De nombreux prédéfinis vous attendent ICI. Si vous voulez tenter l'aventure Elysion il peut s'agir d'une excellente façon de commencer !

Partagez
Aller en bas
avatar
Modératrice
Mercenaire

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Limace 1
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Kidnapping pour raisons impérieuses (PV Nolan)

le Mar 20 Mar - 11:49
Spoiler:


Une ombre se faufilait parmi les rues et les ruelles. Soudain, elle stoppa, se faisant avaler dans les ténèbres. Une patrouille de soldats impériaux passa devant elle, sans la voir. En même temps, c'était le but. Quand on désirait demeurer furtif dans les quartiers qui entouraient le palais impérial, on devait veiller à ne pas se faire attraper. Bien que la criminalité n'était guère présent dans le secteur où elle se trouvait, les soldats avaient des consignes quand le moindre doute les prenait. Et comme cette silhouette encapuchonnée et enveloppé d'une longue cape noire ne tenait pas à se faire attraper... et d'ailleurs, pourquoi elle était là ?

Cette personne, qui se faufila à travers une autre ruelle, la patrouille passée, cherchait une personne précise. Et d'ailleurs, elle venait d'arriver devant sa demeure : une haute maison à la façade finement décorée avec des moulures en argile et peintes de couleurs chatoyantes. Sans doute que le propriétaire attendait que les commandes arrivent, car la ville terminait sa construction et les matériaux étaient employés à autre chose que l'affichage d'une certaine richesse. La décoration viendrait plus tard. Mais là n'était pas l'intérêt de l'inconnue. Oui, car on devinait à sa silhouette, fine et élancée, qu'elle était une femme et jeune de surcroît. Elle regarda la maison, et s'orienta vers l'arrière de la maison. Là, elle leva la tête et vit qu'il y avait de la lumière à une des chambres. Elle sourit. Tant mieux s'il était réveillé. Elle regarda autour d'elle et vit de quoi grimper. Elle se lança aussitôt à l'escalade. Au moins, elle gagnait du temps.

Doucement, profitant d'un bord proche de l'ouverture, elle tendit la tête. Un homme âgé d'une cinquantaine d'année au moins écrivait lentement dans un ouvrage. Il était en tenue de nuit. Mais peu importait pour l'inconnue. Elle se glissa furtivement par la fenêtre, et s'approcha de sa cible. Elle tendit une main et là.... Usa d'un anneau pour appeler sa magie. Des lianes surgissent, entourant le malheureux qui eut à peine le temps de pousser un bref petit couinement de surprise. Une main gantée de noir se plaqua sur sa bouche.

''Désolé de vous déranger, Sieur le chirurgien, mais je vais avoir besoin de vous pour sauver un ami....donc, si vous restez sage et silencieux, il ne vous arrivera rien et vous retrouvez le confort de votre chambre. Mais avant, vous devez venir avec moi....''

La voix était bien celle d'une jeune, où se mêlait détermination glaciale et autorité. Cela était suffisant pour que le chirurgien, qui se nommait Lothar Ravens, ne dise mot. Pourtant, on sentait bien à son regard qu'il désapprouvait totalement et surtout, que l'instant frayeur était passé.

''Même si vous me laissez la vie sauve, sachez que ce crime ne restera pas impuni ! ''
''Oui, je connais le refrain. Je m'en contrebalance, car ce n'est pas ma vie qui est en péril. Je n'ai pas vos compétences et je viens les prendre là où elles sont. En tout cas, faites silence, car un homme de votre ''grandeur'' n'a pas de besoin de sa langue pour faire son boulot. ''


Et toujours ficelé, elle l'emmena avec elle, usant de son sortilège de liane pour le faire descendre par la fenêtre. Chose certaine était que le chirurgien garda le silence. La jeune femme avait eu un ton qui l'avait convaincu de ce qu'elle serait capable de faire. Et puis, il était vrai qu'un chirurgien avait plus besoin de ses mains que de sa langue pour exercer.

Spoiler:

Capes des Ombres : le colorant noir utilisé pour ces capes est si sombre qu'elles deviennent presque totalement invisibles lorsqu'il n'y a pas de lumière ! Elles ne reflètent pas la lumière de la lune, seul les rayons du soleil, des flammes, ou bien la magie peuvent permettre de voir celui qui en porte une.
Anneau d'enchevêtrement :Un bracelet fait d'une bande de cuivre gravé et portant une gemme de moindre valeur. Fait apparaître des lianes semblables au sort enchevêtrement qui bloquent la cible.
Enchantement : enchevêtrement [/center]

Orbe d'ombre :Provenance vampirique
Une sphère sombre faite d'obsidienne et remplie de ténèbres, tournoie autour du porteur. Permet un certain contrôle des ombres, les animant et les épaississant pour en draper l'utilisateur. Ne sert cependant pas à l'attaque, il s'agit d'un objet de dissimulation et d'espionnage.
Enchantement: Maître des ombres
[/b]


Couleur parole : [color=#660000]
avatar
Empereur des Hommes
Dragonnier presque-lié

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Coq 1
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Kidnapping pour raisons impérieuses (PV Nolan)

le Ven 23 Mar - 21:04

Ce jour-là Nolan avait délaissé l’enceinte du palais pour se rendre sur le plateau herbeux à proximité de Sélénia afin de se livrer à une partie de chasse, en compagnie d’Aymeric un jeune noble de son âge. Le plateau de Calastin comptait un grand nombre d’espèces animales et les deux jeunes gens avaient remarqué des traces qui ressemblaient à celles d’un grand ours. Suivant cette piste, les deux gamins décidèrent de partir à sa recherche et de ramener sa dépouille comme trophée. Bientôt ils parvinrent à proximité d’une caverne et remarquèrent que les traces s’arrêtaient là. Aymeric décida d’enfumer l’endroit pour forcer l’animal à sortir et son plan sembla fonctionner lorsqu’un énorme ours, au pelage aussi noir que la nuit, sortit furibond de son antre.

Sans attendre le signal de Nolan Aymeric tira avec son arbalète sur l’ours, mais il manqua le cœur et le carreau se ficha dans le poitrail de l’animal, le rendant fou de rage et de douleur. Et avant que le jeune empereur ne puisse faire quoi que ce soit l’ursidé bondit en direction de l’infortuné Aymeric et lui enfonça ses griffes acérées dans la cuisse, lacérant sa chair. Reprenant son sang-froid, le blond parvint à terrasser l’animal fou furieux en lui décochant des carreaux de son arbalète, mais la blessure de son compagnon semblait profonde et le sang ne cessait de couler.

- Tu aurais dû être plus prudent et attendre mon signal avant de lui tirer dessus, le gronda Nolan, en déchirant une bande de tissu pour confectionner un garrot de fortune.

- Je suis désolé majesté, geignit le jeune noble dont le visage était devenu blême.

- Il vaudrait mieux que nous rentrions à la hâte à Sélénia, je suis incapable de soigner ta blessure mais je connais quelqu’un qui le pourra…

Installant Aymeric blessé sur sa monture devant lui, ils retournèrent au galop en direction de la cité. Les deux adolescents n’y parvinrent qu’à la nuit tombée et Nolan s’empressa de frapper à la porte de la demeure du chirurgien impérial nommé Lothar Raven. Cependant, seul le silence lui répondit. L’empereur fronça les sourcils et tambourina plus fort mais sans plus de succès. Dépité, le gamin contourna l’habitation et remarqua que l’une des fenêtres à l’étage était ouverte et qu’une liane s'échappant de l'ouverture pendait le long du mur. Intrigué, il entreprit de l’escalader et monta à son tour dans la chambre du chirurgien qui se trouvait sans dessus-dessous comme si une lutte avait eu lieu. L’encrier qui lui servait à tremper sa plume s’était renversé, trempant d’encre son pupitre et le cahier où il notait ses analyses cliniques. Voilà qui n’augurait bien de bon ! Lothar avait disparu et l’état d’Aymeric nécessitait des soins dans les plus brefs délais.

Nolan descendit ouvrir la porte de la demeure et sortit chercher le jeune noble avant de l’installer dans le lit du chirurgien. Le garçon était très pâle et son front commençait à devenir brûlant de fièvre, le souverain sélénien y posa une compresse imbibée d’eau tiède espérant faire baisser la température :

- Tiens bon Ayméric, je vais faire le nécessaire pour ramener Lothar Raven ! Celui ou ceux qui l’ont enlevé n’ont qu’à bien se tenir car leur crime ne demeurera pas impuni.
Puis l’adolescent sortit de sa sacoche un objet précieux et magique qui n’était autre qu’un miroir enchanté de la vision lointaine.

Miroir enchanté de la vision lointaine :
Miroir à main magique en métal précieux, finement décoré, capable de montrer à la demande n’importe quelle personne
Glyphe 1 : Vision - Montre à la demande n’importe quelle personne vivante


- Montre-moi Lothar Ravan, ordonna-t-il. Et aussitôt l’image de l’homme d’une cinquantaine d’années, bâillonné et ligoté apparut à la surface du miroir. L’obscurité l’entourait et le blond était incapable de discerner les traits de son ravisseur, nimbé d'ombre.  

Il serra les dents et se retint de lâcher un juron.

- C’est bien ce que je pensais ! mais cela ne se passera pas comme ça. J’ignore où son ravisseur compte l’emmener mais je vais retrouver sa trace et le châtier comme il le mérite !
Sous ses vêtements de chasseur, le jeune Kohan était méconnaissable et il prit soin d’utiliser un sort d’ombre pour mieux se fondre dans les ténèbres nocturnes. A présent, il était paré pour partir à la poursuite de ce mystérieux ravisseur et quitta la demeure du chirurgien.

[Autre] Cape des ombres
Une chape d'ombre et de silence tombe sur le lanceur, il ne produit plus de bruit et son corps dévie la lumière, le rendant presque invisible ( mais pas totalement )
Geste clé : S'enlacer soit même


avatar
Modératrice
Mercenaire

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Limace 1
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Kidnapping pour raisons impérieuses (PV Nolan)

le Sam 24 Mar - 19:40
Bien qu'il ne paraissait pas bien épais ce vieux bonhomme, il pesait son poids ! La jeune inconnue grimaçait et se demandait si elle n'aurait pas du agir de l'inverse. Mais jamais ce chirurgien n'aurait accepter de l'aider. Alors, elle avait opté pour la plus radicale des solutions. En même temps, elle n'avait guère de temps. Elle se rendait compte qu'elle arrivait à garder un grand sang-froid au vue de ce qui se passait. Le chirurgien remua un peu sur son épaule. Cela l'encouragea à accélérer son retour.

Elle ne mit pas longtemps à rejoindre sa destination. Après avoir quitté le quartier noble sans s'être fait voir -normalement-, elle rejoignit une petite maison. Une fois à l'intérieur d'une salle qui devait servir de salle commune, peu meublée, elle se défit de son paquet vivant en le déposant sur une chaise. En retirant sa cape et sa capuche, le chirurgien impérial sourcilla. Mais c'était une gamine ! Enfin gamine, elle n'avait pas encore vingt ans ! Elle lui retira le baîllon.

''Si c'est pour une rançon, sachez que l'Empereur ne traite pas avec la racaille. Il saura prendre les mesures qui s'imposent et.... !''
''Fermez la ! "


Elle coupa ses liens et lui somma de se lever.

''Passez la porte au fond de la pièce et vous verrez pourquoi vous êtes là ''

Le chirurgien croisa les bras et se défendit de bouger. Mais il obtempéra quand la jeune femme vint lui coller son couteau dans le bas du dos pour le piquer, comme un boeuf. Il franchit la porte en premier et se figea, sourcillant, en voyant ce qu'il voyait. Son regard d'expert venait de prendre le pas quand à son inquiétude de ce qu'il allait devenir après son rapt.

Un vieil homme épongeait le visage blême d'un homme que la fièvre dévorait. Et au vue de son immobilisme, l'inconnu était inconscient. Maintenant, il comprenait son kidnapping. Le vieil homme avait aperçu la venue du quinquagénaire et il s'écarta. Nul besoin de parler pour comprendre ce qu'on attendait.

Le chirurgien approcha prudemment et remarqua rapidement les bandages qui entouraient le bas du torse. Il sourcilla plus quand il écarta doucement les bandes et le linge qui comprimait une vilaine entaille sanguinolente qui bullait dès le retrait du linge ensanglanté. Il remit tout en place

''Ce n'est pas bon....''

Il murmurait plus pour lui que pour les deux autres personnes présents dans la pièce. Puis, il se rapprocha de son patient imposé. La jeune femme qui l'avait enlevé manqua de faire un pas en avant, retenue d'un bras par le vieil homme. Le chirurgien termina de l'ausculter et termina ses observations en posant sa tête sur la poitrine de l'inconscient, sans la comprimer.

''Quelle était la taille de l'arme qui l'a blessé ? ''
''J'en sais rien. ''
''Depuis quand a-t-il été blessé ? ''
''Y a quelques heures... Mais faites quelque chose en tout cas ! ''
''Je comprends votre colère qui cache vos angoisses. Et je fais ce que je peux. C'est ennuyeux pour l'arme. C'est une dague, c'est certain. Et elle lui a transpercé le bas du poumon. Mais j'aurai aimé savoir su ce n'était qu'uune partie où elle l'a transpercé de par et d'autres. Qui est son agresseur ? ''
''Un homme qui a vite péri, alors que mon père se battait contre toute une bande pour défendre des malheureux qu'on s'apprêtait à les égorger. Sa dague avait réussi à percer sa cotte de mailles, mais l'un des potes du gusse que j'ai achevé a réussi à partir avec ! ''


Le chirurgien comprit bien des choses, malgré le peu d'informations. La jeune femme avait espoir de sauver cet homme qui était donc son père. Ca expliquait son ton cinglant qui dissimulait ses angoisses.

''Je ne peux rien faire si....''
''Vous êtes le chirurgien de Nolan non ? ''
''De l'Empereur Kohan, jeune fille. N'oubliez pas les titres. Merci. Et ensuite, si vous ne me coupiez pas la parole. Je ne peux pas tenter de le soigner ici, je n'ai pas mes affaires ici. ''
''Avez vous déjà oublié que je vous ai ''enlevé'' ? On ne peut pas se pointer chez vous pour récupérer ce qu'il faut. Essayer de le faire ici' risque plus de le condamner que de tenter de le sauver


Le chirurgien soupira.

''Votre père a le poumon perforé et qui s'emplit lentement de sang. Les soins que je dois pratiquer demandent des outils précis. Sans eux, je ne peux rien faire... De plus, la fièvre l'a pris''


Couleur parole : [color=#660000]
avatar
Empereur des Hommes
Dragonnier presque-lié

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Coq 1
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Kidnapping pour raisons impérieuses (PV Nolan)

le Ven 30 Mar - 22:27
Après avoir quitté la demeure du chirurgien, Nolan s’enfonça dans les ténèbres de la cité, à la recherche du mystérieux ravisseur. Il devait se hâter car le temps pressait, son ami Aymeric était brûlant de fièvre et sa blessure risquait de s’infecter. Décidément, l’adolescent jouissait de malchance ! Son compagnon de chasse s’était fait blessé par un ours enragé et un crétin avait kidnappé son chirurgien attitré ! Sans compter que l’obscurité l’avait empêché de distinguer les traits du ravisseur à l'intérieur de son miroir de la vision lointaine. S’il l’attrapait celui-ci passerait un sale quart d’heure et le blond lui montrerait qu’on ne s’en prenait pas impunément à un membre de son personnel médical.

« Qui que tu sois, tu ne m’échapperas pas » pensa-t-il en réfléchissant à un moyen de le retrouver car le fieffé kidnappeur avait filé sans demander son reste. C’est alors qu’une idée lumineuse germa au sein de son esprit. Pour retrouver le ravisseur et son otage, il devait se comporter comme un chasseur traquant une proie. Nolan se concentra et exécuta le geste clé d’un sortilège.

[Offensif] Instinct du chasseur
Permet de développer les aptitudes suivante : Vision, Odorat et les Réflexes durant un court laps de temps. Plus le niveau du lanceur est élevé plus l'effet est prolongé. Utile pour traquer un homme ou un animal et que ces quelques sens font défaut, utile aussi tout simplement pour améliorer ses capacités.

Geste clé : Écarter les bras quelques secondes puis venir frapper à deux reprises ses mains l'une contre l'autre.
Aussitôt l’adolescent sentit ses sens se décupler et désormais il percevait différemment son environnement.

Un sourire s’afficha sur ses lèvres et il murmura à haute-voix :

- Maintenant à nous deux, fichu ravisseur  ! Je te traquerais jusqu’au bout du monde s’il le faut.

Scrutant le sol à l’aide de sa vision affûtée, le jeune empereur remarqua des traces de pas qui s’enfonçait dans la boue. Elles étaient fraîches et étrangement profondes, comme si leur propriétaire possédait une forte corpulence ou portait une lourde charge. Nolan se rappela qu’à l’intérieur du miroir de la vision lointaine, il avait vu que le ravisseur transportait le chirurgien. Il s’agissait donc d’un premier indice pour retrouver sa piste…

Le gamin suivit ses traces mais bientôt elles parurent s’effacer et il peinait à poursuivre sa traque ; quand soudain, il aperçut un mouchoir de soie blanche tombé sur le sol boueux et en le ramassant, le souverain Sélénien remarqua deux initiales, L et R, cousues en fil d’or. Un parfum et l’odeur caractéristique des potions médicinales émanaient de ce mouchoir et en flairant l’air à l’aide de son odorat aiguisé par le sortilège, Nolan arriva devant une petite maison.

Est-ce que c’était ici que le kidnappeur retenait le médecin impérial ? Pour s’en assurer, le monarque devait pénétrer à l’intérieur de ce lieu, en toute discrétion, et sans attirer l’attention du commanditaire de cet enlèvement. D’ailleurs pour quels motifs ce dernier avait enlevé le chirurgien chez lui en plein milieu de la nuit ?

Toujours masqué par son sort de cape des ombres, qui dissimulait son apparence et étouffait le bruit de ses pas, l’adolescent contourna lentement la demeure et s’approcha d’une des fenêtres, qui donnait sur une petite chambre. Le bruit de plusieurs voix lui parvenait et en jetant un coup d’œil discret à l’intérieur le blond aperçut le chirurgien qui lui tournait le dos, aux côtés d’une jeune fille dont il ne discernait pas bien les traits et tous deux semblaient penchés au-dessus d’un lit. Qu’est-ce qu’ils pouvaient bien se raconter tous les deux ? Le monarque tendit l’oreille et décida de les espionner à l’aide de son audition sur-développée avant de décider de passer à l’action.


avatar
Modératrice
Mercenaire

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Limace 1
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Kidnapping pour raisons impérieuses (PV Nolan)

le Mer 11 Avr - 18:22
Pour l'instant, personne ne remarquait la silhouette qui était s'était faufilée près d'une des fenêtres. La jeune femme, celle que Nolan voyait, gardait pour le moment le silence et tendit un bref instant son regard vers le lit, là où se tenait son père adoptif blessé. Elle regarda à nouveau le chirurgien. Elle était en proie à un énorme dilemne. Elle se maudissait de pas être capable de plus. Si seulement...

''Et la magie ? Vous devez bien être mage non ? ''
''La magie ne fait pas tout. La magie peut refermer les plaies, mais pas réduire les conséquences. Je sais pratiquer la magie, mais je n'aurai pas assez d'énergie pour réduire l'étendue des dégâts et je serai incapable d'éliminer le sang qui l'emplit de l'intérieur. Et cela en plus de la fièvre. La blessure guérie, cela ne l'empêchera pas de se ''noyer'' dans son propre sang. ''
''Comment pouvez vous être chirurgien alors ! Vous êtes un de ses gugusses qui achètent leur place hein ! ''


Le ton de la jeune femme se durcissait. Le vieil homme avait manqué de faire un pas en arrière. Il était aisé de comprendre que l'adolecente pourrait devenir belliqueuse par désespoir.

''Je dois ma place grâce à la médecine Almaréenne.... J'ai réussi à apprendre auprès des médecins de nos anciens ennemis et je peux tenter de soigner votre père. Autrefois, cela n'aurait été guère possible. Alors, la balle est dans votre camp, jeune fille. A vous de voir si vous voulez que je tente de le sauver ou pas. Ici, je ne pourrai rien faire. Et je vois à votre regard l'idée d'aller chercher mon matériel. Le risque est trop grand. Et si vous vous faites prendre ? ''

La jeune femme se mordit la lèvre. Il avait raison. Si elle venait à se faire prendre, elle condamnait le blessé.

''Alors vous allez m'aider à l'emmener chez vous. Et pas d'entourloupe ! ''
''Sshyl...''


La kidnappeuse se retourna vers le lit. Elle se précipita vers le moribond. On entendait pas les murmures, mais on devinait qu'elle lui conseillait de pas parler et de garder le silence, en lui tenant fermement la main, comme pour l'encourager. Mais cela n'empêcha pas le blessé de réunir un peu de souffle pour murmurer de manière assez audible :

''La fenêtre.... quelqu'un derrière la fenêtre...''


Couleur parole : [color=#660000]
avatar
Empereur des Hommes
Dragonnier presque-lié

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Coq 1
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Kidnapping pour raisons impérieuses (PV Nolan)

le Jeu 19 Avr - 21:24
Toujours dissimulé par la cape des ombres, Nolan épiait l’intérieur de la pièce à travers la fenêtre et écoutait les bribes de conversation qui parvenaient à ses oreilles. La voix grave du chirurgien résonna, expliquant la situation critique de l’homme allongé dans le lit, suivie de celle plus féminine d’une jeune fille. L’inquiétude transparaissait dans ses intonations et le jeune empereur devina sans peine à quel point celle-ci était attachée à cet homme. La suite de la conversation lui révéla que ce dernier n’était autre que le père de cette mystérieuse kidnappeuse. De toute évidence, cet enlèvement n’était guère motivé par l’appât du gain et le désir d’obtenir du palais une substantielle rançon, mais par le souci de la vie d’un mourant. Si le monarque Sélénien aurait jugé avec sévérité un tel acte en d'autres circonstances, désormais,  sa colère vis-à-vis du ravisseur de son médecin personnel laissait place à une certaine forme de compassion.

Malheureusement, en dépit de ses compétences médicales, le chirurgien se trouvait dans l’incapacité d’opérer sans l’aide de ses instruments. Et étant donné la gravité de l'état de santé du blessé, même la magie se révélerait impuissante à soigner entièrement ses plaies. Tous deux n’avaient donc pas d’autre choix que de ramener l’homme au bord de l’agonie jusqu’au logis du médecin…

En entendant ces paroles, Nolan retint son souffle et son cœur se mit à battre plus vite dans sa poitrine. Si cette femme et le chirurgien retournait à la demeure de ce dernier, ils trouveraient l’infortuné Aymeric, blessé et en proie à la fièvre.

Que faire ? L’empereur ne pouvait pas courir le risque que le moindre mal soit fait à son ami, mais d’un autre côté, si celui-ci s’opposait aux desseins de cette jeune fille, il condamnait un malheureux à succomber à ses blessures.

Soudain, l’agonisant se redressa sur son lit et dit dans un souffle que quelqu’un les espionnait derrière la fenêtre. Nolan frissonna, ne sachant quelle décision adopter. Devait-il fuir ? Surement pas, une telle attitude le ferait passer assurément pour un lâche. Sans sourciller, le jeune Kohan ouvrit la fenêtre et pénétra lentement à l’intérieur de la pièce.

Demeurant nimbé par le voile d'obscurité, l’adolescent n’avait guère envie de dévoiler son identité, du moins pour l’instant. Aussi se contenta-t-il de s’adresser à la jeune fille d’un ton plein de détermination :

- J’ai entendu toute votre conversation et j’ai bien compris que vous aviez besoin de l’aide de ce médecin pour sauver votre père. Si cela n’avait été pour un tel motif jamais je n’aurais toléré que quelqu’un s’en prenne au chirurgien impérial. Du moins sans subir un châtiment bien mérité ! Je peux aller chercher ses instruments chez lui, mais…il y a là-bas un jeune homme blessé par un ours et qui est dévoré par la fièvre. Il m’est impossible de le laisser mourir et j’ai besoin de l’aide de ce médecin pour lui administrer un remède…

Puis Nolan darda son regard de Topaze sur le médecin et poursuivit :

- Deux vies sont en jeu et aucune n’a plus de valeur que l’autre. Je me refuse à ce que l’un soit sacrifié pour sauver l’autre ! Pourrez-vous vous occupez de ces deux blessés et y a-t-il la moindre chose que je puisse faire ?


avatar
Modératrice
Mercenaire

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Limace 1
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Kidnapping pour raisons impérieuses (PV Nolan)

le Jeu 3 Mai - 13:29
La jeune femme avait fait un pas en arrière quand elle vit une silhouette émerger de l'obscurité de la fenêtre. Par réflexe, elle avait sorti son couteau, le pointant vers l'intrus. Le blessé, quand à lui, avait de nouveau perdu connaissance. Le chirurgien demeurait stoïque, analysant la situation. Le ton autoritaire de l'homme dissimulé magiquement ne lui était pas inconnu. Au moins était-on au courant de sa disparition. Mais savoir qu'un autre était gravement blessé attendait aussi ses soins, et cette fois dans ses locaux. Il regarda alors la jeune femme.

L'adolescente sentait le poids de la seule décision à prendre. Elle demeurait menaçante avec son arme pointé vers le nouveau venu, mais on voyait à ses yeux brillants qu'elle était désespérée. Et de plus, elle n'était pas une tueuse.Elle se mordit les lèvres et rengaina son arme.

"Si jamais vous montez un piège et que mon père meurt... croyez moi, même si vous étiez l'empereur en personne... je vous tue de mes propres mains !''
"Bien, si ces jeunes gens peuvent se montrer plus utiles que de se chercher querelle...Je peux espérer sauver les deux vies mais pour cela, je vais avoir besoin de votre aide...Mettez vos dissensions de côté et préparez vous à soutenir cet homme. Je n'ai pas de brancard donc vos épaules seront son seul soutien. Je vais panser sa blessure du mieux que je pourrais. Et priez jeune fille qu'il tienne. "

L'adolescente retint un juron. Puis quand le chirurgien eut fini, il fallut partir et rapidement. Et durant le trajet, le chirurgien impérial réfléchissait à sa future opération, pendant que les deux jeunes gens soutenaient l'homme inconscient. Il n'y paraissait, mais il faisait son poids. Et la jeune femme lançait de temps à autres des regards de méfiance et d'avertissements à l'autre qui l'aidait au soutien. Et quand enfin, ils arrivèrent chez lui, le chirurgien découvrit l'ami personnel et proche de l'empereur qui appelait à des soins d'urgence. Sans attendre, il prit les choses en main....Tout en se doutant que le jeune inconnu qui était toujours sous le couvert des ténèbres n'était autre que l'empereur en personne. Mais cela, il n'allait pas s'amuser à l'énoncer. Et quand il y avait deux blessés qui appelait à être soigner sur le champ, il ne se préoccupait pas des mondanités et des rangs. Son souverain n'apprécierait sans doute pas de recevoir des ordres, mais il serait sans doute prêt à tout pour aider à soigner son ami.

''Je vais vous dire quoi faire et vous allez scrupuleusement obéir à ce que je vous dirai. Hors de question de prendre des initiatives. Il en va de la vie de ces deux hommes. J'espère que j'ai été clair. ''''

Puis il se mit à l'oeuvre, retrouvant des habitudes acquises sur le champ de bataille quand il avait eu à se retrouver à gérer une quantité de patient énorme sur le même instant.


Couleur parole : [color=#660000]
avatar
Empereur des Hommes
Dragonnier presque-lié

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Coq 1
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Kidnapping pour raisons impérieuses (PV Nolan)

le Mar 22 Mai - 23:14
Dès après que Nolan eut pénétré à l’intérieur de la pièce où se trouvait le chirurgien enlevé et un mystérieux blessé, la jeune fille blonde recula et s’empressa de brandir un couteau dans sa direction. Face à cette réaction défensive, le jeune empereur préféra demeurer calme et tenter de la raisonner plutôt que de dégainer à son tour son épée.

Pendant ce temps le mourant qui avait signalé la présence de l’intrus perdit connaissance tandis que le chirurgien, au visage grave et impassible, tournait son regard vers la jeune femme, attendant sa décision, qui tomberait comme une sentence.

L’adolescent lui-même restait suspendu à ses lèvres, soucieux de connaitre son verdict au dilemme qu’il lui proposait. En croisant ses prunelles céruléennes emplies de désespoir, Nolan ressentit un pincement au cœur à l’idée qu’il la soumettait à une douloureuse torture. S’il comprenait son fervent désir de sauver l’homme évanoui, ce dernier ne pouvait pourtant pas céder et la laisser monopoliser les soins du chirurgien, condamnant ainsi son ami à un sort funeste. Toutefois, semblant céder à la voix de la raison, la gamine aux cheveux dorés rengaina le couteau qu’elle tenait à la main et s’adressa à l’empereur en des termes qui lui auraient arraché un sourire, n’eut été la gravité de la situation. Avait-elle conscience de s’adresser au souverain Sélénien en personne ? De toute évidence non, sinon celle-ci n’aurait jamais osé employer ce ton teinté d’animosité et empli de menaces à l’encontre de la Couronne. Ignorait-elle que le crime de lèse-majesté était passible de la peine de mort ?

Fort heureusement, Nolan était magnanime et ne put s’empêcher d’éprouver une vive compassion à l’égard de cette jeune fille dont le dévouement filial paraissait exceptionnel. Et de toute évidence, celle-ci ne manquait guère de courage et de détermination, deux qualités qui plaisaient énormément au jeune monarque.

Arborant un sourire amusé, Nolan répliqua en soutenant son regard mauvais:

- Vous seriez vraiment prête à tuer l’empereur de Sélénia pour sauver votre père ? Votre dévotion filiale vous honore mais c’est un crime très grave et passible de la peine capitale, vous n’avez donc pas peur de ce qui pourrait vous arriver ?


C’est alors que le chirurgien, occupé à observer la scène, sans se départir de son impassibilité, crut bon d’intervenir afin de mettre un terme à cette dissension en leur demandant de l’aider à transporter l’agonisant.

Nolan n’avait aucune raison de refuser de le secourir car son seul désir était de sauver son ami et non point de provoquer la mort d’un autre homme ; aussi s’empressa-t-il d’accepter la proposition du médecin. Toutefois, pendant que lui et la jeune fille blonde soutenait le blessé, le jeune souverain remarqua les regards incendiaires qu’elle lui lançait. Décidément, cette gamine ne manquait pas d’audace et n’eut été l’urgence de la situation, l’adolescent l’aurait presque trouvé cocasse.

- Ne vous inquiétez pas pour votre père, je suis certain que le chirurgien impérial trouvera un moyen de s’occuper de deux blessés. Il est renommé pour son art et de plus je ne prends…euh Nolan Kohan ne prend que les meilleurs à son service.

Le gamin se mordit les lèvres en songeant qu'il avait failli par inadvertance trahir sa véritable identité. Tout en continuant à soutenir l’homme inconscient, ils parvinrent à la demeure du médecin et celui-ci leur ordonna d’un ton ferme d’obéir à ses ordres et de ne prendre aucune initiative afin de ne pas mettre en péril la vie des deux blessés. Certes, l’empereur n’aimait guère recevoir des ordres, entêté comme il l'était; néanmoins ce dernier possédait suffisamment de lucidité pour s’apercevoir qu'obtempérer représentait la solution la plus avisée. La vie de son ami valait bien ce sacrifice et le souverain sélénien décida de mettre son orgueil de côté le temps que ce dernier soit soigné. Pendant que le médecin commençait à s'acquitter de sa besogne à l'aide de son matériel, le souverain sélénien répondit:

- Très bien, pour ma part je vous obéirez et je m’en remets à vous. Faites pour le mieux afin de sauver ces deux hommes.


Ses mires pailletées d’or se dardèrent sur l’adolescente et la scrutèrent d'un air interrogateur. Qu’allait-elle répondre au chirurgien, étant donné son fort tempérament, Nolan craignait le pire.



avatar
Modératrice
Mercenaire

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Limace 1
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Kidnapping pour raisons impérieuses (PV Nolan)

le Dim 3 Juin - 12:12
La jeune femme avait dardé un regard sérieux à cet individu sorti d'où on ne savait et qui semblait en savoir long sur la question

''Je n'ai pas peur d'assumer les conséquences de mes actes. Et l'empereur, ben qu'il est une place importante, ne reste qu'un homme. Même lui a déjà eu l'occasion de se dérober à ses propres responsabilités et de les assumer. A la différence du reste du peuple, ce n'est pas lui qui sera condamné pour ce qu'il aura fait. Est ce que me trompe ? ''

Cette fille paraissait en savoir bien plus qu'elle n'en laissait paraître. Puis ils arrivèrent chez le chirurgien, et ce dernier ne tarda pas à donner des consignes précises. Il faudra les suivre, sinon, les deux hommes ne pourront être sauvés. Du moins, il fallait l'écouter pour qu'il puisse réussir à les sauver. Le vieil homme savait très bien à qui il s'adressait. Mais si l'empereur sélénien voulait sauver son ami, il n'aurait pas le choix. D'ailleurs, le jeune homme obtempéra sans mauvaise grâce

''Bien, jeune fille, allez me chercher des bandes de lin propre dans le placard que vous voyez là-bas, puis vous irez chercher de l'eau dans la salle d'à côté pour la faire bouillir sur le petit feu que vous voyez là. J'ai bien fait de pas l'éteindre. Vous, jeune homme, allez me chercher la bouteille au bouchon verdâtre. Oui, celle là. Prenez sa jumelle aussi ! Bien, donnez la moi et allez verser la vôtre sur les blessures de votre ami. Versez en sur ses blessures après avoir retiré ses bandages, on va devori désinfecter comme sur un champ de bataille. Attendez vous à ce qu'il réagisse en criant, ca va piquer. Ah, jeune fille, vous êtes revenue, mettez le récipient à chauffer. Voilà, prenez cette bouteille et venez avec moi. ''

Le vieux chirurgien prit quelques instruments fins et tranchants, alla vers une bassine cuivrée et plongea ses mains et ses outils dans une lotion qui sentit fort dès qu'elle fut remuée par l'arrivée du volume. Puis, il s'approcha du père de l'adolescente, retira les bandages.

''Versez le contenu de la bouteille sur la blessure principale. Voilà. ''

Forcément, le désinfectant étant fort, l'inconscience réagit.

''Préparez vous à le tenir maintenant, car je vais devoir percer sous une côte précise pour vider le sang qui emplit son poumon. Voilà.... mais tenez le bon sang ! Plus fermement ! Voilà. Hum... versez le contenu de la bouteille dessus et l'autre blessure. J'arrive''

Il se dirigea vers l'ami de Nolan, regardant les plaies. Il sourcillait. Les plaies n'étaient pas belles et elles étaient infectées. Mais il devra les suturer de toute façon. Il retourna à sa bassine, non sans avoir pris au passage du fil et une longue épingle courbée.

''Vous aussi, tenez le fermement. Je n'ai pas le temps de l'endormir pour suturer ses blessures ''

Et ainsi, le chirurgien impérial joua entre les deux moribonds, usant de la présence des deux jeunes gens comme ils étaient ses assistants. La sueur marquait les fronts des soignants, plus encore le chirurgien, car il devait agir vite et promptement, devant penser à plein de choses et détails à la fois. Enfin, après presque une bonne demi-heure intense, les deux hommes blessés étaient suturés, pansés et les deux jeunes gens terminaient de leur donner une sorte de tisane forte en odeurs de plantes médicinales. Le vieux chirurgien parlait d'abord à Nolan, en murmurant. Car il ne voulait pas affoler la jeune qui était déjà assise au chevet de son père.

''Votre ami est hors de danger, tant qu'on lui nettoiera régulièrement ses plaies et qu'il boive ce que je vous prescrirais... Par contre, je suis très sceptique pour le père de la fille. Il a perdu beaucoup de sang. J'aimerai que vous évitiez de trop lui parler... Enfin, c'est vous qui voyez votre altesse....Après qui sait comment elle réagira si son père venait à mourir durant la nuit.... ''


Couleur parole : [color=#660000]
avatar
Empereur des Hommes
Dragonnier presque-lié

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Coq 1
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Kidnapping pour raisons impérieuses (PV Nolan)

le Jeu 14 Juin - 20:54
Décidément cette jeune fille lui plaisait de plus en plus car elle ne manquait guère d’aplomb et possédait une vision lucide de l’empereur des Hommes, à savoir un individu destiné dès sa naissance à gouverner un empire, mais qui demeurait un humain avec ses forces et ses faiblesses, tiraillé entre ses ambiguïtés.

- Vous avez raison en disant que l’empereur Nolan Kohan n’est qu’un homme. Certains tombent dans le piège de l’idolâtrie en le vénérant ou en le considérant comme un surhomme, sans doute à cause de l’aura de prestige qui entoure la lignée des Kohan mais en fin de compte, celui-ci reste un adolescent avec ses qualités et ses défauts. Vous avez tort de penser que les choses sont aussi simples car même si l’empereur occupe un statut différent de celui du commun des mortels cela ne veut pas dire qu’il refusera d’assumer les conséquences de ses actes ou se dérobera. De ce qu’on dit de lui c’est quelqu’un qui a le sens de l’honneur et qui est capable de se battre pour ses sujets et ses valeurs. Donc même s’il n’était pas condamné par la Loi sans doute se blâmerait-t-il lui-même pour ses actes. Mais dites-moi vous semblez avoir certains préjugés envers lui, est-ce qu’au moins vous avez des informations fiables à son sujet ?

Nolan s’étonnait un peu qu’elle puisse tenir de tels propos, ce qui l’intriguait et il désirait savoir d’où cette jeune fille inconnue tenait de telles informations. Toutefois, ce dernier persistait à garder son identité secrète car il ignorait comment cette jeune fille réagirait en apprenait que le mystérieux jeune homme en face d’elle n’était autre que l’héritier de la couronne et il ne voulait pas gâcher la spontanéité de leur discussion ; Celui-ci songea qu’il était parfois plus simple de se défaire de son rôle Empereur et de voir les autres s’adresser à lui comme à une personne ordinaire. Toutefois, le jeune monarque savait que sitôt sa véritable identité dévoilée, le regard de cette inconnue changerait, en bien ou en mal…

Dans tous les cas, il serait biaisé par l’idée qu’elle se faisait du souverain Sélénien et le blond préférait qu’elle le juge et apprenne à le connaitre pour ce lui et non pas pour son image d’empereur.

Les deux adolescents collaborèrent ensuite afin de transporter le blessé jusqu’à la demeure du chirurgien et une fois arrivés là-bas ce dernier des ordres pour que chacun l’assiste de son mieux, en apportant aux deux blessés les soins indispensables à leur rétablissement. Nolan obtempéra sans discuter ; certes c’était un gamin têtu, mais il avait la sagesse d’esprit d’obéir quand la situation l’imposait et dans ce cas présent le chirurgien se révélait être la personne la plus à même de gérer une telle situation. Aussi mettant sa fierté de côté, il occupa la position d’exécutant et commença à effectuer les soins demandé par le médecin sur Aymeric tandis que l’adolescent s’occupait de son père.  

Par ailleurs, en voyant à l’œuvre cette médecine inspirée de celle des Almaréens, si différente de celle des guérisseurs Ambarhùnéens, le gamin se remémora les paroles de son ancien mentor Christan Weren qui l’avait mis en garde au sujet des limites de la magie et préconisé d’apprendre à se servir d’autres outils afin de pouvoir se tirer de maintes situations périlleuses. Aujourd’hui, le jeune Kohan mesurait toute la sagesse d’un tel conseil.

Ensuite le chirurgien décida d'opérer le père de la jeune fille, sans anesthésie, et demanda à cette dernière de le maintenir fermement pour l’empêcher de bouger durant toute la durée de l’opération.

Après cela,  il en fit de même avec l'ami de l'empereur et celui-ci obtempéra en le tenant vigoureusement, mais le jeune homme fiévreux ne cessa de pousser des cris de douleur lorsque l’aiguille transperça sa chair. Afin de l’apaiser, le couronné lui murmura des paroles réconfortantes et lui tendit un petit morceau de bois pour qu’il puisse mordre dedans.

- Tiens bon l’ami, c’est pour ton bien et bientôt ça sera presque fini.

Une demi-heure après , ce médecin décidément réputé pour son efficacité parvint à panser et à recoudre les plaies des deux blessés. Dès après, l’ami de l’empereur, malgré le calvaire de l’opération sombra dans un profond sommeil et serait rapidement sur pied avec des soins appropriés. C’est alors que le vieil homme s’adressa en aparté à son souverain et lui chuchota que le père de la jeune fille se trouvait dans un piteux état en raison d’une importante perte de sang suite à son hémorragie, et qu’il valait mieux éviter de trop s’adresser à elle car cette dernière risquait de sur-réagir si son père venait à décéder.

A ces mots, le blond se mordit les lèvres et tourna ses prunelles couleur de topaze vers l’adolescente qu’il observa à la dérobée. Cette dernière était si préoccupée par l’état de santé de l’homme inanimé, désormais prisonnier entre la vie et la mort, qu’elle ne remarqua pas le regard du sélénien peser sur elle.  

Nolan se tourna vers le médecin et lui dis à voix basse, de manière à n’être audible que par lui.

- Vous êtes sûr que son état est si critique que ça ? N’y a-t-il rien que nous puissions faire pour tenter de le sauver ? Il a perdu beaucoup de sang certes, mais il existe peut-être un moyen de s’en procurer et de lui en administrer. J’ai entendu dire qu’il existe des pilules de sang capable de reconstituer les réserves sanguines des blessés et que certains vampires les utilisait pour se nourrir. Je suppose qu’il est possible d’en trouver ne serait-ce que via le commerce écarlate ou d'autres voies illégales. Bon je suppose que ça sera difficile d’en trouver en pleine nuit mais je refuse de rester là les bras ballants à attendre durant des heures alors que la vie d’un homme est en jeu. Cependant, je préfère que cette jeune fille ne soit pas mêlée à cette histoire, ses nerfs sont à vif et il vaudrait mieux qu’elle se repose pendant que je m’occupe de cette affaire en toute discrète…Gardez le secret à ce sujet car ce que je m’apprête à faire sera sans doute dangereux.

Après cela, Nolan s’approcha du lit où se trouvait Alauwyr dont le visage était devenu livide en raison de son importante perte de sang et s’adressa à sa fille :

- Il vaudrait mieux que vous reposiez, vous semblez épuisée et malgré votre inquiétude, vous laisser mourir n’aidera en rien votre père, au contraire, peut-être désapprouverait-il votre attitude. Aymeric est tiré d’affaire et je pense qu’il en est de même pour votre père, tout ira bien faites moi confiance. A présent,  je vais sortir quelques minutes pour respirer un peu d’air frais car l’odeur du désinfectant me donne un peu mal à la tête.

Ensuite le gamin s’empressa de sortir à l’extérieur trouver les fameuses pilules de sang afin de redonner de la vigueur au moribond et de lui sauver la vie par la même occasion.


Contenu sponsorisé

Re: Kidnapping pour raisons impérieuses (PV Nolan)

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum