Connexion
-83%
Le deal à ne pas rater :
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
25.95 € 149.99 €
Voir le deal

descriptionUrgence médicale [pv Valmys et chesna] EmptyUrgence médicale [pv Valmys et chesna]

more_horiz
5 mars 1763

Le bateau avançait calmement sur la mer.. Je faisais au mieux pour me rendre utile, du coup, je servais de mousse.. J’apprenais pas mal de chose, mais c’était dur.. C’était très physique et je n'avais pas l’habitude, je préférais nettement rester à lire.. Mais bon.. c’était vraiment intéressant la vie de marin et j’adorais grimpé jusqu’au la vigie.. Je m’entendais assez bien avec les humains de l’équipage, même si je l’ai trouvé assez rustre. L’accident arriva un beau matin.. je m’étais levé et avais décidé de continuer d’aider les humains.. L’un d’entre eu me montra un peu comment les voiles fonctionnaient.. Alors que j’avais une des cordes en mains.. Quelqu’un qui ne m’avait sûrement pas vue tira de son côté avec bien plus de force que moi… Je ne compris pas très bien ce qui se passa, mais ma main et mes doigts, surtout, se retrouvèrent dans une poulie.. Ce qui est étonnant, c’est à quel point ça fait mal.. je crus même que j’allais m’évanouir sur-le-champs tellement c’était fort.. J’avais l’impression que mes doigts avaient été broyés sur place. Heureusement que la personne s’en rendit rapidement compte parce que.. Je commençais à avoir des espèce d’insectes devant les yeux. On m’entraîna voir celui qui servait de médecin, mais.. Il était clair qu’il ne pourrait pas faire grand chose… Vu la douleur, qui irradier mes doigts dés, je tentais de les bouger, j’avais sûrement des doigts de casser, je dirais au moins deux. Le problème maintenant était d’éviter l’infection.. En mer ça donnerais rien de bon. Les sorts de soin n’étaient clairement pas ma spécialité, je serais peut-être capable d’éviter l’infection, mais clairement pas de soigner ce qui était cassé…


Par chance, le capitaine Artane avait prévu de passer au domaine Baptistral sur l’île Néthéril pour des marchandises, j’allais donc peut être pouvoir bénéficier de soin en avance et surtout de soin de qualité. Il faut l’avouer.. Je resta quelques jours dans une torpeur fiévreuse.. Il faut l’avouer que j’avais hâte d’arriver.. Mes doigts avaient légèrement gonflé.

Le voyage jusqu’à l’île me parut bien long.. Et le pire, c’est que je profitai pas comme j’aurais pu et voulu de mon arrivée sur l’île.. Pourtant, l’endroit avait l’air sublime.. Je savais que malgré la douleur.. j’aurais dû profité de voir l’île approchée mais, je n’étais pas d’humeur.. Je restais même de marbre face au formidable arbre que je ne connaissais pas. On arriva finalement au port ou on attacha le bateau, Artane discutais avec quelqu’un, pour ma part, je m’éloignai un peu pour chercher ou je pourrais trouver des soins.. Je savais quand on repartirait.

descriptionUrgence médicale [pv Valmys et chesna] EmptyRe: Urgence médicale [pv Valmys et chesna]

more_horiz
Jamais Valmys n'était resté aussi longtemps au Domaine Baptistral. Toujours en vadrouille, il avait passé une bonne partie de son existance sur les routes, si l'on exceptait ce passage où il était resté allongé beaucoup trop longtemps. Si cela avait moult intérêts pour l'esprit, voir le monde, l'appréhender par les sens et le coeur, cela bridait toutes ces possibilités d'avoir des "ancres", des endroits où il aurait pu se refugier, avec la réelle sensation d'une pause. Même émotionnellement, il n'avait jamais eu qu'une ancre en la présence de son ancien maître, et découvrait tout juste ce qu'était la famille, maintenant, à vingt-cinq ans. C'était déstabilisant, mais pas déplaisant. Il avait pris l'habitude de prendre un moment chaque soir pour user de sa pierre de communication, et raconter ses aventures à son père adoptif, lequel n'en paraissait pas ennuyé. La seule exception avait étée lors de sa récente expédition au sein de Keet-Tiamat, où il avait pris soin de laisser son matériel le plus précieux en ville, auprès d'une connaissance de confiance. Il avait pensé pouvoir y retourner, avant de rentrer au Domaine faire son rapport. Les circonstances en avaient voulu autrement, et un vortex chimérique l'avait déposé au pire endroit du monde. S'il avait pu revenir se blottir au sein du Domaine, ses blessures avaient impliqué du repos. L'esprit voyageur de Valmys regardait déjà sa prochaine destination, et ses jambes pulsaient de l'impatience d'un nouveau départ. Il avait demandé à une autre connaissance s'il avait la possibilité de lui porter ses affaires, lors d'un prochain voyage.

Et parce qu'il savait que le bateau n'allait pas tarder à arriver, il s'était mis en route vers la côte, de son pas le plus énergique, suivi à une distance raisonnable par une jument qui était sa camarade. Cette dernière abandonna la marche quand elle estima que Valmys allait trop loin, et que cela n'avait pas l'air si intéressant que ça. L'Enwr se retrouva seul, silhouette couleur noisette au milieu des tons plus vifs de la savane.
La chaleur ne l'embêtait pas. Ou plutôt, ne l'embêtait plus. Depuis son immaculation, qui avait vu son corps entier se parer de veinules cuivrées, semblables aux branches nues d'un arbre, il se trouvait plus résistant au temps, à l'effort... À la vie en elle-même. Ses perceptions étaient également plus fine, ce qui était un délice pour celui qui appréciait errer au milieu des discrets mais bien présents êtres vivants. Il esquivait avec un soin sacré les insectes les moins effarouchés, contemplait de loin les bêtes qui se croyaient cachées. Et parce que son sens de l'orientation ne l'avait jamais quitté, bientôt il se retrouva au lieu recherché.

Son regard se fit sombre, et un frisson qui n'avait rien à voir avec le climat de Néthéril lui parcourut l'échine, à la vue des ombres effilées des mâts. Il rengaina néanmoins sa rancoeur, pour s'avancer vers l'objet de sa quête. Alors, il le vit. Même de loin, il le reconnut. Mais... Par où allait-il ? Inquiet, Valmys commença à courir à travers les herbes hautes, dans un froissement végétal rendu chaotique par les bonds qu'il faisait pour éviter, de temps en temps, d'écraser qui que ce soit. Lorsqu'il arriva à une distance raisonnable, le jeune Enwr interpela :

"- Lómion !"

Au moins pour qu'il arrête sa marche, et lui permette d'arriver à son niveau plus aisément. Lorsque ce fut le cas, Valmys remit brièvement derrière son oreille une des mèches qui s'était échappées de son catogan... qui était désormais plus symbolique que vraiment utile. Quelques brindilles, et autres herbes et chardons, s'étaient accrochées à ses habits bruns, qui étaient davantage des bouts de tissus cousus solidement que de véritables apparâts. Il avait le souffle un peu court, mais un sourire jovial sur les lèvres. Cette même jovialité se ressentait dans sa voix :

"- Eh bien, où allais-tu comme ça ? J'aurais pu ne jamais te trouver, tu sais !"

Quelque chose n'allait pas. Quelque chose de différent, dans ce qui émanait de son ami. Valmys marqua un arrêt, et l'observa avec plus d'attention, intrigué. Ne le reconnaissait-il pas, avec ses veinules ? Impossible, Valmys était reconnaissable entre mille. Avait-il dit quelque chose de mal ? Il ne lui semblait pas... Etait-ce dans sa propre aura ? Pouvait-on sentir les ténèbres par lesquelles il était passé, dont il ne s'était pas encore dépouillé ? Il en était désolé, bien plus que ce que Lómion pouvait imaginer. Mais en attendant, allait-il vraiment lui en vouloir pour ça ?

"- Quelque chose ne va pas, Lómion ?"


#bc8f5e
Urgence médicale [pv Valmys et chesna] Signva12

descriptionUrgence médicale [pv Valmys et chesna] EmptyRe: Urgence médicale [pv Valmys et chesna]

more_horiz
Une voix m’appelait.. Une voix que je connaissais et qui me connaissait vue qu’elle avait prononcer mon nom. Je me retournai pour apercevoir Valmys, un Sainnûr très intéressant avec qui je conversais par écrit.. Il m’avait appris énormément de chose sur sa race.. Sur sa vie.. Ses lettres étaient toujours très intéressantes et je les attendais souvent avec impatience. J’étais même venue à le considérer comme un ami.. Alors bien entendu, quand il m’avait demandé de lui rapporter son matériel, j’avais répondu présent. Je l’avais déjà vue bien entendu, mais je trouvais toujours que ses veinules étaient terriblement impressionnantes.. Je savais.. Que n’importe qui, du jour au lendemain pouvait devenir immaculé et.. Il faut l’avouer.. Je trouvais ça un peu effrayant.. J’étais un elfe.. J’en étais très fier.. Que se passerait-il.. Si je perdais ça.. Je n’avais aucune idée de comment, je réagirais, ce serait probablement une expérience intéressante, mais.. Serais-je toujours moi-même si je n’étais plus un elfe. Le jeune Sainnûr me demanda où j’allais, car.. Si je m’étais éloigné, il n’aurait jamais pu me retrouver, il me demanda aussi, si j’allais bien. Je devais vraiment avoir l’air mal pour qu’il se pose la question. Une goutte de sueur coula le long de ma tempe.

Oh.. Euh.. Je suis désolé, je crains d’avoir l’esprit embrumé aujourd’hui !


J’avais mis un bandage à la main pour éviter le pire, mais, ça restais très douloureux, en particulier quand j’avais le malheur de cogner quelque chose avec.. Mais, maintenant qu’il était là, ce serait bientôt de l’histoire ancienne.

J’ai eu un petit accident pendant le voyage jusqu’ici… Je pense que je me suis sûrement cassé deux doigts.. La douleur m’a sûrement provoqué un peu de fièvre, j’ai du mal à me concentrer… Ce n'est pas grand-chose, mais ça reste désagréable. J’ai tenté de me soigner un peu, mais il faut l’avouer, les sorts de soin n’ont jamais été mon point fort.. Je n’ai pas la capacité de soigner des os cassés..

Je tendis les affaires du garçon de ma main valide, lui souriant légèrement, j’étais content de le retrouver.. même dans cette situation-là.

Merci pour ta confiance, elle m’a énormément touché ! Cet endroit est vraiment impressionnant !


Je ne m’étais clairement pas attendu à ce que ce soit un endroit si pittoresque et si.. Sec. Enfin.. Je pouvais parler.. L’endroit où vivaient les elfes l’était tout autant maintenant.. Même si on espérait à long terme pouvoir remettre de la verdure partout.. Les plantes ici m’intéressaient donc grandement.. Peut-être qu’on pourrait en trouver résistante aux forte chaleur. Je me sentais assez bien ici.. Il y avait quelque chose.. qui me rappelé un peu le chez-moi que j’avais quitté, c’était rassurant.
Au fait.. Vu que je pars en voyage.. On pourra moins se contacter, mais je t'enverrais certains détails de mon voyage et de mes recherches !

descriptionUrgence médicale [pv Valmys et chesna] EmptyRe: Urgence médicale [pv Valmys et chesna]

more_horiz
Un rire discret, davantage un souffle un peu brusque qu'un véritable rire, accompagné d'un sourire en coin, accueillit l'explication de Lómion quant à son esprit "embrumé". Ainsi donc, il y avait bien, quelque part, une raison au ressenti de Valmys. Son ami n'était pas dans un état "normal". Au fond de sa mémoire, une image passa, d'un Chanteciel songeur qui contait la vérité que pouvaient cacher les émotions. Une philosophie qu'il n'avait envie d'adopter dans son entièreté, qu'il écarta hâtivement. Songer aux morts n'était pas non plus quelque chose à faire en retrouvant les vivants.

La suite de l'explication, les précisions, vinrent bien vite. L'Enwr observa le bandage grossier avec une moue de douleur. Les doigts, autrement dit ce que Lomion devait utiliser le plus, là où il devait avoir le plus de réflexes ! Et lui, en bon joueur de psaltérion, ne pouvait que compatir. Malgré lui, il reconnut que, pour une fois, son peuple maternel aurait eu tout intérêt à ne pas se fier qu'à la magie. Une bonne attelle aurait déjà soulagé un minimum son camarade à la peau encrée.
Valmys reprit les affaires que Lómion lui avait apportées, mais ne s'y intéressa pas davantage pour le moment, inquiet qu'il était pour ce que devait ressentir son vis-à-vis. Pragmatiquement, il savait d'autant plus que cette douleur devait troubler les vibrations autour d'eux. Alors il ne put partager son émerveillement sur l'instant, quand bien même il avait quelques aventures Néthériliennes à conter. Aussi il parut troublé, comme sorti d'un songe, lorsque l'enthousiasme de Lómion les rattrape, qu'il déclara partir bientôt en voyage.

"- Mh ? Ah, euh, bien, certes ! Je risque aussi de partir sous peu. Mais si tu écris au Domaine, il y aura normalement toujours quelqu'un pour garder mon courrier, ou me le transmettre si c'est urgent. Tu... Tu veux bien me montrer tes doigts ?"

Plus vite ils se seraient occupés de ce point, plus vite ils pourraient passer à autre chose, et cela serait pour le bien de tous. Valmys tendit la main, proposant à Lómion d'y mettre la paume de la sienne. L'apprenti baptistrel ne retira pas les bandages, se contentant de passer sa main au-dessus de la blessure, laissant la magie résonner et lui transmettre ce qu'il avait à savoir. Oui, une fracture... Elle pouvait facilement se refermer, mais cela impliquait du temps. Du temps durant lequel Lómion était fragilisé, et souffrant. Entr'ouvrant les lèvres, Valmys laissa échapper un chant elfique. La magie vint envelopper les doigts de son patient, renforcer les défenses déjà existantes, les aider et les guider, et, peu à peu, l'os reprit sa forme initiale, sa solidité se renforçant par ce processus naturel que possédaient les corps. Lorsque ce fut fait, Valmys laissa échapper un soupir de soulagement, comme si ç'avaient été ses propres doigts.

"- La prochaine fois, n'hésite pas à te faire une attelle. Si tu veux, je te montrerai comment faire. Comment te sens-tu, désormais ?" demanda-t-il, la voix toujours un peu inquiète, mais un fin sourire sur les lèvres.

C'était surtout pour vérifier que ce que la magie lui soufflait était exact. Il n'en doutait pas, c'était principalement protocolaire. Valmys jeta un bref coup d'oeil aux environs, à la recherche d'un endroit où ils pourraient tous deux s'installer.

"- Combien de temps restes-tu à terre ? Je peux éventuellement te montrer autre chose, pour faciliter nos échanges. As-tu entendu parler des pierres de communication ?"


#bc8f5e
Urgence médicale [pv Valmys et chesna] Signva12

descriptionUrgence médicale [pv Valmys et chesna] EmptyRe: Urgence médicale [pv Valmys et chesna]

more_horiz
Alors lui aussi allait entreprendre un voyage, voilà qui était intéressant, lui aussi allait découvrir des choses.. On aurait pas mal de chose à partager ce qui allait être bénéfique pour nous deux.. Il me demanda aussi de me montrer mes doigts. Je m’exécutai sans poser de question et sans faire de difficulté.. Je posai avec délicatesse ma main sur la paume du jeune immaculé qui passa sa main au-dessus de mes doigts cassé.. Geste que je trouvai impressionnant de précision, je connaissais assez la magie pour savoir que ce n’étais pas un geste anodin et qu’il commençait déjà à s’occuper de mon cas. Le chant qui sortit de sa bouche me le confirma d’autant plus. Patient, j’attendais qu’il me parle pour reprendre la parole, je sentais la douleur s’estomper et la fièvre s’évaporer et ça faisait un bien fou. Il me conseilla la prochaine de faire une attelle et me proposa même de me faire une leçon sur le sujet, il me demanda ensuite comment je me sentais. Je lui fis un beau sourire :



Mieux.. Beaucoup mieux, je te remercie pour tes soins, je te serais éternellement reconnaissant ! Ne plus avoir de douleur est revigorant..


Je me sentais enfin revivre.. Je n’avais plus mal et.. La fièvre qui embrouiller mon esprit était parti et j’y voyais enfin claire, ça faisait un bien fou.

Pour ce qui est de me montrer, tu sais bien que toute leçon est bonne à prendre.. Ce serait avec plaisir !


J’enlevais avec délicatesse le bandage autour de mes doigts, heureux de voir qu’ils avaient repris une teinte et une taille tout à fait normal. Je préférai demander pour être sûr.

Je peux les bouger ?

J’étais vraiment impressionné par les pouvoirs du jeune immaculé.. Il m’avait soigné avec une telle rapidité et une telle efficacité.. C’était presque une blague pour moi qui n’avait pratiquement rien réussi à faire avec. Il me demanda combien de temps, je restais à terre et surtout.. Si je connaissais les pierres de communication.


Le capitaine m’a dit qu’on partais demain matin, assez tôt.. Apparemment, les marins ont besoin de se détendre avant de reprendre la mer.. J’ai effectivement entendu parler des pierres de communication, mais je n’en ai pas encore vu de mes propres yeux.


Cela semblait terriblement intéressant en tout cas, c’était sûrement fait avec des runes et j’étais curieux d’étudier cette rune, de voir comment ça fonctionner, si on pouvait reproduire ça sur autre chose.. Encore un sujet a étudié quoi, un de plus. S'il me demandait ça.. C’était qu’il y avait des possibilité qu’il ait sur lui ses fameuses pierres. À nouveau, mon regard se mit à pétiller de joie et de curiosité, la douleur était rapidement oublié apparemment. J’aurais bien demandé au jeune soigneur de me faire visiter un peu le coin.. Mais, je ne trouvais pas ça très poli, il m’avait soigné, je n'allais pas en plus lui demandé ce genre de chose, c’était inconvenant.. Je n’allais pas lui prendre tout son temps…

descriptionUrgence médicale [pv Valmys et chesna] EmptyRe: Urgence médicale [pv Valmys et chesna]

more_horiz
Valmys avait opiné du chef, enjoignant Lomion à profiter de ses doigts tous neufs, avec un sourire un peu attendri, un peu paternel. Un comble, pour celui qui avait trois siècles de moins. Mais qu'y pouvait-il ? Lomion avait en lui la fougue des jeunes gens, cette même énergie insousciante que l'on avait arrachée à l'immaculé quelques mois plus tôt. Il ne lui souhaitait que de pouvoir en profiter le plus longtemps possible, et ne s'en défaire que lorsque la fatigue lui viendrait. Il voulait le chôyer en ce sens. Il aurait aimé également le protéger. Mais qui avait seulement le pouvoir de retirer à ce monde ses dangers, sans priver les explorateurs d'expériences ?

Ce sourire se changea en moue écoeurée quand, innocemment, Lomion évoqua la détente des marins. Valmys avait beau savoir que nul bordel n'attendait les gens de la mer de ce côté de Néthéril, cela n'empêchait pas son imagination de n'avoir qu'une seule image à associer à cette expression. Heureusement que son ami était venu le voir. Il s'était au moins préservé de ce déplorable spectacle. D'un geste de la main, l'Enwr incita son camarade à oreilles pointues à le suivre. Il avait repéré, un peu plus loin, quelque rocher sur lequel ils pouvaient s'assoir avoir la sensation d'être devenus invisible. Ce pouvait être gênant, si quelqu'un passait et leur marchait dessus. Sans en avoir fait l'expérience, Valmys devinait assez bien combien cela pouvait être inconfortable, au vu de la taille et de la férocité de certaines créatures de la savane.

Installé, ses affaires posées par terre, Valmys fouilla à l'intérieur d'une sacoche, à la recherche de quelque objet bien particulier, avec une forte tendance à se glisser tout au fond de son contenant. Enfin, il sortit un petit galet, gris teinté de bleu, avec en son centre un saphir. Un fin sourire passa sur les lèvres de Valmys, en songeant à l'autre possesseur d'une pierre identique à celle-ci. Fouillant encore, il trouva une autre pierre, qui n'était pas encore fonctionnelle. Trouvant sa jumelle, il la déposa danns la main de Lomion.

"-Voilà une pierre de communication. Vois, il faut pour qu'elle fonctionne la poser sur quelque surface plane..." Valmys mit sa main bien à plat, faute de meilleur support. "Et prononcer un mot que nous seuls sauront. Je te propose Potiron." Il insulffla un peu de magie dans les pierres, pour que le mot vienne s'ancrer en elles. "Voilà. Potiron."

Au-dessus de sa pierre, un mini-Lomion formé de brume apparut, qui singeait parfaitement les mouvements de son ami elfe. Au-dessus de la pierre de Lomion, un mini-Valmys apparut, tout aussi fidèle à celui qui se tenait à ses côtés. Triomphant, impatient de constater la réaction de l'éternel curieux qu'était Lomion, Valmys se tourna vers lui. Son regard s'arrondit sa bouche s'entr'ouvrit, de surprise, sans parvenir à articuler les mots qu'il fallait, à temps. Par-dessus l'épaule de Lomion, un Stymphalis paraissait particulièrement intéressé par la pierre. Son bec, long et courbé, s'approchait dangereusement dudit objet.


#bc8f5e
Urgence médicale [pv Valmys et chesna] Signva12

descriptionUrgence médicale [pv Valmys et chesna] EmptyRe: Urgence médicale [pv Valmys et chesna]

more_horiz
Valmys était vraiment quelqu’un de gentil, on pouvait toujours compter sur lui et j’apréciais énormément ça, je trouvais aussi qu’il émaner de lui, une douceur que j’avais rarement vue chez d’autres. Valmys était très certainement la gentillesse incarné, il l’était tellement qu’il m’était impossible de me dire qu’il pouvait être différant avec d’autre personne.. J’avais aussi du mal à le voir se mettre en colère.. Ca me paraissait totalement improbable. Le jeune immaculé commença à marcher, je le suivis regardant un peu partout, découvrant le paysage magnifique qu’avait à nous offrir la région.L’immaculé nous trouva un lieu particulièrement charmant et calme, il s’installa, j’en fis de même non loin de lui. Il sortit des pierre qui semblait on ne peut plus normal, je fixai la chose tendis qu’il y mettait un peu de magie.. Pour ça.. Visiblement, il avait choisi le mot potiron pour activer l’objet, c’était un choix de mot un peu étrange, mais je trouvais ça très amusant, ça avait tellement rien à voir. À ma plus grande surprise, un petit valmys de brume apparue, il faisait exactement les mêmes mouvements que le valmys de taille normal, c’était.. Phénoménal … Je voulais absolument savoir comment cet objet fonctionner ! Je regarda mon compère, ce dernier avait une réplique minuscule de moi-même en face de lui… C’était. Vraiment très intéressant.. Par contre, j’avais du mal à comprendre le regard de Valmys.. Il me regardait avec un air surpris, j’haussa un sourcil.

Qui a t’il ?

J’avais quelque chose sur le visage peut-être ? Je mis quelques secondes à comprendre.. Juste a cotés de moi.. à côté de mon visage.. Il y avait un énorme bec et.. Il y avait aussi l’oiseau qui aller avec.. Je poussai un léger cris de surprise.. Sursautant et refermant la main sur la pierre au moment ou l’oiseau allait me la voler. Cela ne plu pas du tout à l’oiseau qui me mit un violent coup de bec dans la main.. Voulant me faire lâcher ce je tenais dedans. Ca avait failli marcher faut l’avouer.. en tout cas je m’écartai le plus vite que je pu de l’animal qui se mis à battre des ailes furieusement. J’aurais sûrement savouré la vision d’une aussi belle créature.. Si cette dernière ne semblait pas vouloir me tuer. Le problème.. C’est que je ne savais pas quoi faire, j’avais jamais été fasse à un animal si furieux. La seule chose que je trouva à faire au final, a part rangé la pierre dans ma poche, je leva la main pour au moins protéger mon visage de l’oiseau.

Calme toi noble oiseau.. Je vais te trouver une autre pierre !

Je pris un caillou au hasard pour lui tendre, espérant qu’il la prenne et s’en aile.. je voulais rien faire à cet animal, je ne voulais pas utiliser la magie contre lui, je trouvais que c’était un manque total de respect envers cette noble créature par contre, c’était pas certains que ce soit la meilleure des idées pour ce qui est de mon intégrité même avec un soigneur aussi expert que Valmys à mes cotés.

descriptionUrgence médicale [pv Valmys et chesna] EmptyRe: Urgence médicale [pv Valmys et chesna]

more_horiz
Les réactions de Lómion et de leur invité surprise furent des plus dangereuses, l'elfe mettant beaucoup de temps à réagir, l'oiseau mettant trop peu de temps à s'impatienter. Le cœur de Valmys s'emballa de crainte, sans que lui-même parvint à trouver à temps la solution adéquate. Ainsi il resta immobile, simple spectateur, lorsque son ami couina de surprise, et lorsque la créature de la savane réagit en conséquence. Parce qu'il savait les mœurs des humains envers ceux qui n'étaient sans-poils, il craignit le pire en voyant Lómion ramasser une pierre... Puis se souvint de l'apparence des oreilles de son camarade. Au contraire d'un risque, son idée était effectivement excellente, même si sa voix n'avait peut-être pas l'intonation que le jeune homme au tatouage aurait aimé lui donner. Le stymphalis ne parut pas réceptif à un plan aussi complexe, et hors de son envie de pierres brillantes et vives de magie.

En le voyant commencer à bondir sur place, son poids faisant trembler le sol, ses cris attaquant les oreilles, quelque réflexe pertinent revint à l'esprit de Valmys. Il se leva et, calmement, s'interposa entre Lómion et le stymphalis, après avoir appelé à lui la douceur de son esprit-lié. Une aura particulière émanait de lui, qui rendait vaine l'idée même de porter un coup.
Le résultat ne tarda pas à se faire sentir, l'oiseau calmant ses gestes. Il ne cessa néanmoins de fixer la main de Valmys, la poche de Lómion, son désir ne l'ayant quitté. Un peu mal à l'aise devant un regard si insistant, l'Enwr se tourna vers son camarade, pour quérir son avis.

"- Je nous trouverai d'autres pierres... Peut-être vaut-il mieux lui laisser celles-ci. Mais si tu veux tenter de lui offrir un autre caillou..."

