Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Modérateur
Capitaine de Goélette


Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Renard 1
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Au large de Nyn-Tiamat

le Mer 13 Sep - 18:53
Septembre de l'an 9

''Bordel, je savais qu'on n'aurait pas du prendre la mer de suite ! On va pas pouvoir retourner vers la côte si on continue comme cela ! ""La ferme Henri ! Tu m'aides pas là ! "

Le dénommé Henri continua de maugréer, mais dans sa barbe. Artane se grattait la tempe, jetant un regard éperdu  vers la côte, qui paraissait s'éloigner un peu plus à chaque minute qu'il tentait avec l'aide de son équipage de rejoindre Nyn-Tiamat. Et le vent qui n'était pas assez fort pour permettre au navire de contrer le courant.... Un vent de face n'était pas utile face à un courant plus puissant qui poussait la coquille de noix qu'était leur goélette.

''Non mais quelle idée sérieusement, capitaine ! On aurait dû attendre de meilleures conditions et surtout.... demander une carte des courants ! ''
"Gros malin, tu crois que je n'y pas pas songé peut être ? J'ai demandé et les équipages qui ont commencé à en établir une se gardent de les donner comme cela au premier venu ou sont déjà en mer pour compléter ce qu'ils ont déjà cartographier. La concurrence sera rude quand des voies de commerce seront établies ! Alors crois tu qu'on va les partager comme cela ? ''
''Pas faux... Mais ce n'était pas une bonne idée et surtout de prendre le large aussi loin.... Vous et les autres n'êtes guère expérimenté pour la navigation !


Artane le fusilla du regard.

''J'ai appris durant la traversée hein ! ''
''Pour être un marin de base oui.... pour commander un petit navire... C'est autre chose... Oh merde....''
""Quoi ? ''
"Je crois que je vois une voile là-bas... Et il arrive droit sur nous, profitant du vent mais en vent arrière..... ''


Artane n'eut pas besoin de plisser les yeux pour voir en effet une voile s'agrandir à chaque seconde qui passait. Diantre ! C'était bien le moment de croiser un autre rafiot. On allait se moquer d'eux !
avatar
Pirate

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Cerf 1
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Au large de Nyn-Tiamat

le Ven 15 Sep - 20:56
Le vent souffler bien dans les voiles et les cordages de la nef centenaire, l'emportant toujours plus loin sur les vague qui se formaient légèrement tandis que l'équipage s'éloignait des côte de Nyn Tyamat. L'escale avait été fructueuse car Soreïn avait pu vendre à bon prix les marchandises qu'ils transportaient dans leurs cales et en acheter d'autres pour aller les vendre ailleurs.
Donc en cette belle journée, fort propice aux découvertes, le Capitaine se tenait sur la citadelle, en dessous de la plate-forme aménagé pour pouvoir recevoir les dragons, à la barre, et il scrutait l'horizon. Mais c'est la vigie qui ne tarda pas à signaler une voile au loin.
En d'autres occasions, le pirate aurait été tenté de se faire les crocs sur une proie facile. Mais aujourd'hui, il était un marchand qui transportait une précieuse marchandise.
Le Capitaine prit sa longue vue et détaillant le navire qu'il voyait. Il s'agissait d'une goélette. Mais à première vue, elle semblait être en difficulté dans sa manœuvre.


-Que voulez vous que nous fassions, Commandant? La Maîtresse voilier montait sur la citadelle et vint se placer à la gauche du commandant.
-Ce coup ci, voyons ce que ces pauvres âmes ont comme problème. Et si il s'avère que cela peut nous être profitable, nous aviserons
-Souhaitez vous que nous soyons prêt à monter à l'abordage, Cap'taine?
-Vous êtes bien vindicative, Mestrea. Est ce cette guerre contre les vampire puis les troupes du Voleur de Cœur qui vous laisse amère?

Il était vrai que l'elfe avait toujours eu en travers de la gorge d'avoir dû fuir face à de simple humains, lorsque les almaréens avaient débarqué dans leur vie. Elle avait certes retrouvé une nouvelle vie depuis, au sein de l'équipage de Soreïn, mais les elfes avaient la mémoire tenace et longue.
Mestrea été montée par l'autre bord sur la citadelle et venait également se placer à côté de son officier supérieur.


-Soyez prêt à défendre notre navire, mais partons d'abord u principe que ces marins ont effectivement des soucis. Nous allons manœuvrer pour venir bord à bord et nous tenir prêt.

Lentement donc, la frégate vint s'approcher de la petite nef, la dominant de tout sa dimension.
Mestrea veillait toujours à ce que les armes de marine soit toujours prêtes, donc le Commandant restait confiant. Et lorsque son navire fut à porté de voix des inconnus, il se pencha sur le bastingage et appela.


-Ohé, du Navire! Vous avez un soucis, l'ami?
avatar
Modérateur
Capitaine de Goélette


Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Renard 1
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Au large de Nyn-Tiamat

le Dim 17 Sep - 20:14
Artane ne put s'empêcher de blêmir, une fois qu'il fut en mesure d'identifier la nature du navire qui approchait. Une frégate ! C'était bien sa veine. Et il n'était pas à même de la reconnaître vu qu'il ne s'était pas donné la peine de se renseigner sur les divers bâtiments qu'il aurait pu croisés. En même temps, quand on n'avait pas prévu de s'éloigner autant comme il l'avait fait avec son équipage...

La frégate n'était pas du menu fretin et encore moins au vue des têtes qui suivaient leur approche sur la goélette. Neutre ou ennemi ? Il ne saurait le dire...Et quand l'imposant vaiseau se rapprocha de bord à bord, c'était le géant qui dominait le nain. Artane serrait les dents et ses hommes ne soufflaient aucun mot. L'humain repéra néanmoins celui qui paraissait commander l'ensemble et la bonne dame à côté de lui devait être son second... Enfin il le pensait.

La question qui sortit de la bouche du commandant du navire manqua de faire chavirer Artane autant dans le rire que dans le gros doute... Pour avoir un soucis, il avait un soucis... Et comment devait-il agir ? Il ne voulait pas manquer de risquer l'humiliation pour ses hommes. Autant prendre ses responsabilité en main.

''Oui, il y a un soucis.... la médiocrité du capitaine fait que le navire s'est un peu coincé entre le vent et le courant. ''

Artane croisa les bras et regardait le commandant de la frégate, montrant silencieusement que c'était lui le capitaine médiocre. Restait à voir si l'équipage de cette frégate allait se moquer de lui ou pas. Valait mieux que lui que ses hommes. Et dans son for intérieur, il se maudissait... Sa fierté en prendrait un coup, c'était certain. Et il fallait espérer que ces gens n'étaient pas... des pillards des mers.... Même si les exilés ne possédaient pas grand chose depuis qu'ils s'étaient installés, tout était bon à prendre pour ces gens là.
avatar
Pirate

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1: Cerf 1
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Au large de Nyn-Tiamat

le Dim 24 Sep - 12:23
Soreïn regardait le petit navire devant lui. Une goélette relativement bien entretenue. Mais le navire lui criait une étrange mélodie. Une mélodie que le capitaine confirma lui même. Le navire était prit entre vent et marais, et l'homme avouer ne rien y connaître au commandement d'un navire.
Soreïn voyait que l'inconnu avait le pied ferme sur son navire, mais il voyait aussi que c'était le pied d'un terrien qui commence à peine à s'habituer aux mouvements des vagues. Bref, un débutant qui voulait une place de commandant. Cela fit sourire le Cap'taine.


-Permettez que nous nous mettions à couple pour vous donner un coup de main?

L'opération n'était guère complexe pour un équipage chevronné. Mais Soreïn voyait que l'autre équipage n'avait pas encore l'habitude de travailler avec cette hiérarchie. Les officiers n'ayant pas encore montré leur compétence, l'équipage ne parvenait à se sentir à l'aise de s'éloigner des côtes. Du moins était ce ce que Soreïn lisait sur les visages à leur bord. Car en effet, pour un vieux loup de mer comme le Cap'taine, ce genre de chose apparaissent comme le nez au milieux de la figure.

-Euh... Cap'taine?
-Détendez vous Mestrea. Nous ne faisons qu'aider des frères de la mer. Et puis, quel mérite tirerions nous de les dépouiller alors qu'ils ne peuvent se défendre? Aidons les et qui sait ce que cela pourra nous rapporter plus tard!

L'elfe acquiesça. Leur équipage avait l'avantage du nombre et de savoir comment manœuvrer les navires. Elle redescendit donc pour prévenir tout le monde. Le vieux vampire pour sa part, se tourna vers le navire en perdition.

-Je vous propose de venir à mon bord pendant quelques jours pendant que mon second vous remplacera à la manoeuvre. Certains de mes hommes viendront à bord du votre et certains des votre viendront à bord du mien. Comme ça, vous apprendrez toutes les ficelles du métier et nous pourrons voguer de concert. Comme je suis relativement libre sur mes dates, ce sera, en plus, l'occasion de faire la connaissance d'un confrère. Qu'en pensez vous?

La proposition était sincère, mais Soreïn ne voulait pas forcer la main à un autre commandant. Du moins, pas aujourd'hui.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum