Connexion
Le Deal du moment : -98%
Chargeur sans fil – Samsung EP-P1100 ...
Voir le deal
0.32 €

descriptionL'océan n'est que le verre de l'Affamée [Nynsith x Janga] EmptyL'océan n'est que le verre de l'Affamée [Nynsith x Janga]

more_horiz
16 Août 1763, 14h.
Quelque part entre Khokattaan et Paadshail.

"Le soleil commence à entamer sa descente et le Sslengar1 n'est toujours pas remonté. Il faut croire qu'il lui est plus difficile de trouver des algues que de goûter à ma cuisine. Pour un peu, je me vexerai… Mais qui suis-je pour remettre en question le régime d'un envoyé des Esprits ? J'espère juste qu'il va bientôt revenir… j'ai peur qu'une ignoble affreuse maudite.... mystérieuse créature marine ne m'attaque…"

Reposant son crayon, Jangali regarda ses ratures et soupira, dépité. Au cours des derniers mois, il avait été surpris de sa soudaine notoriété. Si au début il avait su rester humble, arguant qu'il n'avait agi que pour la gloire et l'honneur de son peuple, le Gourmet s'était peu à peu senti gonfler d'orgueil, au point où il s'était mit en tête de garder par écrit le récit de sa légende. Mais, si sa motivation s'était enflammée comme de l'huile sur du feu, il avait bien vite déchanté quand il s'était rendu compte qu'écrire une épopée était bien différente qu'écrire un recueil de cuisine… et qu'il était sacrément nul. Un instant, il revis l'image mentale de Purnendu, un sourire moqueur sur les babines. Bien que tout à fait légitime, cette vision lui tira une grimace boudeuse et d'un geste sec, il fourra le carnet et le crayon dans les méandres de sa sacoche.
Soupirant de nouveau, de tristesse cette fois-ci, ses oreilles s'aplatirent sur son crâne comme deux chaussettes malodorantes de sans-poil. Le graärh cendré lui manquait. Il avait grand hâte de le retrouver lui, et leurs graärhons. Normalement, Jangali aurait dû être plus qu'heureux de retrouver sa boule de poils et sa progéniture mais …
Bien qu'ayant résolument décidé à vaincre sa frayeur des profondeurs, il subsistait encore en lui une peur déraisonnée, chamboulant toutes ses émotions du moment qu'il était entouré d'une étendue d'eau à perte de vue. Tout comme il savait que son mâle était bien plus intelligent que lui, il savait que jamais, au grand jamais, il n'arriverait totalement à s'accomoder à la mer intérieure de l'Archipel. La Gerridae lui en était témoin, il faisait preuve pourtant d'une grande volonté ! Il avait entreprit de voyager intégralement sur le dos du Sslengar -avant les tumultueuses moussons de Néthéril- malgré sa proximité outrageuse de l'élément aqueux… Toujours était-il qu'il n'en menait pas large -ou au large ?- et fort heureusement, il pouvait compter sur la présence réconfortante des Chuchus2. Formant un véritable radeau vivant, ces adorables et mystérieuses créatures flottaient et portaient Jangali avec une facilité déconcertante. Invoqués par leur maître, les bestioles gélatineuses avaient été depuis longtemps, de mémoire de graärh, sujettes à bon nombres de théorie et Jangali imaginait très bien les regards étonnés de ses pairs si un jour lui venait la facétie de leur expliquer leur véritable origine.
Tenant à bout de bras un spécimen particulièrement adorable, le chasseur retrouva finalement le sourire, celui du chuchu étant tout simplement contagieux. Le temps était clément et ils n'étaient plus qu'à quelques jours d'arrivée en vue des côtes de Paadshail… qu'est-ce qu'il pouvait lui arriver de mauvais au final ?

GRUIIIK !

Manquant d'écrabouiller le chuchu entre ses mains, Jangali bondit soudainement sur ses pieds et jeta un regard inquiet/concentré/alarmé à la bête de légende. Par les écailles de l'Affamé ! Il s'était laissé allé à naïvement croire que l'Archipel n'essaierai pas de lui croquer un morceau ! Tous les sens en alerte, il dégaina la Lame Régicide et se préparait mentalement à au combat. La chose qui poursuivait le Sslengar, au point de faire battre en retraite l'une des plus puissantes créatures de son île natale… devait être particulièrement impressionnante…
Dégglutinant difficilement, la voix et les flammes de son arme l'empéchèrent cependant de céder à la peur. Quels qu'étaient les obstacles sur sa route, il pouvait compter sur le symbole de l'Affamée pour l'aider à tailler son chemin dans l'adversité. Toute les eaux et mers du monde ne sauraient vaincre le légendaire Gourmet !

Et puis soudain… il l'entendit, elle. Bien différente et bien plus puissante que la conscience qu'elle avait fait naître dans l'épée qu'il brandissait avec fierté, il ne pouvait la confondre entre mille. Cette impétuosité qui déferlait dans son esprit ne pouvait appartenir qu'à une seule et unique créature…

-Je vous salue Grande Dévoreuse ! Puisse vos ailes semer la mort et vos griffes nourrir votre Appétit !

Comme il convenait à son rang, Jangali était descendu de son radeau mouvant et avait posé un genou sur la surface de l'eau et baissé la tête. Adjoignant un respectable et respectueux ronronnement, il finit par plonger son regard céruléen dans celui de son adorée. En son coeur et esprit, le soulagement avait prit place sur tout le reste. Il était sincèrement content que c'était la saurienne qui avait émergé des eaux, et non pas un monstre marin…
Mourant d'envie de communiquer avec la chasseresse ultime, il s'efforçait de contenir son enthousiasme, qui ne pouvait empêcher sa queue de fouetter l'air. Le Sslengar, lui, restait à bonne distance de la saurienne. À n'en pas douter, il avait très mal pris d'avoir été pris pour une proie. Cependant, depuis le temps maintenant qu'il traînait avec Jangali, il s'était pris d'affection pour le chasseur et la menace que représentait la dragonne l'empêchaient de fuir et il attendait, les nageoires tendues et l'ordre aux chuchus de le défendre sur le bout du groin.

1voir inventaire de Janga
2voir bestiaire de Nethéril


Je miaule graärh en #ff6600
Je parle communément en gold

L'océan n'est que le verre de l'Affamée [Nynsith x Janga] Mahima

descriptionL'océan n'est que le verre de l'Affamée [Nynsith x Janga] EmptyRe: L'océan n'est que le verre de l'Affamée [Nynsith x Janga]

more_horiz
Au large de la côté ouest de Nyn-Tiamat, à quelques mètres sous la surface, Nynsith nageait en se laissant un peu aller au gré des courants. Elle n’était pas là pour chasser, mais simplement pour profiter de la mer. Elle profitait également de l’occasion pour discuter avec Entroxucec, car bien qu’elle l’accompagnât depuis maintenant un moment, l’Ombre se manifestait encore peu souvent. C’est d’ailleurs elle qui avait ouvert la conversation.

« Nynsith, crois-tu que je devrais exister? »

La question était des plus singulières, d’autant plus que l’Affamée en savait encore moins la créature que la créature elle-même.

« Je ne sais pas quoi te répondre. Tu m’as libérée de l’emprise d’Angamar, tu m’as soignée. Je ne sais pas ce que tu es, mais nous sommes en quelques sortes… liées. »

« Tu sembles réprouver ce mot. »

« Il me fait penser à ces Dragons liés à des bipèdes. Je ne les comprends pas. Je ne sais pas si tu devrais exister, mais je suis persuadée que le Lien ne devrait pas. »

« D’une certaine manière, c’est grâce, sinon à cause à cause de la magie du Lien que j’existe. Les Chimères se sont libérées à cause du Lien et mon apparition est notamment dû à la présence de l’une d’entre elles. »


La remarque troublait la Dragonne. Cet angle d’approche lui avait totalement échappé, mais cela soulevait un autre problème.

« Je pourrais utiliser le même raisonnement : sans le Lien, les Chimères ne seraient jamais revenues et je n’aurais jamais été possédée. Voire, mon père n’aurait jamais eu à aller à la rencontre des bipèdes et nous serions encore sur le continent sauvage avec les nôtres. »

« Tu as raison. Je crois que je n’aurais jamais dû exister, mais je ne pense pas être une abomination pour autant. Peut-être trouverais-je un jour réponse à cette question. Je serai patiente. »


Nynsith ne répondit pas. Les conversations qu’elle entretenait avec Entroxucec lui donnait l’impression de débattre avec elle-même, avec les consciences ancestrales. Pourtant l’Ombre était un être à part, un point d’équilibre unique entre la trame, l’énergie du néant et la haute magie. Son immatérialité faisait foi de sa nature à part, tout comme sa sombreur, mais ces traits particuliers lui permettaient d’accompagner la saurienne où qu’elle aille en toute discrétion, comme c’était le cas présentement : elle s’était glissée entre deux écailles du poitrail l’Océane. Celle-ci nageait à vive allure quand elle perçut quelque chose d’étrange qui nageait loin devant-elle.

« Qu’y a-t-il? »

« Une créature que je n’ai jamais vue. »

« Que vas-tu faire? »

« L’observer. »


Elle se laissa couler un moment sans perdre de vue sa cible, puis se rapprocha de sa position. Elle réalisa bientôt que la chose en suivait une autre, une sorte de plateforme flottante. L’animal étrange semblait avoir un fort instinct, car il réagit bientôt à la présence de la Dévoreuse, bien qu’elle fût encore loin dessous. Avant qu’elle ne perde de vue le curieux spécimen, elle s’empressa de remonter à la surface, mais elle ressentit bientôt une conscience avec laquelle elle était bien familière.

« Jangali? »

Elle s’extirpa de l’eau pour voir l’interpeller debout sur un radeau vivant. Il en débarqua pour s’agenouiller à même la surface océanique, saluent solennellement Nynsith.

- Je vous salue Grande Dévoreuse! Puisse vos ailes semer la mort et vos griffes nourrir votre Appétit!

Elle tourna ses yeux vers l’animal qu’elle avait vu plus tôt, sentait qu’il coulait dans ses veines une énergie peu commune. Non pas que cet être semblait posséder des pouvoirs de grande puissance, mais ce qu’elle voyait était plus qu’une vulgaire bête.

« Que fais-tu donc ici? Et de quoi s’agit-il? »

Elle avait posé cette seconde question en ramenant son regard à la créature grondant à proximité.[/b][/b]


La Faim cruelle ne connaît aucune limite.

#993300 #993333
#0099cc

descriptionL'océan n'est que le verre de l'Affamée [Nynsith x Janga] EmptyRe: L'océan n'est que le verre de l'Affamée [Nynsith x Janga]

more_horiz
Un léger sourire haussait les pomettes poilues de Jangali. L'Affamée ne se perdait jamais en questions inutiles et allait toujours droit au but. C'était là une qualité que tous les graärh appréciaient, le Gourmet ne faisait pas exception.
À sa question, il s'efforça de répondre aussi succintement que possible, quand bien même il mourrait d'envie de lui raconter ses péripéties.

-Il s'agit du Sslengar. Il est l'un des protecteurs de Néthéril, chargé d'assécher et éponger les mousson. Il m'a été envoyé par les Esprits pour m'aider à me déplacer à travers l'Archipel. Je n'ai hélas pas d'ailes comme vous et je dois donc voyager sur terre et en mer...

Se disant, il se rapprocha de la créature mythique et posa ses coussinets sur son groin pour le rassurer. Avec ses explications, il était clair que le Sslengar était important dans l'écosystème de Néthéril.... interdiction de le manger donc.

-Comme vous pouvez le voir, il est aussi à l'origine des chuchu, dit-il en désignant les masses gélatineuses.

Reprenant sa place au milieu du "radeau", il finit par s'assoir tranquilement, sa queue fouettant l'air joyeusement.

-Je suis en route pour Paadshail à vrai dire. Je dois aller récupérer ma progéniture. La paternité est un devoir sacré chez mon peuple.

Il ne connaisait pas les mœurs draconiques à ce sujet, mais il n'osait pas en demander plus. Il n'était pas certain de sa réaction, aussi si elle voulait lui en parler, elle le ferait. Replaçant sa lame à son côté, il demanda alors simplement :

-Et vous donc Grande Dévoreuse ? Avez-vous quelques projets en cours ? Quelques créatures marines à chasser ?Maintenant que le Baôli est sécurisé, comptez-vous aider votre géniteur dans sa quête ?

Jangali se souvenait très bien de ce jour fatidique de leur "victoire", même s'il n'en comprenanait pas tout les tenants et aboutissants. Il avait juste retenu que le grand rouge ne croyait pas en la disparition des Chimères et poursuivait son but de les anihiler définitivement. Le chasseur trouvait cela admirable, lui-même s'étant mis en quête de combattre le fléau des Couronnes. D'ailleurs, il espérait fortement que la saurienne accepterait de combattre à ses côtés le moment venu. Il n'avait pas eu l'occasion de discuter plus en détails avec elle de la menace séculaire, aussi il espérait qu'elle ne lui accorde plus de temps suite à cette rencontre fortuite. Il ne pouvait pas la forcer à rester, elle était aussi libre que l'air après tout !


Je miaule graärh en #ff6600
Je parle communément en gold

L'océan n'est que le verre de l'Affamée [Nynsith x Janga] Mahima

descriptionL'océan n'est que le verre de l'Affamée [Nynsith x Janga] EmptyRe: L'océan n'est que le verre de l'Affamée [Nynsith x Janga]

more_horiz
Ainsi cette créature se nommait Sslangar et était lié à Néthéril. Nynsith observa plus attentivement la curieuse créature et se remémora avoir vu quelque chose de similaire, également sur Néthéril. Seulement, la monture de Jangali n’était pas aussi grande et n’avait pas de bois, mais l’expertise de la chasseresse lui laissait croire que Sslangar avait des aptitudes physiques dignes de mention. Et vu comment le Graärh agissait avec lui, sa fidélité n’était pas non plus à remettre en question, qu’il s’agisse bel et bien d’un don des Esprits ou d’une simple coïncidence.

- Et vous donc Grande Dévoreuse? Avez-vous quelques projets en cours? Quelques créatures marines à chasser? Maintenant que le Baôli est sécurisé, comptez-vous aider votre géniteur dans sa quête?

« Où que j’aille, il y a toujours quelque chose à chasser. »

Sa réplique était plutôt froide, mais sans sous-entendre quoi que ce soit.

« Quant à la quête que poursuit mon père, je ne vois pas en quoi cela te concerne, Raaj-Hanta. Nous avons combattu ensemble et tu as su prouver ta valeur, mais cela ne te donne pas droit à ce genre de familiarité. »

Bien qu’elle ne fût pas particulièrement proche des bipèdes, elle savait qu’un événement majeur pour eux pouvait mener à des liens d’amitié très fort. Elle l’avait vu tant sur Ambarhùna qu’ici lorsqu’elle avait combattu avec eux. Manifestement, cela se produisait également chez les Graärh, car elle n’avait rencontré Jangali qu’à quelques reprises et voilà qu’il posait des questions à propos de son père tout en parlant de ses propres enfants.

~ C’est lui qui a blessé Gilgamesh de sa lame, n’est-ce pas? ~

~ Oui. C’est un Graärh très fier, un combattant qui tient à son honneur. ~

Entroxucec n’était pas présente lors de ce jour fatidique. Ce n’était qu’après l’activation du Baôli qu’elle s’était de nouveau manifestée, toujours de manière sporadique. La Dévoreuse lui avait donc fait le récit de l’affrontement à travers ses souvenirs encore frais.

~ Pourquoi n’aurait-il pas le droit de te questionner au sujet de tes occupations si tu viens tout juste de le questionner sur le même sujet? ~

~ Ce que fait mon père ne le concerne pas, tout simplement. Bien qu’il mérite un certain respect pour ses actes, Jangali n’est pas mon ami. ~

~ Qui sont tes amis? ~

L’Affamée ne releva pas la question et poursuivit sa conversation avec Jangali comme si de rien n’était.

« Je ne savais pas que tu avais des enfants. »


La Faim cruelle ne connaît aucune limite.

#993300 #993333
#0099cc

descriptionL'océan n'est que le verre de l'Affamée [Nynsith x Janga] EmptyRe: L'océan n'est que le verre de l'Affamée [Nynsith x Janga]

more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
<<