échapper aux coups de Soreïn ? L'autre brick est également frappé par l'autre navire pirate. Le Maëlstorm quant à lui, semble ignorer totalement le baround d'honneur des séléniens et accoste l'épave de la frégate. La victoire des pirates est imminente. Le convoi est parti en fumée et le trésor est à portée de main. Le capitaine des gredins s'en assure bien... Que fais Soreïn ? Choisit-il de poursuivre le brick en déroute ? Il remarquera cependant que le temps se fait moins clément, et qu'une étrange brume fait son apparition au dessus de l'océan...
avatar

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Aucun
Esprit-lié n°2: Aucun
Esprit-lié n°3: Aucun
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Intrigue] Du vent dans les voiles

le Lun 9 Avr - 13:43

Soreïn

Compétence utilisée : navigation niveau maître. Taux de réussite 75.

Modificateur => +5 race vampirique

Résultat => réussite

- 5 ou moins réussite critique.
-  80  ou moins réussite.
- 81 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.

avatar
Admin

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1:
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateurhttp://elysionrpg.forumactif.org

Re: [Intrigue] Du vent dans les voiles

le Lun 9 Avr - 13:43
Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'MJ' : 22
Contenu sponsorisé

Re: [Intrigue] Du vent dans les voiles

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum