Partagez
Aller en bas
avatar
Dragon libre

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1:
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Regarde [PV Kaalys]

le Sam 3 Fév - 0:38
20 juillet

L’aube. Le soleil venait à peine de se lever. Il faisait encore un peu frais, mais le soleil s’affairait déjà à réchauffer cette partie du monde comme gelé par la nuit. Tout était blanc : les arbres, le sol, et même certains animaux avaient revêtus une fine couche de neige sur leur épaisse fourrure, comme si ils ne voulaient pas rompre avec ce monde désespérément blanc. Dans ce décor vierge, seule une masse sombre venait rompre cette uniformité parfaite. Une tâche aux teintes sombres et bleutés. Je faisais vraiment tâche ici. Ça ne m’importait guère : je n’était pas là pour être directe de toute manière. Bien au contraire, j’étais ici pour être trouvée.

Le ventre collé au sol et les pattes repliées sous moi, j’attendais allongée paisiblement. Je sentais le froid frôler mes écailles sans jamais pouvoir passer leur barrière. Je pouvais rester comme ça des heures durant, mais je n’étais pas venu ici pour ça. Quelques jours auparavant, j’avais promis au écailleux crème de lui enseigner ce que je savais du combat et un dragon n’a qu’une seule parole. Alors j’étais là. Je n’avais pas précisé de moment précis alors j’aurai pu venir quand bon m’aurai semblé, et pourtant, j’étais là. Alors que le soleil n’était même pas sorti entièrement sorti de sa tanière. Pourquoi j’étais venue si tôt ? Disons que je n’avais pas grand chose de mieux à faire hormis chasser et manger. Je n’avais pas d’amis à aller voir, et ça m’allait très bien.

Alors pourquoi j’étais là ? Pour échapper la monotonie sûrement, je n’avais pas eu de relation positive hors lien familiale depuis que nous avions quitté la nuée avec Keetech. Ça ne me manquait pas. Loin de là. Ce que j’avais me suffisait et si je voulais quelque chose d’autre, je n’avais qu’à le prendre : j’étais un dragon après tout. J’étais là parce que j’avais dit que j’y serais. Je posais ma tête au sol et expira un bon coup. Je n’avais plus qu’à attendre maintenant que j’étais là. Je ferma les yeux. Je pouvais entendre une famille lapins gambader au sol tout près de moi. Malgré le fait que j’étais là, et bien visible, ils n’avaient pas peur.

Si la nature peut être violente, elle peut aussi se montrer douce. Les petites créatures sentaient mon état de passivité, alors elles savaient qu’elles n’avaient rien à craindre. Les animaux sentent ces choses là. La faim du prédateur. Et elles savent que si elles ne la ressentent pas, elles ne courent aucun risque. Parce qu’un animal chasse pour se nourrir tout simplement. Si elle ne veut faire ni l’un ni l’autre, elle n’a aucune raison de le faire. Ce n’est pas pareille pour les humains. Les lapins fuient devant des chasseurs, car ils savent que peu importe la situation, qu’ils aient une raison ou pas, ils les tueront.

Avec les hommes, il n’y a si pause, ni paix. Leur monde est une chasse permanente, car ils prennent toujours plus quand l’opportunité se présente au lieu de se contenter de prendre ce dont ils ont besoin. Au final, alors qu’ils qualifient la nature de sauvage, ce sont eux les plus sauvage. Un monde de lutte permanente. C’est bien horrible quand j’y pense. Et sur cette pensée, je tournais mon regard vers le ciel.


Dernière édition par Nynsith le Mer 14 Fév - 13:50, édité 2 fois


avatar
Administratrice
Dragon affranchi


Feuille de personnage
Esprit-lié n°1:
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Regarde [PV Kaalys]

le Mer 7 Fév - 3:30
La nuit avait été paisible. La lune, dont l’éclat blafard se reflétait sur les écailles du Nacré, avait guidé la route de ce dernier depuis le coucher du soleil. Perché au-dessus des nuages et soutenu par des ailes d’une envergure – désormais – impressionnantes, Kaalys avait navigué à travers le ciel jusqu’à la glaciale île de Nyn-Tiamat, poussé par un vent d’altitude plus que bienvenue. Depuis les événements du cratère de Keet-Tiamat, le jeune dragon s’était habitué à sa nouvelle taille – non sans quelques accidents de parcours – et en était plutôt satisfait. De cette façon, il se sentait plus à même de protéger ce monde d’une menace chimérique qu’il ne parvenait pas à oublier… Lui aussi rêvait de laver son honneur de dragon.

Mais pour l’heure, Kaalys devait apprendre. Ses connaissances étaient encore bien loin d’égaler celles de ses aînés et c’était cette belliqueuse raison – cela ne lui ressemblait pourtant pas! - qui l’avait conduit de nouveau sur les terres gelée de Nyn-Tiamat. En effet, à peine dix jours plus tôt il y avait fait la rencontre – mouvementée – d’une dragonne tout droit venue du continent sauvage et qui donnait son nom à cette île : Nynsith. La fille de Verith possédait un caractère totalement contraire à celui du Nacré, mais cette dernière avait pourtant accepté d’apprendre à Kaalys quelques ficelles… Une façon de le rendre ‘moins misérable’ avait-elle dit avec mépris. Ce souvenir ne manquait pas d’amuser l’affranchi et de sa gorge s’échappa un étrange bruit semblable à un rire.

Quelques heures plus tard, l’air s’était encore refroidit tandis que le soleil se lever sur la droite de Kaalys. L’aube était un spectacle magnifique. Les nuages prirent peu à peu une teinte rouge-orangé, comme s’ils étaient enflammés, tandis que le ciel s’éclaircissait de minute en minute. Le dragon fut quelque peu ébloui lorsqu’il reçut quelques rayons directement dans les yeux, mais son corps fut prompte à réagir et ses pupilles se rétrécir pour ne former que deux fines fentes obscures. Le soleil, lui, poursuivit sa route et vint lécher ses écailles, soulignant de ce fait les différentes teintes de celles-ci, qui allaient du blanc crème au gris bleuté puis à l’or sombre sur son poitrail. Sa croissance accélérée semblait avoir eu pour effet de partiellement accentuer les différentes couleurs que le nacre pouvait prendre.


Soudain, le jeune dragon replia ses ailes contre son corps. L’effet fut immédiat et le poids mort qu’il venait de devenir piqua vers la terre, comme une pierre. Kaalys traversa les nuages à la vitesse d’une flèche – et s’en trouva rafraîchit – avant de découvrir de ses prunelles dorées l’immensité glaciale de Nyn-Tiamat. Ou du moins, la deviner. Car la visibilité était mauvaise en raison de chute de neige, ce qui était constant sur cette partie de l’île. Toutefois, en se rapprochant du sol, le temps paru plus clément et la neige ne formait plus un rideau opaque au travers duquel il était impossible de voir. Plus de blizzard mais tout de même de gros flocons et un vent glacial que – fort heureusement – le dragon ne ressentait pas.

Toutefois, Kaalys ne se posa pas immédiatement – et son vol ne pouvait être gêné par les éléments de toute façon – et préféra lancer son esprit au loin à la recherche d’une certaine dragonne. Comment savait-il qu’elle était ici? Il n’en avait aucune idée si ce n’était un pré sentiment, une intuition. Au pire des cas il trouverait bien quelque chose à faire… Mais son esprit draconique trouva celui de Nynsith. La dragonne sauvage semblait bien paisible et s’en était troublant.

À ras le sol, le Nacré se rapprocha rapidement de la position de sa semblable. Malgré la neige qui tombait sans discontinuer il devina sans difficulté la tache sombre qu’elle formait au milieu de l’étendu glacée. Pour ne pas la surprendre – si cela pouvait seulement être possible! - Kaalys se posa à une certaine distance et s’approcha doucement en marchant, ses pattes formant d’immenses trous dans la neige glacée qui craquait à chacun de ses pas. Mais ce n’était pas comme s’il avait voulu être discret. Et sa nouvelle taille lui permettait d’avancer sans gêne.

Plutôt que de saluer la jeune dragonne par des mots, Kaalys y préféra la simple pensée d’un ‘bonjour’ draconique. Il se trouvait tout proche, à présent, et dominait Nynsith de sa taille, puisqu’elle était encore allongée.