Il s'écarta légèrement, laissant le champ libre à son ami.

"- Je n'en avais jamais vu d'aussi près. Sa crête est rose, ce doit être un jeune mâle..."


#bc8f5e
Urgence médicale [pv Valmys et chesna] Signva12

descriptionUrgence médicale [pv Valmys et chesna] EmptyRe: Urgence médicale [pv Valmys et chesna]

more_horiz
L’oiseau ne semblait pas vouloir de la pierre que je lui proposer en échange, il se mit à sauter un peu partout, furieux et moi .. j’arrivais pas à réagir.. Je le regardais tentant de me protéger comme je pouvais de l’oiseau. Heureusement, Valmys intervint avant que la situation ne devienne trop dangereuse et que l’animal m’attaque. Je regardai la scène, très intéresser et impressionné par son attitude. L’oiseau se calma l'étonnement vide, mais continuais de fixer les pierre de communication. C’était étrange quand même cette fixation qu’il avait pour nos pierres. Valmys me proposa de lui donner les pierres, il en trouverait d’autre pour qu’on puisse se contacter dans le futur.  


D’accord, mais je refuse que tu payes pour moi.. Si ont doit payer quelque chose, ce sera à moi de le faire…


Je soupira et sorti, doucement, la pierre tendis que Valmys s’étonnait de l’allure du grand oiseau devant lui, il n’en avait jamais vue d’aussi prêt, celons lui, c’était un jeune mâle. Je notai mentalement qu’il se référait à sa crête pour savoir ça, elle allait donc très certainement changer de couleur en vieillissant, je me demandais aussi s'il allait beaucoup grandir, car il me semblait déjà assez énorme. Je tendis doucement, très doucement la pierre à l’oiseau, tout de même un peu effrayé qu’il me pince encore la main… L’oiseau semblât hésité un moment puis, se rapproché de nous pour prendre les pierre avec plus délicatesse. C’était étonnant, ce jeune animal semblait ignoré tout du danger qu’on pourrait représenter pour lui. Je profitai de ce moment pour bien regarder l’oiseau, je doutais que ce genre de moment se représenterais.


En tout cas, tu m’auras offert un magnifique spectacle, je doute de pouvoir approché cet oiseau d’aussi proche à nouveau…

Visiblement, j’avais déjà oublier qu’il m’avait donné un coup de bec et que la rencontre aurait pu très bien tourné au vinaigre, sans parlais du fait que j’avais du lui donné le cadeau de Valmys, je ne voyais plus que le beau spectacle et les informations que j’allais pouvoir tiré de tout cela, j’en voulais pas le moins du monde à l’animal, à quoi ça aurait servit de toute manière ? J’avais maintenant hâte que Valmys me fasse découvrir d’autre choses. Ma main saigné légèrement, mais pour le moment, je ne semblais pas éprouver de douleur ou du moins, je ne le montrais pas. J'offris un sourire radieux a l'immaculé.

descriptionUrgence médicale [pv Valmys et chesna] EmptyRe: Urgence médicale [pv Valmys et chesna]

more_horiz
Depuis leur arrivée sur l'archipel, Valmys ressentait son esprit-lié différemment. Comme plus présent encore. Là où jadis il avait été une simple part de lui-même, il était désormais une véritable présence, presque palpable, à ses côtés. Un regard doux et bienveillant porté sur lui, une chaleur venue de nulle part quand son âme avait froid. Pour celui qui avait trop connu la solitude, l'isolement, et la douleur, c'était toujours une chose étrange que de recevoir le rappel de ces nouveaux soutiens qui l'avaient rejoint en ces terres dispersées. Là, face à un magnifique oiseau, qui pour l'hermine s'apaisait, le petit cœur du Sainnûr battit plus fort. Oui, elle était toujours là, et elle était physiquement présente dans le calme qui se présentait devant Lómion. Aussi belle qu'à son habitude, aussi tendre que lorsqu'elle s'était liée à lui. Les mains de Valmys, chargées de magie, se détendirent également, enfin, comme si la mustélidée était également parvenue à convaincre son cœur.

Le stymphalis chaparda la pierre de communication, avant de s'enfuir avec comme un voleur, refusant que les bipèdes lui ôtassent son précieux larcin. De même, il s'évitait que ces primates ne le malmènent d'une quelconque manière. Ses foulées, grandes et hautes, étaient atypiques pour l'ambarhùnien qu'était Valmys. Il observa son départ jusqu'à ce que même ses yeux d'Immaculé ne puissent le distinguer davantage.
Ils étaient de nouveau seuls, dans l'immensité de la savane, avec pour seule musique le souffle du vent dans les arbres et herbes hautes et sèches.  La scène se joua à nouveau dans la mémoire de Valmys, comme pour mieux réaliser ce qu'il venait de se passer. L'oiseau, Lómion, les pierres... Instinctivement, et avant même de reprendre la parole, Valmys chanta, très brièvement. Cela fut suffisant pour soigner la main de son ami. Elle était comme neuve. La blessure était plus simple que la précédente brisure. Un sourire étira un coin de ses lèvres.

"- J'ignore où te mènera ton voyage, mais si tu venais à passer par Calastin, n'hésite pas à faire un arrêt par Caladon. La ville a sans doute beaucoup à t'offrir, en plus des pierres de communication."

Offrir était un vilain mot pour une cité aussi marchande, mais Valmys espérait par là souffler à  Lómion l'idée de rester quelque peu en ville, au cas où cela limiterait les risques pour sa bien malheureuse intégrité physique.

"- N'hésite pas à laisser la pierre que tu voudras me donner au bourgmestre. Dis-lui que c'est pour moi, il me la gardera."

Lómion savait-il que Valmys avait été adopté par une des têtes les plus influentes de la politique et de l'économie des envahisseurs de Tiamaranta ? Si non, voilà qui était fait. L'Enwr était toujours aussi heureux et fier de pouvoir prononcer des mots en ce sens, pour que la vérité et la réalité viennent contre ses oreilles, l'envelopper de ces sentiments qu'il découvrait enfin, si tardivement dans sa vie.

"- Mais peut-être nous y croiserons-nous. J'y vais régulièrement." Il eut un geste pour mettre sa main sur l'épaule de son ami. Mais le geste ne parvint à son objectif, retenu par la barrière invisible des souvenirs. Le bras de Valmys retomba à ses côtés. "Puis-je te demander de prendre soin de toi ?"


#bc8f5e
Urgence médicale [pv Valmys et chesna] Signva12

descriptionUrgence médicale [pv Valmys et chesna] EmptyRe: Urgence médicale [pv Valmys et chesna]

more_horiz
L’oiseau, content qu’on lui est enfin laissé son cher caillou parti sans demander son reste, il n’allait pas prendre le risque qu’on tente de reprendre son précieux trésor, ce qui aurait était stupide vue le coup de bec qu’il m’avait déjà mis. Je regardai ma main, soupirant légèrement, je ne devais pas avoir l’air bien doué, ça faisait deux fois en peu de temps que je me blessais à la main, je me sentais un peu gêner que ce soit devant Valmys. Tout ça ne m’empêcha pas de contempler le magnifique spectacle du vol de l’oiseau, même si ce dernier partait avec le magnifique cadeau de Valmys. Je poussai un long soupire, gardant les yeux fixé sur la créature qui n’était plus qu’un point dans le magnifique ciel bleu de la savane, je ne revins à moi qu’une fois que le chant de l’immaculé arriva à mes oreilles. La douleur de ma main disparue rapidement, c’était vraiment remarquable cette magie, je tenterais peut-être d’étudier ça un de ses jours. Je chuchotai doucement à Valmys un petit merci avant de me tourner vers lui.

Je n’hésiterais pas, ces pierres m’intéressent énormément et puis j’ai très envie d’en savoir un peu plus sur la magie des baptistrelle… Vous soignez avec une telle facilité, je trouve ça des plus impressionnant ! Rien qu’avec un chant d’incantation, tu as réussi à effacé toute trace du coup de bec, je pense que tu es le meilleur pour pouvoir me renseigner sur le sujet, alors, il est hors de question que je perde contacte avec toi… Surtout que je te dois deux soins !



C’était peut être pas grand-chose mais pour moi, c’était beaucoup, sans lui, j’aurais très certainement perdu pas mal de souplesse des doigts ou pire, j’aurais pu perdre carrément un doigt, ce qui aurait été handicapant pour la suite de ma vie en tant que mage, ça me tenais vraiment très à coeur de le remercier. Il me parla de Caladon.
On va justement dans cette région celons ce qu’a dit le capitaine, ça tombe bien !


J’étais un peu surpris qu’il puisse être en relation avec quelqu’un qui me semblait aussi important, après, j’étais pas le genre d’elfe qui changer ma façon d’être parce que la personne devant moi se révéler être bien placé, surtout que la politique, ça me passait bien au-dessus de la pointe de mes oreilles.



Je lui ferais passer le message quand j’aurais les pierres de communication.


J’avais retrouvé mon habituel sourire et mon habituelle bonne humeur, je rougis quand il me demanda si il pouvait se permettre de me demander de prendre soin de moi. Je le regardai me demandant si j’avais bien compris la question, même la pointe de mes oreilles était rouge.

Tu.. Veux prendre soin de moi ?


Pas sûr pour le coup que j’ai bien compris, ça semblait si soudain dans notre conversation. Du coup, je savais pas trop quoi répondre, et si je le vexais ?



descriptionUrgence médicale [pv Valmys et chesna] EmptyRe: Urgence médicale [pv Valmys et chesna]

more_horiz
Valmys fit un vague signe de la main pour inciter Lómion à ne pas s'en faire, pour les soins. Ils ne lui avaient guère coûté, ils étaient pour lui moins consommateurs d'énergie que l'aurait été un vague fragment de course. Ç'aurait été comme vouloir le remercier de dire bonjour, il n'en comprenait pas trop l'intérêt. D'autant plus que son serment impliquait les soins.

Son camarade lui paraissait toujours comme un baume au cœur, avec son innocence et son enthousiasme juvénile. Le monde pouvait être au bord du trépas sans que l'elfe perdit son émerveillement. Comme un pilier pour ne pas oublier que cela existait dans les heures les plus sombres. Ce genre de personnes était essentiel en ce monde, où l'espoir était si rudement éprouvé. Si Valmys avait encore su comment faire, sans doute l'aurait-il encouragé dans cette voie, d'une façon ou d'une autre. Comment aurait-il fait, jadis ? Une petite tape derrière l'épaule, un mot sympathique, franc, mais paré de métaphores ou de mystères. Mais la seule petite tape sur l'épaule était désormais une épreuve pour lui. Et porter à ses lèvres ce qui vivait en son âme.. Le parcours du combattant.

Ce flot de pensées-là s'arrêta net au rougissement de Lómion. Quoi, qu'avait-il dit, qu'avait-il fait ? Si la réponse de son ami elfe, et la compréhension du malentendu, aurait dû apaiser les battements de cœur désormais frénétiques de Valmys, il n'en fut rien, et l'être aux veinules de cuivre perdit quelques couleurs. Des images revenaient à sa mémoire. Des images de gens dont il avait pris soin. Dont on l'avait forcé à prendre soin. Des gens qui lui avaient ordonné de prendre soin d'eux. Sans qu'il le réalisât, la tension était revenue dans ses muscles, jusque dans sa mâchoire, et dans son souffle désormais très faible, comme s'il avait voulu se cacher. Non. Il ne voulait pas prendre soin. Il ne voulait plus jamais prendre soin, et il ne le ferait pas, même si on l'ordonnait, même si on le frappait encore, même si on le forçait... Même si on le forçait.

Un instant, très gênant, il demeura ainsi, immobile, à réorganiser ses pensées, à lutter contre les souvenirs qui le harcelaient pour pouvoir enfin répondre au petit être, innocent et gêné qui lui faisaient face. Lorsqu'il y parvint, ce fut par la volonté féroce de son pragmatisme, seul vainqueur de ses émotions. Aussi eut-il l'air moins chaleureux qu'il l'aurait souhaité en expliquant, comme on explique un fait scientifique :

"- Je souhaite que tu prennes soin de toi, et que tu sois prudent, et bon envers toi-même. Que tu agisses en prenant ta santé physique et mentale en compte." Son propre manque d'intonation le choqua, et il ajouta, dans une tentative maladroite de compenser cela : "Parce que si tu venais à être blessé trop gravement, et que je l'apprenais, cela me chagrinerait." Il força son sourire, reprit ses propres affaires qu'il mit sur son épaule. "Veux-tu que je te raccompagne jusqu'au port ? Je ne m'en approcherai sans doute pas trop, mais... Au moins je serai sûr que tu vas dans la bonne direction !" Là, il commençait tout juste à reprendre un peu de contenance et de naturel, même si une désagréable sensation continuait de hanter l'intérieur de son crâne.


#bc8f5e
Urgence médicale [pv Valmys et chesna] Signva12

descriptionUrgence médicale [pv Valmys et chesna] EmptyRe: Urgence médicale [pv Valmys et chesna]

more_horiz
Il y avait visiblement un énorme quiproquo qui sembla paralysé pendant quelques instants le jeune immaculé.. Visiblement, j’avais dit quelque chose qu’il ne fallait pas et j’avais mal compris sa phrase. Quand il me parla à nouveau, je compris.. Que je l’avais vexé, qu’il avait très mal pris mes paroles… Du coup j’avais visiblement mal compris ses paroles.. Je me sentis très gêner et un peu.. Triste de le sentir s’éloigner comme ça de moi.. Ses paroles avaient était si froide… Il avait des paroles sympathique, mais je sentais carrément la froideur dedans.

Oh.. j’avais mal compris.. Je.. Me sentais gêner.. En tous cas je.. Vais essayer


Déjà, si je pouvais éviter de foncer dans le danger en visitant un temple.. Éviter de me retrouver empoisonné était mieux tout de même. IL fallait l’avouer, souvent, le savoir, passait souvent avant de ma propre santé.. Quand quelque chose m’intéressait, j’avais tendance à foncer sans réfléchir, c’est quelque chose que je devais changer… La prochaine fois, ça pourrait être plus grave et… On n’avait tout de même qu’une seule vie et je comptais bien faire quelque chose de ma vie… Je voulais qu’on se souvienne de moi.

Oh.. j’avais mal compris.. Je.. Me sentais gêner.. En tous cas je.. Vais essayer

Non … Ça ira.. Vous n’avez pas à vous embêter pour moi, je retrouverais mon chemin ne vous en faite pas !


Je m’inclina poliment en face du jeune homme.. Gêner d’avoir créé ce quiproquo.

Je.. Ne comptais pas .. Enfin.. Que vous preniez soin de moi.. Je pense être assez grand pour cela.. En tous cas, j’ai été content de vous revoir, j’espère qu’on pourra se rencontrer à nouveau, vous avez le cœur noble.. Et j’avoue être intrigué par la magie des baptistrelle, j’espère un jour pouvoir en discuter avec vous un de ces jours… Je vous souhaite une bonne journée.


J’avais préféré revenir à quelque chose de plus protocolaire du coup.. Je m’inclinai une dernière fois et commençai à prendre le chemin du port.. Du moins, je l’espérais… Je ne connaissais pas trop la ville.. malgré la fin un peu abrupte… J’avais plutôt apprécié notre petit « tête à tête »… Même si j’avais un peu tout gâche. Je m’étira doucement tout en marchant, je me demandais si les marins avaient fini leurs affaires.. Peut-être que je pourrais les aider, je n'étais pas très fort, mais, j’étais pas certains de l’être assez pour porter leurs caisses.. On verrait bien. J’aperçus un corbeau qui volais dans ma direction, je souris légèrement et le laissai se poser sur mon épaule.

descriptionUrgence médicale [pv Valmys et chesna] EmptyRe: Urgence médicale [pv Valmys et chesna]

more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
<<