Je me suis permise de rajouter une date. Smile
Kaalys mesure désormais 10 mètres au garrot (la même taille que Nynsith) depuis l'intrigue Oasis au milieu du désert. Et ressemble... à l'avatar =P



Voix de Kaalys | Couleur de RP : gold


avatar
Dragon libre

Feuille de personnage
Esprit-lié n°1:
Esprit-lié n°2:
Esprit-lié n°3:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Regarde [PV Kaalys]

le Mer 14 Fév - 13:49
Je ressentis le dragon crème avant de le voir, l'entendre ou le sentir. Son esprit effleura le miens et je sentis quelque chose de différent. Un je ne savais quoi en plus. Un regain de confiance. Peut-être. Mes pupilles se dilatèrent, et je tournais mon museau dans toutes les directions et je tentais malgré tout de percer le voile de neige de mes regard argenté. Mon odorat ne permit pas plus de le localiser, il ne sentais que le froid et l'humidité. D'où pouvais t'il bien arriver ? Je ne voyais rien autour de moi que de la neige qui tombait par paquets. Tant pis si je ne le trouvais pas, il viendrait à ma rencontre si il s'était donné la peine de faire le chemin jusqu'ici. D'ailleurs, je ne me serai pas douté qu'il viendrait si tôt.

Je me levai péniblement en grognant sous l'effort que ça me demanda. Mes membres étaient engourdis par le manque d'activité. Je ne craignais pas le froid extrême heureusement. Toute la neige qui s'était agglutinée sur mes écailles glissa rapidement au sol. Passant la plupart de mon temps dans l'eau, mes écailles étaient devenues beaucoup plus imperméables. Malgré tout je me secouait vigoureusement, plus pour me dégourdir que pour me débarrasser de la poudre blanche. Je fis quelques pas sur place en tournant dans l'espoir de l'apercevoir avant que lui le fasse. Mes pattes immenses faisaient grincer la neige. J'aimais beaucoup ce bruit. Je ne le vis pas plus. Il ne devais pas être encore assez proche, sinon je l'aurai senti.

Puis je l'entendis enfin. Le son. du vent contre ses écailles. Je me retournai pour me retrouver en face de l'endroit d'où provenais le son et émit en grognement. Je ne savais as si il pouvais m'entendre. Sa silhouette perça enfin le voile immaculé. Son ombre presque identique au blanc de le neige fendit le ciel pour atterrir au loin. Je ressentais plus sa présence que je la voyais. Pourtant... Pourtant même si c'étais bien lui que je sentais dans la rame, quelque chose clochais. Il s'approchait de moi, sans chercher à se dissimuler. Et plus il s'approchait, plus il grandissait et ses traits se précisaient. Je me mis instinctivement dans une position défensive en écartant mes pattes et retroussant mes babines. Ce n'était plus le même dragon, aussi défaillante puisse être ma mémoire.Il était plus grand. Au moins de ma taille. Et son apparence était bien différente. Je rugis pour le mettre en garde de ne pas trop s'approcher.

Avant il fallait que je sois certaine que ça ne comportait aucun risque. Surtout si je venais à l'attaquer. Je savais que la magie pouvais faire des miracles, j'en étais tout à fait consciente. Mais ça ? Je ne voyais d'où ça pouvais bien venir. Même si le dragon en face de moi semblait bien être écailles blanches et qu'il ne semblait pas agressif, ça pourrait aussi bien être un piège? Il s'était stoppé à mon rugissement. J'en profitais donc pour bouger moi même et m'approcher lentement de lui toujours en lui montrant mes crocs. Il semblait tellement différent. alors que je n'étais plus qu'à quelques pas de lui, je commençai à faire le tour de mon interlocuteur pour le détailler? Ça c'était un drôle de dragon. On aurait dit un poisson un peu étrange. Un dragon corallien blanc. Tous le long mes yeux restèrent dans les siens. C'était bien ses yeux au moins.

C'était à la fois intriguant et fascinant cette nouvelle apparence qu'il avait. Si c'était vraiment lui. Les battement de mon coeur accélérèrent. Quelque chose en moi me disait pourtant que c'était le cas. Je le salua mentalement mais toujours en restant sur mes gardes. Je lui fit comprendre quand même mentalement «jolies cornes en tout cas, dragon crème» pour lui faire comprendre que je l'avais reconnu. Ce qui en soit paraissait assez évident.


Contenu sponsorisé

Re: Regarde [PV Kaalys]

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum